Tour Julson 1201 sauvé du ferraillage

MIC_83
MIC_83
Compagnon
Q) Dépose de la machine pour une dernière modification du support avant peinture :

Bon, lors de la modification du support du tour j'ai été optimiste sur la hauteur de travail idéale de la machine.
Aussi, après moult heures d'utilisation, le constat était sans appel.

Je me suis dit "Mon gars, t'es grand mais faut pas pousser mémé dans les orties" !

J'ai 100mm de trop qu'il va falloir descendre sur le support.
Heureusement que j'ai eu la bonne idée de réaliser le support en deux parties !
Je vais me rattraper sur la partie basse, allez la suite en images :

D'abord, déshabillage complet du support.

Oui, c'est bien oxydé sur les parties non peintes !
Je rappelle que le tour dort dehors depuis son acquisition et sa remise en état progressive.
Un drap de coton et une bâche le protège des intempéries et les parties exposées sont huilées ou graissées.

Démontage_Peinture (1).JPG




Démontage_Peinture (2).JPG




Là, il est à poil !

Démontage_Peinture (4).JPG


Démontage_Peinture (6).JPG
mieux"


Chose dite, chose faite !
J'ai raccourci le pied de 100mm des deux cotés.

Bon, il a fallu réfléchir un peu à comment j'allais le positionner sur l'étau sans que l'acher bute quelque part !
A l'horizontale, niet !
L'archet butera sur l'autre pied quand la coupe approchera de la fin.

P1060916 (Copier).JPG



Je me lance quand même avec une astuce pour la fin !

P1060917 (Copier).JPG


P1060918 (Copier).JPG



L'archet arrive comme prévu en buté, mais j'ai plus d'un tour dans mon sac !

P1060919 (Copier).JPG



Et hop, une inclinaison de la pièce, son poids suffit à la maintenir en place, la lame est toujours engagée dans le trais de scie.

P1060920 (Copier).JPG


P1060921 (Copier).JPG


P1060922 (Copier).JPG



Même méthode appliquée pour l'autre coté, et deux morceaux de "U" dégagés !
La coupe est parfaitement d'équerre.

P1060923 (Copier).JPG


P1060924 (Copier).JPG



Un positionnement, 4 perçages plus tard et assemblage des plaques, préalablement repérées.

P1060925 (Copier).JPG



Le repère qui sera visible même peint.

P1060926 (Copier).JPG


P1060927 (Copier).JPG
 
Dernière édition:
MIC_83
MIC_83
Compagnon
R) Sablage et peinture du support du tour et de tout ses équipements annexes :


Là, j'ai tout ramené chez mon ami qui dispose de tout ce qu'il faut vu que c'est son métier.


Le support "ancien" du tour comme neuf !

Sablage_Pièces (1).jpg



Le pied, il a bien changé de gueule !

Sablage_Pièces (2).jpg



La traverse intermédiaire et le raidisseur, le bac à copeaux, le support de la boite à boutons.

Sablage_Pièces (3).jpg


Sablage_Pièces (4).jpg


Sablage_Pièces (5).jpg


Sablage_Pièces.jpg


Toutes les pièce sont passées au nettoyage dès leurs sorties du sablage pour ensuite rejoindre l'anti chambre apprêt peinture poudrée/peinture définitive avec un passage au four avant, pendant et après.

Le coffret électrique a fait l'objet d'un traitement à part, peinture polyuréthane .
 
Dernière édition:
MIC_83
MIC_83
Compagnon
S) Assemblage du support, habillage, pose de tous les éléments constitutifs de la machine :

Le moment tant attendu avec un résultat qui répond à mes attentes.

Le support monté sur ses pieds/vérins.
J'avais pris soins de masquer les profils qui font office de glissières.

Montage (1).JPG


Montage (2).JPG



La traverse en place.

Montage (3).JPG



Le raidisseur remonté.

Montage (4).JPG


Montage (5).JPG


Montage (6).JPG


Montage (7).JPG


Montage (8).JPG


Montage (9).JPG



Le coffret électrique sur silentblocs.

Montage (10).JPG


Montage (11).JPG



Les profilés avant graissage.

Montage (12).JPG


Montage (13).JPG


Montage (14).JPG



On y va de bon cœur !

Montage (15).JPG



Remontage de l'ensemble arbre intermédiaire tendeurs de courroie et support moteur.

Montage (16).JPG


Montage (17).JPG


Montage (18).JPG



La vis pointeau qui vient bloquer le fourreau bronze du verrou.

Montage (19).JPG



Préparation de 4 morceaux de "klingérite" (papier à joint) de 2.5mm d'épaisseur qui vont se positionner entre le support et le bac à copeaux pour le dessous et entre les pieds du tour et le bac à copeaux pour isoler tout ce petit monde des vibrations et étancher le bac à copeaux.

Montage (20).JPG


Montage (21).JPG


Montage (22).JPG



Détail du montage des butées sur l'arbre intermédiaire et leurs blocages via leurs vis pointeau.

P1060969 (Copier).JPG


P1060970 (Copier).JPG


P1060971 (Copier).JPG
 
Dernière édition:
MIC_83
MIC_83
Compagnon
Suite :

L'arbre intermédiaire en place

P1060972 (Copier).JPG



Alignement (sur l'arbre intermédiaire) de la poulie étagée avant serrage définitif.

P1060973 (Copier).JPG


P1060974 (Copier).JPG


La courroie moteur en place et sa tension réglée.


P1060975 (Copier).JPG


P1060976 (Copier).JPG




Le câblage raccordé et le voyant de la porte de l'armoire qui a subit le même sort.

P1060977 (Copier).JPG


P1060978 (Copier).JPG



Le "tire pince" en place avec serrage en pince d'un "rond" déjà bien entamé.

P1060979 (Copier).JPG



J'ai fait pas mal de d'opérations d'usinages dessus.

P1060980 (Copier).JPG




Les stigmates de la courroie moteur sur le capot de la lyre dans l'ancienne configuration.
Pas évident à reprendre vu le type de peinture, je verrais avec mon ami s'il peut faire quelque chose.

P1060981 (Copier).JPG


P1060982 (Copier).JPG
 
Dernière édition:
MIC_83
MIC_83
Compagnon
T) Usinage d'une nouvelle tourelle porte-outils :


Je l'avais précisé lors du "rafraichissement" de la tourelle monté.
je n'ai pas aimé les solutions retenues pour la réaliser !
C'est pourquoi, avec un peu plus de temps à ma disposition, j'ai entrepris de la refaire sur le même modèle en un peu plus "solide".

Coupe d'un barreau de 72x72mm d'acier mi dur, la nuance c'est effacée !

Usinage_Tourelle.JPG





Usinage_Tourelle (1).JPG




6 mimutes plus tard. :-D

Usinage_Tourelle (2).JPG



Cubage aux cotes, soit : 69x69x40 pour une finition à 36.5 mm de haut.

Usinage_Tourelle (3).JPG


Usinage_Tourelle (4).JPG



Rainurage à 12.2 mm de largesur 12.5mm de profondeur à la fraise HSS 3 dents revêtue de 12mm et passes de 3mm.

Usinage_Tourelle (5).JPG


Usinage_Tourelle (6).JPG


Usinage_Tourelle (7).JPG


Usinage_Tourelle (9).JPG


Usinage_Tourelle (11).JPG



Comparaison avec l'ancienne.
La partie qui supporte les vis est de trop faible section, les trous tarauder ont été maltraités !

Usinage_Tourelle (12).JPG


Usinage_Tourelle (13).JPG



Positionnement à la visu, centrage/pointage/perçage.

Usinage_Tourelle (14).JPG



Chanfreinage

Usinage_Tourelle (15).JPG



Rebelote !
Positionnement à la visu, la pièce est calée au raz des mors coté droit pour permettre du travail en série en conservant la position.
Il suffit simplement de tourner la pièce d' 1/4 de tour, en la remettant en appui sur le coté droit des mors via une cale rectifiée.

Usinage_Tourelle (16).JPG


Usinage_Tourelle (17).JPG


Usinage_Tourelle (18).JPG


Usinage_Tourelle (19).JPG


Les quatre premiers perçages sont réalisés suivant la méthode décrite plus haut.
On déplace la table pour le trou suivant et on applique la même méthode.

Usinage_Tourelle (20).JPG


Usinage_Tourelle (21).JPG



Usinage_Tourelle (22).JPG



Chambrage du dessous de la tourelle, le "tirant" étant plus large (conique) sur sa base.

Usinage_Tourelle (23).JPG



La tourelle fini fait 36.5mm de haut, elle présente une meilleure mine !
Si le temps le permet, peut être que je lui ferais un brunissage à chaud. :-D


Usinage_Tourelle (24).JPG


Usinage_Tourelle (25).JPG


Usinage_Tourelle (26).JPG
 
Dernière édition:
MIC_83
MIC_83
Compagnon
U) Je doit totaliser une 10 h d'usinages divers sur cette machine juste pour la phase de tests durant les différentes configurations présentés.

Lors du remontage de l'inverseur, j'avais bien noté que les pignons bronze étaient très marqués.
Ils ont finis édentés, ce qui m'a obligé à me pencher dessus plus tôt que prévu. :mrgreen:

Donc, me voila reparti pour tourner les manivelles !


Dépose de l'inverseur, depuis que je démonte et remonte, je dois arriver à le faire les yeux fermés!

Usinages_Roue_Dentés.JPG



Les pignons ont déclarés forfait.

Usinages_Roue_Dentés (1).JPG



Allez, on s'y remet, débit d'un rond de bronze de 30mm.

Usinages_Roue_Dentés (2).JPG



Usinage d'un "porte-ébauches" avec un pignon hs dessus.

Usinages_Roue_Dentés (3).JPG



partie démontable pour changement de pièce.

Usinages_Roue_Dentés (4).JPG


Usinages_Roue_Dentés (5).JPG



Un montage " à blanc" sur le diviseur pour les réglages à venir.

Usinages_Roue_Dentés (6).JPG



Contrôle de l'alignement du diviseur (broche) et de la concentricité par la même occasion.
J'avais usiné des "lardons" de centrage sous le diviseur, donc, normalement, il ne doit pas bouger.

Usinages_Roue_Dentés (7).JPG


Usinages_Roue_Dentés (8).JPG



Réglage au trusquin de la hauteur de la fraise module (80mm).

Usinages_Roue_Dentés (9).JPG



Une vue plus "large".

Usinages_Roue_Dentés (10).JPG



Là, je suis sur le Haulin, comme j'avais déposé le mandrin via son faux plateau pour tourner en pinces.
Je vérifie avec une barre étalon que le mandrin tourne rond (perpendicularité du madrin sur la broche).

Malgré un emmanchement conique du faux plateau dans le nez de broche, j'avais remarqué lors des nombreuses déposes/reposes que L’influence du serrage des vis pointeau en périphérie qui "tirent" le faux plateau contre le cône était loin d'être négligeable coté concentricité du mandrin du à un défaut de perpendicularité !

En effet, les vis pointeau appuient sur des perçages conique décalés dans le nez de broche et appliquent un effort apparemment assez important pour "déformer" le cône dans le faux plateau en fonte (du moins, je le suppose).

Depuis, à chaque dépose/repose, je fais ce contrôle sous comparateur, en agissant sur le couple de serrage de chaque vis, alternativement en agissant sur la bonne vis pour arriver au 0.03 mm de concentricité (défaut due concentricité en mors dur du mandrin).
Le plus simple, chercher le point excentration maxi et mini, positionner la broche sur le point bas en haut et agir sur la vis du faux plateau qui lui correspond.
Faire tourner la broche d'un tour et reprendre suivant la même méthode le réglage jusqu'au plus petit écart possible.

Usinages_Roue_Dentés (11).JPG


Usinages_Roue_Dentés (12).JPG



Dressage du rond de bronze

Usinages_Roue_Dentés (13).JPG



Perçage et alésage de l'épaulement intérieur au diamètre de la tête de vis = 0.02 mm.

Usinages_Roue_Dentés (14).JPG



La tête de vis rentre juste mais reste libre.

Usinages_Roue_Dentés (15).JPG



Tronçonnage.

Usinages_Roue_Dentés (16).JPG



Dressage à la cote sur l'Emco C8, je me sers d'une étoile d'appui pour obtenir des faces parallèles tout en ayant une prise de mors correcte.

Usinages_Roue_Dentés (17).JPG


Usinages_Roue_Dentés (18).JPG



Quatre ébauches de réalisées et une cinquième en attente sur le Haulin.

Usinages_Roue_Dentés (19).JPG



montage d'une ébauche sur le montage préalablement usiné.

Usinages_Roue_Dentés (20).JPG



Réglage du diviseur, je me suis planté pour la première !
en effet j''ai un diviseur au 1/40ème et le disque à trous monté comporte la rangée à 27 trous, parfait car le pignon est un 27 dents module 1.
Le diamètre extérieur suivant la formule est de Z+2 = 27+ 2= 29mm. la division correspond à un tour de manivelle + 13 intervalles tel que montrée dessous.

Dans ma petite tête j'ai compté 13 trous qui en réalité correspondent à 12 intervalles.
C'est une inattention qui peut couter cher !
Bon, j'ai manqué la première mais poussé le vice jusqu'au terme pour voir le décalage final.
ça a fait presque 28 dents.

Là, l'alidade est bien réglée, un coup de marqueur sur le départ coté broche du diviseur et coté alidade et corps du diviseur.
Il arrive, lors de la rotation de la manivelle que le pointeau ne soit pas bien verrouillé en position "retrait" et là, c'est la catastrophe car on embarque l'alidade avec dans la rotation !
Si pas de repères, on est perdu !

Usinages_Roue_Dentés (21).JPG


Usinages_Roue_Dentés (22).JPG


Usinages_Roue_Dentés (23).JPG


Usinages_Roue_Dentés (24).JPG
 
Dernière édition:
MIC_83
MIC_83
Compagnon
Suite :

Un essais sans prise de passe pour vérifier que tout est bon.


Usinages_Roue_Dentés (25).JPG


Usinages_Roue_Dentés (26).JPG



Réglage de la profondeur de passe sur la visu 2.25 mm

Usinages_Roue_Dentés (27).JPG



Le tailllage peut débuter, et est à répéter 4 fois.

Usinages_Roue_Dentés (28).JPG



Le pignon rodé marqué M.

Usinages_Roue_Dentés (31).JPG



Les nouveaux pignons, celui qui engrène sur la roue acier de 68 dents à nécessité un "rodage"

Usinages_Roue_Dentés (34).JPG



Remontage sur le tour de l'inverseur

Usinages_Roue_Dentés (35).JPG



Vérification du bon engrènement sur le pignon de broche et du verrouillage de l'inverseur.

Usinages_Roue_Dentés (36).JPG



vu coté intérieur

Usinages_Roue_Dentés (37).JPG



Mise en route, tout baigne !
Note importante : L'inverseur doit toujours être manœuvré à l'arrêt complet de la broche.


Usinages_Roue_Dentés (38).JPG



Test sur l'autre position. engrènement parfait et verrou en place.

Usinages_Roue_Dentés (39).JPG



Vue du coté intérieur

Usinages_Roue_Dentés (40).JPG



Mise en route, ok !

Usinages_Roue_Dentés (41).JPG



Redépose de l'inverseur pour "coller" les filetages des vis//axes des roues en bronze au Loctite frein filet (freinage "normal")

Usinages_Roue_Dentés (42).JPG



Remontage de l'inverseur.

Usinages_Roue_Dentés (43).JPG


Usinages_Roue_Dentés (44).JPG



Engrènement de la cascade de pignons sur la lyre.

Usinages_Roue_Dentés (45).JPG



Là, c'est bon !

Usinages_Roue_Dentés (46).JPG


Usinages_Roue_Dentés (47).JPG


Usinages_Roue_Dentés (48).JPG


Usinages_Roue_Dentés (49).JPG
 
Dernière édition:
MIC_83
MIC_83
Compagnon
Ouf, finit pour ce soir !
Là, ça commençait à nouveau à merdouiller, des images en double qui se décalent !
 
yves 26
yves 26
Compagnon
Bonjour
Un joli petit tour qui revient de loin il peut dire merci à Mic_83.:smt041
Du très grand art.
Salutations Yves..
 
D
DimiDimDimi
Ouvrier
Bravo, +1 pour le jusqueboutisme, rien n'est jamais trop bien fait :D
 
chabercha
chabercha
Compagnon
Bonsoir
Superbe travail de fait sur ce tour, de bonnes idées à reprendre.
A+Bernard
 
Papynano
Papynano
Compagnon
Bonjour
On peu dire qu'il revient de loin celui là il a eu une sacrée chance de croiser ton chemin, félicitation.
 
MIC_83
MIC_83
Compagnon
Bonjour à tous et toutes,

Bonjour
Un joli petit tour qui revient de loin il peut dire merci à Mic_83.:smt041
Du très grand art.
Salutations Yves..
Salut Yves, oui, celui-là, comme le Manhora d'ailleurs, revient de loin !
La problématique, surtout à notre niveau, est que la plupart du temps nous avons plusieurs"fers au feu" et les "à cotés" de la vie courante qu'il faut gérer en parallèle.
Cependant, il m'est difficile de me remettre dans le bain, à chaque fois, juste pour un "saut de puce" !
Donc, je me suis attaché à planifier chaque étape et la mener jusqu'au bout, puis passer à la suivante dès que l'occasion se présentait.
J'ai priorisé la mise en route pour connaitre l'état réel de la machine et mettre le doigt là ou il fallait pour avancer.
En sachant que je devrais revenir sur certains points plus tard.
Mais quel plaisir de le voir fini et fonctionnel, en plus, il est encore largement améliorable !

Comme ce tour va être à la vente, je laisse ses améliorations possibles, au suivant !

Bonsoir
Superbe travail de fait sur ce tour, de bonnes idées à reprendre.
A+Bernard
Bonjour Bernard, ce forum regorge de gens talentueux qui partagent leurs savoir faire et idées.
Tu en fais partie et je vous remercie tous pour cette mentalité et générosité que l'on ne retrouve pas dans la vie professionnelle.
Mais y a t’il un outil que tu n’as pas?
vwseb, oui, pleins !
Je dispose en qualité de particulier de pas mal d'outillages et machines acquit sur la durée dès que j'ai pu avoir de la place.
Malheureusement, on en manque toujours.
J'avais un temps envisagé un agrandissement mais de nos jours, ça demande réflexion vu les taxes rajoutés (taxe d’aménagement et impôts fonciers) avec des barèmes appliquées totalement délirant, je regrette de ne pas l'avoir fait avant !
 
Dernière édition:
MIC_83
MIC_83
Compagnon
V) Le tour fini, le : Avant/après.
Ses accessoires livrés et les principales caractéristiques du tour et quelques tests d'usinages présentés en vidéos et photos le temps de réduire la taille des vidéos :


On commence par les photos de la machine terminée :
J'ai remplacé ce qui manquait ou trop disgracieux !
Les poignées tournantes en acier sur le longitudinal et transversal, la poignée de serrage de la tourelle plus "proportionnée" que l'ancienne.
Pour cette dernière j'aurais aimé lui trouver un modèle indexable, pas disponible Chez Kipp !

P1070183 (Copier).JPG


P1070184 (Copier).JPG


P1070185 (Copier).JPG


P1070186 (Copier).JPG


P1070187 (Copier).JPG


P1070188 (Copier).JPG


P1070189 (Copier).JPG


P1070190 (Copier).JPG


P1070191 (Copier).JPG


P1070192 (Copier).JPG


P1070193 (Copier).JPG


P1070194 (Copier).JPG




Le avant / après, histoire de se remémorer de l'état et de la configuration antérieure de la machine.

Vue_Coté_Gauchepng.png


Vue_Face 1.png


Vue_Droite.png


Vue Renvoi.png



Les accessoires qui étaient avec la machine :
1 tire pince en W20 = 1.25mm
1 tire pince W20 Schaublin que j'a usiné =1.666
1 mandrin de perçage cône CM1 1 à 16mm
Les demi noix bronze de la poupée mobile et sa manivelle adaptable
1 set de pignons pour filetage complet par rapport au tableau et d'autres qui n'y figurent pas (options ?)
1 Plateau pousse toc au standard de la broche
1 mandrin 3 mors "Handy" acier avec son seul jeu de mors durs extérieur, il comporte du jeu mais reste utilisable.
Faudra lui trouver une pointe sèche et tournante en CM1

Accessoires_Livrés (1).JPG


Accessoires_Livrés (2).JPG


Accessoires_Livrés.JPG


Les principales caractéristique du tour :
- Entre pointes :
320mm
- Hauteur de pointe : 90mm
- Diamètre admissible au dessus du banc : 175mm
- Diamètre admissible au dessus trainard : 125mm

Banc plat avec demi queue d'aronde à l'arrière à 60°
Largeur : 110mm

Vis mère : Ø 12 au pas de 2.5 mm à droite avec manivelle, avance auto par commande sous la poupée fixe et inverseur de sens à passer à l'arrêt !

Chariot transversal : sur queue d'aronde/ réglage par lardons et vis d'appuies :
- Largeur : 90mm
- Course : 100mm
- tambour gradué 0.01mm au rayon (150 graduations)
- vis Ø 8 au pas de 1.5 mm à gauche

Chariot supérieur sur queue d'aronde/ réglage par lardons et vis d'appuies :
- largeur :
70mm
- course : 50mm
Tambour gradué : 0.01 mm (150 graduations)
- vis Ø 8 au pas de 1.5 mm à gauche

Poupée fixe :
Montage de la broche mixte ; Palier bronze conique avec huileur à l'avant et roulement à aiguille type "Nadella" avec butée à billes à l'arrière et graisseur/réservoir à vis.

- Nez broche ;
- Intérieur W20 Schaublin limité au Ø de pince 16mm
- Extérieur : Ø sur filetage 34.7 mm au pas de 4mm
- Ø centrage pour le faux plateau 36.5mm

Mandrin 3 mors (sur faux plateau): 100mm

Poulie aluminium 3 étages, largeur de courroie 13mm
3 Vitesses : 372, 606, 1005 tr/mn
- Lyre pour avance et filetages : Montage jusqu'à 6 roues, voir tableau sur la machine.

Arbre intermédiaire entrainement/réduction: Poulie 3 étages aluminium coté broche, un étage coté moteur avec poulie de 230mm aluminium / rapport de réduction de 1/2.3.


Courroies :
- Poupée fixe/arbre intermédiaire :
Continental XPA925 LD
- Arbre intermédiaire/moteur : Megadyne XPA 1207 LW

Poupée mobile :
-
réglable latéralement
- deux fonctions : à levier et à manivelle avec noix bronze adapté
- course fourreau : 80mm
- Ø du fourreau : 20 mm
- Cône intérieur : CM1

Electricité :
- Moteur: monophasé 220v/1.5Kw / 1480tr/mn poulie double gorge de 13mm Ø 100mm.
- Commandes : avant, arrière, réarmement sur coupure secteur sous 24v AC
- Equipement : sectionneur, Relais, protections magnétothermique , transfo, boutons poussoirs, voyants, gainage capriplast.

Encombrement de la machine hors tout :
- Long :
910 mm (bout de la commande longitudinale)
- Larg : 730mm
- Hauteur : 1290mm
- Poids : 170 kg environ

Filetages métrique possible avec le set de pignon fournit :
- 0.25
- 0.50
- 0.75
- 1.00
- 1.25
- 1.50
- 1.75
- 2.00
- 2.25
- 2.50
Liste non exhaustive vu le nombres de pignons fournit en plus et ne figurant pas sur la plaque machine.

liste des pignons module 1fournit :
- 1 de 125 dents
- 3 de 100 dents
- 1 de 90 dents
- 2 de 68 dents
- 1 de 65 dents
- 1 de 60 dents
- 1 de 50 dents
- 1 de 35 dents
- 2 de 25 dents
- 2 de 20 dents

Je pense avoir fait le tour !
 
Dernière édition:
afgarcia
afgarcia
Apprenti
1577058554351.png

j'ai une petite réserve quant à la résistance de ton "pied" ainsi que de la partie courte de ton bras de levier, elles sont disproportionnément trop petites de section, la partie de traction qui est bien plus longue et d'un diamètre bien plus important que la partie recevant l'effet de levier, ce qui devrait être pour le moins égale ou supérieure, à mon avis 8mm de diamètre est bien trop petit pour recevoir un tel effort et ton "pied" devrait avoir un contreventement (ou triangulation) avec une reprise des efforts au niveau de la vis de serrage de l'arbre de la contre-poupée.
 
Dernière édition:
afgarcia
afgarcia
Apprenti
On voit que l'on a à faire à un connaisseur.
J'ai aussi appris que sur des machines anciennes, il est illusoire de croire que l'on peut les rénover sans les démonter en totalité. Un simple nettoyage de surface et coup de peinture n'est qu’un emplâtre sur une jambe de bois.
 
MIC_83
MIC_83
Compagnon
Bonjour à tous et toutes,
j'ai une petite réserve quant à la résistance de ton "pied" ainsi que de la partie courte de ton bras de levier, elles sont disproportionnément trop petites de section, la partie de traction qui est bien plus longue et d'un diamètre bien plus important que la partie recevant l'effet de levier, ce qui devrait être pour le moins égale ou supérieure, à mon avis 8mm de diamètre est bien trop petit pour recevoir un tel effort et ton "pied" devrait avoir un contreventement (ou triangulation) avec une reprise des efforts au niveau de la vis de serrage de l'arbre de la contre-poupée.
Afgacia, le pied actuel et son "implantation" offre une résistance bien supérieure à ce qui était monté.
Je n'ai fait que reprendre les dimensions de l'origine, si le montage était bien d'origine !
Certes, l'ensemble monté peut paraitre disproportionné, on peut d'ailleurs y ajouter le mandrin de 16mm sur queue CM1ou un maximum de 13mm serait plus adapté !
Sur ce tour, l'utilisation de la poupée à levier devrait rester limitée à une utilisation "légère"type point de centre ou perçage sur petits Ø répétitif.
Les bourrins qui l'utilisaient s'en sont aperçu et l'ont modifié pour une utilisation avec manivelle pour des perçages plus conséquents.
Ça reste une adaptation discutable mais hélas difficile de faire plus avec cette poupée !

Je te rejoins sur la remise en état d'une machine ou on ne sait jamais à l'avance ou ça va nous mener avec souvent de mauvaises surprises qu'il faut surmonter pour arriver à ses fins en restant dans les clous. Les nombreuses rénovations de machines présentées sur ce forum en attestent, on ne peut se lancer dans l'aventure sans outillages et connaissances minimales, d'une part et créer la confusion entre une "propretés" et une quasi reconstruction !
Je ne me lancerai jamais dans la remise en état de machines de tailles plus conséquentes que celles que j'ai déjà car je ne suis pas équipé pour !

Merci pour ton commentaire constructif.
J'ai suivi la rénovation de ton tour et te tire mon chapeau quand au résultat avec des solutions pas toujours orthodoxes mais terriblement efficaces.

Bonnes fêtes de fin d'année à tous.
Bien cordialement
Michel
 
MIC_83
MIC_83
Compagnon
Bonjour à tous et toutes,

Suite :
Quelques photos et vidéos de tests d'usinages prises à différentes étapes à partir de la remise en route de la machine :


Stub Ø 16mm après "x" passes.

P1060607 (Copier).JPG



Contrôles du respect de la cote choisie et sa régularité sur la longueur.

P1060608 (Copier).JPG


P1060609 (Copier).JPG



Là, la barre dans la pince provient d'une tige d'amortisseur, très "raide" en surface, l'outil est à plaquette carbure brasée.
Je lui est volontairement imposé une passe de 2mm au rayon pour tester la transmission et restitution de la puissance moteur.
Le moteur ne faiblit pas et la broche encaisse sans broncher !

P1060610 (Copier).JPG



D'autres tests de chariotage en automatique, là, la pièce fléchie et c'est tout à fait normal.

P1060624 (Copier).JPG



Un début de chariotage après dressage sur du stub de Ø16.

P1060706 (Copier) (Copier).JPG


P1060707 (Copier) (Copier).JPG


P1060708 (Copier) (Copier).JPG


P1060709 (Copier) (Copier).JPG



Un point de centre et perçage dans la foulée.

P1060712 (Copier) (Copier).JPG


P1060713 (Copier) (Copier).JPG


P1060714 (Copier) (Copier).JPG


P1060715 (Copier) (Copier).JPG


P1060731 (Copier) (Copier).JPG


Deux petites vidéos:
 
Fichiers joints
  • P1060613.MP4
    8.4 Mo · Affichages: 56
  • P1060614.MP4
    3 Mo · Affichages: 52
Dernière édition:
MIC_83
MIC_83
Compagnon
Suite : Les dernières avec la nouvelle tourelle :

Chariotage à l'outil de finition plaquette carbure brasée (10x10).

Tests) (1).JPG



Dressage à l'outil à plaquette amovible.

Tests) (2).JPG


Tests) (3).JPG



Chanfreinage en orientant la tourelle.

Tests) (4).JPG



Trois outils sont montés sur la tourelle.

Tests) (5).JPG


Tests) (6).JPG



Tronçonnage "à l'envers" avec outil à tronçonner "col de cygne".

Tests) (7).JPG


Tests) (8).JPG


Tests) (9).JPG



La "chute" est sur le transversal.

Tests) (10).JPG


Tests) (11).JPG



Chariotage dressage sur épaulement.

Tests) (12).JPG



Prises de cotes sur plusieurs points, la variation est de 0.01mm

Tests) (13).JPG


Tests) (14).JPG
 
Dernière édition:
gypaete09
gypaete09
Nouveau
Belle et longue histoire, plein de super travail bien documenté. Mais il faut du temps, du temps. Artisan, je n'ai ni ce temps, ni les connaissances. Heureusement, mon tour de 1968 n'a pas besoin de grands travaux, et je ne peux que rester admiratif devant cette belle restauration.
 
MIC_83
MIC_83
Compagnon
Bonsoir à tous et toutes,

gypaete09, le temps effectivement il en faut beaucoup pour envisager une restauration, quelle qu'elle soit !
Si ton tour est entretenu et bichonné il n'y a pas de raisons de s'inquiéter !

Bon réveillon à tous.
Pour les vœux on attendra demain. :-D
Michel
 
Akronyme
Akronyme
Apprenti
Magnifique restauration, j'en reste pantois!
Quand je vois le temps que ça m'a pris de restaurer un bête étau, je suis (très) impressionné!
BRAVO
 
JASON
JASON
Compagnon
Bonsoir,
Je prends le post en route...
Bravo !!! Mille bravos !!!
JASON
 
MIC_83
MIC_83
Compagnon
Bonjour à tous et toutes,

La machine vient de passer à la postérité !
En effet, merci à un membre du forum qui se reconnaitra, la voici sur le site mondial de référence :

http://www.lathes.co.uk/page21.html

M. Tony GRIFFITH a apprécié l'aspect général du tour avec son look mixant le contemporain avec une touche de modernité :
Roues dentés sous carter aluminium, la position de la vis mère au centre du banc avec sa commande débrayable, les solutions techniques retenues qui le "démarque" notablement des autres machines dans le même style, ses tambours de grandes tailles gradués au centième et bien sûr sa remise en état.

Autant vous dire que ça me fait chaud au cœur !

Tony est friand de ces petites machines, aussi n'hésitez pas à le contacter pour proposer la votre si elle ne figure pas déjà sur son site Web.

Bien cordialement
Michel
PS: Je ne suis pas du tout "à l'aise" avec la langue Anglaise mais avec des logiciels de traduction on arrive à ce comprendre !
 

Sujets similaires

P
Réponses
11
Affichages
2 969
kawah2
K
P
Réponses
23
Affichages
1 139
patenteux29
P
enzodesilesbaladar
Réponses
29
Affichages
1 666
enzodesilesbaladar
enzodesilesbaladar
Pervenche
2 3
Réponses
72
Affichages
2 135
Dodore
Dodore
charpi
Réponses
1
Affichages
442
Papygraines
Papygraines
A
Réponses
11
Affichages
5 564
Arcanum XIII
A
C
Réponses
20
Affichages
1 861
yateri
yateri
T
Réponses
0
Affichages
389
tractal
T
J
Réponses
2
Affichages
637
jerome 01
J
J
Réponses
101
Affichages
4 418
KZOURI
KZOURI
L
Réponses
3
Affichages
3 011
Legnano
L
K
Réponses
6
Affichages
2 068
Alpazen
Alpazen
D
Réponses
12
Affichages
1 264
DavidH
D
B
Réponses
42
Affichages
1 379
Dodore
Dodore
K
  • Fermé
Réponses
40
Affichages
1 543
jms
Haut