Advertisements

Microbillage quel grain ?

Eric29
Eric29
Compagnon
31 Janvier 2014
749
Finistère
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonjour à tous.

Je compte me prendre une petite cabine de microbillage (pas le temps de m'en faire une un bébé arrive...), mais je cherche une info.

Quel grain choisir ? Je me doute bien que plus petit il est plus fin sera le résultat, mais je cherche des images pour me montrer les différences de rendu entre tel ou tel grain (microbilles de verre).

Quitte à acheter 25kgs autant prendre le bon grain...

Les pièces à microbiller seraient en alu majoritairement. La cabine de 90 litres (pour pièces bien plus petites) Le rendu souhaité est soit à laisser tel quel soit pour peinture ou anodisation après, le but étant d'avoir un rendu assez "fin" si je puis dire mais qui retire les petits défauts éventuels (rayures...)

Merci à vous !
 
Advertisements
Famille40
Famille40
Compagnon
10 Avril 2015
5 398
Salut,
J'utilise du Zirblast de chez Saint-Gobain, de 125 à 250.
@ Bientôt
Jean-Philippe
 
dubleu
dubleu
Compagnon
1 Février 2016
3 401
les pièce en alu ont utilise de préférence pour le décapage le carbure ça fait une belle finition c'est ce que mon réparateur de radiateur utilise je le préfère pour le nettoyage des étrier et autre pièce moteur en alu ça dure très longtemps
 
Eric29
Eric29
Compagnon
31 Janvier 2014
749
Finistère
  • Auteur de la discussion
  • #6
Ok merci des infos. Je me dirigerai vers du grain environ 250 (moyenne) je vais voir si je peux trouver un échantillon pour tester.

Sachant que les pièces seront brutes d'usinage ou avec une fine couche de peinture le carbure offre vraiment un plus dubleu ?
 
dubleu
dubleu
Compagnon
1 Février 2016
3 401
longue durée contrairement au verre ou abrasif courant par contre ça use les buses la finition prête à peindre après dégraissage
masque obligatoire ffp2 sauf si cabine haute perf
 
G
gaston48
Compagnon
26 Février 2008
9 085
59000
Bonjour,
Je dirais que la granulométrie doit être adaptée à la taille et à la précision des pièces.
D'un coté des pièces de micromécanique, horlogerie, bijouterie... de l'autre un brut
de fonderie par exemple.
La pression est un paramètre important aussi sur la durée de vie des billes et
les éventuelles déformations des pièces.
Au fur et à mesure de l'utilisation des billes, elles cassent et deviennent un abrasif angulaire,
l’état de surface passe du satiné au mat. Une bille céramique est bien plus durable, carbure
je ne connais pas.
Attention aux déformations quasis inévitables, tu microbilles une face de tôle d'alu par exemple
elle se cambre ou se bombe.
Il est vrais que quand une machine est chargé d'un type d'abrasif, on ne change pas suivant
le type de pièce. J'ai un peu de corindon quand je dois être agressif, sinon en billes je
travaille avec la gamme sous 90 microns. J'ai un sac dans le gamme 150-300, je les
ai chargé une ou deux fois pour reconditionner des protections en inox en tapant fort.
Les petites bille entraînent plus de problèmes d’écoulement et peut être un peu plus
de pertes lors du dépoussiérage (quand ta machine en est équipé) mais finalement
c'est une taille plus universelle, tu n'hésites pas à traiter tout ce qui te passe par les mains,
du tout petit (dans une "passette" de cuisine en toile métallique) jusqu'aux max de
la cabine.
 
La dernière réponse à ce sujet date de plus de 6 mois
Advertisements
Haut