La "bonne" méthode :

PUSSY
PUSSY
Lexique
25 Oct 2010
5 811
FR-17800 Charente maritime
  • Auteur de la discussion
  • #1
Contrairement à ce que pourrait laisser à penser le titre, je ne viens pas vous dire que "MA" méthode est la meilleure !

Je viens seulement relater une série de "mésaventure" survenues lors de la fabrication d'un gadget et donner matière à réflexion aux jeunes débutants qui manquent d'expérience.

J'ai voulu réaliser un palpeur capable d'explorer le fond d'un trou "profond" (± 100 mm, Ø < 20 mm).
Voici le "tête" :
Plan.jpg

Puisqu'il y a fraisage, j'ai tout de suite pensé équerre de fraisage et étau sur mon tour (je n'ai pas de fraiseuse).
  • Monter l'équerre.
  • Dégauchir l'étau.
  • Centrer la broche / axe de la barre.
  • Fraiser la rainure.
L'idée suivante était d'associer le trou et le lamage. Plutôt que de tenir la pièce dans l'étau, j'ai pensé avoir une meilleure "tenue" en la serrant en 4 mors :
Mais régler l'excentration ET l'orientation s'avère une mission impossible : le trou "empiétait" sur le coté de la rainure et la pièce était à jeter !

Nouvelle tentative (1 + 2 + 3 + 4 !) mais mise en place de la pièce en étau (phase 30) :
Mais là encore, l'orientation de la pièce n'était pas une opération des plus faciles. Il aurait fallut mettre une deuxième pièce avec une cale commune aux deux, mais je n'y ai pas pensé sur le moment :
Orientation.jpg

gamme.jpg

Le cale servant à l'orientation m'empêchait de traverser lors du perçage et imposais de finir le trou sur la PS.

Malgré cela, il y avait un léger défaut de centrage du trou / rainure, qui aurait "pu passer" si je ne m'étais pas trompé de coté en perçant le trou pour les pivots !

Il fallait refaire la pièce et j'ai cherché à me simplifier le travail en exploitant "au mieux" mon tour et les possibilités (cachées) des différents accessoires :
  • L'équerre + l'étau seront remplacés par un porte-outil (tourelle Multifix).
  • Opération supprimée en serrant la pièce quand elle est en bonne position.
  • En plaçant l'axe de la pièce dans l'axe du tour, cette opération est inutile. La barre sera placée en montage mixte, pince + contre-pointe. La barre est alors serrée dans le porte-outil libre de s'ajuster en hauteur (quelque soit sont orientation) puis le porte-outil est bloqué sur la tourelle.
DSCN7386.JPG

  • Cette fois, association rainure + trou ! la pièce étant "dans l'axe", excentration avec le transversal et perçage sur une longueur suffisante. Puis usinage de la rainure.
DSCN7387.JPG
DSCN7388.JPG

  • Démontage puis tronçonnage.
DSCN7389.JPG

  • Centrage de la pièce avec le foret pris en pince. Le porte-outil étant à une hauteur "convenable", on force la pièce en appui au fond du porte-outil et on la laisse venir en contact avec le porte-outil en bas. Serrage et usinage du lamage.
DSCN7392.JPG

DSCN7393.JPG


DSCN7395.JPG


Hormis de fréquents changements de pinces (barre, foret à pointer, petit foret, petite fraise 2T, petit
foret, grosse fraise 2 T), la pièce "sort" rapidement sans que l'on ait à prêter une attention particulière à la mise en place !
Gamme bis.jpg


En conclusion :
  • Prendre le temps de réfléchir à une autre solution,
  • Envisager l'utilisation d'un autre dispositif ou outil que celui qui vient "naturellement" à l'esprit,
  • Penser à associer différemment les surfaces,
  • Rechercher et exploiter les propriétés (cachées ?) que nos machines / accessoires (même s'ils ont les yeux bridés) possèdent,
  • Penser qu'usiner 2 pièces (ou utiliser une deuxième pièce) facilite souvent le travail d'usinage ou de mise en position.
  • Le temps "perdu" à réfléchir sera compensé par une meilleure précision dans l'usinage, un gain de temps dans la mise en position et un travail plus détendu.
Un deuxième exemple :
Je dois changer mon téléviseur/
J'avais le choix entre : Un écran 65" ou un de 55" (200 € moins cher).
Le plus grand nous a paru disproportionné et les fixations m'ont semblé trop espacées par rapport au support actuellement en place.
C'est le "petit" écran qui a été commandé.
Arrivé chez nous, après avoir décroché le vieux téléviseur, je me rends compte que les fixations du plus grand écran (non retenu) devaient correspondre à mon support actuel.

Les solutions que nous avons trouvées étaient :
  • (le jour même) : Modifier la commande après vérification de la compatibilité avec mon support, mais écran disproportionné et compatibilité à vérifier le lendemain !
  • Acheter un support pour l'écran commandé, mais l'avantage financier disparaissait et nécessité de repercer le mur (cela ne m'enchantait guère !).
  • (le lendemain) : Adapter une tôle sur le support actuellement en place où seraient repercé les 4 trous pour fixer le nouvel écran. Je n'ai pas cela dans mes CPS et ….. (non réalisable rapidement).
  • (le sur lendemain) : Placer deux barres (tube carré ou cornière) à bonne hauteur pour pouvoir percer les 4 trous de fixation du nouvel écran. Et je dois avoir cela dans mes CPS !
DSCN7398.JPG


Donc en final, moins cher, plus vite fait et plus "aéré" pour le passage des câbles !

Merci de m'avoir lu
Cordialement,
PUSSY.
 
J
jojomouth
Apprenti
10 Sept 2012
108
Franche comté
  • Prendre le temps de réfléchir à une autre solution,
  • Envisager l'utilisation d'un autre dispositif ou outil que celui qui vient "naturellement" à l'esprit,
  • Penser à associer différemment les surfaces,
  • Rechercher et exploiter les propriétés (cachées ?) que nos machines / accessoires (même s'ils ont les yeux bridés) possèdent,
  • Penser qu'usiner 2 pièces (ou utiliser une deuxième pièce) facilite souvent le travail d'usinage ou de mise en position.
  • Le temps "perdu" à réfléchir sera compensé par une meilleure précision dans l'usinage, un gain de temps dans la mise en position et un travail plus détendu.
  • Se munir d'une fraiseuse
bon courage.
 
sergepol
sergepol
Compagnon
20 Mai 2012
1 737
Flers 61100
Le manque de fraiseuse développe la créativité et les talents d'équilibriste que l'on retrouvent dans la résolution d'autres problèmes.
Salutations et félicitations.
 
jeandupont
jeandupont
Compagnon
6 Déc 2015
1 239
Haute-saône
Se munir d'une fraiseuse
Depuis le temps que " PUSSY " nous sort des pièces pas-possible avec des montages tout-aussi improbable sur le tour pour l'utiliser comme fraiseuse je pense qu'il serait temps d'envisager cette solution :mrgreen:

Et puis c'est la Noël , c'est l'excuse rêver de vérifier l'amour de " Môman " ....................:jesors23:
 
hozut
hozut
Ouvrier
10 Jan 2018
400
Nouvelle fraiseuse direct drive chez Weiss (non je n'ai pas d'action).
Joyeux Noël !
 
albatros_del_sur
albatros_del_sur
Compagnon
22 Avr 2012
4 977
FR40 / FR64
Je n'ai ni la place ni l'envie de m"équiper ainsi (et ce ne serait pas vu d'un bon œil).


Là, c'est moi qui sortira !
Bonsoir,
Je crois que tu es suffisamment doué pour transformer ton tour en combiné, et là Madame n'y verra que du feu:roxxx:
 
PUSSY
PUSSY
Lexique
25 Oct 2010
5 811
FR-17800 Charente maritime
  • Auteur de la discussion
  • #8
pour transformer ton tour en combiné,
hormis que j'aurai une course en fraisage de 500 mm (mais sans doute d'autres inconvénients liés aux combinés), je n'aurai pas "beaucoup plus" que ce que je fais actuellement (en triturant un peu les méninges il est vrai, mais cela est bon pour conserver sa vitalité !).
Quand je ne peux pas usiner à cause de la taille des pièces, je sous-traite et cela permet de nouer des contacts.
 
Haut