Installation Mach3 et AXBB-E sur petite fraiseuse alu

  • Auteur de la discussion M4vrick
  • Date de début
M

M4vrick

Compagnon
Je pense qu'il doit me manquer des notions pour comprendre vos explications, ou alors je n'arrive pas à saisir le principe.
Je comprends pas ce que veut dire "rentrer cette valeur d'offset dans le Z du G54", c'est quoi le G54 ?

Dans mon esprit j'ai plusieurs choses:

le Z0 d'origine de mon brut, qui correspond à l'origine de travail de ma FAO dans Fusion.

Le plan de référence de mon bloc, qui est donc un offset en Z par rapport à mon origine de travail.

Et ensuite la hauteur de l'outil, qui est lui aussi un offset par rapport à mon bloc de référence. Et quand je change d'outil je modifie cet offset et donc il doit ajuster la hauteur de travail.

Qu'est ce qui est faux dans ma compréhension ?

Concernant la source des soucis sur mes derniers essais je me suis probablement loupé quelque part lors du changement d'outil, puisque j'ai repris le Z0 d'origine sur un brut identique.
 
D

dh42

Compagnon
Salut,

Sinon il y a plus simple, sur ton soft de FAO tu définis ton 0 pièce à la base de la pièce (sur la table/martyr), de cette façon le 0 est toujours au même endroit quelque soit le hauteur de la pièce et il et toujours accessible même si tu a usiné toute la surface de la pièce.

Pour la mise à 0 du Z, c'est très simple, tu amène manuellement la fraise à toucher sur la surface qui correspond au 0, puis tu clique simplement sur Zero Z à coté de la visu du Z. (voir le lien du tuto que j'ai mis quelques messages plus haut)

c'est quoi le G54 ?

Sur une CN, tu peux mémoriser plusieurs jeux de coordonnées, chacune avec leur 0 propre (c'est un peu comme des mémoires sur une calculatrice) ; le G54 c'est le jeux de coordonnée par défaut à l'allumage de Mach3 si rien d'autre n'est spécifié. On appelle ça un offset (décalage) car il s'agit effectivement d'une valeur définissant le décalage qu'il y a entre le 0 machine obtenu lors du référencement et le 0 pièce.


A moins que tu n’ai différents montages d'usinage sur la même machine avec chacun leur 0 spécifiques, tu travaille toujours en G54.

++
David
 
G

gaston48

Compagnon
le Z0 d'origine de mon brut, qui correspond à l'origine de travail de ma FAO dans Fusion.
Dans fusion, tu es bien d'accord que tu places ton repère XYZ ou tu veux .
c'est à partir de ce repère que seront calculé les déplacements XY et Z dans ton fichier gcode

Au niveau de ta machine, tu as un repère XYZ inamovible initialisé par les prises
d'origines machine. Si tu veux rentrer des coordonnées de déplacement relative à
ce repère, tu précèdes les ordres par une commande G53

Pour avoir la même liberté, comme dans fusion, de positionner ton repère ou tu veux ,
tu disposes de plusieurs repère utilisateur le premier est appelé par la commande G54
et toute les coordonnées de déplacement qui suivront un G54, se feront dans ce repère.

Pour positionner ce repère, tu vas tangenter au bords de ta pièce et au dessus pour
successivement initialisé à 0 le X le Y et le Z
Le X et le Y, c'est l'axe de ta broche, c'est indépendant de la longueur de l'outil, donc tu ne vas
plus y toucher.
En revanche, le 0 du Z dépend de la longueur de l'outil donc tu vas le réinitialiser
à chaque changement. Si, avec le nouvel outil, tu vas tangenter sur ta pièce, tu vas
initialisé le Z à 0
Mais si tu vas tangenter sur le bloc de référence qui est à -20 mm de la référence
de ta pièce, tu va initialisé le Z à la valeur de -20
et si tu te déplaces au jog du bloc de référence à la surface de ta pièce pour venir affleurer,
avec le nouvel outil, la surface de ta pièce, la coordonnée Z qui s'affiche sera bien à 0
 
M

M4vrick

Compagnon
Salut,

Sinon il y a plus simple, sur ton soft de FAO tu définis ton 0 pièce à la base de la pièce (sur la table/martyr), de cette façon le 0 est toujours au même endroit quelque soit le hauteur de la pièce et il et toujours accessible même si tu a usiné toute la surface de la pièce.


A moins que tu n’ai différents montages d'usinage sur la même machine avec chacun leur 0 spécifiques, tu travaille toujours en G54.

++
David

Je préfère largement travailler depuis le haut de la pièce, car l'épaisseur des brut est plus ou moins variable suivant les chutes qu'on trouve.
Et ca évite de devoir surfacer plusieurs millimètres pour arriver à la zone utile.


Dans fusion, tu es bien d'accord que tu places ton repère XYZ ou tu veux .
c'est à partir de ce repère que seront calculé les déplacements XY et Z dans ton fichier gcode

Au niveau de ta machine, tu as un repère XYZ inamovible initialisé par les prises
d'origines machine. Si tu veux rentrer des coordonnées de déplacement relative à
ce repère, tu précèdes les ordres par une commande G53

Pour avoir la même liberté, comme dans fusion, de positionner ton repère ou tu veux ,
tu disposes de plusieurs repère utilisateur le premier est appelé par la commande G54
et toute les coordonnées de déplacement qui suivront un G54, se feront dans ce repère.

Pour positionner ce repère, tu vas tangenter au bords de ta pièce et au dessus pour
successivement initialisé à 0 le X le Y et le Z
Le X et le Y, c'est l'axe de ta broche, c'est indépendant de la longueur de l'outil, donc tu ne vas
plus y toucher.
En revanche, le 0 du Z dépend de la longueur de l'outil donc tu vas le réinitialiser
à chaque changement. Si, avec le nouvel outil, tu vas tangenter sur ta pièce, tu vas
initialisé le Z à 0
Mais si tu vas tangenter sur le bloc de référence qui est à -20 mm de la référence
de ta pièce, tu va initialisé le Z à la valeur de -20
et si tu te déplaces au jog du bloc de référence à la surface de ta pièce pour venir affleurer,
avec le nouvel outil, la surface de ta pièce, la coordonnée Z qui s'affiche sera bien à 0

J'ai bien compris tout cela :smileJap:
Mais le soucis est de garder la bonne référence de travail en Z alors que la longueur de la fraise change. C'est ce point en particulier que je n'ai pas encore réussi à faire.

Je pense que je vais vous faire des captures d'écran de mon essai pour qu'on ai une base de travail commune. Ca sera bien plus simple.

Et je vous rappelle que je travaille uniquement en relatif, je n'ai pas de prise origine machine pour le moment.
 
G

gaston48

Compagnon
Mais le soucis est de garder la bonne référence de travail en Z alors que la longueur de la fraise change. C'est ce point en particulier que je n'ai pas encore réussi à faire.
Si tu as bien réussi à initialiser le Z pour le premier outil, il suffit de strictement recommencer l'opération
pour le deuxième outil et ainsi de suite. Du tout premier outil ou second, il n'y a pas
changement de procédure.
Mais si au tout premier outil, tu vas palper le bloc de référence et de la même façon pour
les autres outil, avant cela il faut mesurer par palpage aussi la différence de hauteur entre
ton bloc de référence et ta pièce.
Ensuite concernent ton premier outil, au lieu d' initialisé le Z à 0, ta va rentrer la valeur
de cette différence de hauteur.

C'est ce que j'expliquais ici :

Mais si tu vas tangenter sur le bloc de référence qui est à -20 mm de la référence
de ta pièce, tu va initialisé le Z à la valeur de -20
et si tu te déplaces au jog du bloc de référence à la surface de ta pièce pour venir affleurer,
avec le nouvel outil, la surface de ta pièce, la coordonnée Z qui s'affiche sera bien à 0
 
M

M4vrick

Compagnon
Si tu as bien réussi à initialiser le Z pour le premier outil, il suffit de strictement recommencer l'opération
pour le deuxième outil et ainsi de suite. Du tout premier outil ou second, il n'y a pas
changement de procédure.
Mais si au tout premier outil, tu vas palper le bloc de référence et de la même façon pour
les autres outil, avant cela il faut mesurer par palpage aussi la différence de hauteur entre
ton bloc de référence et ta pièce.
Ensuite concernent ton premier outil, au lieu d' initialisé le Z à 0, ta va rentrer la valeur
de cette différence de hauteur.

C'est ce que j'expliquais ici :

Mais si tu vas tangenter sur le bloc de référence qui est à -20 mm de la référence
de ta pièce, tu va initialisé le Z à la valeur de -20
et si tu te déplaces au jog du bloc de référence à la surface de ta pièce pour venir affleurer,
avec le nouvel outil, la surface de ta pièce, la coordonnée Z qui s'affiche sera bien à 0

Dans le principe j'ai bien compris, je l'ai expliqué plusieurs fois.
Mais comment je fais dans Mach3? concretement? Je rentre quoi et où? je clique où ?
 
G

gaston48

Compagnon
Dans le principe j'ai bien compris, je l'ai expliqué plusieurs fois.
Mais comment je fais dans Mach3? concretement? Je rentre quoi et où? je clique où ?
Ah oui, excuse moi, finalement avec Mach3 je ne sais pas, car je suis sous linuxcnc et c'est beaucoup plus direct sans
ambiguïté. les valeurs stocker dans le repère G54 sont des offsets par rapport aux coordonnées machines,
de façon à ce que le résultat t'indique 0, 0, 0 au niveau de la DRO. Donc quand tu cliques pour mettre les
coordonnées à 0 , tu ne rentres pas la valeur 0 dans G54 mais une valeur d'offset automatiquement calculé
 
D

dh42

Compagnon
Mais comment je fais dans Mach3? concretement? Je rentre quoi et où? je clique où ?

je te l'ai expliqué plus haut

Pour la mise à 0 du Z, c'est très simple, tu amène manuellement la fraise à toucher sur la surface qui correspond au 0, puis tu clique simplement sur Zero Z à coté de la visu du Z. (voir le lien du tuto que j'ai mis quelques messages plus haut)

++
David
 
G

gaston48

Compagnon
je te l'ai expliqué plus haut
Non David, il faut qu'il rentre la valeur qui correspond à la différence de hauteur entre
le plan 0 de la pièce et la hauteur du plan de son bloc de référence sur lequel il va tangenter


ScreenShot413.jpg
 
D

dh42

Compagnon
C'est bien se compliquer la vie pour rien d'utiliser un bloc et de mesurer l'écart bloc/pièce si l'on n'a pas de palpeur :smt017, sinon oui la méthode est la même sauf qu'au lieu de cliquer sur "Z zéro", il suffit d'entrer directement le décalage dans la visu Z et de valider par entrée. Par exemple si ola surface de ton bloc est 20mm plus haut que la surface de ta pièce (et que tu veux le 0 à la surface de la pièce), après avoir amené le bout de la fraise à toucher la surface du bloc, tu clique dans la visu Z, tu entre 20 et tu valide par entrée.

++
David
 
M

M4vrick

Compagnon
je te l'ai expliqué plus haut



++
David

Je dois louper quelque chose.
C'est la méthode que j'utilise actuellement quand je n'ai qu'une seule opération, je tangente le dessus de mon brut et je fait le zéro de mon origine de travail. Jusque la ok pas de soucis.

Mais une fois que le plan supérieur de mon brut est usiné je ne peux plus m'en servir de référence pour les opérations suivantes quand je change de fraise. Donc je fais quoi à ce moment la ?

Je pars quelques jours pour les fetes, je vais laisser tout ca reposer et je continuerais mes recherches sur le net. Je vais bien finir par trouver un tuto c'est quand même quelque chose d'assez basique et courant, il y a quelqu'un qui a décrit la procédure quelque part.
 
M

M4vrick

Compagnon
Ok, je pense que je viens de comprendre enfin l'idée ! :mrgreen:

Je teste ca en rentrant du long weekend de Noel et je vous tien au courant.
Encore merci à tous pour votre aide, même si je suis long à comprendre ce que vous me dites :smileJap:
 
G

gaston48

Compagnon
Mais une fois que le plan supérieur de mon brut est usiné je ne peux plus m'en servir de référence pour les opérations suivantes quand je change de fraise. Donc je fais quoi à ce moment la ?
Je fais exactement comme tu le souhaites, une mesure très précise des différences de hauteur,
avec un palpeur, mais peu importe la méthode, même si c'est se compliquer le vie, c'est fait
une seule foi et ensuite un "bloc de référence" à comparateur beaucoup plus reproductible
rapide et précis que le frottement d'une cale, pas de risque avec une micro fraise.

En revanche, il faut mettre le prix du bloc, très déçu par un petit prix sur Ali .
j'ai fini par me le fabriquer moi même .
 
Dernière édition:
P

pascalp

Compagnon
Une mesure du zéro brut en début d'opération d'usinage et on le garde comme référence pour toute la durée du travail, même si la "surface" disparait lors des opérations.
Une mesure/palpage de la longueur de l'outil à chaque changement d'outil, ce qui donne l'offset de travail pour chaque fraise par rapport au zéro mémorisé du brut.
 
D

dh42

Compagnon
Mais une fois que le plan supérieur de mon brut est usiné je ne peux plus m'en servir de référence pour les opérations suivantes quand je change de fraise. Donc je fais quoi à ce moment la ?

C'est ce qui m'arrive en usinage 3D, parfois il n'y a plus de surface de référence une fois l'ébauche faite, c'est pour ça que je travaille avec le 0 à la base de la pièce. (ça a d'autre part l'avantage que si mes bruts on quelques différence de hauteur, la pièce finale, elle, à toujours la bonne épaisseur finie)

++
David
 
M

M4vrick

Compagnon
Bonjour à tous et bonne année :)

J'ai fait quelques essais hier sur la fraiseuse et j'ai compris un certain nombre de points.

Déjà la méthode du zéro sur un bloc de référence fonctionne bien, je dois juste trouver comment utiliser les offset pour simplifier la manœuvre plutôt que de noter puis rentrer la valeur à la main.

Ensuite j'ai compris pourquoi j'ai autant galéré avec mes 2 opérations : il y a une erreur d'interpretation du Gcode ou de génération.
Je vous explique :
Entre les 2 opérations le zero de l'outil est bon, je l'ai vérifié et validé plusieurs fois.
Dans Fusion360 la deuxième opération doit prendre environs 1mm de profondeur de passe (validé sur la simulation avec une vue en coupe), hors en réalité elle prends facilement plus de 2mm, voir 3mm, et elle termine sous le niveau de la surface usinée à la première opération.
Je n'ai qu'un seul setup avec une origine commune aux 2 opérations, donc je ne dois pas avoir de décalage en Z à ce niveau la entre les 2 fichiers Gcode.

Est-ce que vous avez connaissance de problèmes d'interprétation avec les courbes ? La deuxième opération utilise une trajectoire en spirale pour finaliser la surface.

Je vais me plonger dans le Gcode pour essayer de suivre plus ou moins ce qui se passe en Z, c'est peut etre une erreur de génération de également.

Je vous joint les 2 fichiers si vous voulez vous amuser à simuler.
L'ébauche avec une fraise de 3mm à fond plat, et la finalisation (qui pose problème) avec la fraise de 2mm hémisphérique.

D'après l'entète des fichiers je devrais etre bon.
J'ai une ébauche avec un Zmin de -10.014 et sur la passe de finalisation un Zmin de -10.998, soit moins de 1mm de différence entre les deux.
 

Fichiers joints

  • Essai_fraisage_02_2mmballend.tap.txt
    206.6 KB · Affichages: 27
  • Essai_fraisage_02_3mmflatend.tap.txt
    101.5 KB · Affichages: 26
D

dh42

Compagnon
Salut,

Je ne vois rien d'anormal sur la simu sous NCnetic ... ni sous Mach3.

++
David
 
G

gaston48

Compagnon
en réalité elle prends facilement plus de 2mm, voir 3mm,
Bonjour et bonne année aussi,
Surveille les valeurs Z de ta DRO (paramétrée pour afficher en G54) .
Si c'est conforme, tu as un problème mécanique: comme ta fraise qui sortirait de sa pince par exemple ...
 
Dernière édition:
M

M4vrick

Compagnon
Salut,

Je ne vois rien d'anormal sur la simu sous NCnetic ... ni sous Mach3.

++
David

Je n'ai rien vu non plus, par contre hier sur la machine je voyais des codes avec du Jxxx, hors le code que j'ai posté juste au dessus et que j'ai généré sur une autre machine mais à partir du même projet ne semble plus en comporter.
Je vérifie demain soir en retournant au lab. Y'a un truc que je ne comprends pas à ce niveau la.

Bonjour et bonne année aussi,
Surveille les valeurs Z de ta DRO (paramétrée pour afficher en G54) .
Si c'est conforme, tu as un problème mécanique: comme ta fraise qui sortirait de sa pince par exemple ...

J'ai vérifié ce point, et elle n'a pas bougé. Ca a été validé en revenant à l'origine après l'usinage et il était parfaitement identique. Donc ce n'est pas un problème mécanique, j'en suis certains.

Soit le couple Mach3/AXBB-E n'aime pas le code, soit il y a autre chose que je ne comprends pas.

Je vais refaire un essai demain soir mais sans le surfacage, juste l'opération de poche puis l'usinage en spirale. Ca me permettra de voir plus précisément les profondeurs, et je vais également le lancer à 10 ou 20% de vitesse pour avoir le temps de vérifier le Z sur l'affichage de la DRO dans Mach3.
 
D

dh42

Compagnon
Je n'ai rien vu non plus, par contre hier sur la machine je voyais des codes avec du Jxxx, hors le code que j'ai posté juste au dessus et que j'ai généré sur une autre machine mais à partir du même projet ne semble plus en comporter.

Des J... il y en a sur le code de l'ébauche à la fraise cylindrique (ESSAI_FRAISAGE_02_3MMFLATEND), ce sont des arcs. (G2/G3)

Sur le code de finition à la fraise hémi, il n'y en a pas car il n'y a aucun arc, tout est fait en micro-segments droits (G1)

Soit le couple Mach3/AXBB-E n'aime pas le code, soit il y a autre chose que je ne comprends pas.

C'est très standard comme code, je ne vois pas pourquoi ça ne passerait pas.

++
David
 
M

M4vrick

Compagnon
Je suis d'accord, ca semble relativement standard. C'est pour ca que je ne comprends pas cette différence.
Pour les J je confonds peut etre les deux codes, je vérifie demain.

Il doit bien y avoir quelque chose qui explique que l'usinage soit décalé comme ca. Ca doit surement etre tout bete en plus.
 
M

M4vrick

Compagnon
Bon bah j'ai refait des essais aujourd'hui et le verdict est sans appel : ca fonctionne parfaitement bien.
J'ai vraiment du me louper quelque part sur mes essais précédents.

Par contre j'ai tenté de travailler avec les offset pour ne pas avoir besoin de noter mon 0 sur le bloc de référence à la main, mais j'ai rien compris :smt017
Je dois vraiment passer à coté de quelque chose ou alors c'est impossible en utilisant une origine de travail sur le dessus du brut. Mais ca me parait très étonnant parce que c'est très courant quand on fait de la gravure par exemple.

Quand je lui défini un offset pour mon outil il décale mon origine de travail d'autant et le Z0 se retrouve au niveau de mon bloc de référence.
Ou alors il faut définir le Z0 au niveau du bloc de référence et ensuite mon offset au niveau de l'origine de travail?
 
D

dh42

Compagnon
Quand je lui défini un offset pour mon outil il décale mon origine de travail d'autant et le Z0 se retrouve au niveau de mon bloc de référence.
Ou alors il faut définir le Z0 au niveau du bloc de référence et ensuite mon offset au niveau de l'origine de travail?

tu peux être plus précis sur la manière exacte (la méthode) dont tu déclare cet offset car il y a plusieurs manières différentes de procéder ? (entrée manuelle directe dans la visu Z, utilisation d'un G92, utilisation de la table de longueur d'outil, utilisation de "coordonnée Z de la surface palpée" si utilisation de l'interface Mach3FR .. et peut être d'autres que j'ai oubliées)

je te remet le lien sur la méthode manuelle directe, autrement dit, en entrant le décalage bloc/pièce directement dans la visu Z.


++
David
 
M

M4vrick

Compagnon
Actuellement j'utilise la méthode suivante qui marche:

Je monte la première fraise, je défini mon origine de travail (identique à celle configurée dans Fusion) en amenant la fraise à fleur avec la surface de mon brut et mets à 0 tous les axes.
Je déplace la fraise pour l'amener à la surface de mon bloc de référence, je note manuellement sur un bout de papier mon offset.

Une fois le premier travail effectué, quand je change la fraise je l'amène à la surface de mon bloc de référence puis je rentre manuellement dans le Z l'offset noté avec la première fraise.

Ce que je cherche à comprendre c'est comment utiliser les offset intégré à Mach3 pour ne pas avoir à tout noter sur un bout de papier, notamment pour pouvoir plus tard simplifier le changement de fraise en automatisant une partie de la procédure.
 
S

Squal112

Compagnon
Actuellement j'utilise la méthode suivante qui marche:

Je monte la première fraise, je défini mon origine de travail (identique à celle configurée dans Fusion) en amenant la fraise à fleur avec la surface de mon brut et mets à 0 tous les axes.
Je déplace la fraise pour l'amener à la surface de mon bloc de référence, je note manuellement sur un bout de papier mon offset.

Une fois le premier travail effectué, quand je change la fraise je l'amène à la surface de mon bloc de référence puis je rentre manuellement dans le Z l'offset noté avec la première fraise.
Tu dois juste noter la différence de longueur entre les 2 outils, ensuite soit tu entres cette valeur dans la table des offset, et Mach3 modifiera la valeur du Z pour que tu te retrouves avec cet offset en tant que Z0 + valeur de l'offset ou Z0 - valeur de l'offset selon que l'outil est plus long ou plus court.
Soit comme tu le fait actuellement, tu change manuellement la valeur de ton Z en lui ajoutant/soustrayant la différence de longueur notée.
Ce que je cherche à comprendre c'est comment utiliser les offset intégré à Mach3 pour ne pas avoir à tout noter sur un bout de papier, notamment pour pouvoir plus tard simplifier le changement de fraise en automatisant une partie de la procédure.
Quels offsets comptes-tu utiliser ?
offset integré ça ne veut rien dire, il y a soit la table des outils (Tool Lenght Offset) soit les décallages G55, G56, G57... (Work Offset)

Pour utiliser la table des outils Mach3 il faut déjà lui dire quel outil tu utilise et changer ce numéro d'outil à chaque changement d'outil.
Exemple :
Outil 1 : longueur 50mm (tu entre 50mm dans la table de l'outil 1)
Outil 2 : longueur 45mm (tu entre 45mm dans la table de l'outil 2)
Tu fais ton zéro pièce avec l'outil 1.
Sans bouger la machine, tu selectionne l'outil 2 et tu rentre dans le MDI : G43 H2
La valeur de ton Z ne sera plus de 0 mais de 5mm, c'est Mach3 qui va la mettre à jour automatiquement en déduisant les 5mm de la table des outils.


Une petite vidéo très bien faite pour mieux comprendre :
 
M

M4vrick

Compagnon
Je travaille avec une pince en ER11, donc la longueur d'une fraise change à chaque fois que je la monte.
Toutes ces méthodes sont adaptés à des portes fraises interchangeable ce qui n'est pas mon cas. De plus je ne connais pas à l'avance les outils que je vais utiliser, ni ceux que les autres membres du lab sont susceptibles d'utiliser.

Je dois pouvoir lui dire à chaque changement de fraise : "ton nouveau Z0 il est la!"

Du coup comme je ne connais pas Mach3 je ne peux pas répondre à la question "quel offset comptes tu utiliser?", c'est justement la réponse à cette question que je cherche.

Dans le principe c'est tout bete, en tout cas pour ce que je comprends : Il suffit de recalibrer la longueur de la fraise sur un point fixe connu à chaque changement. Mais apparemment ca n'est pas aussi simple en pratique.
Il me manque des notions basiques sur le fonctionnement de ce genre de machine je pense, car je n'arrive pas à me faire comprendre et je ne comprends pas tout ce que vous essayez de me communiquer.
 
D

dh42

Compagnon
Salut,
soit les décallages G55, G56, G57... (Work Offset)

les décalages G5x ne sont pas vraiment adaptés pour gérer les longueurs d'outils, le pb étant que sur chaque G5x, il n'y a pas que le Z qui change, mais aussi les 0 en X et Y ; il faudrait faire le 0 en XY pour chaque offset.

Pour mémoriser un offset, en dehors de la table d'outils, il y a une visu qui permet d'entrer le décalage entre le 0 du point de palpage (le bloc) et le 0 pièce (ta surface pièce) ....MAIS, ça ne fonctionne que si tu utilise un palpeur car cet offset est utilisé par la macro de palpage, une fois le 0 fait sur le bloc avec le palpeur d'outil, la macro y ajoute/retranche, la valeur de l'offset.

ici par exemple, "hauteur du palpeur", comme on s'en doute, représente la hauteur du palpeur d'outil lui-même, et "Coordonnée Z de la surface palpée" représente la position de la surface de ton bloc par rapport a la surface ou tu veux ton Z0 ; par exemple ici, 10 définit que la surface du bloc est 10mm au dessus de la surface de la pièce. Si le palpeur est posé directement sur la surface à palper (le dessus de ta pièce), cette valeur devrait être de 0.

palp.jpg


++
David
 
M

M4vrick

Compagnon
C'est effectivement le fonctionnement que j'aimerais mettre en place mais manuellement dans un premier temps, je n'ai pas de palpeur.
Il doit bien y avoir un moyen de faire ca quand même ? La macro utilise bien un offset de mach3...
 
D

dh42

Compagnon
La macro utilise bien un offset de mach3...

Oui, l'offset c'est la valeur entrée dans "Coordonnée Z de la surface palpée" (qu'il faudra que tu détermine pour chaque nouvelle pièce), mais si tu n'a pas de palpeur, il faudrait modifier l'écran et écrire une macro spécifique liée à un bouton qui écrirait l'offset dans la visu Z une fois que tu a amené ta fraise à toucher le bloc (autrement dit, la même chose qu'en manuel sauf que tu clique sur un bouton pour entrer la valeur plutôt que de la rentrer manuellement dans la visu Z).

Le plus simple serait de t'équiper d'un palpeur (ou de le faire) et d'utiliser la macro de base du palpage. (ce qui nécéssite quand même de connaitre l'écart entre ton bloc et la surface palpée)


++
David
 

Sujets similaires

D
Réponses
33
Affichages
1 314
D
N
Réponses
4
Affichages
1 388
BRICOLO
B
F
Réponses
8
Affichages
573
F
R
Réponses
6
Affichages
695
renaud.
R
Coyote94
Réponses
45
Affichages
2 027
Père-Pendiculaire
Père-Pendiculaire
S
Réponses
18
Affichages
6 544
rebarbe
rebarbe
N
Réponses
2
Affichages
395
nicolasdu61000
N
M
Réponses
9
Affichages
1 444
gaston48
G
Haut