Advertisements

Tour Julson 1201 sauvé du ferraillage

MIC_83
MIC_83
Compagnon
15 Janvier 2008
3 211
FR-83
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonjour à tous et toute,

Courant novembre de l'année dernière j'avais fait un reportage sur un petit tour d'établi Manhora ICI.
Comme promis à l'époque, je vous présente le deuxième tour acquis en même temps.

Ce dernier semblait avoir un ramage plus pimpant que le Manhora mais hélas, au fur et à mesure du démontage, la machine reflétait son mauvais traitement.

Un bout d'historique précisé par le ferrailleur :
Ce tour a été récupéré dans le garage d'une usine qui produisait de l'huile d'olive d'une marque disparue aujourd'hui sur Marseille. Il servait à réaliser des bagues et axes et des reprises de petites pièces pour un tas de mécanismes dispatchés dans l'usine. Il a du en voir de belles vu ses cicatrices et rafistolages/adaptations à la "va que je te pousse" ! Néanmoins, il avait fait ses preuves !
Il porte une plaque estampillée JULSON Type 1201, de fabrication simple mais fonctionnelle, la suite en images :

Sa remise en état s'est étalée de fin 2017 à décembre 2019 en tiers temps avec beaucoup de choses refaites dessus et améliorations pour le rendre à nouveau fonctionnel. Aussi, soyez patient, le post va être très long !

Part 1: Chez le ferrailleur, sous bâche.

Ferraille (1).JPG


Il est plus grand que le Manhora, posé sur un support "court sur pattes" avec un espèce de banc latté à l'arrière droit. Probablement fixé sur un socle en béton et contre un mur vu les platines contre percées de parts et d'autres !

Il dispose de tambours gradués d'un diamètre permettant des graduations en 0.01mm sur le transversal et chariot supérieur
Ferraille (2).JPG



Deux poupées mobile trainent sur le "banc" latté à droite mais une seule appartient à ce tour !

Ferraille (3).JPG



Il dispose d'une vis mère au milieu du banc avec une commande coté droit et une commande d'embrayage/débrayage sous la poupée fixe. La forme du banc est simpliste plat avec demi queue aronde à l'arrière.
Ferraille (4).JPG


Le jeu de poulies aluminium à 3 étages, largeur des gorges 13mm.

Ferraille (5).JPG


Le carter qui abrite la lyre et sa cascade de pignons.
L'arbre intermédiaire et son système de tension bricolé vraiment perché haut. Le moteur monophasé de 1.5kw avec un rapport de démultiplication important vu le diamètre des poulies concernées et une courroie longue comme un jour sans fin !


Ferraille (6).JPG


Ferraille (7).JPG



Le tableau des avances et filetages possibles ainsi que la disposition des roues suivant le choix.

Ferraille (8).JPG



L'inverseur de vis mère à trois positions.
Ferraille (9).JPG


Ferraille (10).JPG


Ferraille (11).JPG


Voilà le dilemme auquel j'ai été confronté !
 
Dernière édition:
Advertisements
MIC_83
MIC_83
Compagnon
15 Janvier 2008
3 211
FR-83
  • Auteur de la discussion
  • #2
Part 2 : Vue d'ensemble du bestiau une fois rentré à la maison.

Là, on distingue mieux les proportions.

1_Vu_Ensemble.JPG



2_Vu_Ensemble.JPG



L’oxydation est très superficielle .
3_Vu_Ensemble.JPG


4_Vu_ Ensemble.JPG



Des vis inadaptés sont montés de façon assez disparate et terriblement disgracieuses !

5_Vu_Ensemble.JPG


6_Vu_Ensemble).JPG


7_Vu_Ensemble.JPG



Le haut de la fonderie du verrou est cassée, l'alésage a un jeu abominable.

8_Vu_ensemble.JPG
 
Dernière édition:
MIC_83
MIC_83
Compagnon
15 Janvier 2008
3 211
FR-83
  • Auteur de la discussion
  • #3
Part 3 : Démontages partiel des ensembles de la machines.

a) le chariot supérieur :

Les formes sont proportionnées mais il a subit des "transformations" sur sa base.

1_Chariot_Supérieur.JPG


2_Chariot_Supérieur).JPG


3_Chariot_Supérieur.JPG


D'origine la base était circulaire,, des parties ont été rajouté pour probablement une meilleure assise.
4_Chariot_Supérieur.JPG



Le tambours est en acier massif et n'a pas souffert d'oxydation, la gravure reste lisible..

5_Chariot_Supérieur.JPG




b) Trainard/transversal
Là, ça devient moins réjouissant, un morceau de fonte de la rainure circulaire en "T" qui supporte les vis de blocage en rotation du chariot supérieur est cassée et absente !

Pas de mauvaises surprises du coté de la vis et sa noix en bronze sur le transversal, quasiment aucun jeu !

1_Trainar_Transversal.JPG


2_Trainar_Transversal.JPG




c) Banc et vis mère.

Après dépose de la poupée fixe et tous ses "à coté" .

Banc_Vis_Mère (1).JPG


Banc_Vis_Mère (2).JPG


Banc_Vis_Mère (3).JPG


Banc_Vis_Mère (4).JPG


Banc_Vis_Mère (5).JPG



Le banc nu laisse apparaitre le montage de la vis mère et son système d'embrayage/débrayage avec sa commande.

Banc_Vis_Mère (6).JPG



C'est très basique, à voir quand je remettrais la machine en route.

Banc_Vis_Mère (7).JPG



La noix du trainard en bronze est "massive" et reste avec un jeu acceptable à ce niveau.

Banc_Vis_Mère (8).JPG
 
Dernière édition:
MIC_83
MIC_83
Compagnon
15 Janvier 2008
3 211
FR-83
  • Auteur de la discussion
  • #4
Suite,


Détail de la commande avant dépose.

Banc_Vis_Mère (9).JPG



là, il faut chercher la vis pointeau qui se cache sur la périphérie du palier bronze avant de dévisser la partie centrale qui retient la vis mère.

Banc_Vis_Mère (10).JPG



Je me suis servi d'une pince à circlips pour déposer la partie centrale.

Banc_Vis_Mère (11).JPG



Le montage est verrouillé sur la partie lisse de la vis mère via une petite goupille conique.

Banc_Vis_Mère (12).JPG


Banc_Vis_Mère (13).JPG



La noix vu de profil.

Banc_Vis_Mère (14).JPG



La partie "baladeur" de l'embrayage

Banc_Vis_Mère (15).JPG



La vis mère et sa noix déposée

Banc_Vis_Mère (16).JPG



état d'usure sur la partie la plus utilisée.

Banc_Vis_Mère (17).JPG



Le" baladeur" et sa clavette en forme de "U".

Banc_Vis_Mère (18).JPG


Banc_Vis_Mère (19).JPG



Vu de face et apparemment appairé !
Sa composition : Acier allié dur, son état est plus que correct vu son âge et temps d'utilisation par des bourrins !

Banc_Vis_Mère (20).JPG



L'autre partie coté entrainement et l'axe et son patin qui viennent se loger dans la gorge du "baladeur" et la commande sur le principe d'un exentrique.

Banc_Vis_Mère (21).JPG



L'axe d'entrainement repose sur deux paliers bronze, le central est atteignable (huile) par un petit tube en laiton passant à travers la poupée fixe et accessible de l'extérieur.

Banc_Vis_Mère (22).JPG



Le palier extrême coté lyre, il a beaucoup de jeu, à remplacer. Il fait office de point de fixation de la lyre.

Banc_Vis_Mère (23).JPG
 
Dernière édition:
MIC_83
MIC_83
Compagnon
15 Janvier 2008
3 211
FR-83
  • Auteur de la discussion
  • #6
Bonsoir Who, effectivement, il a du potentiel sous sa mine de déterré !

d) Dépose de la cascade de pignons et de la lyre.

Les pignons en aciers ne sont pas trop marqués sur les gros diamètres, sur les pignons de 20 dents c'est plus prononcés mais acceptable.

Lyre_Pignons.JPG


Lyre_Pignons (1).JPG




Les axes intermédiaires de la lyre ne présentent pas d'usure prononcée, ils étaient bien graissé !

Lyre_Pignons (2).JPG



Ah,, merde ! La lyre a morflé,
Ce n'est plus qu'un amas de brasure, on peut dire que la machine n'a pas été ménagé !

Lyre_Pignons (3).JPG




Le carter est vite déposé !

Lyre_Pignons (4).JPG
 
Dernière édition:
MIC_83
MIC_83
Compagnon
15 Janvier 2008
3 211
FR-83
  • Auteur de la discussion
  • #7
e) Dépose de l'ensemble inverseur, broche et poupée fixe :

Écrou et contre écrous à crénaux, assez "classique"

Démontage_Poupée_Fixe.JPG



Une butée à billes, là ça en devient moins banal !

Démontage_Poupée_Fixe (3).JPG



Le chemin de roulement de la butée à billes avec un montage assez tarabiscoté !
Et un roulement à aiguilles derrière.

Démontage_Poupée_Fixe (4).JPG



Le nez de broche est en standard pince W20 intérieur et Ø 36 sur la partie lisse.
Le filetage à un Ø de 34.7 mm et un pas de 4mm.

Démontage_Poupée_Fixe (1).JPG



Une vu sur l'inverseur .

Démontage_Poupée_Fixe (2).JPG



La broche, en parfait état, au moins cette partie là n'aura pas été négligée !

Démontage_Poupée_Fixe (5).JPG



Surprises !
Montage mixte ensemble broche bague conique bronze devant et roulement à aiguilles "Nadella" à l'arrière avec une butée à billes !
Jamais vu ce montage, pourtant il semble d'origine !

Démontage_Poupée_Fixe (6).JPG



La bague bronze avant, l'état de surface des portées est très correct.

Démontage_Poupée_Fixe (7).JPG



L'inverseur sous un autre angle, les pignons bronze sont très marqués coté usure.

Démontage_Poupée_Fixe (8).JPG



Le verrou qui bloque l'inverseur sur la position choisie
- Avant
- Neutre
- Arrière

Démontage_Poupée_Fixe (9).JPG



L'axe traversant de l'inverseur à un pignon de 35 dents taillé dans la "masse" le pignon extérieur est claveté et se remplace suivant l'avance ou le pas souhaité.

Démontage_Poupée_Fixe (10).JPG
 
Dernière édition:
MIC_83
MIC_83
Compagnon
15 Janvier 2008
3 211
FR-83
  • Auteur de la discussion
  • #8
f) démontage de la Poupée mobile

Cette poupée, en dehors de son état déplorable, présente une adaptation bien réalisée.
En effet, cette poupée à l'origine était à levier et a été modifié pour être utilisée comme une poupée "classique" à un détail près :
quand on tourne la manivelle, la broche tourne avec !

Démontage_Poupée_Mobile.JPG



Tout est réalisé très grossièrement.

Démontage_Poupée_Mobile (1).JPG



La fonderie a subit des outrages et cassures bien réparées sur l'avant (niveau serrage de la broche) et n'a pas "tenue" coté logement du pied d'attache du levier.

Démontage_Poupée_Mobile (2).JPG



Le système de réglage latéral : Simple et fonctionnel.

Démontage_Poupée_Mobile (3).JPG



"L'éclaté" du montage avec deux demi noix fileté que l'on insèrent ou retirent suivant la configuration retenu.

Démontage_Poupée_Mobile (4).JPG



Le pied dont la brasure n'a pas tenue.

Démontage_Poupée_Mobile (5).JPG



Une petite reprise de la fonderie s'est imposé pour en faire quelle chose !

Démontage_Poupée_Mobile (6).JPG




g) Dépose de l'ensemble arbre intermédiaire :

Zut, je n'ai pas tout pris en photos !
La semelle et la "gâché" en arc de cercle du verrou du tendeur de courroie.
Ce sera plus détaillé lors de sa réfection.

Semelle_renvoi (1).JPG





h) dépose du moteur et identification de ses caractéristiques :

Moteur monophasé deux sens de rotations 220v/1.5kw .
Le bestiau est lourd (17 kg) il a une cassure sur une de ses fixations, sans nuire à sa fixation.

Moteur_Déposé (1).JPG


Moteur_Déposé (3).JPG



Le câble a été raccordé et coupé à l'arrache, je verrais plus tard pour son raccordement.

Moteur_Déposé.JPG
 
Dernière édition:
MIC_83
MIC_83
Compagnon
15 Janvier 2008
3 211
FR-83
  • Auteur de la discussion
  • #9
PART 4 : Réfections, usinages !

Après démontage un premier bilan peut être établi !
Pour le moment, rien d'insurmontable,, juste du temps à consacrer alors que j'en manque !
Mais avant de me lancer, je me suis "assuré" que le banc était encore dans un état "correct" sans employer les grands moyens !

a) Usinage d'un nouveau palier support de lyre :

On passe aux choses sérieuses, coupe d'un rond de bronze de 40mm.

Usinage_Palier_Support_Lyre.JPG



Mise à la cote extérieure Ø 20mm
Usinage_Palier_Support_Lyre (1).JPG



Alésage au Ø 11,7

Usinage_Palier_Support_Lyre (2).JPG



Tronçonnage

Usinage_Palier_Support_Lyre (3).JPG


Usinage_Palier_Support_Lyre (4).JPG



Alésage à l'alésoir machine au Ø 12 H7.

Usinage_Palier_Support_Lyre (5).JPG



Réalisation d'une gorge de graissage.

Usinage_Palier_Support_Lyre (6).JPG


Usinage_Palier_Support_Lyre (7).JPG



Perçages et lamages pour les logements des vis de fixation.

Usinage_Palier_Support_Lyre (8).JPG


Usinage_Palier_Support_Lyre (9).JPG



Le nouveau palier bronze remonté, la partie ou viens se fixer la lyre est 2mm supérieur à l'ancien modèle (18 à 20 mm), vu que je doit également refaire la lyre.

Usinage_Palier_Support_Lyre (10).JPG



Perçage pour la lubrification.

Usinage_Palier_Support_Lyre (11).JPG
 
Dernière édition:
MIC_83
MIC_83
Compagnon
15 Janvier 2008
3 211
FR-83
b) Après réalisation d'un plan, usinage de la nouvelle lyre :

Présentation de la lyre cassée en plusieurs points.
Méchant pâté coté fixation !

Lyre_Origine_Cassée (1).JPG



Là, la lyre à cédé sous l'effort en bout, car pas assez de "gras", la fonte ne supporte pas ces situations !

Lyre_Origine_Cassée (2).JPG


Lyre_Origine_Cassée (3).JPG



Gros plan sur les fissures

Lyre_Origine_Cassée (4).JPG



juste les axes à récupérer.
Lyre_Origine_Cassée.JPG





Après prise de cotes et plan, on passe à l'usinage ;
Coupe d'une barre d'acier à la longueur.

Usinage_Lyre).JPG



Blanchissage des faces.

Usinage_Lyre) (1).JPG


Usinage_Lyre) (2).JPG



Positionnement et perçage de l'alésage de fixation de la lyre qui sera la référence.

Usinage_Lyre) (3).JPG


Usinage_Lyre) (4).JPG



Alésage au Ø 20mm H7

Usinage_Lyre) (5).JPG



Perçage et taraudage et chambrage qui recevra la vis de serrage

Usinage_Lyre) (6).JPG


Usinage_Lyre) (7).JPG



Réduction de l'épaisseur de la lyre des deux cotés.

Usinage_Lyre) (8).JPG



Je lubrifie à l'huile entière d'où dégagement de fumées, heureusement que la porte du garage et la fenêtre sont ouvertes !

Usinage_Lyre) (9).JPG
 
Dernière édition:
MIC_83
MIC_83
Compagnon
15 Janvier 2008
3 211
FR-83
super intéressant ! :smt023
vivement la suite !
Content que cela te plaises, merci à ceux qui suivent et m'indiquent qu'ils aiment le reportage !
Suite,

Usinage de la rainure en plusieurs passes, jusqu'à déboucher.

Usinage_Lyre) (10).JPG


Usinage_Lyre) (11).JPG



Chanfrein de la surépaisseur coté fixation.

Usinage_Lyre) (12).JPG



rayonnage pour s'éviter les risque de coupures et apporter de l'esthétique.

Usinage_Lyre) (13).JPG


Usinage_Lyre) (14).JPG



Un trait de scie à la broche horizontale.

Usinage_Lyre) (15).JPG


Usinage_Lyre) (16).JPG



Montage de la pièce sur un étau trois axes pour usiner les deux pentes.

Usinage_Lyre) (17).JPG


Usinage_Lyre) (18).JPG



Un rayonnage en bout.

Usinage_Lyre) (19).JPG



Un petit montage sur table rotative et détourage de la fixation.

Usinage_Lyre) (20).JPG


Usinage_Lyre) (21).JPG


Usinage_Lyre) (22).JPG



Les deux lyres cote à cote. :-D

Usinage_Lyre) (23).JPG


Usinage_Lyre) (24).JPG
 
Dernière édition:
MIC_83
MIC_83
Compagnon
15 Janvier 2008
3 211
FR-83
Suite :

Amménagement des dégagements nécessaires en bout de lyre pour permettre à cette dernière un réglage "au plus près" suivant le Ø de pignon monté sur l'axe venant de l'inverseur.

Usinage_Lyre) (26).JPG


Usinage_Lyre) (27).JPG



Mise en situation. Le plus petit pignon (20 dents engraine).

Usinage_Lyre) (28).JPG


Usinage_Lyre) (29).JPG


Usinage_Lyre) (30).JPG
 
MIC_83
MIC_83
Compagnon
15 Janvier 2008
3 211
FR-83
c) réparation liaison petit chariot/transversal :


Première opération : virer toutes les vis posées alors qu'il n'y en a pas une d'identique !
Reprise des taraudages et pose de vis de qualité.

Remise_etat_Petit_Chariot_Transversal (1).JPG



Positionnement sur le passage de la vis qui fixe la noix du chariot supérieur.

Remise_etat_Petit_Chariot_Transversal (2).JPG




Chambrage à 90° pour y loger une vis à tête fraisée.

 (1).JPG



Reprise de la longueur de la vis sur le tour.

 (2).JPG



Fixation de la noix.

 (3).JPG



Repercé la contre plaque pour le passage de la tête de vis de fixation de la noix.

 (4).JPG


 (5).JPG



Les contres plaques remontés.

Remise_etat_Petit_Chariot_Transversal (7).JPG



Vue sur la cassure d'une partie de la rainure circulaire en "T" .
Ils y sont allé de bon cœur sur le serrage du chariot supérieur, qui est la cause majeure de cette rupture.

Remise_etat_Petit_Chariot_Transversal (4).JPG


Remise_etat_Petit_Chariot_Transversal (5).JPG


Remise_etat_Petit_Chariot_Transversal (6).JPG


L'idée est de supprimer la partie restante au raz de la partie cassée et de rajouter un "insert" en acier en tout point identique à l'existant assemblé par 6 vis noyées.

Néanmoins, avant il faut renforcer la liaison petit chariot/transversal qui est quand même faiblarde à ce niveau !
J'ai réalisé des plans cotés pour estimer sur dessins si la matière restante sera suffisante au niveau du renfort prévu qui va comporter un perçage, un chambrage sur les partie concernées.

La suite en images :
 
Dernière édition:
Advertisements
Haut