Installation Mach3 et AXBB-E sur petite fraiseuse alu

  • Auteur de la discussion M4vrick
  • Date de début
M

M4vrick

Compagnon
Quand tu as passé ta vie dans l'usinage c'est peut être compréhensible.

Mais quand tu débarques en simple amateur de bricolage et que tu vois les écrans de base avec des boutons partout (dont la plupart sont inutiles sur une config basique), une interface digne d'un logiciel en shareware des années 90 ... bah c'est un peu rude quand meme :D

Les mecs du lab m'ont demandé si j'avais été chercher un vieux soft russe pour piloter la machine :lol:

Quand tu vois ca:
maxresdefault.jpg


Entre les textes pour les valeurs qui ne sont pas alignés et qui débordent des cases, les trucs écrits à la verticale, les choix de couleurs criardes, les polices qui ne sont pas bien mises à l'échelle... et cette main bizarre qui pointe un truc qui n'existe pas.
Y'a rien qui va en terme d'ergonomie et d'interface :lol:

Quand on voit la qualité de certains screenset gratuits et la gueule de ce qui est fourni quand tu payes le logiciel de base, ca fait mal au cul :D

Mais encore une fois je sais qu'on va y arriver, ca demande juste un peu de travail comme pour tout.

Ma seule inquiétude vient de l'utilisation dans le cadre du fablab, c'est une machine qui est sensé etre à disposition de nos membres.
Il est évidemment prévu qu'ils soient formés avant l'utilisation, mais la où je peux raisonnablement former quelqu'un en 1 a 2 heures sur l'utilisation de la découpeuse laser ou l'imprimante 3D (je parle de la chaine logicielle complète et de l'utilisation de la machine) je sens que ca va etre bien plus difficile pour cette machine la.
Je vais voir si je trouve des screenset plus simples et adaptés à nos besoins sans toutes les options inutiles.
 
M

M4vrick

Compagnon
Je fais un post indépendant pour mes questions techniques du coup:

Concernant le calcul du nombre de pas pour la configuration des axes, voici ce que j'ai actuellement:
- Moteurs PàP : 200 pas par tour en prise direct
- Drivers configurés à 800 micropas par tour
- Vis à bille avec un pas de 0.5mm par tour.

Si j'ai bien compris le calcul je dois configurer le paramètre "step per" à 1600 (800 pas par tour, il faut 2 tours pour faire un millimètre) ?
Est-ce qu'il y a un interet à passer à 8 µpas/1600 pas par tours ?

Physiquement sur la machine j'ai un homing switch par axe (X, Y, Z), sur le schéma d'exemple du motion controleur AXBB-E ils sont tous reliés sur la même entrée. Est-ce qu'il y a un interet à les relier sur 3 entrées différentes? J'en ai largement assez disponibles.
Je n'ai pas de limit switch, on envisage de les rajouter plus tard.
 
S

schum22

Compagnon
Physiquement sur la machine j'ai un homing switch par axe (X, Y, Z), sur le schéma d'exemple du motion controleur AXBB-E ils sont tous reliés sur la même entrée. Est-ce qu'il y a un interet à les relier sur 3 entrées différentes? J'en ai largement assez disponibles.
Je n'ai pas de limit switch, on envisage de les rajouter plus tard.

De mon coté j'ai choisis de mette les 3 homes chacuns sur une entrée différentes et les toutes les limites sur le même.
 
P

pascalp

Compagnon
Le homing sur une seule entrée fonctionne très bien.
Il faut juste paramétrer l'ordre des axes et les faire en séquence, par exemple Z puis X puis Y.
Le branchement des différents switchs, entre eux, va dépendre si on est sur un fonctionnement NO ou NC. Pour NO, il faut les raccorder en // , pour NC en série.

Pour mes machines, à partir de 200steps/mm soit une précision théorique de 0,005mm (1/2 centième) je suis satisfait. Au delà, je perds davantage de couple qu'autre chose pour un bénéfice théorique qui m'est inutile.
Avec ta vis à bille qui a un pas très court, il faut effectivement du 1/2 ou 1/4 micropas pour sortir du mode 1/1 qui est souvent "bruyant", même si 400steps/mm (2 tours à 200 pas) serait pour moi suffisant en terme de précision (0.0025mm/step). Plus de micro-pas, je n'en vois pas vraiment l'utilité.

Ce qui est bien avec Mach3, c'est qu'il est configurable et de nombreuses choses ont été développés pour le rendre plus attrayant/performant, tant pour l'affichage que le fonctionnement avec les macros.

Les set d'affichage sont plus conviviaux.
Le set "2010" francisé.
mach3-2010.PNG


Un affichage "mach3fr-fraisage" qui lui aussi pique moins les yeux.
mach3fr-fraisage.PNG
 
Dernière édition:
M

M4vrick

Compagnon
Tout d'abords merci @pascalp pour toutes ces informations. C'est intéressant et ca me donne des pistes pour la suite.

Voici les dernières nouvelles de la machine:

- Les axes sont bien configurés, le soucis venait d'une erreur de ma part. J'ai inversé les micro-switchs sur les drivers de PaP. Donc je n'avais pas le bon nombre de pas par tour dans mon calcul. Tout fonctionne bien maintenant et la fraiseuse se déplace correctement.

- J'ai fait un essai d'exécution de G-code généré par Fusion360 pour dessiner simplement un petit motif. Tout fonctionne bien également :roxxx:
Mais il y a des ajustements à faire. Par exemple la trajectoire finale de sortie me semble dangereuse, la tête se déplace en ligne droite jusqu'à une position hors du brut mais sans que cela ai été configuré dans Fusion 360. Je dois jeter un oeil sur cette partie.

- J'ai recu le VFD pour la broche, je l'ai branché hier soir et après 2 heures de grattage de tête pour comprendre comment configurer la sortie 0-10V dans le plugin j'ai réussi à la piloter depuis Mach3.

Pour information car j'ai bien cherché et ca n'est noté nul part : Pour utiliser la sortie analogie 0-10V de la carte AXBB-E avec le plugin Mach3 il faut cocher la case "Spindle Speed Averaging" dans l'onglet "Spindle Setup". Ca permet de transformer la commande PWM en analogique.
Dans le monitor la tension varie de 0 à 5V, mais sur la sortie du motion controlleur on est bien à 0-10V.

Il me reste à calibrer la vitesse de la broche en fonction de la tension de commande. C'est une broche 400Hz, elle démarre à 50Hz mais je pense me limiter à 100Hz pour la vitesse basse.
Avez-vous des recommandation à ce niveau la? Pour la plage de fréquence de fonctionnement de la broche.
 
D

dh42

Compagnon
Salut,

Attention, ne fait surtout pas de calibrage via Mach3 si ta broche ne fournie pas de retour de vitesse (codeur), sinon ça va te semer la pagaille.

Sans retour de vitesse, tu peux tenter un calibrage manuel à l'aide d'une feuille Excel.


++
David
 
M

M4vrick

Compagnon
Je ne parle pas de calibrage automatique mais de pouvoir dire à Mach3 et/ou à Fusion 360 que la broche tourne à 24000 RPM à 10V et à xRPM à 0V.
Il faut bien que l'on ai cette info pour pouvoir piloter la vitesse de la broche et ajuster la vitesse de coupe et de déplacement.
 
D

dh42

Compagnon
Ah Ok !

c'est dans le menu config/spindle pulleys...

mach_s10.jpg


++
David
 
S

Squal112

Compagnon
Je ne parle pas de calibrage automatique mais de pouvoir dire à Mach3 et/ou à Fusion 360 que la broche tourne à 24000 RPM à 10V et à xRPM à 0V.
Il faut bien que l'on ai cette info pour pouvoir piloter la vitesse de la broche et ajuster la vitesse de coupe et de déplacement.
Ton variateur n'a pas de fonction de communication par bus RS-485 ?
S'il en est pourvu, c'est une façon bien plus intéressante et précise de piloter la vitesse de broche que par un signal analogique 0-10V, ça nécessite seulement 2 fils et un petit convertisseur USB/RS-485 qui coûte moins de 5€.
 
M

M4vrick

Compagnon
Ton variateur n'a pas de fonction de communication par bus RS-485 ?
S'il en est pourvu, c'est une façon bien plus intéressante et précise de piloter la vitesse de broche que par un signal analogique 0-10V, ça nécessite seulement 2 fils et un petit convertisseur USB/RS-485 qui coûte moins de 5€.

J'ai vu cette possibilité dans la doc du VFD, du coup ca ne passe pas par le motion controler mais directement de Mach3 au VFD par une liaison RS-485 ?
Tu as des exemples de configuration ? ou un tuto ?
 
S

Squal112

Compagnon
J'ai vu cette possibilité dans la doc du VFD, du coup ca ne passe pas par le motion controler mais directement de Mach3 au VFD par une liaison RS-485 ?
Tu as des exemples de configuration ? ou un tuto ?
C'est ça, ça passe directement du PC (Mach3) via l'adaptateur RS-485 au Var.
C'est ce que j'utilise pour piloter le servomoteur de broche de ma fraiseuse.
C'est précis à +/- 1tr/min près, et beaucoup plus réactif (ton programme/brain est exécuté 10x par seconde) qu'en pilotage analogique.
Utile pour les opérations de taraudages et pour surveiller les données d'entrée/sortie des esclaves (températures du var/moteur, charge moteur, couple, alarme, conso électrique, etc...).

Ce n'est pas très compliqué à mettre en oeuvre si tu t'y connais un peu en programmation type Ladder (via les Brains de Mach3) et programmation d'automates, si tu ne connais pas, la ça se corse.

En gros on donne une adresse IP à l'esclave (le Var), puis on ecrit un programme (Brain) pour que Mach3 convertisse les données nécessaires (sens de rotation, consigne vitesse, etc...) et les envois sur le bus au bon endroit (dans le bon registre) et à la bonne adresse.

Pour le paramétrage, tout est expliqué (en anglais bien sûr) dans les doc' de Mach3 sur le site Artsoft :

Mais il existe bien d'autres tutoriels et explications sur YT et les forums.
 
M

M4vrick

Compagnon
J'ai un VFD chinois tout ce qu'il y a de plus basique. Donc je peux le démarrer, l'arreter et controler la vitesse sans retour d'information (pas de codeur sur la broche).
Je pensais que c'était bien plus simple car c'est un protocole connu. Il y a des tutos qui parlent d'un plugin à installer je vais voir ce que je trouve de ce coté la.

Quand j'ai fait mes essais lundi soir j'ai eu des soucis avec la broche qui ne démarre pas à chaque coup, la sortie du motion controler ne s'activait pas à tous les coups.
 
M

M4vrick

Compagnon
Ce n'est pas un Huanyang, mais on va essayer quand même on ne sait jamais. A priori les commandes modbus de base sont sensés etre universelles.
 
M

M4vrick

Compagnon
Quelques nouvelles de la machine:

Lundi soir je lui ai fait executer son premier vrai code d'usinage avec succès, j'ai fraisé un petit bout de bois en deux opérations.
Pour le moment je n'ai pas de fraise adaptée à mon utilisation et je tourne juste avec la broche à fond.

En parlant de ca j'ai du mal à comprendre comment se faire le pilotage de la vitesse de la broche.
Il y a un paramètres S qui es utilisé, par exemple si je demande 5000rpm dans ma FAO il va me sortir un gcode S5000 M3. Par contre dans Mach3 ca ne monte qu'à 1000 au niveau du paramètre S et la broche se met à tourner au max.

Du coup je suis un peu perdu à ce niveau la. Comment je configure la FAO et/ou Mach3 pour avoir ces 5000 rpm sur ma broche ?
 
D

Doctor_itchy

Compagnon
dans mach3 tu doit configuré la broche ("spindle" donc) avec la Vmin Vmax , et "pulley" par défaut c'est a 1000 oui :) (si mes souvenir sont bon c'est dans "spindle config" dans les menu déroulant )

edit : j'ai retrouver une video de calibration , MAIS il utilise un codeur index pour le faire :) (un simple disque avec 1 encoche et un capteur optique )
 
Dernière édition:
D

dh42

Compagnon
Salut,
edit : j'ai retrouver une video de calibration , MAIS il utilise un codeur index pour le faire :) (un simple disque avec 1 encoche et un capteur optique )

Ne surtout pas faire de calibration si la broche n'est pas équipée d'un codeur qui renvoi l'info de vitesse à Mach3, sinon ça met une belle pagaille et les vitesses font n'importe quoi !

Sans codeur, il reste possible de faire une calibration manuelle ; c'est un peu acrobatique mais ça fonctionne.


++
David
 
M

M4vrick

Compagnon
Je n'ai pas l'intention de faire de calibration automatique.
Je veux juste pouvoir piloter la vitesse correctement. Si par exemple je sais que 10V = 24krpm et 0v = 3000krpm et que c'est linéaire entre les deux on doit pouvoir configurer Mach3 pour qu'il sorte la bonne tension pour un gcode qui demande 5krpm.
Ca me parait tout con comme principe de fonctionnement non ?

En tout cas j'ai un tachymetre sans contact qui est en route, je ferais des essais une fois qu'il sera la.
 
D

Doctor_itchy

Compagnon
comme dit dh42 ce sera bien plus simple de calibré avec le capteur , qui une fois calibré peu etre démonté (ou tu le laisse si tu veut tarauder ou simplement etre sur que ça tourne a la bonne vitesse peu importe le couple demander :) ) ça ne prend qu'une entrée ttl aux :)
 
M

M4vrick

Compagnon
Quelques nouvelles:

La fraiseuse est totalement fonctionnelle à part les switchs de homing qui me font des misères, mais ca n'est pas genant pour le moment puisqu'on ne travaille pas en absolu.
J'ai calibré la vitesse manuellement dans Mach3 et le variateur et ca fonctionne.

J'ai pu réaliser mes premiers projets dessus, notamment un plateau de jeu en bois.

Par contre j'ai fait des essais un peu plus poussés en essayant d'enchainer plusieurs opérations avec des fraises différentes et je rencontre des problèmes pour avoir la même hauteur de travail en Z. Je pense que ma manière de faire n'est pas la bonne.

Actuellement mon origine de travail sous Fusion360 se trouve à la hauteur du brut, dans mon cas précis il s'agit d'un bloc de bois.
Mes 2 premières opérations se font avec une fraise 2 tailles à 3 dents, un surfacage et une ébauche en creux. je fais mon zero sur les 3 axes en venant affleurer ma fraise sur la face supérieur de mon brut.

La 3ieme opération est une passe de finition avec une fraise hémisphérique. Je précise que la broche est en ER11 donc impossible d'avoir une hauteur de fraise constante. Pour refaire le 0 en Z je ne peux plus me servir du brut d'origine puisqu'il a été surfacé. J'utilise donc un autre bloc de bois de même dimension (les deux sont coupés ensemble dans le même carreau de bois) que je viens mettre à coté de ma pièce. Et je refais mon 0 du Z en venant de nouveau affleurer ma fraise à ce bloc de bois.

Théoriquement je devrais avoir une hauteur de travail relativement proche, je sais que ce n'est pas parfait comme méthode mais je devrais etre bon à disons 0.5mm pret. Hors cette 3ieme opération se déroule facilement 2mm plus bas que ce qu'elle devrait faire, j'ai un gros décalage au final.

Avez-vous une idée de ce que je fais mal ?

A terme je pense mettre un capteur de hauteur d'outil sur le plateau, il faut que j'apprenne à utiliser les offset.
 
D

Doctor_itchy

Compagnon
avec une pince ER c'est toujours un peu de chipotage

tu fait le code avec une pause a chaque changement d'outil ET palpage de hauteur outils a chaque changement d'outil ( ça peu vite devenir chiant surtout si tu a bc d'outil a changer ou bcp de piece a faire ...

il reste trois solution "bidouille"
1 : le plus précis et si tu a un pas de vis au fond de la broche (donc dans le fond du collet ER11 , pas dans la pince ) tu y met une tige filetée d'une longeurs "fixe" ou les outil se pose en butée , apres chaque outil doit etre mis dans le soft avec sa longueurs d'outil calibrée et donné un numéro a chaque outils , il te reste a avoir les pause au changement outil et juste changer la fraise et la pince si besoin

2 : moins précis une douille du diametre de l'outil qui vient en butée sur la pince par l'exterieur , et cette butée tient avec une vis (style butée pour meche a bois ) et tu démonte la fraise mais laisse la butée en place , puis idem au dessus tu fait les zero pour tout les outils :)

3 : tu fait un "script" changement d'outil qui en gros quand la pause est faite le Z remonte a fond et va dans un coin non utilisé de la table ou tu aurais mis un palpeur outil, tu change l'outil , clique sur le script , le Z descend pour palpé l'outil , remonte a fond et enregistre la valeur Z origine , puis tu passe la pause du Gcode (plus précis mais faut pas se gourré et il faut un peu de place sur la table pour le palpeur )

bien sur en cas de casse et si tu des fraise identique la méthode 1 est plus simple :wink:
 
M

M4vrick

Compagnon
Pour le moment je n'ai pas prévu de script, de toute facon les changements d'outils ne sont pas supportés dans Fusion en mode gratuit. C'est forcément des fichier gcode différents qu'il faut enchainer.

Tes méthodes 1 et 2 ne conviennent pas dans notre contexte, c'est un fablab et chacun peut venir avec ses fraises en fonction de ses projets. Donc impossible de tenir à jour un magasin d'outil.

Si tu parles d'un script c'est qu'on peut le faire en manuel, et c'est ce qui m'intéresse dans un premier temps notamment pour comprendre le fonctionnement des différents offset. Donc ta méthode 3 correspond à ce que je voudrais faire. Tu sais comment ca s'effectue à la main ?

Un avis sur la méthode que j'ai utilisé pour le moment ? C'est normal que ca ne fonctionne pas correctement dans ces conditions ?
 
D

Doctor_itchy

Compagnon
en effet si c'est un fablab ça complique un peu les chose , mais si tous vienne avec leur fraise et une cale externe il devront simplement refaire le zero de tout les outils , mais si le soft ne prend pas en compte le changement d'outils ça aussi c'est embetant :/ , et c'est peu etre la ton soucis car a chaque Gcode neuf, il faut refaire l'origine du Z et etre sur que dans le Gcode le Z soit identique

ça et l'offset qui doit etre corrigé a chaque changement d'outil , OU revoir le Gcode en "dur" pour intégrer un changement d'outil mais ...

les script ça fait un moment que je n'ai plus fait cela , j'ai a l'époque suivis un tuto sur cnczone , il faudrais que je repotasse cela pour les détails , mais en gros les script permette plein de chose "automatisée" et nottament le changement d'outils (manuel ou automatique en utilisant des entrer sortie ToR dispo sur le pc/carte ) enfaite c'est un bout de Gcode "maison" et enregistré sur un icone ou dans le menu déroulant ou tu y met ce que tu veut et qui peu etre appelé par une commande dans le Gcode principal ou avant le Gcode ou apres le Gcode ou en manuel quand la machine est en pause , donc tu peu modifier le Gcode original pour que a chaque "pause" il execute ce bout de code , par exemple tu a 3 Gcode car 3 outils , tu crée un seul fichier avec ses 3 Gcode et entre tu met ton script d'outil qui appel la fonction ! et tu n'a q'un Gcode mais il faut modifier en Dur et il ne faut pas se gouré mais c'est un exemple , remarque je vais probablement m'y remetre car je pense reprendre aussi ma grosse cnc (mise de coté bien trop longtemps par manque de temps/place/finance ) je pense meme avoir fait un script il y longtemps pour justement changer les outils (mais la broche a un ATC iso20)

pour le soucis de base , tu a du te trompé dans la méthode du Z origine , et ou le Gcode se base sur l'origine machine et par l'origine piece , mais comme ton Gcode change a chaque changement outils il faut que mach3 puisse avoir une ref non variable (ref que le Gcode peu donner , donc peu etre une ligne de trop dans le Gcode ? )
 
Dernière édition:
G

gaston48

Compagnon
Un avis sur la méthode que j'ai utilisé pour le moment ? C'est normal que ca ne fonctionne pas correctement dans ces conditions ?
Bonjour,
Si tu fais bien le 0 du Z dans le G54, il ne devrait pas y avoir de problèmes ?
Vérifie dans ta table d'outil par défaut, malgré que tu ne l'utilise pas, que les offsets Z soient bien à zéro.
Vérifie bien que tu n'as pas de pertes de pas au moment des manipulations au jog par exemple
Ces pertes n'apparaissent pas forcement au cour d'usinage car tu n'as quasiment pas de G0
avec Fusion 360 gratuit.
Compte tenu des conditions de travail décrite dans ton Fablab, tu adoptes la bonne méthode, c'est la plus
simple à respecter, elle se rapproche d'une machine conventionnelle, en attendant un palpeur et une routine automatique.
On change d'outil, on tangente et on refait le zéro du Z.
 
D

dh42

Compagnon
Salut,
Avez-vous une idée de ce que je fais mal ?

Et bien non, ça semble tout à fait correct et on peut difficilement faire plus simple ... c'est la méthode que je décris dans ce vieux tuto.


Si tu veux faire un script de changement d'outil sous Mach3, il faut éditer les macros M6start.m1s et M6end.m1s qui sont dans le dossier macro/nom de ta config ; c'est du Basic script (cypress) ; attention chaque config a ses propres macros. Le M6start.m1s est exécuté quand mach3 rencontre un M6 et le M6end.m1s est exécuté quand tu clique sur "cycle start" pour reprendre l'usinage une fois que tu a changé l'outil. Attention, il y a 3 options dans la config général ; une pour ignorer le M6, une pour changement d'outil manuel et une pour le changement full auto (donc ATC nécessaire)

Sans titre-1.jpg


Vérifie dans ta table d'outil par défaut, malgré que tu ne l'utilise pas, que les offsets Z soient bien à zéro.

+1
fusion sortant des G43H ... c'est succesptible de semer la pagaille si dans ta table d'outil les longueurs ne sont pas à zéro

++
David
 
M

M4vrick

Compagnon
Ca fait beaucoup de réponses et ca part un peu dans tous les sens :mrgreen:

Encore une fois : je ne compte pas créer de script dans l'immédiat pour cette opération. Je veux comprendre comment ca marche et le faire manuellement dans un premier temps.

Je rappelle que j'ai une configuration très simple: une fraiseuse sans changement d'outils, des opérations unitaire sur Fusion360 avec une origine de travail sur le dessus du brut. Toutes les opérations utilisent la même origine.
J'ai donc un fichier gcode par opération (surfacage, dégrossissage, finition).
J'ai bien noté de vérifier que j'utilise toujours l'outil 0, et/ou vérifier que tous les outils sont configurés avec une longueur à 0 dans Mach3.

Et je cherche donc la bonne méthode, manuelle, pour ajuster mon Z entre chaque changement d'outils. Je ne touche évidemment pas aux coordonnées X et Y entre les opérations, et à ce niveau la tout fonctionne bien les opérations sont alignées dans ce plan.

Pour info je pense qu'il me faut utiliser cette page sur Mach3

191636-9df7604ebebc9bf2295d35c6abeb37bc.png


Je pense me mettre un bloc de hauteur fixe dans un coin de ma table de travail, ce qui me permettra de mettre en place un offset par rapport à mon 0 du brut que j'utilise comme origine de travail. Et ensuite j'ajuste cet offset pour chaque fraise en venant le refaire sur le block de hauteur fixe.
Est-ce que ca vous parait correct comme méthode de réglage ?

Ensuite je pourrais passer par un capteur en remplacement de ce bloc fixe et automatiser la procédure.
 
P

pascalp

Compagnon
Vu de loin, ça parait être la méthode couramment employée. Une jauge(mobile) pour prendre le zéro du brut, une jauge (fixe) pour faire le zéro de l'outil et prendre l'offset pour amener l'outil sur le zéro du brut.
C'est la solution "riche", on peut s'en sortir en jonglant avec une seule jauge mobile.
 
S

Squal112

Compagnon
Encore une fois : je ne compte pas créer de script dans l'immédiat pour cette opération. Je veux comprendre comment ca marche et le faire manuellement dans un premier temps.
Effectivement avec la bonne méthode, nul besoin d'un script ou plutôt d'une macro pour refaire son zéro lors d'un changement d'outil manuel.

Toutes les opérations utilisent la même origine.
C'est la ton problème, pour la première OP ce n'est pas un problème au contraire d'avoir le repère G54 positionné en Z0 sur le brut.

Mais c'est pour les opérations suivantes lorsque tu as un changement d'outils qu'il te faut changer ton repère pièce (G54).

Je t'explique les 2 procédures les plus simple :

1ere Méthode : Un seul repère pièce (G54)
- Dans ta CAO, tu positionnes un repère par changement d'outil sur les faces de ton choix.
- Lors de la création de tes opérations dans Fusion360, tu indique toujours la même origine (même repère G54).
- Tu surface ton bloc avec une origine pièce Z0 sur le dessus de ton brut (classique).
- Tu effectue ton changement d'outil manuellement.
- Dans Mach3 tu refait simplement ton nouveau Z0 pièce sur la face qui correspond au repère concerné
- Tu lance ton programme pour l'OP suivante.

Pas fan de cette méthode simpliste mais qui n'est pas à mon sens fiable.

2eme Méthode : Plusieurs repères pièce (G54, G55, G56, etc...)
2 repères peuvent suffirent si la première face surfacée concerve une surface suffisante pour tangeanter chaque outil.
Sur l'image ci dessous j'ai volontairement réduit la première surface usinée pour illustrer l'utilité du G56.

- Lors de ta conception CAO, dans Fusion360 tu positionnes tes repères (un par changement d'outil) sur les faces de ton choix que tu nomme correctement (ex : G54 pour ton Outil 1, G55 pour ton Outil 2, G56 pour ton Outil 3, etc...)
Logiquement G54 sur le dessus du brut
G55 sur la première face surfacée
G56 sur une autre face surfacée/usinée

- Quand tu crée la/les opérations dans Fusion, tu indiques bien le repère correspondant à cet outil, soit G54 ou G55 ou G5x...
- Tu surface ton bloc avec ton origine pièce (G54) Z0 sur le dessus de ton brut (classique).
- Tu effectue ton changement d'outil manuellement.
- Dans Mach3, tu change de repère afin que ce dernier corresponde à ton nouveau repère pièce de ton nouveau programme/nouvelle OP
Screenset d'origine : Onglet Offsets (Alt5) : tu click sur le repère concerné.​
Screenset Mach3FR : Onglet Décalages (Alt-5) : tu click sur le Décalage (repère) concerné.​
- Tu fait simplement ton nouveau Z0 pièce correspondant au nouveau repère (G5x) sur la face concernée.

Et cela pour chaque changement d'outil, ainsi tu t'assures que la face sur laquelle tu fait ton nouveau Z0 est une face usinée.
1671704163859.png


J'ai donc un fichier gcode par opération (surfacage, dégrossissage, finition).
J'ai bien noté de vérifier que j'utilise toujours l'outil 0, et/ou vérifier que tous les outils sont configurés avec une longueur à 0 dans Mach3.

Et je cherche donc la bonne méthode, manuelle, pour ajuster mon Z entre chaque changement d'outils. Je ne touche évidemment pas aux coordonnées X et Y entre les opérations, et à ce niveau la tout fonctionne bien les opérations sont alignées dans ce plan.
Si tu ne comptes pas ou que tu ne peux pas avoir une cote fixe/constante de ta longueur d'outil quand tu change ce dernier et que tu n'as pas de palpeur outil, il est totalement inutile d'utiliser la table des jauges outils de Mach3.

Pour info je pense qu'il me faut utiliser cette page sur Mach3
Voir la pièce jointe 807345
Il serait bon d'utiliser le screenset Mach3FR de Jazial, beaucoup plus clair et compréhensible.

Je pense me mettre un bloc de hauteur fixe dans un coin de ma table de travail, ce qui me permettra de mettre en place un offset par rapport à mon 0 du brut que j'utilise comme origine de travail. Et ensuite j'ajuste cet offset pour chaque fraise en venant le refaire sur le block de hauteur fixe.
Est-ce que ca vous parait correct comme méthode de réglage ?
Il y a plus simple qu'un bloc jauge, et surtout imperdable.
Un bout de feuille de papier 80gr, c'est 0.1mm.
Tu tangeante ta fraise sur le bout de papier, il ne te reste qu'a rentrer la valeur Z : 0.1 dans Mach3.

J'ai travaillé comme ça pendant longtemps avant mon palpeur 3D.
Et c'est encore la méthode utilisée en impression 3D par beaucoup pour le leveling du bed.

Ensuite je pourrais passer par un capteur en remplacement de ce bloc fixe et automatiser la procédure.
Effectivement un palpeur outil avec la bonne macro associé, cela te permet de "semi automatiser" ton changement d'outil.
Tu palpe ton premier outil via la macro (mesure de sa longueur que Mach3 rentre dans la table).
Tu tangeantes en Z0 sur ton brut, lance le programme.
Après ton changement d'outil manuel, tu relance la macro de palpage qui mesure la longueur du nouvel outil et la renseigne dans la table Mach3.
Tu lance ton programme suivant qui comprend le bon numéro d'outil (et donc le code G43 Hxx (xx = ton numéro d'outil) qui corrige la nouvelle valeur du Z automatiquement).

C'est comme ça que fonctionne les machines industrielles.
 
M

M4vrick

Compagnon
Je dois avouer que je ne suis pas fan d'avoir plusieurs références entre les opérations. Ca multiplie les chances de faire une erreur de mesure ou de configuration.

Avoir un bloc de palpage dans un coin de la table donne une référence fixe et invariable, ca me semble plus fiable. Et notamment en terme de procédure car elle sera toujours identique, dans le cadre du fablab il faut que je simplifie et que je normalise au maximum.
Je connais bien la méthode du papier, je l'utilise depuis 8 ans sur mon imprimante 3D :wink: Mais je ne savais pas qu'on pouvait entrer manuellement une valeur pour le Z, je pensais qu'il fallait obligatoirement faire un 0.

Donc il faut que je trouve comment utiliser les offset pour pouvoir venir prendre la longueur d'outil sur ce bloc de référence.

EDIT: et où trouver des screenset? Sur le site de mach3 y'a quasi rien en francais et pas ceux que l'on m'a conseillé plus haut. C'est dingue qu'ils arrivent à faire un soft aussi abouti techniquement avec aussi peu de compétences en gestion utilisateur :lol:
 
Dernière édition:
G

gaston48

Compagnon
Mais je ne savais pas qu'on pouvait entrer manuellement une valeur pour le Z,
Tu va rentrer l'offset de la même façon, la distance avec le bon signe entre le plan de ton brut et le plan de ton bloc de référence
à chaque changement d'outil tu vas le tangenter sur la surface de ton bloc de référence et rentrer
cette valeur d'offset dans le Z du G54.
Tu as des blocs de référence à comparateur, c'est très pratique car tu tangentes en toute sécurité
très rapidement.
Mais on a toujours pas trouver l'origine de tes déboires, ce n'est pas le table d'outil, tu es certain
qu'il n'y a pas de perte de pas ?
 

Sujets similaires

N
Réponses
4
Affichages
584
BRICOLO
B
R
Réponses
6
Affichages
538
renaud.
R
D
Réponses
1
Affichages
1 740
Squal112
S
M
Réponses
25
Affichages
649
schum22
S
M
Réponses
6
Affichages
927
MitchCanon
M
El Zorro
Réponses
12
Affichages
425
El Zorro
El Zorro
L
Réponses
1
Affichages
436
dh42
D
PL50
Réponses
25
Affichages
824
D
K
Réponses
10
Affichages
690
Kmillo
K
Haut