Correction de mors d'étau

  • Auteur de la discussion jpleroux
  • Date de début
J

jpleroux

Compagnon
Bonjour,

j'ai acheté récemment un étau à mors auto-plaqueur.
Après plusieurs essais, en faisant une pièce, je me suis rendu compte que les mors ne sont pas d'équerres.
Du coup, mesure au comparateur de tout l'étau :???: .... Heureusement, j'ai pu constater que le géométrie générale est parfaite mais que ce sont les mors qui ne sont pas bon.
Le Mors "fixe" (en position bloquée) me donne un écart de 4/100, sachant que c'est lui donne la géométrie de référence pour la pièce à fraiser :cry:
Ensuite, j'ai mesuré que sur le mors "fixe" était en décalage de 4/100 supplémentaire avec la partie basse .....
Bref 8/100e de décalage si je prends appui sur fond de l'étau :roll:

Bien sûr, il faut corriger :wink:

Question :
Sachant que ce sont des mors trempés, est-ce que je peux envisager une "rectif" avec une fraise carbure monobloc ?
2e solution, meule montée dans le mandrin de ma fraiseuse FP1 sachant qu'elle va au max à 1950rpm et rectification ?

La 1ère solution étant la plus simple :roll:

Merci pour vos avis éclairés :idea:

JP
 
F

FILEAX 33

Ouvrier
jpleroux a dit:
Bonjour,


Le Mors "fixe" (en position bloquée) me donne un écart de 4/100, sachant que c'est lui donne la géométrie de référence pour la pièce à fraiser :cry:
Ensuite, j'ai mesuré que sur le mors "fixe" était en décalage de 4/100 supplémentaire avec la partie basse .....






JP


Bonjour ... Excuse pour la question à la c-n, mais ni aurait-il pas une merdouille entre le mord fixe et sa portée sur l'étau ???... tout le reste de la géométrie est bon ! donc bizard qu'une négligence de fabrication est pue se glisser à un endroit qui comme par hasard est mobile et couramment recouvert de copeau . Pour moi je démonterais ... nettoyage, bleu de traçage, remontage , serrage ... re re démontage ... ... observage :mrgreen:
 
J

jpleroux

Compagnon
Ben comme tu le dis, la première chose que j'ai faites, c'est un démontage/nettoyage complet et tout plein de contrôle => Le comparateur est formel :cry: .

Je sais aussi pourquoi, j'ai eu cet étau "neuf" pas chère :wink:

JP
 
D

deckelite

Compagnon
Tu aurais une photo de ton étau ?

Le plus souvent sur les étaux à mors plaqueurs comme les SAGOP, mors "fixe" est adossé à un bloc boulonné sur la base.
Ce serait peut-être plus simple de faire une correction au niveau de la surface d'appui du bloc, que de reprendre le mors.

L'usinage du mors à la fraise carbure est *en général* possible, mais les plaquettes n'aiment jamais trop et un mors penté n'est pas une pièce très facile à bloquer/brider précisément.
En plus si jamais tu dois t'y reprendre à plusieurs fois, il y a toujours le risque de descendre sous la couche dure superficielle, et là, tu n'as plus qu'un mors doux.
 
J

jpleroux

Compagnon
Je n'ai pas de photo sous la main, je peux faire ce soir. Sinon, c'est exactement le même type qu'un SAGOP en largeur 100mm et 110mm d'ouverture.

En fait, je pensai reprendre la partie droite car du coup je bénéficie du référentiel d'équerrage de la broche, mais c'est vrai que je touche à la partie trempée qui travaille le plus :| .
Pour la pente à reprendre, bonne idée car je ne touche pas à la partie dur, ce serait un exercice haut vol :lol: pas vraiment simple. Avant, il faudrait que je contrôle la planéité du mors et il va falloir faire un peu de géométrie :wink:

Sinon, ma question n'est pas avec une fraise à plaquette, mais bien avec une fraise carbure monobloc.
Je comprends bien aussi la "couche dure" du trempage, mais là j'ai 4/100 à reprendre et je n'ai pas vraiment le choix, il faut corriger et reste à savoir quel est le meilleur compromis.

Si tu voyais le "parallélépipède" .... mon équerre de contrôle à :oops:

Merci
JP
 
D

deckelite

Compagnon
jpleroux a dit:
Je n'ai pas de photo sous la main, je peux faire ce soir. Sinon, c'est exactement le même type qu'un SAGOP en largeur 100mm et 110mm d'ouverture.

En fait, je pensai reprendre la partie droite car du coup je bénéficie du référentiel d'équerrage de la broche, mais c'est vrai que je touche à la partie trempée qui travaille le plus :| .
Pour la pente à reprendre, bonne idée car je ne touche pas à la partie dur, ce serait un exercice haut vol :lol: pas vraiment simple. Avant, il faudrait que je contrôle la planéité du mors et il va falloir faire un peu de géométrie :wink:

Sinon, ma question n'est pas avec une fraise à plaquette, mais bien avec une fraise carbure monobloc.
Je comprends bien aussi la "couche dure" du trempage, mais là j'ai 4/100 à reprendre et je n'ai pas vraiment le choix, il faut corriger et reste à savoir quel est le meilleur compromis.

Si tu voyais le "parallélépipède" .... mon équerre de contrôle à :oops:

Tu as 4/100ème à reprendre, mais tu ne pourras pas reprendre *que* 4/100èmes, sauf éventuellement en rectif.

En plus, tu parles de l'axe de broche comme référence, ce qui laisse supposer que tu comptais fraiser la surface trempée de profil et non en bout ?!
Pour moi, c'est tout bonnement infaisable , même avec une fraise carbure monobloc.

Si j'étais toi, je considérerais sérieusement la possibilité de faire la correction au niveau du bloc sur lequel se monte le mors fixe plutôt que sur le mors lui-même.

Mais avant tout, peux tu préciser quelle a été la procédure suivie exactement, pour mesurer le défaut d'équerrage de ton mors ?
 
clabaut

clabaut

Compagnon
pour les mors plaqueur il ne faut surtout pas serrer les vis car elle empeche l effet de serrage.a regarder si des copeaux ne serait pas mis sur la portée
 
JASON

JASON

Compagnon
Bonjour,

Bizarre comme problème !!!
Quellle est la marque de l'étau ?

La première question qui m'est venu à l'idée c'est de voir l'état des mors !

A suivre,
JASON
 
J

jpleroux

Compagnon
Pour mesurer le défaut, l'étau est parfaitement propre, dégraissé et strictement aucune poussière et encore moins de copeaux, Le Pepitas (au 1/100e) est dans la broche qui ne reste fixe.

J'utilise la montée et descente du Z après avoir préalablement vérifier avec une équerre étalon qui reste bien à Zéro (Idem avec mon ancien étau).

Mors Fixe bloqué, lorsque je prends le haut du mors et que j'utilise le X sur la largeur, le Pepitas reste à Zéro, idem si le prends le point Bas du mors.
Si j'utilise le Z pour contrôler en différent point du mors, j'ai toujours 4/100 en moins du haut vers le bas.

Sinon, OK, j'ai compris qu'avec une fraise ce ne sera pas possible. Je donc m'attaquer à trouver une solution sur la pente soit du mors, soit de l'étau (cela me semble plus compliqué) => Les 2 étant trempés.

Bon, il faut réfléchir et merci de ces conseils cela me fait gagner de l’énergie pour trouver une solution.

Merci
JP
 
F

FILEAX 33

Ouvrier
Euh ... y a pas moyen d'inverser les deux mors et refaire des mesures ??? juste pour être sûr ...
 
G

guy34

Compagnon
Si j'utilise le Z pour contrôler en différent point du mors, j'ai toujours 4/100 en moins du haut vers le bas.

bonjour,

si je suis bien les indications,je crois comprendre que le mors fixe (ou le mobile aussi) s'ouvre vers le haut ; et si c'est le cas , c'est peut-être la dalle de l'étau qui s'est cintrée sous l'effort de serrage : et dans ce cas c"est la dalle à surfacer.....
A bientôt
GUY34
 
U

usidep

Compagnon
bonsoir,
pour mon cas et expérience:
il existe un petit bourrelet caoutchouc en partie basse qui est la pour assiste le plaquage et permettre la descente des mors, donc si les mors ne sont pas bloqué c'est normal que l'on trouve un équerrage limite, pour contrôler vraiment, il faux que les mors soit en "action" de serrage et par exemple faire des essais avec des lames fines (celles pour contrôler les culbuteurs...) et faire un passage avec le pepitas sur un bloc étalon "bloqué" en clair il est normal que l'alignement soit imparfait sur des mors "plaqueur" (à vide) seul la pièce installé/usiné doit être aligné après plaquage !
je ferais aussi l'essai (avant de modifier les mors) de placer un gros bloc de 400mm(mini) de long par exemple un carré de 100X100 complétement décale à droite ou à gauche mais bien pris dans l’étau et avec un comparateur placer sur une face verticale au bout, voir en forcent (à la main) si il y a du jeux dans l'axe Y et si c'est une barre rectifier vous pouvez aussi passé un coup de pépitas...
 
M

Marc*1200

Apprenti
Bonjour,

Si la partie fixe de l'étau derrière le mors fixe est boulonné sur la base de l'étau je mettrai un clinquant de la bonne épaisseur (à tester) entre cette partie et la semelle pour redresser le mors fixe.

Cordialement.

Marc*1200
 
clabaut

clabaut

Compagnon
il ne faut surtout ne pas serrer les vis des mors fixe .les caoutchouc ou les ressorts ne vont pas faire le role de plaquage
 
G

guy34

Compagnon
bonsoir,

Mais,au fait,la mesure ,je suppose,est faite au repos ! qu'en est-il en compression? il suffit de serrer un bon cube au milieu des mors et de faire jouer le pepitas sur les bords des mors restés accessibles....
c'est encore une idée ;
A bientôt
GUY34
 
J

jpleroux

Compagnon
Bonjour,

merci pour toutes réponses.
Les mesures ont bien sûr étaient faites en charges :roll:

En fait, c'est Deckelite qui m'a mis sur la voie de ce qu'il fallait faire et surtout ne pas faire :roll: .

Je n'ai pas touché du tout aux mors, et comme dis "Marc*1200", j'ai mis un morceau de cliquant de 5/10e derrière, et j'ai rectifié le cliquant pour corriger le defaut.
Bien sûr je n'ai pas réussi du 1er coup, très loin de là (la chasse au 1/100e c'est pas marrant :twisted: ), si j'avais eu un patron il m'aurait virer :lol: parce que j'ai mis 2 jours et un nombre d'essai :cry: mais chuuuttt

Au final (c'est ce qui compte), j'ai redressé la situation en corrigeant les 2 problèmes (la perpendicularité et le débord en bas).

JP
 

Sujets similaires

damy
Réponses
36
Affichages
3 382
greg_elec
greg_elec
Z
Réponses
49
Affichages
1 608
yvon29
yvon29
yvon29
Réponses
5
Affichages
1 969
yvon29
yvon29
crapulatos
Réponses
9
Affichages
1 084
Pitch
Pitch
C
Réponses
8
Affichages
1 727
crashray
C
Haut