Tour Vernier TV280 Moteur 2 vitesses en panne

Daniel13
Compagnon
27 Octobre 2010
931
FR-26170Buis les Baronnies
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonjour,

Voilà que le moteur de broche de mon tour Vernier TV 280 est en panne. Il est alimenté en triphasé 230 V par l’intermédiaire d’un variateur Micromaster 420 qui est hors de cause car il alimente également la fraiseuse et tous les moteurs annexes des deux machines qui fonctionnent parfaitement.

Les symptômes sont les suivants :
  • Après avoir travaillé normalement, à chaque redémarrage le « relais ? » avait tendance à avoir un raté de démarrage.
    Étant nul de chez nul en électrotechnique en général j’avais mis ça sur le compte d’un appui pas franc sur le bouton de démarrage.
  • Puis à la mise en route du moteur broche il a commencé à me faire sauter direct le contacteur 63A 30 mA en tête de tableau sans que rien d’autre ne soit en service sur la ligne. J’ai donc essayé en grande vitesse, en petite vitesse, marche avant ou marche arrière, les symptômes sont les mêmes sans aucune différence.
    J’ai donc visité le compartiment électrique, soufflé un peu partout à la soufflette et n’ai rien vu de suspect en matière de branchement et filerie. Cette petite visite m’a occupé une paire d’heures, à la suite de quoi le moteur a redémarré.
Après une heure de tournage un peu dur, la panne s’est reproduite de la façon suivante :
  • Au premier redémarrage le contacteur 63A 30 mA en tête de tableau a sauté direct sans délai comme une fuite à la terre,
  • 30 minutes plus tard nouvel essai le contacteur a sauté après une seconde environ.
  • 30 minutes après encore, nouvel essai qui n’a donné aucune réponse ni du moteur ni du compteur pendant 2 secondes, j’ai donc coupé sans insister au bout de ces 2 ou 3 secondes de peur de griller quelque chose.
    Après un quart d’heure j’ai fait une nouvelle tentative et il a démarré normalement, puis il a encore fait sauter direct le contacteur 63A 30 mA en tête de tableau à la première remise en route.
  • Le moteur est un Nova CEM COMPAX a deux vitesses :
  • Plaque gauche :MEUAG - L4
    • 220/380 – 50 Hz - 9,32/5,4A
    • 1445 t/min 2,7 cv 2kW
  • Plaque droite :MEUAG L2
    • 220/380 – 50 Hz - 10,8/6,25A
    • 2790 t/min 3,5cv cv 2,6kW -
      Merci à ceux qui pourraient m’aiguiller dans mes recherche de cette panne.

Plaque moteur.JPG


Branchement moteur.JPG


armoire Tour .JPG
 
Dernière édition:
mvt
Compagnon
8 Juin 2014
1 812
FR-91 - RER B
Bonsoir,

Je ne suis pas expert, mais j'ai déjà été confronté à ce genre de problème. Si fuite il y a, il est nécessaire de "sonder" les différents enroulements (ohmmètre) entre eux et par rapport à la carcasse du moteur. Pense au repérage avant.
Comme il semble y avoir en frein en bout d'arbre, il faut le vérifier aussi.
Tu as deux fils pour la commande (les rouges) ? et l'alimentation du frein qui semble venir du moteur. J'ai l'impression, vu la photo, que le pont de diodes est sous les dominos.
 
cf63
Compagnon
13 Juillet 2008
1 824
Clermont Ferrand
Bonjour Daniel13

Le différentiel fait son boulot, donc problème d'isolement insuffisant
Si le moteur est resté à l humidité, on peut retrouver ce genre de problème.

Suggestions:
Faire un étuvage du stator (après démontage du rotor)
Mesurer les isolements bobine/ masse pour chaque enroulement en GV et PV (avant et après)
Le frein bien qu 'alimenter en 24 v peut également avoir un problème d'isolement ( à contrôler ainsi que le pont redresseur)

Avez vous vérifié les connexions depuis les contacteurs jusqu’au moteur (bon serrage).
Le relais thermique est il réglé sur le bon calibre.
Les symptômes décris font penser à un moteur qui démarre " normalement" puis se retrouve alimenté par 2 phases (au lieu de 3)
J élimine le fait que des copeaux puissent être à l 'origine de la panne.
Vérifier hors tension les contacteurs (un contact charbonné =résistif = pb)

Nota:
Souvent pour des moteurs de cette génération, les fils qui vont du bornier au chignon (bobines du moteur) sont isolés avec du caoutchouc qui vieilli mal ,donc source de pb d'isolement ( un coup de soufflette , on déplace le problème , mais il réapparaît...), donc fil à changer!

N' y aurait il pas une pompe qui ferait des siennes?
Sur le contacteur de droite, on voit une sortie en monophasé (peut être l 'alim de la pompe, avec condo à pb...)
Pourquoi on voit un vert jaune sur le contact auxiliaire de ce thermique (êtes vous sur de votre câblage ?)

Remarques:
J 'avais en tête que les TV 280 avaient des moteurs 1 seule vitesse, avec 2 embrayages de façon à retrouver les vitesses classiques , maintenant les 2 versions existent.

Bonne recherche.
cldt, cf63.
 
Daniel13
Compagnon
27 Octobre 2010
931
FR-26170Buis les Baronnies
  • Auteur de la discussion
  • #6
Bonjour,
Merci de vous intéresser à mon cas.
Papygraines: Oui, j'ai acquis la conviction qu' il s'agit bien d'une fuite à la terre. Du reste quand mon épouse mettait en route sa plaque à induction, le 63A 30mA sautait et ce ne peut pas être en thermique vu que mon abonnement est en 6kVA sous un Linky. Il s'agit bien dans ce cas d'une accumulation de fuites.
mvt : Sonder les enroulements et les connections du frein.
Pont de diode ?
CF63 ; Il n'y a aucune humidité depuis des années dans mon atelier
OK pour vérifier si des contacts auraient charbonné
OK pour la vérification du chignon si je suis obligé d'en arriver là.
La pompe d'arrosage est débranchée
la sortie monophasée alimente le tranfo 24 volts qui alimente l'électrovanne de microlub commune à la fraiseuse et au tour et qui fonctionne normalement.
mvt : C'est bien un moteur deux vitesses comme dit dans la description.
Peut être tester en me branchant entre le disjoncteur 500mA et le 63A30mA ? Problème, si cela marche je n'aurai pas pour autant identifié la fuite.
Je regarde un peu tout ça et je vous tiens au courant (si l'on peut dire)
 
Daniel13
Compagnon
27 Octobre 2010
931
FR-26170Buis les Baronnies
  • Auteur de la discussion
  • #7
Du nouveau:
Ce matin le tour a démarré normalement à froid plusieurs fois. J'ai ensuite démarré une longue gamme d'usinage sans arrêter le moteur, marche pendant laquelle mon épouse a mis en route la plaque à induction sans que cela ne déclenche aucun problème.
Puis, au bout d'une bonne heure de tournage avec microlub en route, j'ai du inverser ma pièce et donc arrêter la broche. A la remise en route, le 63A/30mA a instantanément sauté ce qui m'incite à penser que c'est : soit le bouton de mise en route, soit le relais(?) qui provoque le défaut de fuite, à chaud uniquement puisque à froid il démarre normalement.
Qu'en pensez vous ? En insistant sur le fait que une fois en route il ne pose plus aucun problème ce qui mettrait hors de cause le moteur et son câblage.
 
slouptoouut
Compagnon
1 Avril 2010
5 102
planète terre
Bonjour,

je ne pense pas forcément que ceci disculpe le moteur, il a peut être un amorcage intermittent et fugitif quelque part , au niveau d'un isolant plus ou moins craquelé, attaqué par la corrosion, ou pourri par l'humidité ... défaut qui ne s'est pas produit durant toute la première gamme d'usinage ...Mais qui se déclare ensuite suite a un arrêt/redémarrage , ou suite a une inversion, parce ces manoeuvres entrainent des surtensions ( un moteur est une charge selfique, dont , forcément, l'arrêt ou l'inversion, entraine des surtensions )
Et, là, lors des surtensions , le défaut au niveau des isolants mauvais se manifeste ...Ou s'accentue ...Et le différentiel tombe ! (ça peux se produire soit dans le contacteur commandant le moteur, soit dans le moteur lui même ...je pencherais pour le moteur compte tenu de sa taille et son inertie thermique )

Un essai, radical (mais dangereux pour l'opérateur si on y prend pas garde ) consistera a désolidariser complètement le moteur de la machine , a le fixer sur une surface isolante, et a l'essayer "sur table" , dans les deux vitesses et les 2 sens, SANS LE RELIER A LA TERRE pour voir si ça ne saute plus (ATTENTION : TRES IMPORTANT , ne JAMAIS toucher la carcasse du moteur durant cet essai là , il pourrais en effet être porté au potentiel du secteur ...risque d'électrocution ! )

Ensuite, refaire les mêmes essai avec la terre reliée , on peux insérer, provisoirement, une lampe a incandescence de 7,5W (détail important : a incandescence et de 7,5W !) en série dans le fil de terre du moteur, et la placer dans la pénombre , si défaut il y a on devrai la voir s'allummer au moment du défaut ...

Si ça marche et ça tient SANS TERRE RELIEE :
-Vérifier le cablage interne du chignon au bornier , si besoin le refaire
-Etuver, ou faire étuver le stator
 
mvt
Compagnon
8 Juin 2014
1 812
FR-91 - RER B
Bonjour,
C'est parce que j'ai vu que le frein était monté sur le moteur. Pont de diodes, parce que, vu la photo, il semble qu'il y a des polarités (+ et -).
J'ai incriminé par défaut le moteur par rapport à tes indications, d'où les vérifications d'isolement (entre les enroulements et par rapport à la terre).
Si tu en as la possibilité (mais le moteur est remonté) regarde si tu "vois dedans"; A défaut, enlève le capot du frein, ça ne semble pas très "invasif" .
 
Daniel13
Compagnon
27 Octobre 2010
931
FR-26170Buis les Baronnies
Merci slouptoouu, et mvt,
Je ne pense pas faire la manip décrite par slouptoouu vu que le défaut ne se manifeste qu'après un long temps de marche et donc de chauffe. Dommage car en effet, le problème ne se manifestant qu'après avoir longuement tourné et l'hypothèse d'un défaut sur un enroulement du moteur (qui a environ 40 ans) devient très possible, voire probable. Bon je vais commencer par le contacteur, si nécessaire je tomberai le moteur.
 
slouptoouut
Compagnon
1 Avril 2010
5 102
planète terre
Bonjour,

bon, effectivement on peux commencer par opérer, et autopsier, le contacteur ...
(bonne dissection !)

Ensuite , si ce dernier ne révèle pas d'anomalie , il faudra tomber le moteur, et le porter sur l'établi pour essais , ou démontage ...
(bonne séance de muscu ! )

Et si l'essai sans terre, ou avec une lampe a filament de 7,5W en série sur la terre, est tenté , reste a trouver la dite lampe , qui, avoueons le, n'est pas courante de nos jours ... Un temps, il y avais les veilleuse pour enfant qui en avaient , mais maintenant elles sont toutes à LED ! Reste encore la piste de la veilleuses de tabernacle d'église (C'est à dire la petite lampe rouge, jadis équipé d'une bougie , mais actuellement électrique, qui brille en permanence symbolisant la présence du christ...) lampes qui sont généralement a incandescence et font la puissance souhaitée ...ou a peu près ... Et dont il existe évidemment des rechanges
(bonne visite chez le curé ! )
 
guy34
Compagnon
4 Mars 2010
3 347
nord montpellier
salut ,
on peut pas être trop catégorique sur un diagnostic ; bien sûr que un défaut terre est possible ; mais un défaut max aussi , si il manque une phase par un défaut de serrage , un pôle charbonné ou que sais-je encore ......
la loupiote sur le circuit de terre ajoute une résistance série et peut soit allumer si détection insuffisante soit ne rien donner à part la coupure ; c'est à tenter aussi AVEC PRUDENCE
A++++
 
Daniel13
Compagnon
27 Octobre 2010
931
FR-26170Buis les Baronnies
guy 34: qu'appelles tu "défaut max" ? sachant que le contacteur saute vraisemblablement toujours en différentiel vu la protections aval (disjoncteur D25) très inférieures au 63A30mA du contacteur qui saute?
Par ailleurs, nouvel essai ce matin : Départ à froid tout est normal. Après 30 mn de marche, redémarrage impossible, le contacteur 63A30mA saute instantanément que ce soit en marche avant, en marche arrière, en petite ou grande vitesse.
Donc je visite le coffret et le compartiment moteur : la seule chose qui est un peu montée en température (+ ou - 40° C à vu de nez) c'est le moteur.
Donc aujourd'hui dépose du moteur...
 
slouptoouut
Compagnon
1 Avril 2010
5 102
planète terre
Bonjour,

oui, l'essai avec une loupiote a filament en série dans le circuit de terre est a conduire provisoirement, avec prudence, et avec la même que si c'étais avec la terre déconnectée (si son filament venait a se couper, la terre se trouverai déconnectée ! )
Oui, elle introduit une résistance , et c'est pour ça que je suggérais une 7,5W ou similaire (et suggérais la solution du curé ... pour ne pas chercher partout en vain dans l'étalage "ampoules" du Carrefour ou du Leclerc du coin ni en commander spécialement par boite de dix juste pur un essai ! ) ça devrai permettre d'être juste en dessous du seuil de déclenchement du diff ( qui ne sauterai pas) ou d'être a la limite (qui sauterais mais pas tout de suite) ce qui permettrais de voir s'allummer le filament , fusse t'il un instant (essai a faire de préférence de jour, et quand madame est absente, ou occupée a quelque chose qui ne nécessite pas d'avoir du courant ... Pour éviter des scènes de ménage, a moins que, justement, elle se serve du tour vernier TV280 !)

A part ça, oui, ça sent fortement le défaut d'isolement à chaud quelque part dans le moteur ...A moins qu'il s'agisse d'un corps étranger, qui se ballade , puis fait masse, dans le moteur aussi ...

bon, en attendant "l'étape curé" ça va dabord être "l'étape muscu" ? !
 
Haut