Général Premier travaux - Rabot-dégau Kity Woodster 3k (439)

D

deremat

Nouveau
Bonjour, je viens d'acquérir une raboteuse dégauchisseuse Woodster 3k de marque Kity (similaire à la 439) trouvé sur leboncoin (350€ pour les curieux). Le vendeur m'a dit être harcelé de demandes, mais j'ai été plus rapide, grand bien m'en a pris. Je suis encore en train de l'apprivoiser, mais j'en suis déjà très content. Elle rabote en 200mm de largeur par 200mm de hauteur avec une table assez longue (900mm) !

1) On peut ajouter une mortaiseuse en option sur ce modèle. Le vendeur m'a indiqué une autre annonce pour le chariot (ça devrait arriver sous peu), mais il me manque toujours le mandrin. Impossible d'en trouver un d'origine, j'ai également essayé avec un mandrin de GSB 1/2" 20UNC pour perceuse sans succès (je savais que c'était à pile ou face).
L'axe de la machine, situé sous le petit capot jaune sur les photos, est fileté en bout (diamètre 12mm au pied à coulisse et pas de 1mm, filetage à gauche). Après moult recherches, j'ai trouvé un porte fraise CMT pour fraise 6mm/8mm (ci-dessous) qui à l'air de convenir, mais n'ayant jamais fait de mortaisage, je ne sais pas si ça irait.

1662037780172.png

Savez-vous ou je pourrais trouver un mandrin/porte fraise adapté pour le mortaisage ?

2) J'ai aussi constaté qu'il se formait assez vite des dépôts de résine sur la table. Pour nettoyer, on peut visiblement utiliser de l'essence de térébenthine, de l'alcool, de l'acétone, du white-spirit ou même des produits à base de soude ... et j'en passe. Cependant j'aimerais mieux ne pas abîmer la table en fonte d'alu (une discussion du forum parle même d'un revêtement pour améliorer la glisse). Pour l'instant je me contente de gratter à la spatule en métal (avec précaution).

Quel(s) produit(s) me conseillerez-vous pour enlever la résine sur la fonte d'alu ?

Si vous avez d'autres conseils pour un débutant en menuiserie, je suis preneur.

Notes d'usage général:

  • Attention aux doigts près des lames même à 2cm ! Mes gants de jardinage en pseudo-cuir ont perdu un peu de matière, maintenant je sais à quoi m'en tenir.
  • Éviter le calage du moteur en rabotage ! C'est très vite arriver, il suffit d'un nœud un peu dur. Se tenir prêt à débrayer les rouleaux d’entraînement si le régime moteur baisse en continue.
  • Pour l'affûtage des lames en acier rapide, d'après le vendeur, on peut prévoir une meule boisseau (monté dans le mandrin de mortaisage)+ chariot porte lame (posé sur la table de mortaisage) . Avec ça un pas besoin d'une autre machine pour maintenir ses fers tranchant.
  • Prévoir un bon masque respiratoire (+lunettes étanches) si vous rabotez du bois traité (couleur jaune en surface). Même avec un masque jetable 3M j'en ai mangé un peu. Pas envie d'avoir un cancer des poumons à 40 ans ! Je me demande si je ne vais pas acheter un masque intégrale.
  • En rabotant une planche de 200mm et des poussières, celle-ci s'est coincé. Elle était bombée sur le dessus et je pense que sous l'effet de l'écrasement du système d'entraînement, les bords se sont bloqués de part et d'autre. Quelques passages sur les chants à la dégau et c'était bon.
  • Un petit chariot à 2 roues serait bien pratique (ça pèse un âne mort). De même, je me demande si des poussoirs en bois seraient utiles.
Rabot-Dégau Kity Woodster 3K - 01.jpg


Chariot de mortaisage (pour Kity K5 à la base, mais l'entraxe des tiges de fixation et le même: 120mm) ~30€:
Chariot mortaisage Kity.jpg


Fixation du mandrin (en enlevant le capot jaune):
Rabot-Dégau Kity filetage axe.jpg

Adaptation mortaiseuse notice.jpg

Saleté de résine :smt011
Rabot-Dégau Kity résine.jpg


Prochaine étape de l'aventure : la scie sur/sous table ...
 
Dernière édition:
P

paysan

Compagnon
Bonjour,
Sur les tables je mets du glisse bois (il existe plusieurs marques). Pour dégauchir, toujours laisser le protecteur en place, tes doigts te diront merci!
Rémi
 
L

lion10

Compagnon
bonjour.
Si ce n'est le cas vous aurez intérêt à concevoir un cache secondaire afin de repartir l' usure de la lame en dégauchisseuse.
Il faut absolument des poussoirs pour dégauchir. .Attention à poncer le bois de récupération afin de ne pas rayer la table ou abimer les lames, mini cailloux, grain de sable ou clou.
Cdlt lion10
 
Dernière édition:
D

deremat

Nouveau
OK, je vais me faire/acheter des poussoirs. Le vendeur était menuisier, il ne m'a pas vraiment montré le bon exemple lors de la démonstration.

Jusqu'ici j'ai essayé de repartir l'usure, mais c'est effectivement compliqué avec le cache. Mais où fixer un poussoir secondaire ?!
Que voulez-vous dire par "rater la table ou abimer les lames" ?

J'ai oublié de préciser que je compte me faire un détecteur de métaux basique (arduino+bobine) si jamais je compte utiliser du bois de récup (j'ai quelques palettes en attente d'être démontées). Pas facile en revanche de savoir quels critères pour la bobine et le circuit me permettrai d'être assez sensible pour ne rien louper. Mais ce n'est pas pour tout de suite.
 
Dernière édition par un modérateur:
L

lion10

Compagnon
Bonjour

Pour les poussoirs vous pourriez les faire en bois dur avec une poignée découpée à la scie sauteuse, poignée solide. Le dessous devra pouvoir agripper le bois, peut être du papier de verre gros grain ?
Sous le petit capot jaune s'il y a de place un dégagement suffisant ou au dessus vous pourriez faire un U renversé fixé dessus, sur le haut du U une vis et enfin sur ce U coulissera un cache secondaire qui recouvrira la lame. Cela augmentera la largeur de votre machine, mais vous aurez alors 2 caches coulissant.
cdlt lion10
 
D

deremat

Nouveau
Merci pour l'explication pour le cache.

Vous passez le bois de récupération à la soufflette pour éliminer les grains de sables ou autre ? Je n'ai pas de compresseur, mais mon aspirateur de chantier a une fonction soufflage.
Le bois que je suis en train de raboter était stocké en extérieur dans une zone assez ouverte et passante, donc j'imagine qu'il y a de la poussière sur la surface (en tout cas, je n'ai pas constaté d'usure des lames).
 
P

Papygraines

Compagnon
Bon, il y a tellement de choses à dire....
1/ pas de gants !!! quand les fibres sont attrapées par la lame, les fers, cela peut embarquer, doigts, main, voir le bras entier !
2/ ton protecteur d'arbre de dégau est incomplet (le passage d'un axe est visible sur le bras, perçage allongé, et il manque la pièce de tenue fixée sur le côté de la table, il manque également le ressort ! Quand tu poses le pont sur la table, l'action sur la vis le remonte jusqu'à ne laisser que l'épaisseur du bois à dégauchir, du coup l'arbre et les fers sont toujours couverts ! Du coup ta main gauche passe du bois sur l'entrée, puis tu la glisses sur le pont en passant puis l'appui continue sur la table de sortie
3/pour la glisse, silbergleit, molycut, glisse_bois
4/ tu sembles passer trop gros, on prend toujours la cote au plus épais, et tu descends tes passes petit à petit
5/ le bois sale peut surtout contenir des petits graviers qui te feront des crans dans les fers, et tu te retrouves avec des stries en relief là où le cran n'enlève pas autant de bois... On le brosse avec une brosse la plus dure possible ! Pour les clous ou éclats (dans du bois mitraillé) j'utilise un simple détecteur de métal/fil électriques utilisé pour les profilés placo ou le repérage des gaines électriques.
6/pour les poussoirs, tu peux en bois comme LION10 , mais tu peux ajouter de la mousse d'adhérence utilisée pour les guides de sciage.
7/si j'ai oublié qqchose, tu me pardonnes
A+
PG
 
D

deremat

Nouveau
Merci pour toutes ces infos.

Sans les gants, bonjour les échardes ! J'avais entendu quelque part qu'il ne fallait pas en mettre, mais j'avais cru mal comprendre, ça ne semble pas intuitif.

Effectivement, sur cette vidéo (Comment dégauchir et raboter ? Combiné à bois KITY BESTCOMBI 2000 - BRICO SEB) on voit le réglage du cache/protecteur, mais sur cette autre annonce (machine a bois neuf, Guigneville-sur-Essonne) il n'y en a pas. Ça à l'air de dépendre de la machine.
Le bras qui tient le cache est assez bien serré et il tient tout seul une fois mis à la bonne hauteur, du coup je n'avais pas remarqué l'absence de la vis de réglage.

Ok pour les produits de glisse, mais pour ce qui est de retirer de la résine déjà sur la table ?

Question plus générale: faut-il débiter puis raboter ou faire dans l'ordre inverse ?
Avec des bastaings de 3m de long, je suis arc-bouté dessus pour le début de la fin de chaque passe afin de le maintenir plaqué (je n'ai pas de supports à rouleau et je ne compte pas en acheter à ce stade).
 
Dernière édition:
P

Papygraines

Compagnon
Retirer de la résine
Brekutex /détergent spécial chez Technolit.... produit allemand top !
Sinon acétone ou alcool à brûler

Sans les gants, bonjour les échardes !
Je préfère une écharde à un doigt arraché ! C'est un choix ! Quand tu auras pris le coup, tu ne feras plus certains gestes. Et même avec des gants, quand tu charges une remorque, ça arrive qu'un bord fendu .... ça traverse !
Question plus générale: faut-il débiter puis raboter ou faire dans l'ordre inverse ?
on débite (a minima un bord, le plus droit possible), on dégauchit une face (à choisir selon ses défauts et sa géométrie) et un chant on les marque !!, (on peut scier le deuxième côté si pas encore fait en appui contre le guide), on rabote la deuxième face et l'autre chant.
 
Dernière édition par un modérateur:
D

deremat

Nouveau
C'est vrai que bricoler sans bras c'est compliqué (et en plus "pas de bras, pas de chocolat" !)
Bon, avant de continuer il me faut donc:
  • une scie sur table (€€€)
  • des poussoirs
  • des fausses tables
  • masque respiratoire décent
  • alcool à bruler
  • 2 bras
Je réfléchi à éventuellement me faire une scie sur table à partir de ma scie circulaire + table en contreplaqué.
 
P

Papygraines

Compagnon
des fausses tables
une planche en mélaminé ou bakélite (pour la glisse), un tasseau fixé sur le bord de tes tables (décalé de l'épaisseur de ton panneau), un pied au centre de l'autre extrémité fait de deux tubes s'emboitant l'un dans l'autre (permettant le réglage en hauteur), un boulon soudé sur le tube extérieur, une poignée de serrage. Tu alignes avec une règle de maçon.
 
J

Jack bel

Compagnon
Question plus générale: faut-il débiter puis raboter ou faire dans l'ordre inverse ?
Avec des bastaings de 3m de long, je suis arc-bouté dessus pour le début de la fin de chaque passe afin de le maintenir plaqué (je n'ai pas de supports à rouleau et je ne compte pas en acheter à ce stade).
Pourquoi s'arc-bouter dessus ?
Le bois doit glisser librement, en partageant le gauchissage lors des premières passes
Si le bois devient trop fin, c'est qu'il a mal été choisi (ou choisi trop long)
Pour ce qui est du débitage, il faut couper les bois max 2 cms plus long que la longueur finie (justement pour faciliter le dégauchissage)

Et j'utilise maintenant des gants anti-glisse (et non-pendants), ayant la peau de plus en plus sèche avec les années qui passent

Jamais de protection de dégauchissage, il n'y a rien de plus dangereux (soulever la protection, passer les doigts devant puis derrière, puis devant, etc etc)les doigts doivent suivre le bois tout le long de l'opération

Et j'ai encore toujours tous mes doigts après 50 ans de travail aux machines, suffit de ne jamais travailler stressé, pressé ou ... bourré
 
D

deremat

Nouveau
Je pense que mon erreur de débutant à été de vouloir passer des morceaux trop long (3m). Du coup, en fin de passe, le bois était quasi entièrement en porte à faux en dehors de la table et j'appuyais dessus vers le bas pour l'empêcher de basculer.

Maintenant, je vais d'abord débiter mes éléments avant de les passer à la dégau-rabot. L'utilisation des poussoirs me permettra aussi de me passer des gants.
J'ai récupéré une scie à onglet dans une brocante, ce qui devrait me faciliter la vie quand je l'aurai rafraîchi un coup.

Par contre, je n'ai pas réussi à trouver un mandrin de mortaiseuse avec filetage M12 gauche. Je verrai ça plus tard.
Quand à travailler bourré ... j'en suis pas encore là :partyman:.
 
J

Jack bel

Compagnon
Donc si je comprends bien, tu veux dégauchir des planches sans toucher le bois avec tes doigts ...
Ben, tu n'y arriveras pas ... il faut sentir ce que tu fais :)

Et tu dois surtout choisir tes pièces de bois en fonction de l'usinage qu'elles vont supporter
Si la planche est voilée de 5 mm, elle va perdre plus de 5 mm en épaisseur, y a pas de secret

Et - pour terminer - tu dois dégauchir ta planche en la posant avec la bosse en haut, pour éviter que l'arrière se soulève :wink:
 
Dernière édition:
L

lion10

Compagnon
bonjour. Une fois coupé vous pourrez toujours ajouter les planches en vous exerçant aux techniques des entures. Pour du dégauchissage avec les mains éloignées il faudrait concevoir un entraîneur mais ça ne doit pas être simple et exigerait un guide solide sur lequel la pression des rouleaux serait repartie lors du travail sur le chant. Il faudrait aussi garantir un système fiable malgré les défauts de
la la planche à corroyer voilée ou tuilée par hypothèse la plus défavorable. Cdlt lion10
 

Sujets similaires

M
Réponses
15
Affichages
11 528
yves 26
yves 26
B
Réponses
8
Affichages
4 717
BRICOLO
B
R
Réponses
22
Affichages
2 010
Rémi52
R
B
Réponses
6
Affichages
926
Papygraines
P
romain1206
Réponses
2
Affichages
20 034
p.e.basile
p.e.basile
J
Réponses
1
Affichages
2 406
daclu23
D
C
Réponses
3
Affichages
18 915
vincele
V
A
Réponses
12
Affichages
1 186
yvon29
yvon29
R
Réponses
43
Affichages
12 568
claude74
claude74
K
Réponses
9
Affichages
1 401
guy34
G
p.e.basile
Réponses
7
Affichages
3 521
p.e.basile
p.e.basile
Gerardpich
Réponses
16
Affichages
2 264
Gerardpich
Gerardpich
M
Réponses
32
Affichages
2 205
Jack bel
J
F
Réponses
3
Affichages
6 303
tchitchater
T
Haut