Renseignement sur compresseur automan

seba727
Nouveau
14 Juillet 2019
4
  • Auteur de la discussion
  • #1
Salut tout le monde,

Je viens vers vous car j'ai quelques petites question.
J'ai récupéré un compresseur de marque automan (devenu atlas copco apparemment) modèle 204t de 1974.

Il a une cuve de 100 litre, un moteur cv triphasé 2CV et une tete bicylindre (un petit piston et un grand)

J'aimerais faire une petite remise en état et j'ai donc plusieurs questions pour les spécialistes.
  • Passer le moteur électrique en mono phasé. 3CV?
J'ai déja trouvé plusieur moteur en mono avec les meme caractéristiques que d'origine, ma question est, faut il impérativement respecter les 2CV d'origine? Ou je peux monter un3CV?

  • Changer la cuve, monter une 250 litres
J'ai récupéré une cuve de 2007 mais c'est une 250 litres. Ca fera de trop pour la puissance de mon compressseur?

  • Faire entretien (vidange, joint de culasse...)
J'aimerais faire un gros entretien, changer les joints (culasse et autres) et par la meme occasion contrôler segments et pistons. Ou peut-on trouver des pièces pour cette marque de compresseur qui n'est plus fabriqué?

Les photo du moteur et tete de compresseur en P.J

Merci

IMG_3580-14-07-19-08-56.jpeg


IMG_3579-14-07-19-08-56.jpeg
 
Daniel Pouzenc
Compagnon
9 Février 2013
536
31800 Labarthe-inard
Bonsoir,
On peut monter un 3CV au lieu d' un 2 mais ça n'apportera rien de plus. Par contre en mono pour un compresseur il faut un moteur avec un condensateur de démarrage et un permanent.
La cuve 250l c'est pas gênant, la montée en pression sera plus lente mais après il y-aura plus de réserve. La cuve est de 2007 elle aurai du être réprouvée en 2017. Si c'est pas le cas, prudence bien contrôler son état et faire une épreuve.
Pour les pièces je n'ai aucune info, s'il fonctionne bien évite de démonter une vidange et roule!
 
seba727
Nouveau
14 Juillet 2019
4
  • Auteur de la discussion
  • #4
Salut à tous,

Effectivement c'est bien un bicylindre avec un gros cylindre et un petit.
Quel est la meilleur solution pour le passer en mono a votre avis? sans perdre trop de puissance?
Par contre je n'arrive vraiment pas à trouver de pièces pour ce compresseur.

Merci
 
Daniel Pouzenc
Compagnon
9 Février 2013
536
31800 Labarthe-inard
Bonjour,
Dans la notice d'un fabricant de moteurs on trouve cette explication:
"Moteur électrique 220v avec double condensateur : condensateur de démarrage et condensateur permanent pour un couple renforcé au démarrage."
Pour démarrer un compresseur il faut du couple, pour une pompe un seul condensateur permanent suffirait.
 
Vieulapin
Compagnon
24 Novembre 2008
2 458
Chartres
Regarde ici (#23 et suivants), le moteur de ce compresseur n'a qu'un condo de démarrage et pourtant il redémarre à plus de 4 bars et monte à 6,5 bars sans faiblir. La conception du moteur doit sans doute entrer en ligne de compte.
 
Dernière édition:
picator
Apprenti
22 Octobre 2013
173
Bonjour,
Dans la notice d'un fabricant de moteurs on trouve cette explication:
"Moteur électrique 220v avec double condensateur : condensateur de démarrage et condensateur permanent pour un couple renforcé au démarrage."
Pour démarrer un compresseur il faut du couple, pour une pompe un seul condensateur permanent suffirait.
Comme dit plus haut. Ce renfort de condensateurs est une affaire de conception interne. Il n'y a d'ailleurs pas que çà, il y a aussi un système pour interrompre le fonctionnement du condensateur de démarrage, ou alors celui-ci est temporisé. Dans les 2 cas, çà multiplie le risque de panne. Et çà concerne surtout, pour la partie compresseur, des appareils à palettes ou à vis. Pour un compresseur qui montera seul au maximum à 10 bars avec un moteur en 220 piloté par un pressostat, le plus ce sera simple ... :mrgreen: :mrgreen:

Mais les interrogations de Seba727 sont la compatibilité entre les moteurs. Si le 3CV tourne aussi à 2800 tours minutes, comme le moteur d'origine, la seule chose qu'il faut faire correspondre c'est le diamètre de la poulie d'entrainement du moteur électrique en 220 qui : -soit doit être du même diamètre (si il en a une), -soit "cannibaliser" le moteur électrique remplacé en prélevant la poulie pour la mettre sur le nouveau moteur. Dans ce cas, comme il existe différents modèles d'arbre, notre ami devra peut-être acheter aussi une poulie pour mettre sur son moteur en 220.

Quand aux performances du groupe de compression, sur la plaque photographiée, il est dit qu'il tourne à 760 tours minutes, (d'où l'intérêt de bien garder les rapports entre poulie moteur et poulie compresseur), et qu'il a une pression de service de 12 bars.

La nouvelle cuve si l'extérieur est avec sa peinture d'origine et qu'il n'y a pas trop de rouille suspecte, en se munissant d'une lampe de style stylo et d'un miroir à la taille d'entrée du trou, on peut aller voir l'intérieur si il n'y a pas d'agglomération de rouille en tubercule ou en tas et juger de sa dangerosité. On peut gratter l'intérieur avec du sable mélangé avec des copeaux de pare-brise, la cuve coincée dans la gueule d'une bétonnière, çà marche très bien.
Mais sauf en cas de choc violent sur la cuve à un endroit présentant un point de faiblesse ou de la rouille perforante, il est assez rare que çà explose, çà commence par fuir par des porosités. L'explosion est redoutée par les plongeurs qui gonflent quelque fois avec une lyre de tampon entre 2 contenants ou la pression dans le bloc récepteur passe de 0 à plus de 160 bars (selon la contenance de l'émetteur et du récepteur = Loi de Charles), en 2 ou trois tours de robinet. C'est pour çà qu'il est imposé une réglementation avec épreuves, inspection visuelle, etc...
Mais un compresseur passe soit de 0 à 10 bar dans son temps de gonflage premier ou de 6 à 10 bar dans son temps d'utilisation, ce n'est pas le même travail demandé à l'acier de la cuve.
Ce moteur de compresseur a affiché sur l'étiquette à 260 litres par minutes.
Ce qui fait, en théorie, que pour une cuve de 250 litres gonflée à 10 bar : 2500 litres, divisés par 260 : un peu moins de 10 minutes.
C'est très confortable car les temps de remontée en pression entre les coupures/contacts du pressostat seront aussi très courtes. (un 50 litres en 2CV de GSB met 18 minutes pour atteindre 10 bar en partant de 0).

Une fois ce compresseur monté et selon le temps pour remplir la nouvelle cuve, notre ami pourra juger de "l'usure" de la partie compression et réfléchir à une remise à niveau éventuelle.

Voilà.

Amitiés.
 
Dernière édition:
seba727
Nouveau
14 Juillet 2019
4
  • Auteur de la discussion
  • #9
Merci à vous tous pour vos excellents conseils et renseignements :-D.

Pour le moteur, j'ai trouvé un modèle avec les même caractéristique que celui d'origine avec un diametre de l'arbre identique, c qui me permet de récupérer la poulie d'origine. Il existe en 2CV et 3CV pour quelques euros de plus, d'ou ma question si il serait plus intéressant de passer en 3CV.

Pour la cuve, elle a été contrôle en 2016, il y a un autocollant. Elle provient d'un garage qui a fermé.

Au passage, que pensez vous de ce compresseur? c'est du bon matériel? Suffisant pour brancher un pistolet à peinture ?

Merci
 
picator
Apprenti
22 Octobre 2013
173
Merci à vous tous pour vos excellents conseils et renseignements :-D.

Pour le moteur, j'ai trouvé un modèle avec les même caractéristique que celui d'origine avec un diametre de l'arbre identique, c qui me permet de récupérer la poulie d'origine. Il existe en 2CV et 3CV pour quelques euros de plus, d'ou ma question si il serait plus intéressant de passer en 3CV.

Pour la cuve, elle a été contrôle en 2016, il y a un autocollant. Elle provient d'un garage qui a fermé.

Au passage, que pensez vous de ce compresseur? c'est du bon matériel? Suffisant pour brancher un pistolet à peinture ?

Merci
La différence entre 2CV et 3CV pour les mêmes performances finales, ne va faire que tu vas consommer 33 % de plus de courant pour le même résultat. Ensuite, tout est un affaire : d'encombrement, de diamètre de la ligne adaptée à la puissance et si tu cherches à le revendre avec un un 3CV, tu risques d'en tirer plus cher. (Mais tu risques seulement !!!)

Pour la peinture, comme tu vas limiter la pression entre 2 et 3 bars, tu vas être très " à l'aise ".
Les articles qui "consomment" de l'air sont les clefs à choc, les ponceuses, les burineurs : qui ont en moyenne besoin de 600 litres par minute.
Avec une cuve de 2500 litres de contenance, un ratio de gonflage de 0 à 10 bars de moins de 10 minutes et un besoin de regonflage si le pressostat est calé en consigne basse à 6 bar tous les 1000 litres, il va de soi que ce sera très confortable aussi. (soit 1/6° de la contenance et donc du temps de regonflage).
Il ne te reste plus qu'à trouver une électrovanne à 16 bar qui couplée à une tempo en boucle ON/OFF, fera une purge automatique, ainsi qu'un compteur d'heures et tu auras un appareil voisin du professionnel avec seulement l'entretien des vidanges toutes les 100 heures.

Voilà.
 
seba727
Nouveau
14 Juillet 2019
4
Merci pour ces précisions.

J'utilisais une clé a choc et une ponceuse orbitale sur mon ancien compresseur qui était un 100 litre de GSB, pas de problème de pression, par contre la clé à choc et ponceuse sont du matériel pro qui en générale consomme min que ceux des GSB.
 
Daniel Pouzenc
Compagnon
9 Février 2013
536
31800 Labarthe-inard
"La différence entre 2CV et 3CV pour les mêmes performances finales, ne va faire que tu vas consommer 33 % de plus de courant pour le même résultat. Ensuite, tout est un affaire : d'encombrement, de diamètre de la ligne adaptée à la puissance et si tu cherches à le revendre avec un un 3CV, tu risques d'en tirer plus cher. (Mais tu risques seulement !!!)
Complètement FAUX, le compresseur ne consommera pas plus d’énergie en augmentant la puissance du moteur, le moteur électrique s'adapte à la puissance mécanique demandée. La puissance mécanique dépends des caractéristiques du compresseur mais pas du moteur .
 
picator
Apprenti
22 Octobre 2013
173
"La différence entre 2CV et 3CV pour les mêmes performances finales, ne va faire que tu vas consommer 33 % de plus de courant pour le même résultat. Ensuite, tout est un affaire : d'encombrement, de diamètre de la ligne adaptée à la puissance et si tu cherches à le revendre avec un un 3CV, tu risques d'en tirer plus cher. (Mais tu risques seulement !!!)
Complètement FAUX, le compresseur ne consommera pas plus d’énergie en augmentant la puissance du moteur, le moteur électrique s'adapte à la puissance mécanique demandée. La puissance mécanique dépends des caractéristiques du compresseur mais pas du moteur .

Je veux bien qu'il y ait une "adaptation", mais un média de 2200 watt consommera forcément plus de courant que 1500, quoiqu'il arrive, et surtout en crête (au démarrage). C'est pour çà que je précisais : encombrement, taille de la ligne qui impliquait la protection, l'abonnement, etc ...
Mais bon, notre ami semble avoir fait son choix, puisqu'il dit : "pour quelques euros de plus", car effectivement, la différence de prix entre un 2 et un 3cv est très fine.

Voilà.
 
Haut