qui a déja realisé des plaques signaletiques ( éloxage )

  • Auteur de la discussion metalux
  • Date de début
M
metalux
Compagnon
11 Jan 2009
5 333
nord
  • Auteur de la discussion
  • #1
bonjour a tous

lors d'une restauration de machine, on est souvent confronté a des plaques signalétiques alu généralement en piteux état.

il existait il y a pas mal de temps chez 3M un système de plaque alu présensibilisé qui était parfait
(a la méthode d'un circuit imprimé ) ce système est devenu introuvable

qui a déjà tenté le procédé de L’oxydation anodique de l’aluminium ou éloxage ??, procédé qui réalise ce type de plaque
plaque1.jpg
[div=none][arrow][/arrow][/div][div=none][arrow][/arrow][/div][div=none][arrow][/arrow][/div]
mais tout autre procédé est bon a prendre


et celle ci (d'une autre époque) était réalisé de qu'elle manière ?
plaque2.jpg
[div=none][arrow][/arrow][/div][div=none][arrow][/arrow][/div]
 
Dernière édition:
JuliusCo
JuliusCo
Apprenti
24 Sept 2012
243
63
Salut,

Je suis probablement un peu hors sujet car ce n'est pas du tout la méthode traditionnelle, mais j'obtiens de bons résultats en faisant une gravure laser sur une plaque alu laquée noir (on fait sauter le laquage). On obtient un léger relief et la solidité est excellente, même les petits caractères tiennent très bien. Si cela peut te dépanner je veux bien te graver ce dont tu as besoin, n'hésites pas à demander.
Le relief est toutefois inversé (la partie alu en creux).

J'ai déjà essayé de faire l'inverse, en mettant à nu la partie qui doit rester noire, puis graver la plaque par électrolyse. On peut au final supprimer le laquage avec un diluant. Je n'ai pas réussi à avoir quelque chose de très profond car ensuite on perd en netteté, mais je suis certain qu'on pourrait arriver à quelque chose de probant avec quelques essais supplémentaires.

Si ça intéresse certains d'entre vous j'essaierai de poster quelques photos, ce sera l'occasion de se replonger dans ces essais.
 
Famille40
Famille40
Compagnon
10 Avr 2015
5 603
Bonjour,
Ce sujet m'intéresse car j'ai toujours quelques plaques à faire. J'ai bien essayé la technique de la feuille imprimée mais sans résultat probant.
@ Bientôt
Jean-Philippe
 
M
metalux
Compagnon
11 Jan 2009
5 333
nord
  • Auteur de la discussion
  • #4
salut

toute méthode est bonne a prendre ! par contre je ne comprend pas trop ta méthode :smt017
comment peux tu passer une plaque d'alu dans une laser? ( c'est plutôt une feuille d'alu ? )
plaque laquée noir dont on fait sauter le laquage , c'est a dire ??
 
Fred69
Fred69
Compagnon
2 Déc 2008
4 286
F-69 sud-ouest Lyon
j'obtiens de bons résultats en faisant une gravure laser ...
Il faudrait surtout que tu dises quel laser tu utilises, quelle puissance, ça peut être intéressant.
 
M
metalux
Compagnon
11 Jan 2009
5 333
nord
  • Auteur de la discussion
  • #9
gaston48 f6exb l'alucorex (que je ne connaissais pas ) me fais penser au système ID-Mark , c'est sympa pour faire des faces avant de boitiers pour réalisations électronique, moins pour de la machine outil, on a pas cette sensation de gravure en profondeur, de relief,
de plus c'est assez fin ( ce n'est que mon avis perso )
Par contre je vois que chez Bernier ils vendent du laiton pré sensibilisé, là ça devient intéressant !

Guy69 effectivement excellent post que je n'avais pas manqué, j'y viendrais un de ces 4
 
JuliusCo
JuliusCo
Apprenti
24 Sept 2012
243
63
Voilà pour expliquer la méthode laser rien ne vaut une démo :

je n'ai pas d'alu laqué noir alors je vous fais un essai avec une chute laquée blanc :
img-6.JPG


On prépare le fichier avec notre programme favori, de toute façon cette étape est certainement obligatoire quelle que soit la technique.
Ici c'est illustrator (le vectoriel tire toujours le meilleur parti de la machine qui est au bout, en terme de résolution) :
Capture d’écran 2016-03-28 à 11.26.54.png


on installe la plaque dans le laser :
img-4.JPG


on lance la gravure. Je peux donner des paramètres mais ça ne me semble pas intéressant, ça dépend de chaque machine. C'est juste une question de temps en fonction de la puissance disponible. De toute façon avec le laser CO2 aucun risque d'attaquer l'alu.

img-3.JPG


si comme moi vous avez été un peu optimiste rien n'empêche de relancer un coup pour finir de vaporiser le laquage.

img-2.JPG


Donc j'ai relancé un coup pour finir de virer la peinture, ensuite un coup d'alcool à bruler pour enlever les résidus de fumées.

img-1.JPG


Résultat impeccable pour 30s de gravure, pas de produit spécifique à part bien sûr le laser, qui j'en suis conscient n'est pas un appareil à la portée de tous. J'ai juste la chance d'en utiliser un au boulot.
Les petits caractères sont en corps 4, à peine 1 mm de haut et parfaitement lisibles.

img-5.JPG


La profondeur de gravure dépend de l'épaisseur de peinture / vernis etc. Rien n'empêche de peindre une plaque soi même mais les laquages faits en usine sont vraiment très solides. J'avais essayé avec de la peinture en bombe mais c'est moins costaud.

Pour finir pour ceux que ça intéresse j'ai la possibilité d'imprimer en couleurs sur ces plaques alu (épaisseur 1,14 mm), avec un procédé à chaud très solide, mais bien qu'il soit utilisable sans problème pour faire de l'unité, c'est moins intéressant pour le forum car in nécessite un matériel encore plus spécifique.
 
slouptoouut
slouptoouut
Compagnon
1 Avr 2010
5 123
planète terre
Bonjour,

je vais peut être dire une co*n*rie mais, au juste, les méthodes pour les C.I, a base de "PNPblue" ou de "papier glacé de magasine" + plastifieuse bidouillée + agent de gravure ...ne serai elle pas utilisable pour faire des plaques signalétiques en alu, voire en cuivre si l'alu ne convenais pas ?

(je n'ai jamais fait d'essai en ce sens, mais peut être qu'il y en a qui ont essayé , ou qui ont le matos pour essayer ?)

sloup
 
M
metalux
Compagnon
11 Jan 2009
5 333
nord
  • Auteur de la discussion
  • #12
je vais peut être dire une co*n*rie mais, au juste, les méthodes pour les C.I, a base de "PNPblue" ou de "papier glacé de magasine" + plastifieuse bidouillée + agent de gravure ...ne serai elle pas utilisable pour faire des plaques signalétiques en alu, voire en cuivre si l'alu ne convenais pas ?
oui tout a fait ! ca fonctionne et même bien , par contre sur l'alu je n'ais jamais essayé
 
tranquille
tranquille
Compagnon
12 Avr 2008
5 873
FR-12320 - Aveyron - Conques
L'idée de gratouiller (avec laser ou outil coupant) une plaque d'alu anodisé est intéressante pour du marquage en général
Pareil avec de la peinture
Évidemment, la précision du laser offre un plus dans la définition finale
 
G
gaston48
Compagnon
26 Fev 2008
9 609
59000
JuliusCo
JuliusCo
Apprenti
24 Sept 2012
243
63
ce n'est pas une imprimante laser :roll:
Ah ok je n'avais pas pigé le quiproquo....

Ces machines laser sont quand même de plus en plus répandues, et vu le peu de temps qu'il faut pour peu que tu fournisses la plaque et le fichier, ça ne DEVRAIT pas revenir très cher. Il y a peut être des services de ce type en ligne.

Le problème de la définition n'est pas évident à résoudre, pour les procédés à base d'exposition UV l'idéal étant d'avoir accès à une flasheuse pour avoir un masque très opaque et très précis. Il n'y en a plus beaucoup malheureusement. Sinon on peut faire un masque en enlevant de la matière comme vu avec le laser ou éventuellement un adhésif découpé (avec un plotter de découpe par exemple).

La solution décrite plus haut avec une impression jet d'encre collée sous un vernis me semble la seule qui puisse être mise en oeuvre facilement à la maison avec le matériel dont on dispose... Mais peut être qu'un transfert de toner peut faire un masque honorable, je n'ai jamais exploré cette voie.
Tout le monde n'a pas une imprimante laser non plus (enfin c'est sur c'est plus facile à trouver).

Quoi qu'il en soit je confirme ma proposition d'en graver pour le forum si nécessaire (uniquement dans le cadre non pro, pour une restauration de machine par exemple).:wink:
 
Dernière édition:
Haut