1. Ce site utilise des cookies. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus.

Rabot-Dégau sous-marin

Discussion dans 'Electricité, variateurs, convertisseurs et moteurs' créé par Hydropathe, 16 Octobre 2017.

  1. Hydropathe

    Hydropathe Nouveau

    Messages:
    29
    Inscrit:
    16 Octobre 2017
    Rabot-Dégau sous-marin
    Bonjour à tous,

    Je vous soumet un problème jamais traité me semble-t-il sur ce site.

    Mon rabot-dégau Robland XS310 de 1991 a pris un bain forcé de 4 jours dans 80 cm d’eau suite à une inondation. Le croyant foutu à jamais et trop occupé à sauver ce qui était sauvable de la maison, je l’ai laissé dans son jus pendant plus d’un an avant de me décider à voir si des fois...

    Étonnamment, presque pas de rouille et rien de bloqué : le système de levage de la table de rabotage est intact et fonctionne comme au premier jour. Je l’avais graissé comme un goret voilà plusieurs années, ceci explique peut-être cela.

    La peinture du bâti n’a cédé à la rouille qu’à l’endroit où les matous du coin avaient l’habitude de marquer leur territoire; là c’est rouillé mais l’inondation n’y est pour rien^^

    Au démontage, le moteur était encore rempli d’eau après 16 mois ! IP 54, étanche en sortie mais pas en entrée, cet abruti...

    J’imaginai le pire mais non, la seule pièce oxydée était le rotor, comme neuf depuis que je l’ai passé à la décapeuse montée sur perceuse. Un peu de rouille aussi à l’intérieur de la cage mais superficielle, et les roulements sont étanches.

    J’ai lavé au jet la boue qui s’était déposée/infiltrée partout, laissé égoutter 3 jours puis 24 heures au dessus d’un radiateur.

    Ce moteur était couplé avec 2 condensateurs 40µ (j’en ai appris des choses sur votre site^^) qui ont eux aussi été immergés. Je voudrais donc le replacer dans la machine sans les courroies d’entraînement pour le laisser tourner un moment en le branchant directement sur le secteur sans passer par le circuit de la machine ni les condensateurs. Sauf que je ne sais pas comment le raccorder au secteur car il y a 5 fils qui sont : bleu, noir, jaune, marron/doré, et la masse jaune/vert.

    Qu’en pensez-vous ? Est-ce réalisable ? Dangereux ? Déconseillé ? Faut-il s’y prendre autrement ?

    S’il n’est pas HS, je vérifierai ensuite - toujours avec votre aide - les condos, puis le reste du circuit électrique, sachant que les interrupteurs sont restés au sec.

    Voilà ce que dit la plaque moteur :

    Hanning Elktro-Werke
    Typ : E9LHI 2B3-828 Nr A3
    220-240 V. 1~ Mot. 50/60 Hz
    2,2 kw/3 hp S6-40% ED 14,0A
    2700/3300/min IP54
    I. CL : F C: 40µ 400V

    En vous remerciant d'avance pour vos conseils.
     
  2. Earthwalker

    Earthwalker Ouvrier

    Messages:
    365
    Inscrit:
    7 Décembre 2013
    Rabot-Dégau sous-marin
    bonjour,
    Il faudrait commencer par mesurer à l'ohmètre entre les 4 fils bleu, noir, jaune, marron pour connaitre les enroulements , est ce qu'il y a 2 vitesses ?
     
    Hydropathe apprécie ceci.
  3. lion10

    lion10 Compagnon

    Messages:
    3 733
    Inscrit:
    7 Mai 2010
    Rabot-Dégau sous-marin
    Bonjour

    Vous devriez très certainement passer votre moteur déconnecté de tout sur un testeur d' isolement car il a pris l' humidité avant tout essai.
    Les condensateurs il vous faudra les changer.
    Le bobinage du moteur n' est pas le seul impacté les câbles ont peut être aussi défaut d' isolement.
    Cdlt lion10
    .
     
    Hydropathe apprécie ceci.
  4. vince_007

    vince_007 Compagnon

    Messages:
    1 423
    Inscrit:
    9 Novembre 2010
    Localité:
    Fronton (31)
    Rabot-Dégau sous-marin
    Un condensateur est étanche, heureusement pour l'acide qu'il contient. Il n'y a aucune raison de les changer sauf si les bornes de raccordement sont mortes.
    Pour le moteur, le bobinage est émaillé donc étanche également, c'est au niveau des borniers où l'émail est retiré qu'il faut jeter un coup d'oeil et mesurer l'isolement.

    Par contre, des roulements étanche à l'eau ça n'existe pas, même des 2RS, si ils ont était immergé, il faut les remplacer.
     
    Charly 57 et Hydropathe aiment ça.
  5. sergepol

    sergepol Ouvrier

    Messages:
    345
    Inscrit:
    20 Mai 2012
    Localité:
    Flers 61100
    Rabot-Dégau sous-marin
    Bonjour
    Dans cette situation je demanderais au bobinier du village d'étuver mon moteur et de jouer de l'ohmètre à magnéto.
    Salutations
     
    Hydropathe apprécie ceci.
  6. Fran

    Fran Compagnon

    Messages:
    1 077
    Inscrit:
    19 Octobre 2012
    Localité:
    Arbois jura
    Rabot-Dégau sous-marin
    salut
    tu l'as deja peut être deja , mais au besoin tu peu télécharger la doc pour cette machine par ici il y a les schémas de branchement mono et tri mono ou multi motorisation . *
    tu semble avoir la version de la page 38

    *: j'ai pas vérifier si la doc était présente sur le site :oops: si non , elle est a disposition de tous bien sur et a déplacer dans la section adéquate merci aux modos
     
    Hydropathe apprécie ceci.
  7. vince_007

    vince_007 Compagnon

    Messages:
    1 423
    Inscrit:
    9 Novembre 2010
    Localité:
    Fronton (31)
    Rabot-Dégau sous-marin
    Le bobineur du village ? Heu comment dire, ça doit bien faire 30 ans qu'on en trouve plus ! Il en reste encore quelques uns mais généralement ce sont de plus grosse société qui ont investi des machines.
     
    Hydropathe apprécie ceci.
  8. osiver

    osiver Compagnon

    Messages:
    6 135
    Inscrit:
    7 Septembre 2013
    Rabot-Dégau sous-marin
    En tout état de cause, vous ne pouvez pas faire tourner ce moteur sans ses condensateurs.

    Vous pouvez "tester" ceux-ci en les mettant en série avec une charge (résistance, plaque électrique, radiateur, fer à repasser d'environ 1000W) pendant quelques minutes. Si pas de manifestation intempestive (bruit, échauffement) ils pourront faire tourner le moteur.
    Le mieux, après vérification et élimination de l'humidité partout où c'est possible, ce serait de le remonter dans la machine (sauf courroies) connecté comme il l'était au départ et laisser tourner quelques heures. 8-)

    ATTENTION : on suppose ici que le circuit électrique est normalement protégé = disjoncteur différentiel 30mA 16A/20A ou interrupteur différentiel 30mA + disjoncteur ou fusible adapté 16A/20A
     
    Hydropathe apprécie ceci.
  9. albatros_del_sur

    albatros_del_sur Compagnon

    Messages:
    3 819
    Inscrit:
    22 Avril 2012
    Localité:
    FR40 / FR64
    Rabot-Dégau sous-marin
    Bonjour,
    Le meilleur conseil qui a été donné jusqu’à présent est l’étuvage du moteur précédé d’un bon nettoyage. Par expérience je dirais de le démontrer et mettre le bobinage au four de la cuisine à 80degrés avec ventilation pendant 4h puis mesurer l’isolement. Prolonger l’étuvage si l’isolement n’est pas supérieur à 100 mégohm.
    Attention : si le moteur est mis sous tension avec un isolement défectueux il va amorcer et sera irréparable.
     
    Hydropathe apprécie ceci.
  10. Labobine

    Labobine Modérateur

    Messages:
    3 098
    Inscrit:
    13 Mars 2009
    Localité:
    F - 12000 RODEZ
    Hydropathe apprécie ceci.
  11. Hydropathe

    Hydropathe Nouveau

    Messages:
    29
    Inscrit:
    16 Octobre 2017
    Rabot-Dégau sous-marin
    Wahou ! Merci à tous. Je ne peux pas vous répondre individuellement car je ne m’y retrouverais pas donc si ça vous convient, je concentre ici mes réponses :

    @ Sergepol : le bobineur on oublie, introuvable et ça coûterait sûrement plus cher qu’un moteur neuf.

    @ Fran : merci beaucoup pour la doc; par contre je suis incapable de comprendre un shéma et donc de dire lequel correspond à ma machine. Je me demande si c'est la bonne référence parce que la marque des moteurs ne correspond pas. La mienne est ancienne (1991) et verte. Les plus récentes sont blanches.

    @ Earthwalker, lion10 et vince_07 : mon testeur est parti dans l’inondation donc je vais m’en procurer un. Par contre, je n‘ai aucune idée de comment on test un condensateur. J’ai bien vu des vidéos sur le sujet mais n’ai rien compris parce que pas assez détaillées. Je crois qu’ils n’ont été que partiellement immergés car malgré les 250 kg, j’avais réussi à monter la machine sur parpaings, donc la partie sortie électrique est indemne. Ils sont en alu donc apparemment étanches jusqu’au sommet. Sinon, le moteur n’a qu’une vitesse, il est demandé de maintenir l’interrupteur quelques secondes au démarrage.

    @ Osiver : vraiment, il ne sera pas possible de faire tourner le moteur sans les condensateurs ? Aïe, ça va me compliquer la vie.

    @ Labobine : merci pour le lien, je me rends compte que, sans les connaître, j’ai suivi la plupart des recommandations préconisées : j’ai démonté tout ce qui était démontable jusqu’au bornier, enlevé la boue et l’oxidation, tout laissé égoutter et sécher séparément 24 heures au-dessus d’un radiateur. Mais je crois comprendre que ça ne suffit pas et que l’étuvage s’impose. Si le four de la cuisine peut convenir, combien de temps et quelle température me conseillez-vous sachant qu’Albatros_del_sur - que je remercie - me conseille 4 heures à 80° ?

    De toute façon, je ne branche pas le moteur tant que je n'aurais pas votre feu vert.

    Encore merci pour votre aide précieuse :)
     
    Dernière édition: 16 Octobre 2017
  12. Labobine

    Labobine Modérateur

    Messages:
    3 098
    Inscrit:
    13 Mars 2009
    Localité:
    F - 12000 RODEZ
    Rabot-Dégau sous-marin
    re,
    Le problème c'est d'étuver à cœur, surtout avec un stator en longueur.
    Vous avez de la chance c'est de la classe "F et vous pouvez monter à 140/150° pendant 2h.
    Attention de ne pas régler votre four direct à 150 sinon vous faites du rôti, vous commmencez 1/2 heure à 80, 1/2 h à 100 et 2h à 150 et après vous laissez refroidir. Inutille de faire des mesures car après cela si çà claque vous n'auriez pas pu faire mieux.
     
    Dernière édition: 16 Octobre 2017
  13. albatros_del_sur

    albatros_del_sur Compagnon

    Messages:
    3 819
    Inscrit:
    22 Avril 2012
    Localité:
    FR40 / FR64
    Rabot-Dégau sous-marin
    Bonjour,
    J'étais en mode réveil lent, je n'avais pas vu que c'était de la classe F , heureusement notre ami Gérard était là pour rectifier mon inattention.
    Merci.
     
  14. la goupille

    la goupille Compagnon

    Messages:
    529
    Inscrit:
    11 Février 2016
    Localité:
    Sisteron
    Rabot-Dégau sous-marin
    Bonjour
    Pour les pas pressés comme moi.
    Je place une ampoule ( 100 W ou plus pour un gros)dans le stator à la place du rotor.Compter 2 à 3 jours , le contrôle d'isolement avec le mégohmmètre donne le résultat de la manœuvre.Je voit les choses comme dans le lien de la Bobinne. 1000 Ohms est mon chiffre.
    Luc
     
  15. slouptoouut

    slouptoouut Compagnon

    Messages:
    4 434
    Inscrit:
    1 Avril 2010
    Localité:
    planète terre
    Rabot-Dégau sous-marin
    ...Et puis une ampoule seule , même marquée 100W, ne fera rien du tout , puisq'elle ne fera qu'occupper l'interieur du moteur sans chauffer ni éclairer ! (l'ampoule, c'est le bulbe en verre seul ... sans gaz, sans culot, sans connexions ni filament)

    c'est une lampe à incandescence de 100 watts qu'il faut (et qu'on ne trouve plus) pas une ampoule de 100W...
     
Chargement...
Articles en relation - Rabot Dégau sous
  1. salva57
    Réponses:
    11
    Affichages:
    2 905

Partager cette page