Copeaux dans l'acier

  • Ce site utilise des cookies. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus.
5 Avril 2007
145
Rhône
- Copeaux dans l'acier
#1
Bonjour,
Je viens de refaire mon support d'outils sur un RC-6123B, et hier soir j'ai attaqué du lopin de 50 acier doux (A60 surement trouvé dans la poubelle du férailleur). :shock:
Je signale que jusqu'a présent l'usinage d'acier me posait pas mal de pb : état de surface pitoyable, usure prématuré de l'outil, pétage de plaquettes carbure.
Cette fois impeccable l'acier ressemble à du beurre :P
Je pense que la modif du PO y est pour pas mal de choses :mad:

Donc je me posais la question concernant le type de copeau : j'ai un état de surface proche de ce que l'on peu obtenir dans de l'alu mais (j'usine essentiellement de l'AU4G). Vitesse de broche 350t/mn passe de 0.5 avance manuelle pour le moment.
Bref je me retrouve avec de très petits copeaux tortillés maximum 5mm de long (chaud les copeaux !).
Est ce correct ou c'est la chance du débutant car je trouve que la pièce chauffe quand même pas mal à ce régime.
J'ai vu sur d'autres posts de longs copeaux bien bleuis , je n'ai pas encore eu ce genre de chose.
Merci pour les conseils et si vous avez une photo du copeau idéal je suis preneur ! :?:
 

romteb

Fondateur
23 Octobre 2006
1 906
- Copeaux dans l'acier
#2
Si l'etat de surface est bon c'est une benediction d'avoir des copeaux courts, rien de plus chiant que les copeaux interminables.

Les plaquettes carbure sont concues pour briser les copeaux, des copeaux longs avec ce genre de plaquette sont souvent le signe de mauvais paramètres de coupe.
 
8 Janvier 2007
3 749
Côte d'azur
- Copeaux dans l'acier
#3
Idem, avec des outils carbures brasés j'ai des copeaux interminables (et bleus) dans l'acier. C'est tres dangereux (risque de fouet) et pas forcement mieux.

Pas encore essayé avec les outils plaquettes par contre. Mais je n'arrive pas a avoir un etat de surface niquel, c'est comme si j'avais de petits arrachement. C'est un peu mieux lorsque l'arrete de coupe est longue par rapport a la piece (outil couteau).
Dans l'alu aucun probleme, c'est un mirroir.

Du coup j'ai repris le reglage des jeux du trainard, histoire de voir si ca ne venais pas de la.
 
5 Avril 2007
145
Rhône
- Copeaux dans l'acier
#4
J'ai eu beaucoup de problèmes avant dans l'acier : jeux du transversal, et surtout au comparateur avec l'ancien PO des sauts de dingue et du broutage voir dangereux.
Hier pleinement satisfait du mod PO.
J'ai attaqué au final avec des passes de 0.9 et pas de soucis en état de surface, par contre copeaux brulants.
J'ai pas encore atteinds l'effet miroir dans l'acier car au final je passe un coup de Tampon jex et c'est bon pour une butée de portail faut pas déconner non plus.

Par contre pour brunir c'est simple ?
 

jajalv

Administrateur
22 Août 2007
11 644
Rhône-Alpes-Auvergne
- Copeaux dans l'acier
#5
Idéalement, le copeaux devrait ressembler à un 6 non fermé. Trop court, ce n'est pas bon, trop long, ça ne l'est pas non plus.

Pour arriver à ce résultat, même en ayant la bonne plaquette, il faut respecter certains paramètres:
- profondeur de passe,
- avance,
- vitesse,
- lubrification,
et pour couronner le tout, il faut une certaine puissance.

En fonction de la machine et de la matière à travailler, ce n'est pas toujours possible.

J'ai eu affaire avec des techniciens et commerciaux Coromant, Séco et Tizit, ils n'ont jamais résolu un problème d'usinage de Z160 en finition. Ce n'était plus de la ficelle, mais de véritables ballots sortis à la fourche.
La seule solution proposée, était de faire faire des plaquettes à la demande avec un brise copeaux beaucoup plus court, mais il ne pouvaient pas garantir le résultat.
 
20 Avril 2007
3 811
- Copeaux dans l'acier
#7
bon et si on fait des canellonis c'est grave :shock:

:lol:

perso j'adapte comme je peu car mon petit tour ne me permet pas de faire une coupe dans les bonne condition , des fois ça fait du beaux copeaux et des fois ça fait de la "gaine de velo bleue" :lol:
 
8 Mai 2007
2 985
Vienne Isére 38
- Copeaux dans l'acier
#8
tu devrait essayé de tourné plus vite , j'usine a environ 800,1000tr/m presque tout le temps(diam entre 20 a 50mm environ), sinon l'état de surface et pas terrible , ma tourelle manque aussi de rigidité , faut que je règle ça aussi pour amélioré les résultats , enfin je doit pouvoir encore amélioré en respectant ce qui est préconisé , là c'est un peut au pif :oops:
 
- Copeaux dans l'acier
#10
Bonjour à tous.

Pour apporter mon expérience dans ce domaine, il est vrai que c'est la bête noir dans l'usinage, même avec des tours de très bonne qualité les résultats ne sont pas toujours la. La CN apport un plus, car elle tourne assez vite et s'arrête net devant une face et fait des formes en continue, donc ont peut augmenté l'avance ce qui améliore l'état de surface.
Par contre sur nos petits tours ce n'est pas la même chose, ont manque de la puissance à l'avancement de l'outil, porte outil souvent instable, trainard pas assez lourd, roulement de broche parfois limite, réglage des jeux un peut fantaisiste, l'outil pas adapté à la matière, tout cela pause problème par avoir un bonne état de surface, il y a certaine qualité de l'acier aussi.
On peut remédié par certaines astuces, changer l'axe du porte outil en mettre un plus gros, revoir l'assise du porte outil, en chariotage freiner le trainard, bien régler ses lardons, toujours bloquer le chariot supérieur, faire sur la pointe de l'outil avec un petit rayon, mettre l'outil le plus rentré possible sur la tourelle, modifié parfois la coupe de l'outil pour avoir un copeau cassant, lubrifié si l'on peut, tout cela améliore l'état de surface.
Un autre truc c'est les roulements de broche, pour savoir si ils sont morts, faite tourner votre tour assez vite et mettre la main sur la tête de broche, si çà ronronne c'est pas bon çà contribue à un mauvais état de surface.

Bon voila pas mal de point à voir si çà peut vous être utiles.

Cordialement @ ++
 

jajalv

Administrateur
22 Août 2007
11 644
Rhône-Alpes-Auvergne
- Copeaux dans l'acier
#11
liaudet a dit:
Un autre truc c'est les roulements de broche, pour savoir si ils sont morts, faite tourner votre tour assez vite et mettre la main sur la tête de broche, si çà ronronne c'est pas bon çà contribue à un mauvais état de surface.
Bonsoir liaudet,

Un autre truc d'ancien pour vérifier l'état des roulements:
- prendre un bout de manche à balai, poser une extrémité sur le palier, et l'autre extrémité dans l'oreille. Ainsi, on entend très nettement le ou les roulements qui sont malades.
- si on a un stéthoscope, c'est encore mieux (et ce n'est pas très cher: environ une vingtaine d'Euros pour les premiers prix).

Bonne soirée.
 

valoris

Compagnon
21 Avril 2008
741
- Copeaux dans l'acier
#14
Gandalf la croute a dit:
Bonjour,
Je viens de refaire mon support d'outils sur un RC-6123B, et hier soir j'ai attaqué du lopin de 50 acier doux (A60 surement trouvé dans la poubelle du férailleur). :shock:
Je signale que jusqu'a présent l'usinage d'acier me posait pas mal de pb : état de surface pitoyable, usure prématuré de l'outil, pétage de plaquettes carbure.
Cette fois impeccable l'acier ressemble à du beurre :P
Je pense que la modif du PO y est pour pas mal de choses :mad:

Donc je me posais la question concernant le type de copeau : j'ai un état de surface proche de ce que l'on peu obtenir dans de l'alu mais (j'usine essentiellement de l'AU4G). Vitesse de broche 350t/mn passe de 0.5 avance manuelle pour le moment.
Bref je me retrouve avec de très petits copeaux tortillés maximum 5mm de long (chaud les copeaux !).
Est ce correct ou c'est la chance du débutant car je trouve que la pièce chauffe quand même pas mal à ce régime.
J'ai vu sur d'autres posts de longs copeaux bien bleuis , je n'ai pas encore eu ce genre de chose.
Merci pour les conseils et si vous avez une photo du copeau idéal je suis preneur ! :?:


Bonjour Gondalf la Croute,



Je prend le train en marche…
Ce qui me surprend le plus dans cette discussion c’est que personne ne se pose la question de la vitesse de coupe utilisée, ni de savoir quels sont les angles de coupes et de dépouille.

Sont-ils adaptés au matériau usiné ?
A chaque métal correspond un jeux d’outil spécialement adapté.

Si vous n’en disposez pas il vous faudra les affûter en fonction de la matière à usiner.

En suite l’outil correspond-il au travail à effectuer ?
Pour un travail d’ébauche on utilise le plus souvent un ravageur qui permet une avance et une profondeur de passe importante.
Pour la finition on peut utiliser soit un outil à dresser d’angle, soit un outil à charioter à 45° ou droit suivant les surfaces à usiner.
Pour éviter de brûler la pointe de l’outil on pratique un léger arrondi pour permettre une meilleure diffusion de la chaleur. Sur un outil de finition l’arrondi sera plus important pour obtenir une belle finition.
En suite il faut déterminer la vitesse de coupe qui dépend du matériau usiné et de l’outil.
Vous avez dit, A60 pour moi cette désignation correspond à un acier mi-dur. Mais si vous êtes sur de vous allons pour un acier doux.

Pour un acier doux usiné avec un outil carbure on utilise une vitesse de coupe de : 200 m/mn
Avec un outils HSS sera : 40 m/mn
Soit des vitesse de rotation correspondant à un dia de 50 mm de : 1276 Tr/mn pour le carbure et de 254 tr/mn pour un outil HSS.
S’il s’agit d’un acier mi-dur vous avez une vitesse de coupe de 150 m/mn pour le carbure et 27 m/mn pour du HSS. Ce qui correspond à des vitesse de coupe de : 946 Tr/mn pour du carbure et 175 Tr/mn pour du HSS.

Et en fin on applique un coefficient de correction en fonction de la profondeur de passe et de l'avance.

Si j’avais le temps je vous parlerais des travaux du commandant DENIS, mais cela est une autre Histoire.
Avec les petites machines que vous avez il sera difficile d’obtenir les débits copeau suffisant je le crains…

Bien à vous, Valoris.


____________________
Un con qui marche ira toujours plus loin que deux intellectuels assis (Audiar)
 
5 Avril 2007
145
Rhône
- Copeaux dans l'acier
#15
Merci de la précision , je suis bien dans les vitesses de broche pour l'HSS que vous donnez.
Le problème du tour 6123B c'est que le porte outils est fixé sur le transversal par deux vis légères et un support pas très rigide. Suite à la modification c'est le jour et la nuit. J'usine essentiellement avec outils HSS et parfois avec un porte plaquette à pastille carbure. J'ai bien noté les différence de rotation de broche par de nombreux tests et j'arrive à vos conclusions.
Pour ce qui est de l'avance, j'utilise très rarement l'auto et je passe en manuel. De ce fait je suis renseigné d'emblée par l'état de surface de la bonne vitesse ou pas. J'aime bien ressentir les choses dans un premier temps dans un second temps je suis en modification du train d'avance pour avoir une gamme plus étendue car les faibles avances ne sont pas légion sur mon petit "chinois".
En tout cas je suis preneur de tout conseil pro concernant l'acier qui n'est que occasionnellement utilisé dans mon domaine. Le dural est beaucoup plus "pratique" mais plus cher !
A+