Comment usiner une poulie pour 1 minitour EMCO SL ??

  • Auteur de la discussion BertoHO
  • Date de début
BertoHO
BertoHO
Ouvrier
25 Sept 2018
428
Créteil 94
  • Auteur de la discussion
  • #62
Pour agrandir le trou central, j'ai finalement opté pour du manuel :

- Passage de l'alésoir de 7, puis de 7.5, puis de 8 : heureusement que c'est de l'alu ...
20190920_150121.jpg


- puis essai de placement sur l'axe du moteur : ça semble bon...
mais, à la main, "ça ne tourne pas rond sur l'axe "... Cimbleau à venir pour rectification ....

20190920_151848.jpg


- j'attaque le chambrage (avec cet outil retrouvé au fond d'une boite) :
Je dois trouver un circlip pour calculer l'espace/ le diamètre nécessaire pour le placer - enlever, car le circlip d'origine, "plat" est assez large et ne sera probablement pas adapté à ce "creux"

20190920_161304.jpg


Cette poulie est une école de patience 8-)

L'usinage de la 2é gorge se fera en prise de mors sur l'épaulement (positionnement actuel)

Puis ce sera passage à l'usinage du cimblot, pour rectification globale ...


:wink:
 
Dernière édition:
PUSSY
PUSSY
Lexique
25 Oct 2010
6 263
FR-17800 Charente maritime
Si tu retiens bien les difficultés rencontrées, ça ira mieux lors des prochains usinages.
C'est en forgeant que l'on devient forgeron !

Cordialement,
PUSSY.
 
BertoHO
BertoHO
Ouvrier
25 Sept 2018
428
Créteil 94
  • Auteur de la discussion
  • #64
Point d'avancement à ce soir :

- l'espace de travail :

20190920_175615.jpg


La poulie, avant passage au cimblot : son axe n'est pas dans l'axe... :

20190920_190603.jpg


8-)
 
G
guy34
Compagnon
4 Mar 2010
4 639
nord montpellier
son axe n'est pas dans l'axe... :
oui , mais on le sait tous ...... on l'a dit : le cimblot va être là pour s'appuyer sur cette référence , cet alésage mis au propre ! et ça tournera rond , pour en retirer de la fierté
A+++++
 
osiver
osiver
Compagnon
7 Sept 2013
12 209
Pas mal !
Surtout pour un premier essai en tutoyant les limites de la machine ... :smt023
 
PUSSY
PUSSY
Lexique
25 Oct 2010
6 263
FR-17800 Charente maritime
L'adversité nous rend plus fort, les difficultés nous enseignent beaucoup !
 
BertoHO
BertoHO
Ouvrier
25 Sept 2018
428
Créteil 94
  • Auteur de la discussion
  • #68
Merci de vos encouragements (il y a des passages à vide, parfois...)

On réinstalle "l'atelier"...

Perçage pour la vis de blocage sur le méplat de l'axe moteur :
- Ben, ça commence par la longue préparation de la perceuse et sa colonne de casino (jeux multiples hasardeux) : ça passe par des rajouts de rondelles ici & là, rajout de clinquants, graissage... réduction du jeu de 2mm à moins d'un mm, mais ça bouge latéralement quand même...
Bref :
20190921_162217.jpg


Puis c'est une erreur d'emplacement (un moment d'inattention, ou plutôt de mauvaise anticipation...) : trop près du bord ... on recommence plus loin ...

20190921_161911.jpg



Filetage : j'avais percé à 5, pour du 6x100 : ça n'a pas été facile de passer les 3 tarauds , heureusement (bis) que c'est une poulie en alu ...
> C'était à 5.5 qu'il fallait percer ?

20190921_161737.jpg


Essai de la vis Allen (trouvée par chance au fond d'un casier) : impecc !

20190921_161807.jpg


Mise en place sur le moteur "pour le plaisir de VOIR " :-D

20190921_161855.jpg


Et il y a la place pour le futur circlip de sécurité ... (on voit bien les différences de qualité de surface usinées )

20190921_161902.jpg



Reste LE CIMBLEAU : j'ai trouvé un petit rond d'alu qui sera usiné demain... Et là, "ya du boulot" :smileyvieux:


Ça avance, ça avance doucement ... (je ne compte pas les heures que j'aurai passées sur cette mignonne petite poulie :roll: )

Bonne journée à tous
8-)
(n'hésitez pas sur vos remarques, hein )
 
Dernière édition:
Vieulapin
Vieulapin
Compagnon
24 Nov 2008
2 818
Chartres
C'est bien à 5 qu'il fallait percer, normalement tu ne devrais pas avoir de problème pour tarauder. Tu as bien passé les 3 tarauds dans le bon ordre ?
 
BertoHO
BertoHO
Ouvrier
25 Sept 2018
428
Créteil 94
  • Auteur de la discussion
  • #70
Oui, manuellement et très lentement...
J'ai pensé à tes poulies : ma poubelle est comme la tienne : pleine de micro-copeaux :wink:

20190921_173222.jpg
 
Vieulapin
Vieulapin
Compagnon
24 Nov 2008
2 818
Chartres
Tu dois être tombé une nuance d'alu de m..de, de celle qui colle à l'outil. Il t'aurait fallu une nuance qui s'usine bien, genre Au4G.
Créteil, ce n'est pas si loin de Chartres : si un jour tu as besoin, tu pourrais passer...
 
BertoHO
BertoHO
Ouvrier
25 Sept 2018
428
Créteil 94
  • Auteur de la discussion
  • #72
Le PION a été mis en place : placé contre un mors, il entrainera la poulie lorsqu'elle sera sur le cimblot,
(un bout de vis de 2.5, 5mm dedans & 5 mm dehors)

20190921_182739.jpg
 
G
guy34
Compagnon
4 Mar 2010
4 639
nord montpellier
salut ,
il y a une progression ... mais avec un matos pareil , les miracles ne sont pas assurés !
il semble que le trou taraudé ne débouche pas au centre de l'alésage .....
pour le cimblot , il doit résister tout de même ; et le faire en alu c'est risqué ; au moins le faire dépasser de la pièce et trou de centre + pointe tournante , ce sera au moins ça
et le toc d'entraînement , c'est pas terrible : il vaut mieux un plat ( comme le moteur ) et serrer ta vis d'entraînement
A++++
 
BertoHO
BertoHO
Ouvrier
25 Sept 2018
428
Créteil 94
  • Auteur de la discussion
  • #74
Bonjour
Le trou débouche bien, la vis Allen se visse correctement jusqu'à dépasser dans le trou central :wink:

Ok pour le cimblot : ce sera "ceinture et bretelles" , j'ai prévu, une fois le cimblot usiné au plus juste du trou de la poulie (essais multiples prévus), et sans l'enlever du mandrin :
- d'enfiler dessus la poulie,
- de la caler avec le pion contre le devant du Mors 1 (comme point d'appui du futur entrainement),
- puis de serrer l'Allen afin d'avoir une marque,
- puis d'enlever la poulie,
- et de limer "un plat" exactement et seulement à la marque de l'Allen
> ainsi , théoriquement, il y aura 2 points d'entrainement de la poulie : le pion contre le mors 1 et la vis Allen...
>> Correct ?

Une question : "le cimblot doit dépasser de la poulie" : ok, pour y faire un emplacement pour la contre pointe : c'est donc pour augmenter le respect de l'axe (du centrage) sous la pression de l'outil qui va "corriger" les gorges et les faces de la poulie : ok ? (et PAS pour presser la poulie contre le mandrin, ce que je pensais au départ !)

Et j'ai trouvé ce film, sur le tournage d'une poulie ...
Il commence par usiner le cimblot, et maintenant je comprends pourquoi :) : Usinage Poulie avec cimblot (US)

Bonne journée à tous 8-)
 
KITE
KITE
Compagnon
25 Déc 2008
3 467
Pas de Calais
Belle vidéo qui illustre bien les principes mis en œuvre pour « tourner rond ».
Un bémol sur l’utilisation du pied à coulisse pour trusquin de traçage !
 
G
guy34
Compagnon
4 Mar 2010
4 639
nord montpellier
bonjour ,
mais tout ce qu'on dit , on ne fait que le répéter ...... et admet l'opacité des réactions !!!!
et maintenant je comprends pourquoi
il serait temps ..... ; toutes ces opérations ( qui sont pas non plus à foison ) ont pour base la réflexion , et le souci de tenir sans trembler qd on rentre dans la matière pour faire du copeau
A+++
 
serge 91
serge 91
Lexique
18 Fev 2010
7 150
FR-91 Brétigny sur Orge
Bonjour,
Une question : "le cimblot doit dépasser de la poulie" : ok, pour y faire un emplacement pour la contre pointe : c'est donc pour augmenter le respect de l'axe (du centrage) sous la pression de l'outil qui va "corriger" les gorges et les faces de la poulie : ok ? (et PAS pour presser la poulie contre le mandrin, ce que je pensais au départ !)
Perso, je suis plutôt pour la solution de droite, (moins de risque de déplacement avant/arrière)
1569137585783.png
 
G
guy34
Compagnon
4 Mar 2010
4 639
nord montpellier
c'est pas faux complètement , mais pas à reproduire tout le temps ; et encore il faut souligner que la pointe soit tournante ... et tu sais bien que l'appui se fait sur les 60° du foret à centrer ; en bref , je préfère qu'il retienne celui de gauche , plus conventionnel et d'ailleurs le serrage de la poulie apportera la même référence une fois sur le moteur
A+++
 
PUSSY
PUSSY
Lexique
25 Oct 2010
6 263
FR-17800 Charente maritime
Je pense que la contre pointe est pour l'usinage du cimblot (qui est une pièce "longue" et que ensuite, elle sert à bien plaquer la poulie sur l'épaulement du cimblot.
Comme Serge 91, figure de droite.
PS : le cimblot au départ doit avoir un diamètre d'au moins 20 mm pour avoir un appui correct de la poulie, qui doit être en appui sur cet épaulement et non sur les mors du mandrin.
Et pour que le pion joue son rôle d'entraineur, l'épaulement doit juste dépasser des mors.
 
osiver
osiver
Compagnon
7 Sept 2013
12 209
On dirait qu'on cherche à avoir le beurre, l'argent du beurre et le reste ...
Le cimblot est là pour assurer la concentricité entre l'alésage et les faces à usiner.
Il convient donc que lui-même tourne rond et ne fléchisse pas sous la charge de l'usinage (il ne fait que 8mm de [DIA] si j'ai bien suivi).
Donc, le raccourcir au raz de la poulie avec un point de centre (et utiliser la contre-pointe tournante) mais surtout pas pousser sur la poulie, ça serait un cas de portée multiple. :???:
De plus, une fois le diamètre 8 usiné, le cimblot ne devrait plus être déposé du mandrin :wink:
 
BertoHO
BertoHO
Ouvrier
25 Sept 2018
428
Créteil 94
  • Auteur de la discussion
  • #81
Hellooooo

J'étais "à l'atelier" durant vos messages, depuis la première heure ... (un Dimanche matin, incroyable :-D )

J'avais mis en œuvre le dessin de gauche

Récapitulatif des opérations du dimanche matin :
- énième vérification de l'alignement de l'outil :

:smileJap:
20190922_102113.jpg


- mise en place du futur cimblot, perçage du trou à 60° pour la contre-pointe tournante :


- fin de l'usinage du cimblot, vérification de la concentricité : 0,01 d'écart !!! (je n'en revenais pas, j'ai vérifié 3 fois !)
La poulie rentre "pile_poil", sans aucun jeu (énorme satisfaction, j'avoue)
(pour parvenir à ça, je n'ai pas compté le nombre de micro passes que j'ai chariotée :mrgreen:

20190922_105139.jpg


- mise en place du pion contre le Mors #1, repérage de l'empreinte de la vis Allen, et finalement je l'ai juste serrée, en me disant qu'elle allait suffisamment "pénétrer" l'alu du cimblot:

20190922_105304.jpg


- avant de débuter la correctionnelle, mesure de l'amplitude du voile ... 0,98 ... ENORME à l'oeil quand ça tourne...
(ce n'est pas la photo, mais croyez moi :) )

20190922_110719.jpg



- Après le nouveau dressage de la face : 0,02...

20190922_112330.jpg


- Puis c'est la GRANDE valse des ténors du Barreau : ils y sont quasi tous passés, dans des postures que la Morale réprouverait, sans doute ...
> grande poulie, face Gauche et une partie de la gorge :

20190922_113300.jpg


tentative Face coté épaulement :
20190922_113828.jpg


Ah, là, ça marche : correction pour les 2 faces du coté épaulement :

20190922_114351.jpg


Tentative de la gorge de la petite poulie ...

20190922_120311.jpg


On place le barreau "au delà de la limite"...

20190922_120318.jpg


Équilibriste : le trainard risquant de buter sur la poulie, le porte outil est à la limite d'appui, et l'outil à la limite des points de pression ...
Mais ça MARCHE !!!

20190922_121134.jpg

(le voile est passé de 0.98 à maxi 0.32 maxi, selon les plages mesurées)

La pluie est arrivée, pliage de "l'atelier" en vitesse ....

Mais c'est FINI !!
Et elle tourne ROND, cette petite poulie :prayer:

Prochaine étape : installation du nouveau moteur équipée de cette poulie, création (coupure & soudure) de 2 courroies, branchement électrique du régulateur électronique, et HOP ! La maitrise de la vitesse m'attend, enfin !

MERCI BEAUCOUP à tous ceux qui m'ont aidé et conseillé dans cette réalisation :smileJap: :smileJap: :smileJap: :smt023

J'ai APPRIS énormément de choses ( j'espère ne pas avoir barbé les Moustachus...)
(et je dois avouer que lorsque j'ai constaté l'énorme voile, après toutes les heures passées... ben, le moral, il était dans l'hémisphère Sud... Et je n'y croyais guère, au rattrapage possible ...)

8-)
 
Dernière édition:
KITE
KITE
Compagnon
25 Déc 2008
3 467
Pas de Calais
81 interventions pour usiner une simple poulie, c’est un bon score !
En tous cas, tes photos sont sympas et exploitables, tes commentaires sont très agréables et humoristiques et ta patience et ta bonne humeur ont permis d’arriver à un résultat satisfaisant.
Tu auras beaucoup appris sur ces manips, je suis sûr que ça te resservira.
Félicitations et bon dimanche
 
BertoHO
BertoHO
Ouvrier
25 Sept 2018
428
Créteil 94
  • Auteur de la discussion
  • #83
Merci à vous

edit : la nouvelle installation : la "fameuse" poulie sur son nouveau moteur : un régal ! :wink:

20190923_133313.jpg
 
Dernière édition:
TRD
TRD
Compagnon
13 Fev 2010
925
Rhône Alpes
Cette poulie qui est serrée par des vis ne tournera parfaitement rond que si elle est usinée comme elle sera utilisée.

Donc personnellement, je ferais d'abord l'alésage et un épaulement un peu plus grand que la côte finie.
Ensuite les trous de vis.
Puis tournage d'un faux axe (cimblot) qui ne sera plus démonté du mandrin. Le cimblot doit être assez long et repris en contrepointe pour que les deux faces soient accessibles aux outils.

Ensuite, je monte la poulie comme elle sera utilisée, avec ses vis serrées. Ça va tourner comme une patate. C'est normal.

Puis réalisation de tous les usinages sans jamais démonter. Tous les usinages seront concentriques ou d'équerre par rapport au cimblot.

Pour la gorge : comme ce tour ne semble pas avoir de petit chariot orientable, ébauche grossière avec un outil a tronçonner en escaliers puis finition avec un outil de forme taillé dans un barreau en acier rapide. Si la poulie est en alliage d'aluminium, un morceau d'acier dur correctement affûté fera l'affaire puisqu'il n'y aura que peu de métal à retirer. Lame de ressort de suspension de camionnette, viel outil quelconque, etc. Pour l'affutage, les trois faces doivent être dépouillées d'environ 6 degrés. La face de coupe peut rester plane. Les aretes doivent être vives.

Autre solution : demi- finition de la gorge avec une lime bâtarde trempée dans le pétrole (pour que l'alu ne colle pas.) Puis toilage de finition.

Pour cette opération on ne tient pas la toile a la main. C'est dangereux. On place la toile sur une lime et on travaille comme avec la lime. La toile ne peut pas s'enrouler autour de la pièce et happer la main de l'opérateur.


Mais je suis d'accord avec ceux qui pensent qu'une gorge trapézoïdale n'est pas indispensable. Une simple saignée plus large que la courroie devrait faire l'affaire. Juste casser les arêtes à la lime. D'ailleurs toutes les arêtes doivent être toujours cassées.
 
BertoHO
BertoHO
Ouvrier
25 Sept 2018
428
Créteil 94
  • Auteur de la discussion
  • #85
Bonjour, et Merci @TRD pour tous ces conseils et la logique de travail : j'envisage de refaire une nouvelle poulie, et cette procédure sera utile :smt023

Lame de ressort de suspension de camionnette, vieil outil quelconque, etc.
>> je mets ça sur ma liste de brocantes :wink:
> quel type d'outils dois-je rechercher (pour les transformer) ??

Pour l'affutage, les trois faces doivent être dépouillées d'environ 6 degrés. La face de coupe peut rester plane. Les aretes doivent être vives.
OK, d'ac, et là, "ya du boulot", car visiblement l'affutage c'est quasi un art ...
Et quand j'essaie avec les forets, ben, c'est pas simple de trouver les bons angles et les symétries...

Mais en forgeant... j'espère y arriver :-D

Bonne journée à tous
 
Papynano
Papynano
Compagnon
15 Juil 2009
1 357
Savoie
Bonsoir
Bravo, je viens seulement de voir ce post et je pense que tu t'est débrouillé comme un chef avec les moyens que tu as à ta disposition.
J'ai commencé dans l'usinage avec un petit Emco unimat 3 que j'ai pas mal modifié au cours du temps.
Bien que possédant maintenant des machines plus grosses j'ai toujours gardé et utilisé mon petit Emco je suis d'ailleurs en train de le
modifier une nouvelle fois car je veut lui adapter une cascade de pignons (tête de cheval) pour lui faire faire des filetages à droite et à gauche.
Tu verra avec l'habitude tu pourra l'améliorer et lui faire des tas d’accessoires comme toi j'ai changé le moteur et fait des poulies mais les courroies rondes ne me plaisaient pas j'ai opté pour des petites trapézoïdales.
Je lui ai refait des verniers gradué au 100me avec remise à zéro , pour avoir un bel état de surface avec l'alu utilise un lubrifiant ilfaitvraimentbeau en parle dans le sujet de discutions il a essayé le gras qui se trouve sur foie gras et ça n'a d'odeur mais le suif peut faire l'affaire l'alu ne colle pas .
Pour travailler plus à l'aise ce qui compte sur les résultats il te faudrais un établis plus stable et plus haut, mon petit tour est fixé sur une sorte de châssis fait en tube profilé rectangulaire avec des (pieds en caoutchouc) ça ne glisse pas il y a des photos sur le forum Tour.
Maintenant pour les passes faut pas rêver tu ne feras jamais des passes d'un millimètre sur le diamètre mais avec l'habitude tu arrivera à faire
des choses pas mal, j'ai taillé un vilebrequin pour une machine à vapeur modèle réduit à deux cylindres dans un rond d'acier doux de 20mm
ça m'a pris toute une après midi mais ça représente trois paliers pour l'axe principal et deux manetons pour les bielles excentrées de 6 mm et décalées de 90° tout ça pris entre pointes et entraîné par un toc à petite vitesse c'est te dire les possibilités étonnante de ces petites machines .
Je te souhaite beaucoup de plaisir et de réalisations avec ta petite machine.
 
BertoHO
BertoHO
Ouvrier
25 Sept 2018
428
Créteil 94
  • Auteur de la discussion
  • #87
Hello

Je te souhaite beaucoup de plaisir et de réalisations avec ta petite machine.
Merci @Papynano pour tes encouragements :wink: , ça fait plaisir car c'est pas toujours facile quand on n'y connait quasi rien, mais grace au Forum, je progresse , et le domaine de l'usinage est tellement vaste qu'il y en a pour des années :lol:

Je lui ai refait des verniers gradué au 100me avec remise à zéro
> ça m'intéresse beaucoup, je me demandais justement comment faire "une remise à zéro" sur les petites molettes, car comme toi je voudrai améliorer ce mini-tour plein de possibilités...
>> pourrais-tu expliquer et / ou mettre des photos ou croquis ??

j'ai taillé un vilebrequin pour une machine à vapeur modèle réduit à deux cylindres dans un rond d'acier doux de 20mm
ça m'a pris toute une après midi mais ça représente trois paliers pour l'axe principal et deux manetons pour les bielles excentrées de 6 mm et décalées de 90° tout ça pris entre pointes et entraîné par un toc à petite vitesse
>> Des photos, des photos !! :lol:

Bonne journée à tous
8-)
 
Papynano
Papynano
Compagnon
15 Juil 2009
1 357
Savoie
Bonjour
Des photos c'est un peu difficile car je ne les ai plus ça remonte quand même à 20 ans, de mes verniers il faut que je les démontent mais c'est pas compliquer à faire.
En fait j'ai copié un membre du forum (Sylvain, mennsylv) qui à fait pas mal de modification sur son Unimat 3.Il faut que tu regarde sur le forum Tour à peut près au milieu de la page j'ai déterré le sujet et il y a plein de photos des différentes réalisations de Sylvain.
Pour les verniers je les ais usinés dans de l'alu mais sur le gros tour je les ais moletés sur l'extérieur et ça ont ne peut pas le faire sur l'Emco.
Pour le reste c'est comme pour faire ta poulie on perce au centre et on taraude à 5 (je pense que pour le SL ça doit être la même chose.
sur l'avant de cette pièce on fait une partie cylindrique comme pour ta poulie ou tu as percé et taraudé pour ta vis BTR.Prévoie la un peu épaisse car il faudra percer non débouchant pour mettre un ressort, sur cette partie il faudra faire une bague épaisse aussi pour graver les graduations. Pour les ressorts je les ais récupéré dans les bombes de laque périmée de mon épouse (à chaque bombe un ressort et un petit joint qui me servent pour mes raccords vapeur). normalement les vis mère et traînard et autres sont toutes au pas de 100 il ne reste plus qu'à diviser par dix pour commencer l'extérieur de la bague (il faut un diviseur pour faire du bon travail) et de nouveau par dix chaque intervalle tu as donc 1/100 par graduation, n'oublie pas que ça fera 2/100 sur le diamètre après si tu veut plus de précision c'est au pif il ne reste pas beaucoup de place pour en faire plus mais en mettant le repère entre deux graduations on a le 1/100.
Si tu te lance dans ce genre de fabrication n'hésite pas à faire tes volants assez grands la bague mobile aussi, si un ressort ne suffit pas tu peut en mettre deux en opposition mais ça risque de faire un peu dur pour ma part j'en ai qu'un, la bague est libre et sans jeu.
Pour usiner le vilebrequin il faut tourner tout doucement j'ai un montage avec un motoréducteur car on ne peut pas faire les réductions nécessaire avec des poulies et des courroies, à la sortie du moto réducteur j'ai donc une seule courroie pour entraîner la broche.
Ensuite pour les grandes vitesses j'ai comme sur le tien une poulie étagée sur le moteur et une autre sur la broche.
Actuellement je veut surtout faire un montage tête de cheval pour fileter à gauche et à droite au pas de 100 pour faire une vis pour un petit chariot porte outils c'est pas encore fait car j'ai beaucoup de choses en chantier et à mon age tout va doucement sauf les années qui passent à toute allure.
 
BertoHO
BertoHO
Ouvrier
25 Sept 2018
428
Créteil 94
  • Auteur de la discussion
  • #89
J'ai retrouvé les photos de @mennsylv (qui semble ne plus etre membre du forum ?) : Photo Molettes / Sylvain

Je te remercie Jean Noël pour tes explications détaillées et tes conseils : j'inscris ça dans ma liste des trucs à faire cet hiver (pas de chauffage dans mon mini-atelier coincé dans un coin du garage-tétris :lol: )
 
BertoHO
BertoHO
Ouvrier
25 Sept 2018
428
Créteil 94
  • Auteur de la discussion
  • #90
L'hiver approche ... Les leçons de trigo aussi :smt017:smt017:smt017
:lol:
(L'usinage, ça mène à tout !)
C'est l'hiver... donc ... TRIGO :lol:

> ben, en images colorées, c'est mieux ... : Sinus, Cosinus, tangente, ... 26 mn sympas, un "autre regard dé-dramatisant" sur ces notions indispensables, mais en anglais (en attendant qu'un gentil bilingue sous-titre tout ça en français ...), avec des exemples pratiques...

8-)
 
Haut