CheckList machines à bois ? [ MAJ 15/03/2018]

  • Auteur de la discussion vibi27
  • Date de début
V
vibi27
Apprenti
23 Juin 2017
92
  • Auteur de la discussion
  • #1
Hello,
J'ai cherché sur le net des checklists d'utilisation de machines à bois (générique) pour les nuls (=bibi), pour une utilisation avec le maximum de sécurité et le meilleur résultat, mais je n'ai pas trouvé, alors en attendant d'avoir une machine, je vais tenter de la faire et si vous le voulez bien
vous pourrez la compléter/corriger, puis je l'imprimerai en grand dans mon atelier.
Je commence par la degau (bah soyez indulgents, je n'ai JAMAIS pratiqué une seule fois !)



J'ai mis une étoile (*) après les numéros pour la MAJ du 13/3/2018
J'ai mis deux étoiles (**) après les numéros pour la MAJ du 15/3/2018
=> Merci à tous pour vos contributions/conseils/retours d'expérience.

Préalable:
*-Chaque machine dispose d'un mode d'emploi celui-ci reprend toutes les consignes de sécurité et recommandations du constructeur depuis le déballage, l'installation, l'usage et même la mise au rebus.

CHECKLIST DEGAUCHISSEUSE
----------------------------------
A) A faire une fois:
0-*-Dans tous les cas: suivre le manuel de la machine.
1-Vérifier la prise de terre (section suffisante, couleur, résistance < 100ohms),
=>Du sérieux: http://www.chauvin-arnoux.com/sites/default/files/D00VDU62_0.PDF
2-Mettre les sélecteurs électriques à 0 (position aucun outil, et bouton rouge)
3-Vérifier que rien n'entrave les différents arbres (si combiné: toupie, degau, rabot, mortaise)
4-Mettre la machine de niveau (mesurer par rapport à la table de sortie)
5-Mettre en place un éclairage suffisant.
6-Mettre un aspirateur de copeaux (comment on choisit ? je vais regarder le forum d'abord)
7-Incidence de la température et de l'humidité de la pièce ?
8-Euh, brancher la machine
9-Vérifier, pour les machines modifiées électriquement, le sens de rotation des arbres tel qu'indiqué par le fabricant.
10-*-Régler les fers et la table de sortie en fonction des fers (fait en usine normalement): la méthode icihttps://www.usinages.com/threads/nouvel-arrive-un-combine-inconnu-mais-ancien.103049/page-3
B) A faire régulièrement
1-Vider les copeaux de l'aspirateur.
2-Débrancher la machine degau.
3-*-Vérifier l'état des fers, remplacement ou affutage (s'ils sont affutables): le fabricant donne des cotes mini-maxi à respecter. On se rend vite compte que les fers coupent moins dès que ça change de bruit de coupe (ça grince ou crie...),
et surtout si on sent que le bois sautille sous la main, il faut changer ou réaffûter avant que ça arrive! Un bonne idée: conserver "neuve" la partie des fers la plus proche du guide (la partie droite) et usiner sur coté gauche (la partie droite est couverte par le "pont" du support du guide. C'est moins dangereux et de plus quand cette partie est usée, on a le côté droit qui est frais et bien tranchant
4-Huiler ou parafiner les tables de degau pour un meilleur glissage.
5-Vérifier la hauteur de la table de sortie (tourner l'arbre à la main pour mettre les fers en position la plus haute et avec une règle alu/fer mise horizontalement vérifier que la table de sortie est à la même hauteur que la plus haute position possible du tranchant des fers)
6-Vérifier serrage des fers
7-Vérifier serrage du capot de protection d'arbre de dégau.
8-Vérifier serrage du guide


C) A faire à chaque fois
0-*-Fatigue, énervement, trop pressé, contrarié, alcoolisé => reporter au lendemain
1-Nettoyer la surface de travail (un copeau dessous une planche change son l'angle)
2-Nettoyer le sol (pas de fils, tasseaux, chiffons, papiers, ...)
3-Pas de gants (un gant happé entraîne toute la main).
4-Pas de bijoux (c'est vraiment un truc de mecs le bois :) )
5-Pas de vêtements amples (surtout au niveau des bras). Y a t-il des vêtements spéciaux ?
6-Attention aux cordons de lunettes
7-Attention aux barbes de 30cm, aux queues de cheval (je parle des cheveux, on ne dégauchit pas à poil SVP)
7b-*-Si on a un entraîneur et qu'on veut l'utiliser, le régler.
8-Lunettes de protection
9-Casque antibruit
10-Démarrer l'aspirateur de copeaux.
11-Degau à plat:
a-positionner la protection horizontalement pour qu'elle couvre toute la longueur de l'arbre
b-positionner la protection verticalement pour que la planche passe juste en dessous
12-Degau sur chant:
a-positionner la protection horizontalement pour qu'elle couvre toute la longueur de l'arbre sauf l'épaisseur de la planche
b-positionner la protection verticalement pour qu'elle soit au plus proche de l'arbre.
13-Vérifier les serrages des deux axes de positionnement de la protection d'arbre
14-*-Vérifier que la différence de hauteur entre la table d'entrée et la table de sortie n'est pas trop grande (en général entre 0.1mm-2mm, valeur fournie par le manuel de la machine, plus de 2mm pour les bois tendres, les grosses machines, les experts).
15-Positionner le guide de dégau latéralement (pas sûr que cela existe ça)
16-**-Positionner le guide de dégau verticalement (angle entre 90 et 45° la plupart du temps). Pour 90° vérifier avec une équerre en plusieurs endroits.
Il est préférable de faire une pièce test et de vérifier l'angle obtenu sur cette pièce test .Ensuite on ajuste la butée du guide, on revérifie, et c'est reparti jusqu'à ce qu'on remonte les fers !!!!
17-Serrer la ou les vis de fixation du guide de degau.
18-*-doublon du 16, supprimé.
19-*-supprimé.
20-La planche étant introduite dans la longueur (jamais dans la largeur), et toujours du même côté de la dégauchisseuse, il y a 4 façons de l'introduire (recto-devant, recto-derrière, verso-devant, verso-derrière), et une seule est bonne:
21-Choisir le sens d'introduction devant ou derrière se fait en fonction du sens du fil du bois de la planche.
22-*-Choisir le côté recto ou verso se fait en fonction du côté le plus stable (on pose la planche du côté ou elle a le plus d'appui sans basculer, par exemple une planche tuilée reposera sur les deux extrémités gauche et droite et pas sur le rond du milieu)
23 -Degau à plat:
a-*-On pose la planche sur la table d'entrée. C'est souvent la seule facilement réglable, c'est la table dont les fers attaqueraient le dessus s'ils la touchaient.
b-*-Les deux mains à plat sur la planche (éviter epaisseur< 1cm), on plaque contre la table d'entrée et ensuite on pousse, pas trop vite, le régime moteur nous donne une indication si on va trop vite.
c-*-La main gauche (celle de devant), passe par dessus la protection d'arbre, mais n'appuie pas dessus. Utiliser des poussoirs plastique antidérapants.
d-*-Lorsque la main droite peut aussi passer par dessus la protection d'arbre, on applique les deux mains uniquement sur la table de sortie (comme le fait un entraîneur automatique), mais pas toujours: ça dépend de la longueur du bois à travailler, et de l'avancement du travail de dégauchissage (premières ou dernières passes ...) . Pas de main en appui au dessus du passage de l'arbre car si la planche part d'un coup (refoulement à environ 90km/h), la main tombe naturellement dessus.
24-Degau sur chant:
a-Main gauche pouce au zénith, doigts à l'horizontale, plaquer la planche contre la table d'entrée et contre le guide
b-*-Main droite pouce aligné sur le chant haut de la planche pour la plaquer contre les tables, les autres doigts repliés, l'index sur l'arrière de la planche pour la pousser. Cette main plaque également l'arrière de la planche contre le guide...quand elle arrive dessus. Certains laissent glisser un doigt sur le haut du guide, cela permet à la main de ne pas tomber en cas de refoulement.
25-*-Si la pièce n'est pas assez longue ou épaisse, OUBLIE et fait autrement.
26-*-Même pour une planche longue et épaisse on peut utiliser des poussoirs en plastique antidérapants.
27-*Quelques liens d'initiation ou de livres:
https://www.bordet.fr/dvd-initiation-au-travail-du-bois,fr,4,555012.cfm
https://www.copaindescopeaux.fr/con...-video-menuiserie-degauchissage-rabotage.html
 
Dernière édition:
coquillette
coquillette
Compagnon
31 Mai 2016
2 278
le wast
Bonjour
Ok ......mais le temps de lire ..et d'appliquer tout cela...la journée est morte ...lol :-D:-D:-D

Jean Paul :drinkers:
 
P
papeteme
Compagnon
14 Oct 2009
1 168
entre Savoie et Isère
Bonjour,
Parfois le mieux est l'ennemi du bien.
Un nœud bien fait est mieux que trois-quatre dont on n'est pas sûr.
Tu énonces beaucoup d'évidences parmi lesquelles peuvent se glisser des dangers :
-profondeur de passe : oublie les 4 mm quand tu débutes. 2 est déja bien assez
-ligne 25 : si la pièce est trop fine ou trop courte : OUBLIE et fait autrement .........
Et un dernier conseil : ne travaille jamais sous une quelconque contrainte ou contrariété, dès que tu ne le sens pas et que tu doutes : arrête ! Revois le problème le lendemain.
Avant de bricoler le bois avec les machines, j'ai questionné plusieurs pros de ma région qui un jour s'étaient blessés.
TOUS m'ont dit que c'est arrivé parce qu'ils avaient été contrariés dans leur protocole habituel : un parce qu'il manquait une pièce au moment de partir à la pose, un autre parce que sa femme râlait que les étagères n'étaient pas faites au moment de ranger ses confitures, un autre parce qu'ils étaient en retard et devaient rattraper.......
Bonne continuation.
Papeteme
 
ChtiGG
ChtiGG
Compagnon
24 Avr 2009
1 662
FR-59 Lille
si tu veux vraiment travailler en sécurité, utilise un entraîneur - pas une entraîneuse :roll: - en dégau et à la toupie ; c'est un investissement mais tu ne le regretteras pas...

2004_10316Entraineur.jpg
 
P
paysan
Ouvrier
9 Oct 2017
478
70
Et j'ajouterai ne pas régler les couteaux quand la machine est en marche! Vu sur la plaque d'une ensileuse; les couteaux tournent à 3000 t/mn et sont entrainés par plus de 100 CV. Je pense que l'avertissement s'adresse à des utilisateurs rapides et adroits.
Rémi
 
P
paysan
Ouvrier
9 Oct 2017
478
70
@Earthwalker
rassure-toi, sur l'ensileuse aussi ! Le fabricant se dégage de responsabilité par des recommandations absurdes. C'était de l'humour.
Rémi
 
V
vibi27
Apprenti
23 Juin 2017
92
  • Auteur de la discussion
  • #9
Merci pour tous vos conseils.
Oui c'est une longue liste mais pour moi c'est important d'en avoir une, après chacun fait comme il le sent.
Probablement qu'après quelque mois/années on fait tout machinalement.
Pas mal l'entraineur ChtiGG. Je vais regarder de plus près.
 
J
Jack bel
Ouvrier
9 Jan 2018
426
Vedrin (Namur-Belgique)
21-Choisir le sens d'introduction devant ou derrière se fait en fonction du sens du fil du bois de la planche.
ça j'ai pas compris, par contre ...
on commence toujours à dégauchir par la table la plus basse (donc forcément du côté du fil du biseau), et à l'encontre du sens de rotation de l'arbre
et on met à épaisseur depuis l'autre côté

ou alors je n'ai jamais rien compris (en 45 ans de métier, ça deviendrait grave) :mrgreen:
 
P
paysan
Ouvrier
9 Oct 2017
478
70
21-sans doute une bonne traduction de introduire la planche dans un sens ou l'autre en fonction du fil du bois. Ou alors je n'ai rien compris non plus.
Rémi
 
ChtiGG
ChtiGG
Compagnon
24 Avr 2009
1 662
FR-59 Lille
et si la planche est bombée :

planche bombée.jpg


sur le dessin c'est très exagéré mais il faut commencer par la face inférieure d'où l'intérêt également de l'entraîneur, en dehors de l'aspect sécurité, il permet d'exercer une pression constante et un avancement régulier...
 
Borisravel
Borisravel
Compagnon
4 Juin 2014
3 053
Perche
Plus qu'un beau discours, voir quelqu'un travailler, ça me semble être mieux.
Voilà un excellent dvd:
https://www.bordet.fr/dvd-initiation-au-travail-du-bois,fr,4,555012.cfm
Tu le trouveras peut-être moins cher ailleurs, j'ai pris le premier lien que j'ai trouvé.
Autant je suis d'accord pour un entraineur à la toupie, mais à la dégau, le soucis, c'est que l'entraineur a tendance à déformer les planches concaves ou convexes.
 
D
david89
Nouveau
3 Déc 2015
39
yonne
c'est certains que la 1ere fois qu'on utilise une dégauchisseuse ça fait peur, on se demande quelle est cette machine qui fait un bruit d'hélicoptère...
ta check-list t est pas mal, mais a lire une fois, pas a chaque utilisation.
commence par verifier l'equerrage de ton guide, le réglage des fers et des tables ( entrée et sortie).
n'enlève jamais les protections comme le font les anciens...a qui il manque un doigt...
va faire un tour sur les videos de Nico de copains des copeaux et ça doit rouler sans heurts.
si tes tables sont courtes et tes pieces longues, prévoies des servantes en entrée et sortie sinon tu pourra pas maintenir tes planches bien a plat avec ta seule force.
pour la vitesse de passage, ecoute ton moteur, si il peine va moins vite sinon usure et travail degeulasse.
si tu appuies trop fort, tu risques de déformer légèrement ta planche donc tu ne vas pas éliminer les defauts que tu veux corriger et si tu es un bourrin et ta machine trop légère, tu peux deregler ou deformer tes tables...
david
 
V
vibi27
Apprenti
23 Juin 2017
92
  • Auteur de la discussion
  • #15
Merci à vous tous
@Jack bel : ce que je voulais dire en 21 c'est ce qu'à bien traduit Paysan.
@ChtiGG: c'est ce que je voulais dire en 22, mais c'est plus clair avec ton schéma
@Borisravel: merci pour le lien
@david89: oui les servantes c'est une bonne idée. Et la vitesse de passage se fait à l'oreille, ok, logique.
 
La dernière réponse à ce sujet date de plus de 6 mois
Haut