Rentable ou pas cette grosse pièce à faire

david20-100
Nouveau
6 Septembre 2011
11
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonjour
Je cherche à refabriquer en un seul exemplaire Cette pièce d origine en magnésium :
Les dimensions sont importantes 1200 mm de base et cela pourrait être en alu .
J ai le fichier complet solidworks
Je peux aussi fabriquer et fournir un proto à l échelle 1 en plat imprimé en 3D
Merci de vos conseils


A7F4F7E0-761F-4CD6-BDEB-7BA933A6B41E.jpeg
 
Dernière édition par un modérateur:
Al Mach
Ouvrier
13 Juin 2007
420
Choisy-le-roi
Bonjour,

pièce très intéressante. Par curiosité qu'est-ce que c'est comme pièce ?
Bon, pour te répondre, il va être très difficile de refaire cette pièce sans un minimum d'outillage et donc un certain budget.
Tu as la solution du frittage laser de poudre métallique., mais qui n'est pas bon marché non plus.
Je n'ai pas compris "en plat imprimé"
 
MegaHertz
Compagnon
31 Août 2017
910
Bonjour,

La fonderie ce serait délicat parce que sans pression j'imagine très mal le moule se remplir correctement parce que les parois sont fines.
Le moulage sous pression : Prix impossible vu la taille

En usinage tu as un volume de 12 x 10 x 6 dm3 -> 720 x 2,7 = 1944kg !
Il faudrait une très grosse machine et à 20E le kg c'est hors de prix.
Vu les formes intérieures il faudrait de tourte façon des outils longs et fins et une 5 axes.
Mais une pièce d'1m20... c'est compliqué !

En impression 3D j'ai vite fait regardé chez Scultéo : les tailles maxi ne permettraient pas de faire cette pièce, faut dire qu'1m20 c'est gros !

Si je devais faire une pièce pareille je tenterais le Carbon, le Kevlar ou la fibre de verre.
Des matrices en bois bien dur et compact ou pourquoi pas en POMC (moins cher ?) usinées à la CNC pour presser la résine armée de Carbon, Kevlar ou fibre de verre.

Je dis des matrices parce qu'avec la taille de cet engin il faudrait découper ça au moins en 6 pour pouvoir usiner sur une machine CNC pas trop exotique et précise.
Pour l'extérieur un puzzle d'une douzaine de matrices pour pouvoir démonter une fois que le machin est sec.
La forme extérieure du machin devra permettre d'y adapter un système de tension (passages sangles et tendeurs) pour avoir de la pression en moulage et ensuite pouvoir tout enlever.

Plus j'y pense et plus je me dis qu'il vaudrait mieux faire ça en composite moulé-pressé plutôt qu'en usinage ou métal moulé.
En parlant composite, il est même possible d'utiliser du Lin ou du Coton avec de la résine ou du béton.

Mais il y'aurait une autre solution : Revoir la conception plutôt que copier.
Partir de 0 et remplacer la pièce par sa fonction pour en refaire une plus gérable.

Quelle est la plage thermique ?
Si ta piece doit supporter plus de 100° tu ne peux pas aborder le problème de la même façon que pour une pièce qui travaille de -20 à +40.
 
Dernière édition:
monk
Apprenti
26 Avril 2010
87
St Georges d'Esperanche
J'imagine qu'en imprimé plat il veut dire, imprimé en tranche découpée en réassemblées.

Sinon, une recherche sur la photo donne une partie de chassis d'alfa romeo 33 stradale '67

Une belle piece de fonderie en magnésium qui supporte les contraintes du train avant, autant dire un truc qui doit etre parfait ou le conducteur n'aura pas le temps de se plaindre. :)

A priori, les forums alfa parlent un peu de la vente de cette piece, et niveau rentabilité, si je n'ai pas trouvé le prix de vente, j'imagine que cela doit dépasser le prix d'une de nos voitures modernes.

ac247c230f3d0960dc3ea26a38cea82e.jpg


599_33-side_H_first_one_built.jpg
 
La dernière réponse à ce sujet date de plus de 6 mois
Haut