usiner poulie "plate"

springer
springer
Compagnon
Bonsoir à tous , je dois usiner une poulie pour une transmission par courroie plate ces poulies sont légèrement bombées pour tenir la courroie centrée
comment réaliser cette partie bombée sur mon tour ?
1565974926068.png

n'est-il pas possible de faire 2 pentes légères ? :smt017
merci d'avance
Michel.
 
FB29
FB29
Rédacteur
Bonjour,

Pour une petite largeur (poulie à étages de perceuse Précis), j'avais utilisé le côté d'une plaquette TCMT de proche en proche en l'inclinant le petit chariot de plus en plus ...

Cordialement,
FB29
 
V
vivesbenoit
Compagnon
Bonsoirs
J’en est fait pour un membre pour un bakstand j’ai fait deux pentes et un bandeau plat au milieu
 
springer
springer
Compagnon
super la vidéo bien expliqué et apparemment simple fallait y penser.
pour ce qui est des deux pentes et du plat au milieu j'en ai entendu parler mais jamais fait !!!
quelle incidence , s'il y en a une sur le fonctionnement ?
 
V
vivesbenoit
Compagnon
Je ne pense pas qu’il y est une incidence si sa fonctionne pour de la bande à ponce sa doit le faire pour de la courroie de mémoire c’etait une pente à 2 degrés
 
peps
peps
Ouvrier
interessant. Sa technique est simple et rapide. Bonne astuce pour reproduire un profil, pas forcement bombé, d'ailleurs.
 
D
drspock
Compagnon
le gars sur la video utilise un comparateur et s'arrete sur son zero, pourquoi ne pas mettre simplement une butée fixe (doigt) qui arretera simplement le chariot ?
 
PUSSY
PUSSY
Lexique
pourquoi ne pas mettre simplement une butée fixe (doigt) qui arrêtera simplement le chariot ?
Parce que le point d'arrêt n'est pas "fixe" (c'est le profil à copier qui détermine le point d'arrêt).
La distance entre la pointe de l'outil et le comparateur (à "0") est fixe. (*).
Donc en avançant en tout point avec le comparateur à "0", on "copie" le profil (par une translation, voir ci-dessus (*).

Cordialement,
PUSSY.
 
Dodore
Dodore
Compagnon
interessant. Sa technique est simple et rapide. Bonne astuce pour reproduire un profil, pas forcement bombé, d'ailleurs.
Attention , il est quand même dit « raccorder au mieux par des rayons entre la partie cylindrique et les cônes »
 
serge 91
serge 91
Lexique
le gars sur la video utilise un comparateur et s'arrete sur son zero, pourquoi ne pas mettre simplement une butée fixe (doigt) qui arretera simplement le chariot ?
A mon avis, le montage est beaucoup trop souple pour avoir un arrêt "franc" Et même avec le comparateur, c'est pas très régulier (voir les stries au limage).
Ce qui n’empêche pas d'avoir un bon résultat à la fin...
 
D
drspock
Compagnon
Parce que le point d'arrêt n'est pas "fixe" (c'est le profil à copier qui détermine le point d'arrêt).
La distance entre la pointe de l'outil et le comparateur (à "0") est fixe. (*).
Donc en avançant en tout point avec le comparateur à "0", on "copie" le profil (par une translation, voir ci-dessus (*).

Cordialement,
PUSSY.

j avais bien compris ce qu'il y a comprendre dans cette video, d'ou ma question, pourquoi ne pas utiliser simplement une butée fixe? un palpeur rigide quoi, façon copieur
 
D
drspock
Compagnon
eh oui bien sur il faudra mieux qu'un bout de tige filetée! :)

viendrait-on de réinventer la roue , en exclusivité sur usinages.com ?? :-D8-)
 
PUSSY
PUSSY
Lexique
Le fait d'utiliser un comparateur "à 0" compense en partie la flexibilité du montage !
 
osiver
osiver
Compagnon
même avec le comparateur, c'est pas très régulier (voir les stries au limage).
Ce n'est pas dû au principe mais au fait qu'il avance le traînard de manière discontinue et que pour être "équivalent " au palpeur du comparateur la pointe de l'outil est arrondie. S'il revenait par exemple en décalant d'un demi-pas, il serait sans doute plus régulier mais ça prendrait le double de temps :wink:
 
serge 91
serge 91
Lexique
Ce n'est pas dû au principe mais au fait qu'il avance le traînard de manière discontinue
Ah, rien à dire sur le principe..(c'est très rusé)
Mais en voyant ça,...

1566050075230.png


Je pense que soit il déplace son traînard irrégulièrement, soit son comparateur indique un 0 "incertain"
Avec un déplacement du traînard égal entre chaque prise, il devrait avoir des stries de plus en plus fines du bord au milieu.
Plus facile à dire qu'à faire (moi, devant mon clavier, cool) :wink:
 
coquillette
coquillette
Compagnon
Bonsoir
En lisant un petit "manuel du mecanicien" de 1917 (editions Dunod et Pinat) j'ai vu un petit texte sur les poulies bombees et a la suite sur le clavetage….
Si cela peut vous servir ...c'est tant mieux :wink:
clavettes et poulies.jpeg


Jean Paul :drinkers:
 
yvon29
yvon29
Compagnon
Bonjour


le montage est beaucoup trop souple pour avoir un arrêt "franc"
Tout à fait d'accord.

Une fois, j'ai copié un courbe complexe ( esthétique, rien de précis, mais... ) d'un gabarit en tôle mince + un doigt + un pile + une ampoule + du fil = vous avez compris.

J'étais vraiment bluffé, un peu de ponçage, polissage, c'était super.


PS : dans la vidéo, il lime sur le tour en prenant le risque de se faire éventrer....
 
the_bodyguard1
the_bodyguard1
Compagnon
Pour en avoir réalisé une pour ma vieille fraiseuse, j'avais juste fait 2 pentes et après quelques années d'utilisation, je n'ai jamais vu la courroie dévier.

Usinage poulie (3).JPG
 
dubois
dubois
Compagnon
Bonjour a tous ,
en m'inspirant de la video ci dessus j'ai realisé un profil bombé sur une poulie de 120mm pour une grosse ponceuse de modeleur a guide interchangeable (largeur 15 mm à 50 mm ) j'ai directement combiné les 2 mouvements du petit chariot et du transversal en essayant de maintenir l'aiguille de mon comparateur a 0 du mieux possible et le résultat est plutôt pas mal le rayon du cercle inscrit du profil de ma poulie est de 0,750 mm ,le gabarit est coupé dans une chute bois coupé a la scie ruban et revêtu d'une languette de tôle collé au double face ,le plus long est de le regler et centré ,une fois fait ,l'usinage prend quelques minute .
Bonne journée a tous
 
P
paysan
Compagnon
Bonjour à tous,
l'astuce du coup de lime sur le tour, c'est un vieux tourneur qui me l'a montrée. Comme je suis un peu gaucher je tiens le manche de la lime de la main gauche et ça m'évite de me trouver au dessus du mandrin. C'est un peu moins dangereux.
Rémi
 
Dodore
Dodore
Compagnon
Moi qui suis droitier , c’est comme ça que je m’en sert

main gauche sur le manche
main droite en bout de lime
je suis sur le coté de la lime
et la lime est positionnée incliner par rapport a l’axe avec le manche plus près du mandrin . De cette façon , si par malheur la lime touche le mandrin , et les mors elle est simplement repoussée sans être projetée sur l’opérateur
je précise quand même que je connais un employeur qui a été convoqué par la sécu parce qu’un de ses ouvriers a ete tué par une lime sur un tour
 

Sujets similaires

W
Dépannage Tour Précis E
Réponses
7
Affichages
482
Romain 63
Romain 63
den's 12
Réponses
25
Affichages
1 061
FB29
M
Réponses
35
Affichages
1 575
moi79
M
F
Réponses
42
Affichages
3 749
Fred Weber
F
P
Réponses
8
Affichages
857
PapyG
P
B
Réponses
193
Affichages
10 150
mvt
B
Réponses
22
Affichages
2 006
Beber70
B
Haut