Sur l'établi : chronographe répétition minutes Invicta

  • Auteur de la discussion Madman
  • Date de début
Madman
Madman
Compagnon
14 Jan 2010
1 860
Bourgogne
  • Auteur de la discussion
  • #1
Un nouveau rhabillage sur l'établi de mon atelier : une grosse répétition minutes. La belle a quelques bobos et beaucoup de crasse.

p3850793046-5.jpg


p3850793067-5.jpg


p3850793097-5.jpg


On commence par un désemboitage classique.
Côté cadran...
p3850793247-5.jpg


... et côté mouvement.
p3850793388-5.jpg


Sous le cadran...
p3850793410-5.jpg


... et sous "le capot" :wink:
p3850793433-5.jpg


Affaire à suivre !
 
Madman
Madman
Compagnon
14 Jan 2010
1 860
Bourgogne
  • Auteur de la discussion
  • #7
Démontage à l'envers ? Toutes les photos du démontage, lues à l'envers, donnent un remontage éclair : 70 secondes chrono ! Qui dit mieux ? 8-)
 
MegaHertz
MegaHertz
Compagnon
31 Août 2017
1 094
C'est la même marque Invicta qui fabrique d'hénaurmes montres très bling-bling ?
Capture d’écran 2020-03-09 à 13.19.17.png


Capture d’écran 2020-03-09 à 13.22.09.png
 
Madman
Madman
Compagnon
14 Jan 2010
1 860
Bourgogne
  • Auteur de la discussion
  • #9
"Autrefois" Invicta fabricait des répétitions, ainsi que l'atteste cette réclame.
I04.png

Extrait de la liste des fabricants et marques du XXe siècle, visible ici sur mon site.

Aujourd'hui ? La marque a dû changer de propriétaire, d'actionnaires et de public cible...
 
Madman
Madman
Compagnon
14 Jan 2010
1 860
Bourgogne
Jour de lessive !
Le nettoyage comporte des phases bien distinctes :
1. Examen des pièces à la loupe pour s’assurer de leur intégrité.
2. Prélavage aux ultra-sons, pour débarrasser les grosses saletés et graisses.
3. Lavage suivi de deux rinçages et séchage à l’air chaud.
4. Replacer toutes les pièces dans la boite de tri.

p3858433427-5.jpg


p3858433511-5.jpg


p3858433534-5.jpg


p3858433596-5.jpg


p3858433699-5.jpg
 
Madman
Madman
Compagnon
14 Jan 2010
1 860
Bourgogne
Le boitier a besoin d’être réparé : il est cabossé en de nombreux endroits et le couvercle cache-poussière est complètement voilé. Deux difficultés apparaissent immédiatement :

1. Il faut des outils spéciaux, en acier poli, pour décabosser un boitier et ça ne se trouve plus, ou très rarement. Bref, je n’ai pas cet outillage.
2. Intervenir sur la forme d’un boitier requiert un bon coup de main. En l’absence d’outillage et d’expérience j’avais pensé confier ce travail à un artisan bijoutier. Je n’en ai pas trouvé dans ma région. Il y a bien de nombreuses bijouteries, mais le “bijoutier” n’est souvent qu’un vendeur, ou alors il n’est pas équipé pour les boitiers de montre.

J’ai donc décidé de fabriquer mon outillage et de m’essayer à sortir ces bosses. Ce ne peut pas être pire qu’avant… Mais cela requiert de démonter le boitier, autre aventure non planifiée et pleine de dangers : vis récalcitrantes, charnières qui ne sortent pas, etc.

p3859851570-5.jpg


Derrière le ressort d'ouverture du couvercle il y a une grosse bosse. Il faut le sortir, mais il est tenu par une vis récalcitrante qui ne demande qu'à se casser...
p3859851599-5.jpg


Puis il a fallu batailler pour enlever les charnières. Les bougres tenaient bien !
p3859851581-5.jpg


p3859851594-5.jpg


Le couvercle cache-poussière doit aussi être déposé...
p3859851620-5.jpg


Et on attaque un gros morceau de buis...
p3859851897-5.jpg


... pour en faire un (des) tasseau(x).
p3859851923-5.jpg


p3859851947-5.jpg


Pour le voilage du couvercle cache-poussières j'ai ma petite idée :roll:
 
Madman
Madman
Compagnon
14 Jan 2010
1 860
Bourgogne
@serge 91 : tôlier ou taulier ? :wink: Quand on est enfermé chez soi...

N'empêche... je suis très satisfait de l'efficacité de mes tasseaux "maison" en buis. Les bosses sont résorbées à 90% et il faut vraiment chercher avec les reflets de lumière l'emplacement des anciennes marques.

p3861716140-5.jpg


p3861716135-5.jpg


p3861716142-5.jpg
 
Madman
Madman
Compagnon
14 Jan 2010
1 860
Bourgogne
Le couvercle cache-poussière a eu droit à sa séance de redressage. Il était voilé comme une roue de vélo qui a flirté avec le muret. Deux heures au four à 250°, bien lesté et refroidissement lent ont eu raison de voilage.
p3864552511-5.jpg


Il se clipse à nouveau bien à plat sur la carrure.
p3864552512-5.jpg
 
Haut