convertir du 380 triphasé en 220 mono

guy34
Compagnon
4 Mars 2010
3 144
nord montpellier
RE ,
on convertirai du bi380 en bi220, c'est déjà ça de pris, non ?
cette idée de " bi " n'est pas valable ; le triphasé servi se conjugue de 3 phases à 120° ; si on ne prend que 2 fils , ce sera toujours 2 phases à 120° ; le " biphasé " était autre chose produit il y a bien longtemps ;
pour en revenir à la puissance tri convertie en mono , il me semble que le plus réaliste de nos jours serait de passer par la technologie des VAR , à savoir passage de toute l'énergie en continu et ensuite la reconstituer en mono 220 ; la demande étant faible , je ne sais si ce boîtier existe ....
A++
GUY34
 
MRG-NK
Ouvrier
2 Février 2019
371
Comme dit : la solution : enlever le redresseur monophasé, le remplacer par un triphsé.
Autre solution : utiliser un transfo triphasé 400V / 110V ou 230V /110 V étoile ou triange,
Mais coupler autrement les secondaires : on aura 220 V en sortie
Pratique si on a besoin de 50Hz à tout prix...
Ce n'est pas la solution la plus moderne, mais ca marche

Tri-mono.jpg
 
MF69
Apprenti
26 Décembre 2009
205
Oullins (69)
salut ,

ben , je crois pas , non ! tu fais fonctionner le primaire de ton poste en autotransfo et ce que tu peux récolter en 220 sera de toute façon inférieur de racine de trois au 380 , donc puissance réduite au lieu d'augmenter .....
il y en a un qui à l'époque aurait " multiplié les pains " ...... on aimerait bien le voir à l'oeuvre ici-bas aujourd'hui ;
A++
GUY34
Désolé de te contredire Guy34 Mais qu'il s'agisse d'un transfo ou d'un autotransfo, on récupère la même puissance à la sortie que celle fournie à l'entrée (au rendement prés) donc aucun problème pour l'intensité supérieure si la tension diminue
La seule différence, c'est qu'il n'y a pas d'isolation entre primaire et secondaire sur un autotransfo

@+ Michel
 
MF69
Apprenti
26 Décembre 2009
205
Oullins (69)
Bonsoir Guy34

Le bobinage est forcement prévu pour car pour fonctionner comme il a été conçu, il doit supporter l'intensité nécessaire à sa "puissance nominale" et ceci qu'il soit alimenté en 220 ou en 380
Autrement dit, la partie du bobinage réservée au 220 est d'une section supérieure à son complément pour le 380

@+ Michel
 
slouptoouut
Compagnon
1 Avril 2010
5 027
planète terre
Bonjour,

Attention : le bobinage est "forcément prévu pour" que dans le cas d'un transfo ou d'un autotransfo a usage industriel ou pour le changement de tension ...

Ceci n'est pas forcément vrai pour un transfo d'ancien appareils de radio, ni pour un transfo d'ampli de guitare électrique ! (mais j'ose espérer que l'initiateur n'ira pas vouloir transformer du 380 tri en 220 mono avec l'ampli de sa gratte !?)

sloup
 
slouptoouut
Compagnon
1 Avril 2010
5 027
planète terre
Bonjour,

@MF69
je parlais de ces transfo pour montages à lampes présentant des primaires et secondaires multiples , mais "non réversibles" , et ne devant pas être utilisé autrement que ce pour quoi il sont fait !
(le primaire , couplé sur la tension correcte, est bien fait pour supporter la puissance de l'ampli ... Mais si on veux détourner ce genre de transfo là , avec un couplage différents des primaires, ou dans "l'autre sens" en utilisant un secondaire comme primaire, c'est là que ça ne va plus ! )

Bon, ceci dit, ces transfo ne font que des puissances assez faibles (entre 40VA et 300VA ) ce qui exclut quasiment d'office leur emploi pour des machines industrielles ou de l'électroménager ! (ou alors du tout petit, genre moulin à café , machine à coudre , rasoir électrique ou fer à friser ... )
 
La dernière réponse à ce sujet date de plus de 6 mois

Dernières discussions

Haut