Sauvetage RGA Cadette 72

  • Auteur de la discussion benjamin49
  • Date de début
B
benjamin49
Apprenti
Bonjour à tous,

Trouvaille du jour, une tronçonneuse RGA cadette 72.

Elle a passé 5 ans dehors non couverte et est dans un sale état, mais rien n'est impossible.

D'après l'ancien proprio, elle a été arrêtée opérationnelle, mais à des dents abîmées sur la roue crantée en laiton.

Le souci, c'est qu'elle a été foutue dehors avec peine de copeaux qui ont pourri partout et formé une croute horrible et flingué la grille de fi' traction et la pompe à lubrifiant.

Dans un premier temps, je vais complètement la démonter et remettre en état l'ensemble meuble/table/étaux/base rotative.

Ensuite je lnattasuefzis à la partie basculante motorisée. Soit je répare le système d'origine, soit je fabrique un nouveau système. Un truc plus simple à courroie, ou avec une fraise haute vitesse comme les scies "evolution". Ou encore j'y adapte une scie à ruban... On verra !

Ptite question: savez-vous quelle est le diamètre des fraises d'origine ? Et quelles sont les 2 fréquences de rotation que la machine propose ? Il y a une fraise de diam 210mm dessus, mais elle m'a l'air petite.

IMG_20190301_104739.jpg

IMG_20190301_104803.jpg

IMG_20190301_104746.jpg

IMG_20190301_104811.jpg
 
JASON
JASON
Compagnon
Bonjour,
Bonne affaire ! Bravo !
Beaucoup de boulot mais ça vaut le coup.
(Dérouillage électrolytique, sablage, peinture martelée, etc...etc...)
JASON
 
Mpeter
Mpeter
Compagnon
Bonjour,
D'origine c'est une scie fraise en diamètre 275 mm.
Tu as quelques infos ici :
https://www.usinages.com/threads/scie-rga-cadette-72.61788/

Moi je partirai sur une réparation à l'origine.
Le système d'entraînement à courroie existe sur les anciennes rga : la Junior 250.
Mais on y utilise des disques abrasifs, pas des des scies fraises : il n'y a pas de réducteurs, ça tourne plus vite 2800 T/min.
Avec le risque d'engagement et blocage d'une fraise scie, je ne partirai pas sur ce système à courroie.
Clairement si tu as les moyens techniques de refaire les pieces en bronze d'origine,
Tu lui laisseras toute sa valeur et son intérêt. :)

Mpeter. :wink:
 
Dernière édition:
B
benjamin49
Apprenti
OK je. Omprends mieux effectivement la scie d'origine était bien grande que celle montée.

L'autre point qui me fait peur, c'est le moteur: un 380V tri 2.2kw 2 vitesses. Pas évident à brancher sur le 220V mono avec des condos... Et j'ai pas le tri.

Ptite question aussi: l'écrou de 42 qui bloque la fraise scie, c'est un pas à gauche ou à droite ? Il est grippé et j'ai peur de forcer dans le mauvais sens...

Et enfin, quelqu'un aurait-il une photo de la pièce qui sert à régler la butée de descente. Elle est manquante chez moi et j'aimerais m'inspirer de l'origine pour réparer
.

Gros merci d'avance !
 
B
benjamin49
Apprenti
Une autre question aussi: Il y a des vis de pression dans la base rotative. Deux petites aux extremitées qui viennent regler l'angle maxi de +45° et -45°. Et il y en a aussi une plus grosse qui permet, à priori, de règler le 0°. Seulement quand je règle le 0, je me retrouve limité entre le 0 et le +45° ou le -45° suivant la position ou j'étais avant de le règler, mais je ne peux plus passer de +45° à -45° librement. Est-ce normal dans la conception de la machine?

Merci d'avance!
 
G
guy34
Compagnon
salut ,
un 380V tri 2.2kw 2 vitesses. Pas évident à brancher sur le 220V mono avec des condos... Et j'ai pas le tri.
ben oui , on a un relent de Dahlander on dirait ; ce sera l'occasion de passer en revue la panoplie des "créateurs de tri 400 " ; les chinois prétendent faire des miracles .....
A++
GUY34
 
"Antoine61"
"Antoine61"
Compagnon
Normalement, vu le sens de rotation de la lame tu devrais avoir un pas à gauche.
 
Mpeter
Mpeter
Compagnon
Bonsoir,

Il me semble aussi que le pas soit inversé : je remplace la lame seulement deux fois par an...
Surtout ne pas " choquer " l'écrou en tapant sur la clé avec un marteau !
La procédure est de serrer une câle de bois dans l'étau, y engager la lame pour la coincer. Ensuite tu peux, avec la main droite, maintenir la tête de la machine vers le bas, et de l'autre agir sur la clé pour désserrer l'écrou. Quitte à rallonger la clé avec un tube... :wink:
Pour la butée de descente, je te ferai une photo demain : il me semble qu'il s'agit d'un vulgaire boulon avec contre-écrou...
Pour les butées réglables, je ne vois pas de quoi tu parles.
Ta machine faisant partie des premières sorties, le système a peut être changé par la suite...
Tu dois avoir un Vernier gradué pour les angles intermédiaires ?

Quant au moteur Dalhander, oui tu vas devoir réfléchir à ce que tu peux faire pour le brancher : peut être sacrifier une vitesse sur les deux... ( la grande )
Par exemple, je n'utilise jamais la grande vitesse sur cette machine : Je me sers de cette RGA, essentiellement pour couper des profilés serruriers. Ce n'est pas adapté à la découpe des lopins...
Et donc en petite vitesse, le travail se fait parfaitement !


Mpeter.
 
Dernière édition:
Mpeter
Mpeter
Compagnon
... Pour brancher ton Dalhander : un moteur pilote pour recréer du 220 tri. Puis un transfo tri 220 vers tri 380...
 
B
benjamin49
Apprenti
Oui jusqu'ici, pour mes perceuses Adam, Cincinnati chamienne et Syderic, les condos ont suffi. Mais la ça s'annonce P'us corsé ! Avec un VFD, on ne sort que du 220V tri c'est ça?

OK pour la procédure de démontage de la lame. Oui moi aussi c'est pour des profils serruriers. Cornières, tubes etc... Mais pour le sens de rotation, j'ai mal capté un truc. @"Antoine61" , tu dis pas à gauche. @Mpeter, tu confirmes en disant "Inversé". Pour moi c'est à gauche le standard et à droite l'inversé nan ? Disons par rapport à un boulon standard genre de roue de voiture, c'est le même sens ou l'inverse ?

Aujourd'hui j'utilise un gros pendulaire Güde pas cher à l'âme abrasive de 355mm qui tourne à 4000rpm, mais c'est une vrai merde en précision + les coupes sont sales avec de grosses bavures + c'est l'étau qui tourne et pas la tête de coupe donc hyper contraignant en onglet avec de grandes longueurs. Quand je dis étau, le parle du bout de tôle plié vaguement en equerre qui tient sur la "table" (en tôle aussi) avec 2 vis M8...
 
Mpeter
Mpeter
Compagnon
Salut,
Goujon de roue de Voiture égal pas normal, à droite ( on tourne dans le sens des aiguilles d'une montre pour visser ) :
Un pas à gauche est donc un pas inversé. :wink:
 
G
guy34
Compagnon
salut ,
Mais pour le sens de rotation, j'ai mal capté un truc.
tu regardes comment sont les dents de la lame : ça va te donner le sens de rotation ( si le proprio précédent était clean ... ) ; l'écrou se visse si tu veux le retenir avec ce sens de rotation ;
A++
GUY34
 
Mpeter
Mpeter
Compagnon
salut ,

tu regardes comment sont les dents de la lame : ça va te donner le sens de rotation ( si le proprio précédent était clean ... ) ; l'écrou se visse si tu veux le retenir avec ce sens de rotation ;
A++
GUY34
La lame doit tourner à pousser la pièce coupée, vers le mors fixe de l'étau.
 
Mpeter
Mpeter
Compagnon
Quelques photos :

Butée de profondeur.
image.jpeg


Procédure de démontage et sens de rotation écrou de lame.
image.jpeg


Plaque moteur bi-vitesse.
image.jpeg
 
Dernière édition:
yves 26
yves 26
Compagnon
Bonjour
Mois j’ai une rga mini 220...
J’ai bien galères pour dévissé l’écrou de la l.ame..
Oui il se devisse a L’inverse des aiguilles d’une montre ..
Amicalement Yves..
 
B
benjamin49
Apprenti
Merci beaucoup pour les infos ! C'est bon c'est démonté!

Alors j'ai bien avancé, toute la partie table / etau / indexeur a été dé"montée, nettoyée, décapée, repeinte et remontée.

La bonne nouvelle, c'est que dans cette partie la tout fonctionne nickel.

Par contre j'ai aussi démonté la partie "scie", et la c'est moins marrant. La roue dentée en laiton est bien flinguée. Il y a au moins 5 dents qui ont perdu de gros morceaux. Tous les roulements sont morts. Grippés, points durs, bruit sourd etc... Il y a donc à changer les 2 gros 6008 de l'accouplement d'axe moteur, la cage à rouleaux de l’espèce de limiteur de couple, la cage à aiguille en bout d'arbre, le gros 3206B de l'arbre de lame, les 2 grosses cages à aiguille de ce même axe et tous les joints toriques, plats et spy... Plus la lame évidement. Sachant que je ne suis même pas certain d'arriver à faire fonctionner le moteur sur le 220V mono et que je n'ai plus ne trace d système de lubrification!

Ca fait beaucoup de frais pour l'usage de touriste que j'ai à en faire.

Mon plan est donc le suivant: refaire une partie "scie" plus simple, qui fonctionnera avec une lame de type "evolution" à plaquettes brasées.

Cette lame fait un diam 255mm et est supposée tourner à 2750 RPM. Et d'après ce que j'ai partout, les scies "evolution" coupent sans souci et proprement de l'acier jusqu'à 6mm d'épaisseur. Donc parfait pour les découpes de profils serruriers auxquelles je la destine.

Je vais y coupler un moteur standard 2.2kW 220V mono qui tourne à 2800RPM, fabriquer un arbre pour la scie, et relier les 2 avec des poulies / courroies sur un rapport 1.

En gros, ça me fera une scie Evolution avec un bâti très rigide, un etau de qualité et un réglage de l'angle précis en onglet.

L'ensemble pivotera sur le bâti avec 2 gros paliers à semelle UCP207 sur le diam 35mm de l'axe d'origine, et l'axe de poulie tournera sur 2 paliers UCP204 en diam 20mm. je commence ma ptite conception et reviens vers vous quand ça ressemble à quelque chose.

A suivre!

Ben
53636671_286924525310552_7040177084408266752_n.jpg


52852223_2283455188647224_7279693915718942720_n.jpg

53580533_604292513332279_3007787123764887552_n.jpg


53580533_604292513332279_3007787123764887552_n.jpg
 
"Antoine61"
"Antoine61"
Compagnon
Personnellement, je changerais les roulements et bagues.
La lame se fait affuter pour 20-25€
Les modifications sa monte vite aussi nivaux tarifs.
Après pour la lubrification si tu ne veux pas y mettre cher et une utilisation limiter tu la fais par graviter .
 
B
benjamin49
Apprenti
C'est surtout le pignon bronze qui me pose souci :s

La lame qui est dessus est trop petite et 1/4 des dents ont disparurent bouffées par la rouille :s

Si je trouve un pignon pas cher, ça peut être intéressant.

Sinon j'en ai pour 30€ de paliers, 40€ de lâme, 130€ de moteur, 15€ de ferraille et 20€ de poulie / courroie. Un 250€ le tout je pense.
 
Mpeter
Mpeter
Compagnon
C'est surtout le pignon bronze qui me pose souci :s

La lame qui est dessus est trop petite et 1/4 des dents ont disparurent bouffées par la rouille :s

Si je trouve un pignon pas cher, ça peut être intéressant.

Sinon j'en ai pour 30€ de paliers, 40€ de lâme, 130€ de moteur, 15€ de ferraille et 20€ de poulie / courroie. Un 250€ le tout je pense.
Salut,
As tu démonté pour voir l'état de la roue en bronze ?
Il y a beaucoup de jeu dans ce renvoi d'angle ?
 
B
benjamin49
Apprenti
J'ai démonté oui. Du jeu... Indépendamment, les axes n'ont pas de jeu. Mais ces deux pignons entre eux, oui pas mal. Enfin d'origine je ne sais pas. J'imagine que comme le mécanisme tourne toujours dans le même sens, ce n'est pas trop gênant.

Je vous poste une photo du pignon demain.

L'ancien proprio m'a assuré qu'elle fonctionnait en l'état, avant d'être arrêtée en 2008. Mais qu'il ne fallait couper que des profilés assez fins avec, car elle avait tendance à "sauter des dents" dés qu'elle forçait trop.

Sauf qu'entre 2008 et aujourd'hui, l'humidité à eu raison de tous les roulelents. Le bac à huile était rempli d'huile et d'eau, rentrée par condensation et par le petit reniflard sur le dessus.


Le système de coupe à la fraise scie est-il si génial par rapport aux disques type évolution ?
 
Mpeter
Mpeter
Compagnon
@benjamin49 a dit " ... Le système de coupe à la fraise scie est-il si génial par rapport aux disques type évolution ? ... "

Bonjour,
chaque système présente des avantages et des inconvénients. Les deux systèmes se valent en terme de résultat.
J'ai la chance de posséder les deux machines à l'atelier.

Le dry cutter, présente pour avantage de couper à sec, rapidement, efficacement : peu d'ébarbage à faire après une coupe, pas d'huile de coupe à essuyer sur les morceaux travaillés. (pour du travail en série, cela a un intérêt certain ! crois moi ! )
Il présente pour inconvénients majeurs, de faire un bruit strident, de balancer des copeaux incandescents partout ( protection du visage complet obligatoire ! quand ça colle à la peau ! ça pique ! ... ), les lames neuves à pastilles carbures valent une fortune ( j'ai pas trouvé moins de 150 euros ), et elles sont théoriquement non réaffûtables...
( en réalité, je les fais réaffûter jusqu'à 3 fois... pour plus de 50 euros à chaque fois...)
Je ne suis pas certain que tu en trouves dans ce diamètre 275 mm.

La fraise scie, coupe tout aussi bien avec une lame bien affûtée... Les lames se trouvent pour pas trop cher, à qui sait attendre la bonne affaire : moins de 50 euros sur le coincoin, pour des lames neuves...
Un affûtage coûte moins de 20 euros, il n'y a de limite à faire réaffûter que le diamètre final de la lame.
Les coupes sont propres, et précises, en coupe d'onglet également.
L'inconvénient principal est de devoir essuyer le gras sur les morceaux que tu viens de couper. Comme dit plus haut, pour du travail unitaire, tu peux t'en moquer, pour de la série, ça peut vite devenir chronophage...

En coût de fonctionnement amateur, pour moi avantage à la scie-fraise.

Sur la RGA, le système de lub' est des plus simples : une pompe 380v, un tuyau souple, un robinet qui pisse dans le carter.
Le seul point noir dans ta réno, serait cette roue bronze et son pignon d'attaque.

Et puis à la revente un jour, une machine refaite d'origine, aura toujours plus de valeur qu'une machine modifiée.

Ce n'est que mon avis.

Mpeter. :)
 
B
benjamin49
Apprenti
Merci beaucoup pour cet avis complet et a priori bien impartial :)

Perso aujourd'hui, comme je disais, j'utilise une machine à disque de 355mm (quand il est neu...) abrasif sur un chassis en chewing gum laminé chinois aux ajustements douteux, donc ça peut pas tellement être pire!

Le bruit ne me pose aucun problème, local isolé et utilisation occasionnelle. Par contre, 99% de ce qui en sort est ensuite soudé et souvent au TIG, donc le dégraissage devient systématique et inévitable.

Pour les cadences et série, c'est vraiment du quasi unitaire amateur. Sa fonction première étant de débiter du tube carré pour la fabrication du reste de l'atelier; achines, chariots, convoyeur, établi, étagères etc... Noter que la machine sera équipée d'un convoyeur d'entrée de 5m et de sortie de 2m avec butée réglable sur les 2m. Oui l'atelier est amateur, mais grand :) Du coup pour les projections de copaux, pas vraiment un souci, il n'y a rien d'autre que cette machine dans un périmètre de plus de 2m.

Question peut-être conne, quelqu'un a-t-il déjà essayé de balancer une lubrification sur une drycut? à quasi 2000rpm, j'imagine que ça doit un peu voler partout, mais ce que j'aimerais surtout savoir, c'est si ça coupe mieux, moins bien ou pareil.

Pour l'instant, je n'ai pas trouvé de solution économiquement viable pour la refabrication de mon pignon en bronze, et j'ai fait la liste de tous les roulements et la remise à neuf en qualité correcte va me coûter un ptit bras aussi :s C'est donc la solution "drycut" qui tient la tête. Surtout que j'ai fait un ptit schémas de principe, et tout devrait fonctionner correctement avec une lame TCT de 255mm de diam .ce qui m'autorise des coupes jusqu'à un diam de 100mm à 90°. Aujourd'hui, je n'ai jamais eu besoin de couper plus gros que du rectangle de 80/40 donc ça me parait jouable. Surtout que j'ai toujours mon abrasive à lame de 355mm pour gérer l’exception au cas ou.

Pour la revente, je n'ai pas vraiment l'intention de m'en séparer, et puis c'est une machine que j'ai eu pour rien du tout et que ne veut pas non plus une fortune, même en état de fonctionner dans sa config d'origine.

Vraiment l'important pour moi, c'est la précision des équerrages, planéité de la coupe, et angle en onglet. Les abrasives ont ce gros défaut de couper non plan (flexion du disque, surtout en onglet) et il est très compliqué de taper pile le trait de coupe tracé. La table molle me flingue les équerrages et la précision des onglets est à chier, surtout avec des grandes longueurs quand c'est toute la barre qui tourne... Sans parler des ébavureuses interminables. Je paume un temps fou en retouche avant soudure et après aussi. C'est surtout la dessus que je veux travailler.

Je continue de méditer!

Ne pas s'attarder sur les détails dans l'image ci dessous, c'était surtout pour vérifier la viabilité dimensionnelle de l'idée. Le moteur est pris au hasard sur grabcad et la platine est réduite à son minimum. En réalité, elle serait bien en acier de 8mm, mais renforcée un peu partout pour éviter la torsion.


image 1.JPG
image 2.JPG
 
Dernière édition:
"Antoine61"
"Antoine61"
Compagnon
Au boulot on à deux scie fraise avec des lames de 300mm on passe des séries de plusieurs centaines de pièces, des fois par 3 ou 4. L'huile de coupe s'évapore plus ou moins, voir éventuellement un coup de souflette.
Par contre c'est assez bruyants.
Les coupe sont très propre et bien d'équere ce qui facilite l'assemblage pour les soudeurs.
 
Dernière édition:
K
kik the quick
Nouveau
Bonjour
J'ai aussi une Cadette 72.
Je confirme que l'écrou de serrage de la lame a un pas à gauche et se SERT dans le sens trigonométrique (sens inverse des aiguilles).
Le DESSERAGE se fait donc en tournant l'ecrou dans le sens des aiguilles d'une montre.

Mon problème est ailleurs.
Le vérin de serrage n'a plus qu'une course de 1cm.
Le gros filetage m'a l'air usé, cassé, foiré . . . la vis, qui elle, est en bon état mais ne mord que sur les 2 derniers centimètres.

Trouve-t-on ce genre de vérin neuf ?
Est-ce réparable ? Peut-on refaire le cylindre ?
Quelqu'un en aurait-il un d'occaz à vendre ?

Merci d'avance

Kik
 
B
benjamin49
Apprenti
Bonjour à tous!! J'ai finalement pris le temps d'avancer sur le projet, et la perceuse est désormais parfaitement fonctionnelle.

J'ai finalement opté pour une drycut (lame de scie "évolution rage" à plaquettes carbure). Pour le moteur, un Ribitech 3kw 2720 Rpm en rapport 1 pour 1 avec la broche (2 poulies de 80mm).

J'ai fait découper les plaques support au laser dans le l'acier de 10mm et ai utilisé des paliers à roulements pour tous les axes de rotation, y compris celui de la plaque de support moteur.

Électriquement, je commande en 12V le contacteur moteur pour ne pas avoir de courant dangereux dans le manche ou à proximité de la lame. La lampe est une petite lampe LED de table de chevet.

Ca marche hyper bien, les coupes sont rapide et bien nettes. les angles précis. Très bruyant par contre, et beaucoup de copeaux qui volent, mais pas un souci pour moi.


Mon dernier souci concerne le réglage de l'angle. La scie d'origine était dotée d'une petite plaquette gradué mais la corrosion a eu raison de 90% des graduations (image jointe). Je cherche à la faire refaire, mais elle à l'air d'avoir une forme spéciale, pas tout à fait circulaire. et les graduations non plus de semblent pas représenter l'angle réel directement. Probablement que l'axe de rotation de la table est déporté par rapport à la trajectoire du pointeur et que cette plaquette en tient compte dans sa graduation. du coup, compliqué de la redessiner. Quelqu'un aurait-il un plan ou en faire refaire une? ou s'en procurer une neuve?

Un gros merci d'avance,

Ben



scie 1.JPG


scie 2.JPG


scie 3.jpg


scie 4.jpg


plaque002.jpg
 
HBX360
HBX360
Compagnon
Salut,
La plaquette en alu graduée est disponible chez MAPE/RGA :
1571596772924.png


Je leur en ai acheté une pour ma fraise scie (exactement la même que la tienne). Pas donné mais c'est de la pièce d'origine ...
Je pense que tu aurais aussi pu y trouver la roue creuse ( en bronze et pas en laiton).
Cordialement
Christian
 
"Antoine61"
"Antoine61"
Compagnon
Et si tu découpe un rapporteur d'angle en aluminium à 3€.
51S4fVKyp-L._AC_SY400_MSAWEBPEXP_.jpg
 
B
benjamin49
Apprenti
Merci pour le tuyau ! Je leur ai envoyé un mail pour vérifier la dispo d elz piece.

Pour le rapporteur, ça ne va pas car le centre de rotation de la table n'est pas le centre des diametres de la plaquette. On a presque 0.2 degré de défaut sur 15 degré
 
B
benjamin49
Apprenti
Bonjour à tous,

Alors j'ai bien consulté RGA qui m'ont bien répondu.

Mais franchement le prix est insultant. 117€ HT la petite plaque d'alu + 15€ le port et 3 semaines de délais.

je vais donc opter pour une re-fabrication en découpe laser / gravage laser. Je mettrais le DXF en ligne si ça peut aider quelqu'un d'autre...
 

Sujets similaires

tournele
Réponses
27
Affichages
3 281
Geoff87
Geoff87
S
Réponses
3
Affichages
2 870
N
J
Réponses
5
Affichages
718
JASON
JASON
floods
Réponses
65
Affichages
5 902
floods
floods
B
Réponses
23
Affichages
1 982
Vapomill
Vapomill
Celestin
Réponses
26
Affichages
9 555
Celestin
Celestin
F
Réponses
15
Affichages
2 910
fireblade
F
Alex_T31
Réponses
12
Affichages
3 032
Albusine
A
Haut