Force de maintien ou contrepoids ?

ledahu
Apprenti
1 Janvier 2010
84
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonjour,

voilà mon problème :
- j'ai un axe Z verticale, avec une tête plutôt lourde (de la machine, pas la mienne)

=> je perds 1mm a chaque fois que je monte, par une force de retour , que ce soit en full step ou microstep 16
<= Ca monte, le moteur s'arrête et fait une rotation inverse de 1 mm avant de se caller

J'ai donc le choix entre
- Activer l'engagement des moteurs en constant pour qu'une force de maintien s'applique quand le moteur n'est pas en mouvement
=> mes moteurs et mes drivers vont chauffer
ou
- Mettre un contre-poids, ambiance ascenseur
=> j’alourdis mon axe alors que je cherche plutôt à l’alléger...

Quelle est la bonne solution ?

On parle de carte drivers arduino/pololu et de moteur nema 17 , tout en 12V

En vous remerciant de votre aide avisée
 
moissan
Compagnon
13 Mars 2012
11 801
FR-16 angouleme
le contrepoid ne doit pas forcement etre mobile avec les autre axe : il est possible de faire un systeme a cable et poulie pour mettre le contrepoid fixe dans un coin de la machine et transmettre l'effort vers l'axe z en indepandance des autre axes

la seule charge ajouté aux axe x et et y sera le frottement des poulie , mais pas l'inertie du contrepoid

un contrepoid est plus pratique qu'un ressort car il fait une force bien constante sur toute la hauteur
 
domi.U&M
Compagnon
25 Août 2011
2 108
région bordelaise
la bonne solution est d'alléger la tête :rolleyes:

si elle ne sert quà tenir et appuyer ou relâcher un stylo, une tête en matiere synthétique suffit. le moteur pap de son entrainement peut rester en bas de la structure, sur l'axe des y. la tête sera dans ce cas entrainée par une longue courroie crantée, comme sur les imprimantes. il faut dans ce cas prévoir une poulie fixée sur le y, en haut de structure. un contrepoids fixé sur la courroie, à l'opposé de la tête, la contrebalance.
 
moissan
Compagnon
13 Mars 2012
11 801
FR-16 angouleme
ledahu a dit:
J'ai donc le choix entre
- Activer l'engagement des moteurs en constant pour qu'une force de maintien s'applique quand le moteur n'est pas en mouvement
en usinage on laisse toujours les moteur alimenté en permanence pour un bon couple de maintient ... couper le courant quand on ne veut pas de mouvement ne se fait que quand on a pas besoin de precision
 
ledahu
Apprenti
1 Janvier 2010
84
  • Auteur de la discussion
  • #8
le contrepoid ne doit pas forcement etre mobile avec les autre axe : il est possible de faire un systeme a cable et poulie pour mettre le contrepoid fixe dans un coin de la machine et transmettre l'effort vers l'axe z en indepandance des autre axes
hélas cette solution, bien que séduisante, se heurte à mes comptétence et dispo de pièces + le fait qu'à terme la machine pourra faire 6 m de long

Perso, sur la mienne j'avais le même pb avec la table de 45kg qui montait. J'ai monté un vérin de hayon arrière de voiture et le pb a disparu compètement
Ma femme va gueuler je pense :-D

la bonne solution est d'alléger la tête :rolleyes:

si elle ne sert quà tenir et appuyer ou relâcher un stylo, une tête en matiere synthétique suffit. le moteur pap de son entrainement peut rester en bas de la structure, sur l'axe des y. la tête sera dans ce cas entrainée par une longue courroie crantée, comme sur les imprimantes. il faut dans ce cas prévoir une poulie fixée sur le y, en haut de structure. un contrepoids fixé sur la courroie, à l'opposé de la tête, la contrebalance.
ma tête est en bois (la machine, pas la mienne... quoique ...) et je vais peu gagner avec le synthétique (photo plus loin)

quand au systeme de poulie , je suis partie sur du Push-pull avec moteur en haut :(

tu utilise quoi comme logiciel ?
c'est lorsque tu fait un JOG qu'il perd ca position ? ou après un programme ?
peut être utiliser un paramétre de SLOW IN OUT plus long ( accélération ralentissement du mouvement )
J'ai flashé une GRBL 0.9 que je contrôle en java sur mesure (un de mes métiers) . il perd le controle des qu'il n'est pas utilisé.
J'ai essayé un idle à 254 ms (255 = infini) mais ce n'est pas assez. Il suffit d'un trait horizontal sur 50 cm et zou... 1mm de décroché .


Sinon c'est pas la mort de laisser le courant dans le moteur.
en usinage on laisse toujours les moteur alimenté en permanence pour un bon couple de maintient ... couper le courant quand on ne veut pas de mouvement ne se fait que quand on a pas besoin de precision
Je pense que je vais mettre un ventilo sur l'arduino et faire des tests de chauffe. La solution de laisser le courant est évidement la plus facile, mais comme je ne connais pas les energies d'echauffement en jeu, je devais m'assurer que c'est bien une solution adaptée et sérieuse, et non un cache-misère.



cariot tete push-pull


tete


top axe


premiers carrés - on voit bien que ca devient des rectangles
feutres veleda medium
 
moissan
Compagnon
13 Mars 2012
11 801
FR-16 angouleme
ledahu a dit:
le contrepoid ne doit pas forcement etre mobile avec les autre axe : il est possible de faire un systeme a cable et poulie pour mettre le contrepoid fixe dans un coin de la machine et transmettre l'effort vers l'axe z en indepandance des autre axes
hélas cette solution, bien que séduisante, se heurte à mes comptétence et dispo de pièces + le fait qu'à terme la machine pourra faire 6 m de long
ou est le probleme ? toutes les grue a tour utilisent ce systeme pour que le treuil fasse monter le crochet sous le chariot mobile en translation sans effet de la translation sur la hauteur
Perso, sur la mienne j'avais le même pb avec la table de 45kg qui montait. J'ai monté un vérin de hayon arrière de voiture et le pb a disparu compètement
Ma femme va gueuler je pense :-D
tu ne pourrait par prendre ce verin ailleur que sur ta voiture ?
 
domi.U&M
Compagnon
25 Août 2011
2 108
région bordelaise
hou là là! sans vouloir de vexer en aucune façon, trop de portes à faux dans tout ça... et un système de ouf pour régler la pression.
pas étonnant que les moteurs chauffent!

il faut absolument revoir le concept de la tête, beaucoup trop grande et trop lourde. la pointe du stylo doit se trouver le plus près possible de la glissière des y, quitte à mettre une partie de la gestion de la pression du stylo de l'autre côté de la glissière, pour équilibrer un peu. Dans ton autre post, je t'ai proposé une approche différente pour régler le stylo.
 
ledahu
Apprenti
1 Janvier 2010
84
hou là là! sans vouloir de vexer en aucune façon,
je ne suis pas susceptible sur mon ignorance. Donc vous pouvez y'aller sans précautions :)

, trop de portes à faux dans tout ça... et un système de ouf pour régler la pression.
Bon alors... En fait, la tete est prévue pour etre beaucoup plus proche. Mais le fait qu'elle soit loin me permet justement d'amplifier tous les problèmes (vibrations par résonnance, frottements etc. )qui , une fois réglés, seront d'autant plus solides en éliminant le porte' à faux.

Pour ce qui est du réglage de la pression, il y a un aspect qui vous manque : la main de l'homme est incroyable ! et meme un veleda sur du plaqué fait des variations assez importantes pour générer des différences de frottements importantes.
Or le Gcode et grbl ne permettent pas de gestion dynamique en temps reel d'un axe. Bref, je ne vais pas rentré dans les détails, mais mon système permet des traits à pression fine et constante sur toutes longueurs quelles que soient les variation et flashs de la surface, et meme avec ce porte à faux de fou.

ou est le probleme ? toutes les grue a tour utilisent ce systeme pour que le treuil fasse monter le crochet sous le chariot mobile en translation sans effet de la translation sur la hauteur
je n'en doute pas. Je parlais de mes compétences d'usinage et de mécanique

tu ne pourrait par prendre ce verin ailleur que sur ta voiture ?
La voiture de mon voisin ? :)
 
domi.U&M
Compagnon
25 Août 2011
2 108
région bordelaise
Or le Gcode et grbl ne permettent pas de gestion dynamique en temps reel d'un axe. Bref, je ne vais pas rentré dans les détails, mais mon système permet des traits à pression fine et constante sur toutes longueurs quelles que soient les variation et flashs de la surface, et meme avec ce porte à faux de fou.

je pensais que tu voulais surtout développer un portique de grande dimension pour tagger un mur.

et maintenant, tu vas faire des estampes japonaises! re whaou!

donc, tu peux tout à fait passer à l'étape gestion fine de la pression de la pointe de stylo feutre: une jauge de contrainte derrière le stylo, un arduino et un petit moteur pap. ça va aller très bien. Juste à faire attention dans sa programmation de gérer un amortissement pour éviter les oscillations. et là, tu vas reproduire ce que fait la main quand tu écris les yeux fermés, sans appuyer ta main sur le papier...
 
ledahu
Apprenti
1 Janvier 2010
84
je pensais que tu voulais surtout développer un portique de grande dimension pour tagger un mur.

et maintenant, tu vas faire des estampes japonaises! re whaou!
qui peut le plus peut le moins :wink:

Je bosse a fond sur la gestion de la pression
Si tu examines bien la photo de la tete tu comprendras vite la voie que je tente

et effectivement, tu as mis le doigt dessus : "gérer un amortissement pour éviter les oscillations"

la suite bientot

car pour l'instant , ce n'est de mon point de vue qu'un tas de ferraille buggé :)
 
La dernière réponse à ce sujet date de plus de 6 mois
Haut