Je construis mon imprimante 3d core XY

  • Auteur de la discussion grandioso
  • Date de début
grandioso
grandioso
Ouvrier
23 Déc 2008
346
macon
  • Auteur de la discussion
  • #1
DessusC07049.jpg
Devant07051.jpg
Derriére07050.jpg
Bonjour,
Ce post fait suite à "Je vais construire mon imprimante 3D"
https://www.usinages.com/threads/je-vais-construire-mon-imprimante-3d.81165/ Voir la pièce jointe 260141

J'ai récupéré quelques corniéres et monté le bati et la mécanique...

Les difficultés commencent avec les firmware.
Je suis sous UBUNTU 14.04LTS et arduino et repetier sont dans la distribution ainsi que cura . Je n'arrive pas à charger repetier dans arduino, par contre marlin oui. J'ai lancé cura, maintenant je vais essayer de régler tous les paramétres

Je pense que je vais passer du temps à comprendre, choisir et appliquer le firmware.
 
Dernière édition par un modérateur:
pinou29
pinou29
Compagnon
18 Mar 2009
2 897
Toulon ( Var )
Bonjour.
Beau début, je vais là aussi suivre tout ça.
Bernard.
 
?
******
Compagnon
6 Jan 2014
2 881
paris
hello tres interressant !

Je n'arrive pas à charger repetier dans arduino

tu n'as pas a charger Repetier dans arduino , mais tu veux dire connecter repetier a arduino ?

Amicalemen

jc
 
S
speedjf37
Compagnon
15 Oct 2009
2 275
indre et loire
Après avoir sélectionné ta carte MEGA2560 et validé le port COM

Il faudra valider le COREXY vu ta config

Ensuite Télécharger (en fait compile et téléverse)

upload_2016-1-23_17-50-9.png


JF
 
grandioso
grandioso
Ouvrier
23 Déc 2008
346
macon
  • Auteur de la discussion
  • #5
"Il faudra valider le COREXY vu ta config"
Ça doit se faire une fois l'imprimante connectée ?
Car dans les réglages imprimantes et type d'imprimante je n'ai pas le choix COREXY.
 
?
******
Compagnon
6 Jan 2014
2 881
paris
non tu doit pas le faire avec l'imprimante connecte)



, tu doit modifier le code marlin comme dit speed


, le mettre dans l'arduino pour qu'il gere ton systeme COREXY ,

ensuite tu ouvres repetier et tu le connectes a l'arduino (a l'imprimante en sommes)




Jc

normalement c'est documenté sur le net

parfois il suffit de dé-commenter quelques lignes ds le code marlin pour autoriser la gestion coreyx
 
S
speedjf37
Compagnon
15 Oct 2009
2 275
indre et loire
COREXY C'est la !

upload_2016-1-23_20-41-19.png


JF
 
grandioso
grandioso
Ouvrier
23 Déc 2008
346
macon
  • Auteur de la discussion
  • #8
Bonjour,
Merci jicer,speedjf37
Pour résumer : je configure tous les parametres de l'imprimante dans Marlin .
Je le téléverse dans arduino.
J'ouvre repetierHost , je ne m'occupe pas de la configuration de l'imprimante (ou est ce que je reprends la configuration de Marlin ?pour configurer repetierHost).
Je charge mon objet à imprimer dans repetierHost celui-ci le transforme en code G.
Je clique sur imprimer.
J'ai bon ?
 
?
******
Compagnon
6 Jan 2014
2 881
paris
salut ,oui c'est ce que tu dit.

normalement tu configures juste le type d'imprimante ds les pref de repetier,
a ce stade tu peu faire marcher l'ensemble.
--------------
parrenthese :


personnellement si par exemple je change la hauteur max de mon imprimante delta dans
ds le menu les preferences de repetier :
configuration-->reglage imprimante

ca ne fonctionne pas et c'est la valeur inscrite par marlin qui est effective ...
-------------

mais aussi :
configuration-->configuration eeprom du firmware (Alt E),
est aussi censé modifier le firmware (le marlin que tu as téléverser dans arduino )


Amicalement
jc




Amicalement
 
grandioso
grandioso
Ouvrier
23 Déc 2008
346
macon
  • Auteur de la discussion
  • #10
Super. Ça n'est pas demain que je vais essayer tout ça, car il y a des petits détails mécaniques que
je dois régler mais je posterais suivant l'évolution.
Merci
 
grandioso
grandioso
Ouvrier
23 Déc 2008
346
macon
  • Auteur de la discussion
  • #11
Bonjour,
Voici quelques photos de l'évolution.
J'ai changé l'emplacement du moteur de l'axe Z.
D'en haut il est passé en bas (le plateau ne pouvait pas afleurer la tête de l'extrudeur )
moteurbas58.jpg
dessus69.jpg
cablage panneau 74.jpg
extrudeur70.jpg
hotbed73.jpg



Juste une question : j'alimente mon plateau chauffant avec une alim pc 8A or mon plateau chauffant consomme 7,5A, je suis à la limite.

Est-ce que je peux brancher une autre alim pour l'électonique et les moteurs, et est-ce que je dois relier les masses des deux alims, si c'est possible, ou n'est-ce pas nécessaire ?
 
pierrelouison
pierrelouison
Apprenti
1 Déc 2014
85
au fond de mon atelier :), Liffré
bonjour,

http://reprap.org/wiki/RAMPS_1.4/fr#Voltage_maximum_admissible_en_entr.C3.A9e

il y est dit:

"
Connectez votre alimentation 12V à la carte RAMPS. Inverser + et - ou connecter votre alimentation de façon incorrecte peut détruire votre électronique et entraîner un incendie..

La paire de connecteurs du bas, marquée 5A alimentent les drivers des pas-à-pas et l'extrudeur/ventilateur (D9 / D10). Votre source doit fournir un minimum de 5A.

La paire de connecteurs au-dessus, marquée 11A alimente le plateau chauffant, ou une autre sortie (D8). Cette source doit fournir au moins 11A (si les 2 paires sont connectées à la même alimentation, elle doit fournir un minimum de 16A).

Le connecteur d'alimentation de la MEGA, n'alimentera PAS la RAMPS ni les pas-à-pas, le plateau chauffant, ...

Le connecteur d'alimentation peut ne pas être marqué visiblement. En regardant la connexion, le positif est à gauche et le négatif à droite de la prise."



donc par extrapolation vous pouvez brancher plusieurs alimentations sur la RAMPS 1.4

cordialement,
 
grandioso
grandioso
Ouvrier
23 Déc 2008
346
macon
  • Auteur de la discussion
  • #13
Bonjour,

J'ai branché mon alim PC 8A pour le hotbed et testé à froid (si on peut dire), le hotbed est arrivé à 90° en 8mn
avec une consommation de 7,5A donc ça passe.
J'ai branché La carte Mega2560 et sa ramps 1.4 avec l'autre alim et là ça va , la Mega2560 clignote et l'écran
LCD s'éclaire.
 
grandioso
grandioso
Ouvrier
23 Déc 2008
346
macon
  • Auteur de la discussion
  • #14
dessus plateau miroir079.jpg
Quelques photos.
J'atteds un capteur inductif pour programmer dans Marlin l'auto leveling du plateau qui a l'air
vraiment pratique.
Si quelqu'un a un modele valide pour Marlin ?
 
pierrelouison
pierrelouison
Apprenti
1 Déc 2014
85
au fond de mon atelier :), Liffré
Voir la pièce jointe 271133 Quelques photos.
J’attends un capteur inductif pour programmer dans Marlin l'auto leveling du plateau qui a l'air
vraiment pratique.
Si quelqu'un a un modèle valide pour Marlin ?
bonjour,
je suis aussi dans l'attente de matériel pour un auto-leveling du plateau inductif.

Petit problème lorsque j'ai essayé de connecter mon LJ12A3-4-Z/BX avec des résistance de division de tension pour le faire fonctionner en 5V. comme décris dessous:


j'ai failli abandonner puisque cela ne marchait pas. (au début je pensais que je me débrouillais mal avec Marlin, mais en fait le paramétrage est facile si le capteur répond bien.)

puis j'ai trouvé chez E-motion tech une utilisation avec carte interface entre le capteur et la ramps.

ensemble.png


l’électronique est simple, j'ai décidé de me le fabriquer.
shema.jpg



j'ai lancé mes commandes (par 10 bien sur, difficile d'avoir des transistors, des mosfet a prix correct a l'unité ). ca vous tente ?

cordialement,
 
grandioso
grandioso
Ouvrier
23 Déc 2008
346
macon
  • Auteur de la discussion
  • #17
Bonjour
Le capteur LJ12A3-4-Z/BX est un capteur inductif il ne detecte que le métal. Le probléme vient peut-être de là.
Je corrige ce que j'avais écrit : c'est un capteur capacitif (ljc18a3 - hz / BX )que j'ai commandé .
Voici l'adresse:
http://www.aliexpress.com/item/High...e-Proximity-Switch-NPN-6-36V/32602466762.html
(il n'arrivera pas avant minimum 20 jours)
Mon plateau chauffant est un miroir et donc un capteur inductif ne le détectera pas il faut un capteur capacitif.
Pour ce qui est du circuit électronique donné dans ton message il est un peu compliqué et peut-être pas tres utile : l'optocoupleur à mon avis est en trop et un simple transistor genre 2n2222 avec 2 resistances suffirait.
Ici le montage :
http://www.thingiverse.com/thing:447719
Une autre adresse de demo :
http://www.thingiverse.com/thing:636924
 
D
dimitri87
Ouvrier
23 Mai 2015
398
Limoges
Jolie machine je vais suivre le projet de prés .
 
Marc PELTIER
Marc PELTIER
Compagnon
1 Juin 2010
507
89500
@pierrelouison

Pour adapter la tension de sortie des capteurs inductifs, alimentés en 12 ou 24V, à la valeur requise pour le "1" logique, plutôt que de faire un diviseur de tension, j'ai utilisé une LED en série avec une diode ordinaire silicium, et une résistance de limitation du courant. La chute de tension LED+Diode vaut environ 3,3V avec une LED rouge, ce qui convient très bien, comme niveau haut, pour les électroniques à 5V ou à 3,3V. Ce niveau ne dépend pratiquement pas de la tension d'alimentation des capteurs (12 ou 24V), et on a une visualisation supplémentaire gratuite...
 
?
******
Compagnon
6 Jan 2014
2 881
paris
bonjour,
j'ai pas vraiment reflechis a la question:

avec une une buse et un plateau conducteur ca marcherai peut etre ?

(évitant ainsi un capteur)

Voici un autolevelling avec un pointe metalique simple contact (avec marlin classique):



dans la derniere video la plaque est maintenu par des aimant neodyne

Amicalement

jc
 
M4vrick
M4vrick
Compagnon
12 Août 2015
1 143
Les systèmes à pointe de touche sont beaucoup moins précis que par capteur inductif/capacitif.
Quand la pointe vient toucher la plaque, suivant la vitesse de déplacement, on a facilement 2-3 dixième de millimètre d'erreur à cause des déformations de la structure.
Un capteur sans contact à l'avantage de ne pas mettre la structure en contrainte.

Hors si on utilise un auto-levelling c'est pour avoir une précision de l'ordre du dixième de millimètre voir moins, sinon autant le faire à la main.
 
?
******
Compagnon
6 Jan 2014
2 881
paris
Je suis pas d'accord avec toi M4rick

si tu prend une aiguille le signal electrique de contact seras plus juste qu'avec un capteur capacitif ou meme inductif

(ya pas mieux ! a tout point de vue ! )



avec n'importe quoi d'autre :
pour avoir la meme precision ou peut etre mieux ...
il te faudras gerer les aleas environnementaux (materiaux approcher ...ect ...et la qualité du capteur....



... du dis meme n'importe quoi mais bon si tu est convaincu de tes dire et sans rien demontrer domage ..

La structure serai deranger par une aiguille ... lol

(mais non c'est l'aiguille qui vas se tordre de rire)



En plus avec une pointe tu est au centre.


bon chacun fait comme il veux .



Jc

ps : qaund a la vitesse d'approche ...
drole d'argument ... qui ne tiens pas debout


ps1: autant le faire la main ? qu'est ce que ca veux dire ... ????

si c'est pour dire n'importe quoi ...
 
Dernière édition:
nopxor
nopxor
Compagnon
27 Mai 2010
1 412
Yvelines
Bonsoir,

Pourquoi une telle agressivité ?
Il est évident qu'une solution sans contact est moins pertubatrice.
Le simple fait de toucher la surface applique une force ponctuelle même faible sur le support.
 
?
******
Compagnon
6 Jan 2014
2 881
paris
Bonsoir,

Pourquoi une telle agressivité ?
Il est évident qu'une solution sans contact est moins pertubatrice.
Le simple fait de toucher la surface applique une force ponctuelle même faible sur le support.

Ce n'est pas moi qui suis agressif

Je crois que vous êtes dans le faux le plus complet ... j'en suis sure même ...


mais je vais pas vous faire un cour en plus de votre agressivité

C'est incroyable ou plutot que de croyance sur ce qui ce passe dans
la technique et les machines....
bref j'arrete devant une tel agressivité ou....
peut etre est une innocente ignorance ....
mais de la par de connaisseur et de donneur de lecon... ca vas pas ...
ya un truc qui cloche la ...


bon continuer donc avec le sans cointact sans comprendre .

Bien a vous

jc

ps: Je le repete !
ne suis pas agressif ,

je réfléchis a ce que je fais

et surtout surtou ,

je assaine pas des veritées dans le style

la precision est ce qui motive les capteur sans contact

et je n'invente pas des raisons absurde , quand je n'y comprend rien !

c'est CEla l' agressivité !

ps1:

Je veux bien que l on dise de bêtise

mais que l'on essais de convaincre quelques ignorant ou

naïf ou candide

c'est une agressivité impardonnable

et je sais pas pourquoi dans les imprimante 3D yen a des masse des types comme ca...


ca doit être une maladie des possesseur de machine a reproduise en volume ?


ca démultiplie le volume des bêtises dans la connaissance technique aussi ?
 
Dernière édition:
M4vrick
M4vrick
Compagnon
12 Août 2015
1 143
Il n'y a aucune agressivité dans mes propos :)
J'essaye juste d'éviter à des utilisateurs de reproduire des erreurs déjà couramment effectuées.

L'auto-leveling par contact mécanique a été expérimenté par des milliers de mecs dans le monde des imprimantes 3D et ca ne marche pas assez bien, la précision n'est pas au rendez-vous comparativement à une solution sans contact.
On retrouve ce sujet sur tous les forums dédiés aux imprimantes 3D et les conclusions se rejoignent toujours, que ce soit avec des systèmes par rupteurs mécaniques ou par contact métallique comme proposé au dessus.
Autant profiter du retour d'experience de toute la communauté et avancer tout de suite dans la bonne direction.

Mais puisque notre ami jicer est, je le sais, toujours très curieux je vais rentrer dans les détails mécaniques et physique du pourquoi cela ne marche pas:

Premier principe en physique, quand une force est appliqué sur un objet il applique en retour une force opposée (quand on est debout sur le sol on applique une force sur ce même sol et il applique une force opposée ce qui nous maintient en place).
Donc quand la pièce mobile va venir au contact du plateau pour que ce contact soit effectif et détecté au niveau électronique il faut qu'une certaine force soit appliquée, de plus entre le moment où le contact est détecté et le moment où l'équipage mobile va s'arreter il va se passer un peu de temps : l'arduino doit détecter le contact, l'analyser, prendre la décision de couper les moteurs, dire aux drivers de couper les moteurs, les drivers doivent couper le courant electrique, les moteurs doivent ralentir puis s’arrêter, l'inertie de l'équipage mobile soit également s'annuler.

Même si la position du zero est connue au moment où l'arduino fait son analyse et pas au moment où l'équipage mobile s’arrête, nous avons besoin qu'une force soit appliquée sur la pointe de touche. Donc force opposée en retour.

A ce moment il y a deux possibilités:
- La pointe de touche est bien rigide, elle ne peux pas absorber la force et cette dernière va se transmettre à la structure de l'imprimante. C'est cette dernière qui va absorber la force de contact et se déformer légèrement. On va donc mesurer le zero avec une structure déformée, dans une position élastique qui sera reprise une fois que la pointe remontera.
- La pointe de touche est très fine, une aiguille comme le suggère Jicer, et c'est elle qui va se déformer pour absorber la force de contact. Encore une fois on va mesurer une position légèrement différente du vrai zero, on risque également d'avoir un défaut de plus en plus important si l'aiguille ne reprend pas exactement sa forme première après déformation.

On peut se dire que cela n'a pas de réel impact, ca se joue à presque rien, que c'est invisible à l'oeil nu etc ...
En effet, ca se joue à presque rien mais le presque rien en question c'est 2-3 dixième de millimètre, et c'est au delà de la précision nécessaire à une bonne imprimante 3D.

Le problème est bien connu des mécanicien qui peuplent massivement ce forum: quand ils veulent mesurer le zero sur une pièce ils utilisent un comparateur qui est un élément mobile, c'est lui qui absorbe la force de contact et permet d'avoir une lecture la plus précise possible.
Idem pour les système de zero automatique sur les machines outils très évoluées, la fameuse petite boule violette qui vient toucher la pièce, on voit bien que le mécanisme qui tien la boule de touche est flexible.
C'est d'ailleurs ce système qui serait le plus efficace sur nos imprimantes 3D, malheureusement le prix de ce type d'équipement est 3 ou 4 fois plus cher que l'ensemble de l'imprimante :D

Dernière problème avec les systèmes de leveling par contact électrique: ca ne marche pas sur le verre, le plastique, ni sur le scotch. Hors ce sont les surfaces les plus couramment utilisés pour les plateaux d'imprimantes:
- Un miroir avec une solution collante dessus (personnellement j'utilise de la laque)
- un plateau dans un matériaux quelconque avec du scotch de peinture
- du buildtak, une surface en plastique spécifiquement conçue pour l'impression 3D

EDIT: J'espère que Grandioso ne m'en voudra pas d'avoir un peu dévié du sujet initial et d'avoir pondu un pavé :D
 
Dardar88
Dardar88
Compagnon
27 Avr 2011
836
Bonjour
je ne sais pas ce qu'il en est pour les capteurs capacitifs ,normalement la doc indique une
fourchette de precision suivant les modeles ,les marques (et les tarifs !) .
J'utilise des capteurs optos pour les fins de course de l'imprimante 3d qui n'est pas un modele
delta ,c'est tres precis ,j'utilise un "merlon" micro reglable qui me permet de regler
la fin de course en Z suivant que j'utilise un plateau miroir ou alu/kapton
(un merlon est une petite piece en acier ou plastique plate et noire mat qui occulte
une fourche opto).
Pour la cn ,j'utilise un capteur a piezo que j'ai develloppe ( + arduino) qui permet un
zeroing sans contact metalique ,toute matiere ,y compris du "mou" ,le seul desavantage
est qu'il faut une vitesse de deplacement "assez rapide" pour envoyer un choc (hysterisis) suffisant
perçu par le piezo au contact , c'est tres precis aussi.
Le choix d'utilisation opto vs contact "sec" est assujetti a l'environement ,poussiere ,
projection ou pas.
Pour ceux qui voudraient aller plus loin , il existe des petites interfaces capacitives completement
parametrables (environnement arduino ,etc) nom de code MPR121QR2 développé par
freescale.
Le capteur piezo n'est utilisé que pour le Z ,pour les fins de course CN j'ai choisi
l'option capteurs magnetiques (reed switches) qui est moins precise (bien que
je retombe bien sur mes pattes pour du fraisage)mais qui est une solution
facile pour les depassements et qui ne produisent pas autant de rebond (bounce)
que les switches mecaniques.
t.
 
Dernière édition:
?
******
Compagnon
6 Jan 2014
2 881
paris
Bonjour a tous merci a Grandioso pour ce sujet et la glissade vers se theme !

M4vrick ! tu aurai tu commencer par ton pavé !

Tres bien fait, tres bien dit tres instructif, mais qui n'est pas vrai !

Tu t'est laisser enberlificiter par la literrature des forums internet !

LE seul moment ou tu est juste :

c'est sur la laque ... et sur les plateau non conducteur.

La veriter qui serai ;

que c'est la precision qui justifie les capteur sans contact est fausse ...



ce n'est pas la precision ...

Imagine un truc ( si tu oubliai les forum et les betise des forums)

imagine pour de vrai !


Si c'etait pas exemple un plateau metalique ...

la buse elle meme qui servait de controle de l'autolevelling


bon .. tu aurai le centre avec precision non ?


la vitesse d'approche :

rapide au debut .. puis lente a la fin ..(normal, sans commantaire)



( ne me raconte pas d'histoire saugrenue sur le contact entre deux pieces mecanique dans le cadre d'une precision

pour fondre du pastique.. ca tiens pas debout)


bon bref tu vois bien si tu n'est pas dans la pure polemique que ca tiens la route !

Amicalement

jc
 
Dernière édition:
?
******
Compagnon
6 Jan 2014
2 881
paris
Bonjour
je ne sais pas ce qu'il en est pour les capteurs capacitifs ,normalement la doc indique une
fourchette de precision suivant les modeles ,les marques (et les tarifs !) .
J'utilise des capteurs optos pour les fins de course de l'imprimante 3d qui n'est pas un modele
delta ,c'est tres precis ,j'utilise un "merlon" micro reglable qui me permet de regler
la fin de course en Z suivant que j'utilise un plateau miroir ou alu/kapton
(un merlon est une petite piece en acier ou plastique plate et noire mat qui occulte
une fourche opto).
Pour la cn ,j'utilise un capteur a piezo que j'ai develloppe ( + arduino) qui permet un
zeroing sans contact metalique ,toute matiere ,y compris du "mou" ,le seul desavantage
est qu'il faut une vitesse de deplacement "assez rapide" pour envoyer un choc (hysterisis) suffisant
perçu par le piezo au contact , c'est tres precis aussi.
Le choix d'utilisation opto vs contact "sec" est assujetti a l'environement ,poussiere ,
projection ou pas.
Pour ceux qui voudraient aller plus loin , il existe des petites interfaces capacitives completement
parametrables (environnement arduino ,etc) nom de code MPR121QR2 développé par
freescale.
Le capteur piezo n'est utilisé que pour le Z ,pour les fins de course CN j'ai choisi
l'option capteurs magnetiques (reed switches) qui est moins precise (bien que
je retombe bien sur mes pattes pour du fraisage)mais qui est une solution
facile pour les depassements et qui ne produisent pas autant de rebond (bounce)
que les switches mecaniques.
t.
Bonjour Dardar88 j’avoue que j'ai pas tous compris , mais c'est franchement tres tres passionnant ce que tu fait et rapport a cette question !!

Amicalement

jc



ps : une question tres importante , et tournée au derisoire par tout les forums

par ... incompetance ou betise ... ou ignorance ?
 
M4vrick
M4vrick
Compagnon
12 Août 2015
1 143
Dernière réponse de ma part sur le sujet, je n'ai pas pour vocation à te convaincre toi mais à expliquer les contraintes mécaniques qui permettent de choisir une solution ou une autre.
Les gens sont assez intelligent pour réfléchir et peser le pour et le contre et faire leur choix.

J'ai fait l'experience moi même, j'ai eu un système de bed levelling automatique avec contact quand j'ai acheté l'imprimante, j'ai vu que c'est tout simplement inutilisable pour le niveau de précision attendu.
A la main j'arrive à une précision de l'ordre du dixième de millimètre, avec l'auto levelling j'etait à 3 dixième. Avec un capteur capacitif ou inductif on est à moins d'un dixième à la mesure et environs un dixième au final.

Sur une coreXY les contraintes sont différentes d'une delta comme la mienne, comme le plateau bouge une calibration manuelle n'est pas fiable dans le temps et passer sur une calibration auto est une excellente idée.
 
Haut