Dispositif permettant de fileter sur un tour sans vis-mère

ilfaitvraimentbeau
Compagnon
20 Novembre 2007
9 114
Près de Rouen
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonjour à tous,

Pour fileter sur un tour, le plus pratique est d’utiliser la vis-mère, quand il y en a une, on obtient ainsi beaucoup de pas : métriques, impériaux, modules et exotiques, et si on dispose des bonnes roues on peut pratiquement tout faire.
Certains tours sans vis-mère utilisent une patronne, ou plutôt des patronnes puisqu’il en faut une pour chaque pas à usiner, certains petits tours Schaublin et l’Unimat SL, entre autres, fonctionnent ainsi.
On peut aussi utiliser un taraud ou une filière monté sur la poupée mobile, mais les possibilités sont limitées et ça revient vite assez cher puisqu’il faut un outil par diamètre et par pas.
Il y a aussi la CNC, mais là je ne suis plus du tout compétent, aux autres de jouer…

Je suis l’heureux possesseur d’un Myford Super 7, un tour qui a donc une vis-mère, mais je me suis amusé à inventer un système pour me passer de cette vis-mère, il faut bien occuper son temps libre quand on est enfin retraité, et que l’on a enfin un atelier bien équipé à sa disposition…

J’utilise ce que j’appelle dans la description une vis-mère accessoire (VMA). Elle tourne dans un palier en laiton qui peut être bloqué sur le banc à une position réglable, cette VMA est engagée dans un écrou en laiton également, écrou solidaire du traînard par deux vis prenant dans les rainures avec des écrous en T, ce qui permet de déplacer ce traînard par une liaison vis/écrou.
La liaison mécanique avec la broche se fait par un arbre et deux chaînes classiques genre chaîne de vélo (pas de 12,7). L’axe engagé dans la broche est maintenu tout à fait classiquement par un système de blocage par cône, douille fendue et vis de traction.
Cet axe de la broche peut être équipé de plusieurs pignons, ce qui permet de varier le rapport entre la rotation de la broche et l’avance du traînard. Les deux pignons côté VMA sont identiques pour avoir un rapport de 1/1
J’aurais aussi pu conserver un rapport fixe de 1/1 pour l’ensemble du dispositif avec également deux paires de pignons identiques côté broche, donc un rapport fixe = 1 entre la rotation de la broche et celle de la VMA, et utiliser plusieurs VMA avec des pas variés. M6 pour obtenir le pas de 100, M8 pour le pas de 125, M10 pour le pas de 150, M12 pour le pas de 175, et M16 pour celui de 200. Un peu équivalent au système à patronnes, mais j’ai choisi l’autre solution avec une VMA fixe.
Je voulais donc être capable d’usiner les pas de 100/125/150/175/200 qui sont ceux que j’utilise le plus souvent. Après réflexion, pour cela j’ai choisi un pas de 150 avec une tige filetée M10 de bonne qualité comme VMA. Les pignons nécessaires sont :
  • Deux pignons de 12 dents (pour la liaison arbre/VMA) celui fixé sur l’arbre peut se déplacer en longitudinal, rapport : 1
  • Un pignon de 30 dents qui sera fixé sur l’arbre côté broche
Et cinq pignons destinés à être fixés sur la broche :
  • Un pignon de 20 dents pour le pas de 100 (150 x 2/3)
  • Un pignon de 25 dents pour le pas de 125 (150 x 25/30)
  • Un pignon de 30 dents pour le pas de 150 (150 x 30/30)
  • Un pignon de 35 dents pour le pas de 175 (150 x 35/30)
  • Un pignon de 40 dents pour le pas de 200 (150 x 4/3)
L’arbre est en acier, diamètre 8 mm et tourne dans deux paliers en laiton. Les chaînes sont tendues par une roulette, un peu comme sur les dérailleurs de vélo, je les ai fabriquées en nylon. La longueur pouvant être filetée dépend bien entendu de la longueur de la VMA, comme pour une patronne.
Je n’ai pas utilisé le moteur mais un entraînement manuel avec une clé à pipe engagée sur l’axe de la broche. Et ça fonctionne ! Pas dès le premier essai, les chaînes n’étaient pas assez tendues et les sillons de l’outil se chevauchaient. Une fois les deux chaînes tendues bien à fond, ça allait bien. Le filetage réussi de la photo est le quatrième essai, il est correct. Pour le vérifier j’ai vissé un écrou et ça allait pile poil. L’avantage c’est que l’on contrôle bien, je me suis même amusé à faire un filetage ne débouchant pas sur une gorge, mais terminant l’outil dégagé, je ne sais plus comment cela s’appelle.
Je n’ai pas prévu de carters, mais je n’ai ni cheveux longs ni cravate…
Ce n’est pas l’invention du siècle, mais ça peut rendre service, je mets donc en ligne.
Après réalisation et réflexion, je pense que j’aurais pu faire plus simple, plus souple et moins cher avec des poulies crantées, de façon à conserver un rapport 1/1 pour l’ensemble et en utilisant une paire VMA/écrou pour chaque pas à obtenir, à vous de voir si vous avez l’intention de fabriquer un dispositif dans ce genre…
Merci pour votre attention !
:wink:

1.JPG


2.JPG


3.JPG


4.JPG


5.JPG


6.JPG


7.JPG


8.JPG


9.JPG


10.JPG


11.JPG


12.JPG
 
Dodore
Compagnon
27 Octobre 2008
13 563
F-69400 villefranche sur saone
Encore une de tes élucubrations !
J’ai vu sur le forum un truc un peu similaire, pour un tour de marque connue genre schaublin sans vis mère
Il y avait un montage à te faire pâlir d’envie
Une lyre qui se montait je ne sais plus comment . Une vis mère genre patronne avec un filetage artillerie . Enfin bref une vrai usine à gaz
Je m’en rappelle encore tellement c'était complexe
Si je retrouve je mettrais le lien
J’ai trouvé ça réponse #14
mais ce n’est pas celui que j’avais remarqué
L’image

102-lyre-filetage-png.png
 
Dernière édition:
ilfaitvraimentbeau
Compagnon
20 Novembre 2007
9 114
Près de Rouen
  • Auteur de la discussion
  • #6
Encore une de tes élucubrations !
J’ai vu sur le forum un truc un peu similaire, pour un tour de marque connue genre schaublin sans vis mère
Il y avait un montage à te faire pâlir d’envie
Une lyre qui se montait je ne sais plus comment . Une vis mère genre patronne avec un filetage artillerie . Enfin bref une vrai usine à gaz
Je m’en rappelle encore tellement c'était complexe
Si je retrouve je mettrais le lien
J’ai trouvé ça réponse #14
mais ce n’est pas celui que j’avais remarqué
L’image

Voir la pièce jointe 467703
j'ai connu ce système du dessin sur un tour Mikron et je le trouve ingénieux et élégant
 
Dernière édition:
Charly 57
Compagnon
21 Décembre 2008
4 934
FR-57330 Moselle
Encore une de tes élucubrations !.....
Bonsoir @Dodore
Pour ce sujet, je ne partage pas le côté péjoratif que les dictionnaires donnent au mot " élucubration " .
Sachant qu'il a un tour avec une vis mère, je trouve très sympa de sa part d'avoir fait le montage qui, je l'espère ne lui aura pas coûté trop cher.
Je qualifierai donc ce sujet de généreux.
Je trouve le principe bon pour être réalisé avec du matériel différent plus robuste, etc ....
NB1: j'ai un tour d'outilleur, et donc sans VM
NB2: pour le moment j'ai réussi à faire tous les filetages à la filière, mais, ça fait réfléchir.
 
Dodore
Compagnon
27 Octobre 2008
13 563
F-69400 villefranche sur saone
Bonsoir @Dodore
Pour ce sujet, je ne partage pas le côté péjoratif que les dictionnaires donnent au mot " élucubration " .
Sachant qu'il a un tour avec une vis mère, je trouve très sympa de sa part d'avoir fait le montage qui, je l'espère ne lui aura pas coûté trop cher.
Je qualifierai donc ce sujet de généreux.
Je trouve le principe bon pour être réalisé avec du matériel différent plus robuste, etc ....
NB1: j'ai un tour d'outilleur, et donc sans VM
NB2: pour le moment j'ai réussi à faire tous les filetages à la filière, mais, ça fait réfléchir.
Je ne pensait pas faire une remarque désobligeante
si ma remarque prête à controverse tu me le dis et je supprime mon intervention

Une autre remarque qui est indépendante
Pour moi un tour d’outilleur c’est un tour qui permet de tout faire , surtout les filetages
La définition de wiki pour un tour d’outilleur
mais pour moi un tour d’outilleur peux aussi être un cazeneuve HB
 
La dernière réponse à ce sujet date de plus de 6 mois
Haut