Général Potence Tour Fraiseuse

  • Auteur de la discussion Andoche
  • Date de début

Votre avis SVP

  • Bon

    Votes: 2 66.7%
  • Passable

    Votes: 1 33.3%
  • Mauvais

    Votes: 0 0.0%

  • Nombre total d'électeurs
    3
Andoche

Andoche

Compagnon
Bonjour.
J'avais installé une potence en bout de mon tour pour sortir ma contre pointe de 75kg, il y a très longtemps.
Depuis, avec l'âge, je bataille trop pour installer mon diviseur sur la fraiseuse.
Après avoir étudié plusieurs solutions pour installer une 2eme potence sur ma fraiseuse avec des solutions qui me plaisaient très moyennement, j'ai changé radicalement mon raisonnement.
Pourquoi ne pas déplacer la potence de manière à servir les 2 machines.
En images ma nouvelle configuration.
Moi, souvent, je m'inspire des posts sur usinage.com.
Alors, si des fois cela peut donner un début d'idée à quelqu'un d'autre.....
Bonne journée.

PotenceTourFraiseuse01.jpg


PotenceTourFraiseuse02.jpg


PotenceTourFraiseuse03.jpg


PotenceTourFraiseuse04.jpg


PotenceTourFraiseuse05.jpg


PotenceTourFraiseuse06.jpg


PotenceTourFraiseuse07.jpg


PotenceTourFraiseuse08.jpg


PotenceTourFraiseuse09.jpg


PotenceTourFraiseuse10.jpg


PotenceTourFraiseuse11.jpg


PotenceTourFraiseuse12.jpg
 
Dernière édition par un modérateur:
slk

slk

Compagnon
Juste un détail, un treuil manuel à chaîne ne serait il pas plus judicieux ?
 
chabercha

chabercha

Compagnon
Bonjour
J'avais fait entre le tour et la fraiseuse.
Fixation basse, moyeu de R25
po18.JPG

Fixation haute.
po19.JPG


po20.JPG


po21.JPG

A+Bernard
 
Andoche

Andoche

Compagnon
Merci, donc mon truc tient la route.
juste un détail, un treuil manuel à chaîne ne serait il pas plus judicieux ?
Peut être, mais en premier (dans ma tête), j'avais un gros problème de hauteur sous plafond, donc mon souci, c'était que le haut du crochet arrive au plus près du tube horizontal.
j'ais déporté la poulie de renvoie au plus près sous le tube horizontal, pour gagner de la hauteur.
Souvent je suis à la limite pour soulever certaines pièces. (exemple la contre pointe du tour, ou surtout quand j'enlève toute la partie supérieur et moteur de ma perceuse).
2120mm sous plafond moins la hauteur des tubes néon, moins le Ø du tube et son chariot, moins l'encombrement du treuil à chaine avec son crochet, je pensais d'entrée que ça ne passait pas.
J'ais un treuil à chaine, mais d'entrée, j'ais écarté cette configuration à cause de son encombrement vertical. (j'avais peut être mal évalué)
La commande électrique permet aussi de mieux se concentrer sur le guidage de la pièce avec l'autre main.
Mais, inconvénient, il faut gérer la partie électricité, plus le prix.
Mais peut être, que j'ais quand même mal évalué au départ.
Le treuil de "chabercha" est super et très bien construit, (j'admire ce que les gens sont capable de faire), mais ça ne passerait pas en hauteur pour soulever, ma contre pointe ou surtout, ma tête de perceuse.
Et aussi quand je veux monter ma presse à crémaillère sur l'établi, c'est très juste.
Merci pour toutes vos remarques.
Il est toujours bon de comparer les solutions, et même, s'il faut se dire tient cette autre solution aurait été plus judicieuse.
Bonne soirée à vous tous.
 
Dernière édition:
Vapomill

Vapomill

Compagnon
Salut !
Pour ma potence, j'ai utilisé une sangle de levage montée sur un treuil fait, entre autres, pour tirer un bateau sur sa remorque.
C'est parfaitement fluide. Coefficient de sécurité 5, puisqu'un tel treuil n'est pas un appareil de levage.
Cordialement, Bertrand.
 
Andoche

Andoche

Compagnon
Le treuil à chaîne permet un travail sans a coup
Je n'avais pas pensé à cet aspect du treuil à chaine.
Je garde en mémoire.
Avec mon galet presse câble, c'est pareil, il n'y a aucun a coup.
Avec le treuil à chaine, cela fait, déjà l'avantage de la simplicité (juste un treuil), du prix (coffret électrique) , et la conception du coffret électrique en moins.
Je m'étais focalisé sur la hauteur au sol, sans penser à tous ces avantages.
Si je construis autre chose, je penserai à ces aspects du problème.
Merci pour ces conseils et bonne soirée.
 
Andoche

Andoche

Compagnon
un treuil fait, entre autres, pour tirer un bateau sur sa remorque.
A la base, je suis parti de ce même treuil de remorque de bateau, que j'ais motorisé.
Quand je faisais des régates, avec habitable, j'ais manipulé ces treuils très souvent. :)
Bonne soirée.
 
roland88

roland88

Compagnon
Bonjour Andoche,
ce qui me frappe le plus, c'est la petite taille... des renforts qui évitent la flexion.
Le porte a faux est grand... plus la charge ??
A+
 
gégé62

gégé62

Compagnon
ce qui me frappe le plus, c'est la petite taille... des renforts qui évitent la flexion
bonjour,
à priori cela ne m'avait pas choqué sur les photos, cela dit une petite vérif au flambage.....
Je peux te faire la vérif si tu me donnes les data.
Sinon, je suppose que tu es sûr de la fixation au plafond, sur les photos on peut rien dire....
En tous cas bravo et merci pour le partage.
 
Andoche

Andoche

Compagnon
des renforts qui évitent la flexion.
C'est très juste.
Ma potence au départ servait à soulever des moules sur les presses à injection.
Déjà le tube horizontal était bien plus court et en double "extrastrong" ou un nom similaire.
Dans ma 1er version, juste derrière le tour, presque à l'aplomb de la contre pointe du tour, le porte à faux était minime.
Ce qui allait très bien.
Mais comme je veux faire tout avec rien.
Et que mon atelier est très petit.
Je compose, je triche.
Une fois la potence réimplantée, j'ais rallongé le tube horizontal pour qu'elle desserve toutes mes machines. (ça il ne faut pas le dire)
A la sortie ma potence est en limite de ce que je lui demande.
ça fléchit pas mal quand même.
D'ailleurs, j'ai soudé un espèce de té sur le tube horizontal, près du tube vertical, pour augmenter le moment d'inertie au moins sur le début du tube.
Pour absorber un peu la flexion tout en gardant un maximum de liberté pour faire coulisser le treuil dessus.
Dans une entreprise cela ne passerait pas.
Mais pour moi quel régale, j'accède à mes 3 machines même si ça fléchit un peu.
Je n'arrivais pratiquement plus à monter mon diviseur sur la fraiseuse 48kg.
Pour sortir la contre pointe de mon tour (75kg,) il ne faut pas y penser même en rêve sans ma potence. (84 ans)
Bref je suis hyper contant des services qu'elle me rend.
ça m'est même arrivé de la faire fonctionner à vide rien que pour le plaisir de voir les efforts que je n'avais plus à faire.
Effort, mais aussi les risques d'accidents que j'évite, puisque je ne suis à l'extrême limite de ce que je peux faire.
Avec des charges que j'arrive à soulever jusqu'à la ceinture, après j'ais ces charges sur les bras sans pouvoir monter plus haut. :smt022:smt022
J'étais certain qu'une personne relèverait cet aspect de mon système. :-D:-D:-D:-D
Merci et bonne soirée.
 
Andoche

Andoche

Compagnon
Je peux te faire la vérif si tu me donnes les data.
Ce site c'est super.
L'entraide que tu me proposes, me fait extrêmement plaisir, je te remercie.
Je vais essayer de réunir ces informations et te les communiquer.
Je ne peux pas le faire dans la foulée, actuellement j'ai un gros problème de saignement de nez qui m'empêche de faire des efforts, de sortir au soleil ou autres, ça se déclenche sans prévenir n'importe quand et ça rougit partout.
Mais en prenant mon temps et sans trop faire d'efforts je pense que ça va aller.
Merci encore "gégé62" tu es super sympa, ça me touche beaucoup.
Bonne soirée.
 
lion10

lion10

Compagnon
Bonjour
Bien pensé, et rien à voir avec une chèvre d'atelier. Par contre j'ai l'impression que votre enclume n'est pas à la portée de votre potence.
En tout cas il n'y aurait pas eu de problème avec des machines plus petites, par exemple une fraiseuse d'établi.:-D
Mais comme je veux faire tout avec rien.
Ca c'est bien.

Pour donner une idée ceux sont des tubes de quelle épaisseur ?
cela dit une petite vérif au flambage.....
Le flambage pourrait arriver si l'effort transmis par le renfort à 45 degrés trop important tenterait de plier le poteau c'est cela ?
cdlt lion10
 
Pierrot Lecopeau

Pierrot Lecopeau

Ouvrier
Bonsoir Andoche,
J'aime beaucoup ta potence, l'essentiel est qu'elle te rende les services dont tu as besoin.

Sans entrer dans des normes que de toutes façons je ne connais pas, je suggèrerais l'ajout d'une ou 2 étiquettes pour indiquer le poids levable (grosso modo) sans et avec la ralonge.
Si tu estimes que c'est 100kg, sans la ralonge et 50 avec, eh bien ça éviterai, si par exemple quelqu'un d'autre que toi venait à utiliser l'outil qu'il lui prenne la lubie de lever une machine de 500kg.

Belle soirée, Pierre.
 
gégé62

gégé62

Compagnon
@Andoche,

Pour la vérif, il me faudrait les dimensions suivantes:
- Section des renforts à vérifier : diamètre et épaisseur
- géométrie de construction: les deux cotés du triangle, horizontal et vertical (je propose de mesurer à partir de l'axe du poteau)
- pour les efforts: la charge maxi et la distance (max) entre poteau et charge, ainsi que le poids du palan + réducteur qui me semble conséquent. Je négligerai le poids propre de la potence.
Apparemment les deux arcs-boutants c'est du tube rond aplati aux extrémités. Je considèrerai que les soudures ne sont pas de vrais encastrements, donc des "articulations".
Je n'avais pas remarqué le fer en T soudé en renfort horizontal sur le tube de la potence. Il doit jouer un rôle de renfort qui aide les deux arcs-boutants, mais je ne peux pas le compter dans le calcul, donc il viendra en plus.

Tant que nous y sommes, tu peux aussi donner la section de la flèche et celle du poteau, que je regarderai vite fait en flexion.
 
Dernière édition:
mvt

mvt

Compagnon
Bonsoir Andoche,

Merci pour ce partage. J'ai le même souci de hauteur sous plafond. Du coup, le treuil déporté avec les poulies mouflées en bout est une solution intéressante, reste le placement judicieux du mat.
Quelle est la charge maximale admissible, en début de course (au plus près du mat) ?
Bon rétablissement
 
Andoche

Andoche

Compagnon
enclume n'est pas à la portée de votre potence.
Pas de problème très facile à faire riper. :):)
une ou 2 étiquettes pour indiquer le poids levable
Je vais voir ce que je peux faire c'est une très bonne idée.
Mais ce ne sera pas commode quand même.
Pour la vérif, il me faudrait les dimensions suivantes:
Je pense commencer à rassembler les infos demain, si je ne suis pas dérangé par mon nez qui se prend pour un robinet bloqué sur ouvert. :-D
Par contre pour l'instant je ne peux pas donner le poids de l'ensemble chariot/palan, sous peine de passer ma journée à essayer d'arrêter le saignement du nez, si je fais des effort pour descendre l'ensemble.
Quelle est la charge maximale admissible, en début de course (au plus près du mat) ?
Bonjour "mvt".
Les charges maxi, je ne les connais pas.
La réponse viendra peut-être de "gégé62"
1er info, à 2000mm de l'axe du tube vertical, il supporte les 75kg de ma poupée mobile, avec une flexion que je ne connais pas pour l'instant.
J'ais oublié (au pif) les 20/25 kg en plus du chariot +motoréducteur + treuil +mouflage +crochet, ce qui doit flirter avec les 100Kg à 2m du tube vertical.
Bon rétablissement, merci mvt.
Bonne soirée à vous tous.
 
Dernière édition:
A

Alex31

Compagnon
:smt041

juste une question: à quoi sert le contact de sécurité (rouge) derrière le coffret électrique ?
 
Andoche

Andoche

Compagnon
juste une question: à quoi sert le contact de sécurité (rouge) derrière le coffret électrique ?
Bonjour.
C'est la sécurité, quand le dessus du mouflage du crochet touche le petit galet, ça coupe la commande de montée du moto réducteur.
De tête c'est un interrupteur de sécurité télémécanique.
Bonne journée et merci pour le :smt041.
 
Andoche

Andoche

Compagnon
Pour la vérif, il me faudrait les dimensions suivantes:
Bonjour "gégé62".
Je pense que toutes les infos que tu m'as demandé sont sur les photos.
Le bloc chariot motoréducteur fait 25kg.

Pour le peser il a fallu le descendre.
Déjà, c'était super limite, quand le chariot a quitté le tube horizontal, j'étais coincé avec ce truc sur les bras.
Bref, j'ais réussi à le poser sur la table roulante, mais de justesse.
Pour l'emmancher sur le tube impossible, je n'ais plus assez de force pour le lever au dessus de ma poitrine. (ho vieillesse ennemi ).
Finalement j'ais trouvé le truc, j'ais fixé 3 sangles sur le chariot et j'ais fait 2 tours autour du tube horizontal avec chaque sangle.
Ensuite j'ais soulevé et refixé un peu chaque sangle petit à petit.
Quand j'était presque en haut j'ais soulevé l'ensemble du coté tube (en prenant appui sur les autres sangles), pour le glisser sur le tube.
C'est à ce moment que la potence s'est mise à tourner, le tabouret est partie de dessous mes pieds.
Je suis parti à la renverse, je me suis fracassé le dos sur le tour et ensuite c'est la tête qui a pris le relais.
Résultat je suis restais sonné presque une minute par terre.
Après avoir récupéré mes esprits, j'ais réussi à engager un peu le chariot et après c'était cool.
Le coup des sangles ça peut servir à d'autre personnes.
Je pense avoir donné toutes les infos, s'il te manque une info que je peux te la fournir, pas de problème.
Merci encore gégé62 tu est très sympa et bonne soirée.

PS: si ça peut donner une indication, à 2 m de l'axe du tube verticale, un poids d'environ 100 kg fait fléchir le bout du tube horizontal de 25mm.

PotenceTourFraiseuse13.jpg


PotenceTourFraiseuse14.jpg


PotenceTourFraiseuse15.jpg


PotenceTourFraiseuse16.jpg


PotenceTourFraiseuse17.jpg
 
Dernière édition:
Andoche

Andoche

Compagnon
Bonsoir
Une info de plus
La 1er soudure du tube horizontal est à 200mm du bout du tube.
La 2em soudure du tube horizontal est à 700mm du bout du tube.
Il y a aussi un disque de 5mm d'épaisseur soudé en haut et bas du tube vertical à 5mm du bord.
Bonne soirée.

Capture d’écran (896).png
 
Dernière édition:
Andoche

Andoche

Compagnon
Bonjour.
Je mets ce petit tutoriel pour permettre éventuellement à une personne de ne pas commettre les mêmes erreurs que moi.
Tout en indiquant un principe tout bête, (s'il est applicable dans une autre situation), de faire les choses plus facilement et surtout en sécurité
Je pense que dans mon cas, cela m'a préservé d'un très grave accident.
D'abord une chute très violente, et ensuite une charge de 25Kg qui serait venue m'écraser si elle n'était pas assurée par des sangles.
Les images qui suivent indiquent la méthode pour remettre le chariot en place avec moins d'effort et en sécurité.
Bonne soirée à vous tous.

SystemeDebrouille01.jpg


SystemeDebrouille02.jpg


SystemeDebrouille03.jpg


SystemeDebrouille04.jpg


SystemeDebrouille05.jpg


SystemeDebrouille06.jpg
 
Vapomill

Vapomill

Compagnon
Un grand MERCI de ton retour d’expérience, Andoche ! :smt023
Cordialement, Bertrand.
 
gégé62

gégé62

Compagnon
Voici les résultats que je trouve. Bien entendu je donne cela en toute bonne foi, mais sans aucunement engager ma responsabilité, cela va sans dire sur ce forum.

Rappel des hypothèses:
- je prends les épaisseurs 3.2 pour le tube de 88.9, et 3 mm pour le 26*34. J'ai déjà vu des tubes nettement moins épais que l'épaisseur nominale, comme c'est de la tôle roulée+soudée, "ils" se calent à l'épaisseur mini de la norme, soit par exemple à c'est toujours 10% de gagné.....l'acier coûte de plus en plus cher !
- je ne prends pas en compte la corrosion.
- je ne prends pas en compte les soudures bout à bout sur le tube 88.9, mais en réalité cela représente quand même une zone plus fragile, même avec de bonnes soudures, le métal conserve des contraintes internes qui viennent grever la résistance de départ. En construction d'appareils sous pression, de mémoire on prenait comme épaisseur de calcul 70% de l'épaisseur nominale.

Tube de 88.9 partie horizontale.
Avec une charge de 100 daN et une portée de 2 m, j'ai une flèche de 21 mm.
La contrainte est de 11.5 daN/mm2, c'est admissible mais perso je n'irais pas au-delà.

Partie verticale (poteau)
Il reçoit le moment de flexion au noeud supérieur, et la même contrainte que le bras horizontal. Comme il est tenu à chaque bout, sa déformation correspond à lui donner une petite inclinaison surtout en haut, d'environ 0.5 degré d'angle. C'est sans doute pour ça que tu mesures une flèche de 25 mm, le poteau est responsable d'une partie de cela.

Arcs-boutants en 26*34
Ils supportent chacun 600 daN en charge de bout, et la vérif au flambage montre que c'est sans problème. Le principe de la vérif consiste à calculer la contrainte de compression maxi supportable, tenant compte de l'élancement. La contrainte est < 2 daN/mm2 pour 14 admissible (méthode Tetmayer pour info).

Ma conclusion:
C'est OK mais attention quand même au tube 88.9, notamment à l'endroit où se termine le profilé qui est au-dessus (à 584 mm de l'axe). Il y a à cet endroit précis une concentration de contraintes (de tension) qui équivaut à une faiblesse locale. En général on évite les changements brusques de section, par exemple en prolongeant ce fer de dessus en biseau.

Bonne manut !
 
Andoche

Andoche

Compagnon
Bonsoir gégé62.
Tout d'abord merci pour tous c'est calculs.
Moi je suis capable de faire les calculs de résistance pour le profils simples.
Quand c'est un truc composé, je suis hors course.
méthode Tetmayer pour info
Jamais entendu parlé, je ne connais pas, hélas.
Par contre, il aurait fallu couper la partie verticale du té en biseau et plier et souder le plat de 100x10 sur le biseau, pour éviter une concentration de contraintes en un seul point.
ça ne m'a même pas effleuré la tête.
Pour éviter un peu de flexion à un moment, j'avais pensé mettre un palier contre le mur pour reprendre le tube vertical 0,5m en dessous du raccordement horizontal/vertical des tubes Ø89mm.
Mais comme, tout avait l'air de bien fonctionner j'ais abandonné.
Bref tes calculs me confirme de ne pas dépasser les 100kg en bout de la potence. (je frise la limite)
Ma poupée fixe (75kg) étant ce que j'ai de plus lourd, je suis tranquille.
Je te remercie pour tout ce travail.
Par contre, je suis scotché par tes connaissances.
J'aimerais bien moi aussi faire des calculs comme toi.
Je te confirme que tu n'as aucune responsabilité puisque la potence est construite uniquement à partir de mes cogitations.
Merci encore gégé62 et bonne soirée.
 
gégé62

gégé62

Compagnon
Merci :P
ça ne m'a pas pris longtemps, je me suis fait une feuille excel pour les sections courantes, j'obtiens de suite la section, le poids par mètre, l'inertie et le module d'inertie dans les deux axes principaux. J'ai aussi ajouté le calcul de flexion charge en bout et entre appuis qui me donne la contrainte et la flèche max, en indiquant le moment de flexion (maxi) et la portée.
Dans un deuxième temps je me suis intéressé au flambage car j'en ai eu besoin une fois au boulot. Je m'en faisais une histoire mais en fait ce n'est pas compliqué. Là on ne calcule pas une contrainte ni une déformation, on connait la contrainte, on vérifie si elle reste inférieure à une limite donnée par la formule de Tetmajer, dans laquelle intervient l'élancement de la poutre.
 
Andoche

Andoche

Compagnon
Bonjour gégé62.
Tu étais dans une entreprise de chaudronnerie ou de charpente?
Moi j'ais débuté dans une chaudronnerie apprenti en 1955.
Après j'ai bifurqué en mécanique.
Merci encore pour les renseignements que tu m'as fourni.
Bonne soirée.

Numérisation_20220527a.jpg
 
Haut