Restauration Rénovation et peinture époxy, à chaud

  • Auteur de la discussion Franc_pic
  • Date de début
F
Franc_pic
Apprenti
16 Nov 2013
164
Compiegne - Oise
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonjour,

Heureux possesseur d'un EMCO Maximat SUPER 11, j'aimerais lui donner une seconde jeunesse avant de le mettre en service.

A certains endroit, il n'y a plus du tout de peinture.

J'ai la possibilité de lui faire une peinture époxy du plus bel effet.

Cela implique un passage des pièces dans un four à 200°C pendant 15 mm.

A votre avis, est ce qu'il y aurait un risque pour les pièces (trainard, banc..........). Y-a t'il un risque de déformation?

Est ce que quelqu'un l'aurait déjà fait?

Merci pour votre éclairage sur le sujet
 
R
rabotnuc
Compagnon
16 Avr 2008
5 333
fr-50cherbourg
bonjour,
personnellement je ne le ferai pas, je trouve que c'est un risque inutile.
Les peintures epoxy normales (avec la préparation et les apprêts qui vont bien) sont suffisamment efficaces pour se passer d'une peinture au four.
edit:là où tu as peur que ce soit fragile, mets plus de couches de finition.
 
Borisravel
Borisravel
Compagnon
4 Juin 2014
3 224
Perche
La peinture époxy se passe très bien de cuisson, mais par contre, au niveau température ambiante et humidité, c'est un peu juste, il faudra chauffer l'atelier et assécher l'air.
 
moufy55
moufy55
Modérateur
23 Nov 2010
6 469
FR-55 Sud-Meusien
Tu sous-entends sûrement un thermolaquage, en peinture poudre ?
Ce n’est pas à envisager sur une machine outil :ohwell:
 
F
Fb73
Apprenti
3 Jan 2020
93
Effectivement le thermolaquage sur une machine outil me semble compliqué...Plusieurs problèmes que je peux voir d’après ma petite expérience et les conseils du pro avec qui je bosse depuis des années :

- Une bonne cuisson implique que toute la pièce soit a température...Pour une tôle aucun souci mais des pièces en fonte massive, soit tu retrouves avec une peinture qui craquèle très vite car pas cuite totalement, soit le pro se débrouille pour laisser la pièce assez (très) lgtps au four, mais le prix va logiquement grimper !

- Même après un nettoyage plus que soigneux, sur une vieille machine il faut s’attendre a des pièces contaminées a l’huile en profondeur ; la chaleur du four fait remonter ca en liquefiant tout les résidus gras insoupconnés...La aussi la peinture se décolle ou ca te fait de vilaines taches/cloques de gras qui se melent a la peinture. J’ai eu le cas sur la pédale de mise en marche de mon tour qui est pourtant un simple tube bouchonné/soudé aux extremités, le gras a réussi a ressortir par un trou d’épingle et me saloper la pièce malgré 2 ou 3 passages au four (mon pote passe les pièces au four avant peinture pour faire resortir les résidus)

- la peinture et l’apprêt existant de ton tour risquent de pas aimer le four donc décapage intégral jusqu’au métal, mais est ce que le thermolaquage seul va suffire a cacher les imperfections de la fonte...Pas sur...

Perso j’utilise plutôt une peinture PU Anticorrosion avec durcisseur, j’ai eu de très bons résultats sur plusieurs machines et structures métalliques...Belle dureté et accroche malgré des supports parfois loin d’être parfaitement propre...Un ami carrossier me l’avait recommandé, il fait des machines, radiateurs etc...
 
B
Bricole63
Ouvrier
22 Mar 2014
284
63170 Aubiere
Salut
Depuis un bon moment je repeignais mes cadres de moto a la peinture epoxy apres un serieux sablage.Un jour en discutant avec le coloriste du marchand ou je vais,il m'a dissuade de prendre de l'epoxy.Je prenais ça a tort car je la croyais plus solide et il m'a detrompe.
"elle n'est pas mieux que la polyuretane et en plus elle"poudre aux ultra violets".Il m'a aiguille sur de la polyuretane qualite poids lourds,pas
trop chiante a pistoler et le resultat est superieur en brillant direct.En plus,on peut adjoindre un additif pour marbrer a la demande ou metalise leger.Pour la teinte tableau "code RAL".Pour peindre en peinture poudreuse,il va falloir sabler les elements et là,bon courage avec les roulements plus un cachage de dingue car la peinture hydrostatique va partout,donc taraudages circuits de lub, interieurs de carters
usinage des portees et plans de joints et j'en oublie,donc cachage sans erreur,sinon puni,et pour regratter les usinages,elle est soulide la salope et elle s'accroche mieux qu'un morpion.Et puis une machine outils ce n'est qu'une machine outils,meme en etant maniaque,ce n'est
ni une Rolls ni une Lamborghini.
Claude
 
D
duredetrouverunpseudo
Compagnon
15 Jan 2008
3 925
Au début de se forum, un menbre l'avait fait sur une grosse fraiseuse.

La broche ne rentrait plus dans la tête. Avec la cuisson des tensions avait dû se libérer, et l'alesage avait bougè.
 
F
Franc_pic
Apprenti
16 Nov 2013
164
Compiegne - Oise
  • Auteur de la discussion
  • #8
Merci à tous pour vos conseils .............................que je vais suivre. Donc, pas de peinture époxy, mais plutôt peinture polyuréthane.
 
R
rabotnuc
Compagnon
16 Avr 2008
5 333
fr-50cherbourg
mais plutôt peinture polyuréthane
c'est aussi ce que j'avais utilisé. Prendre le système complet dans la même gamme; antirouille, appret garnissant, finition. Le résultat est très beau. Après séchage, la peinture est longue à durcir, donc manipuler quand même avec douceur. Bien charger les pièces mises a rude épreuve; chariots, dessus cuirasse...
edit; quand je dis longue à durcir, je parle d'atteindre sa dureté maxi; plusieurs jours.
 
D
duredetrouverunpseudo
Compagnon
15 Jan 2008
3 925
Tu peut prendre une epoxies liquide. Suivant le fabricant ça peut être largement mieux que la poly (Monopol.... :smt021)

C'est le passage au four pour la peinture poudre qui est déconseillé (en poudre ont peut aussi faire du polyurethane)
 
F
Franc_pic
Apprenti
16 Nov 2013
164
Compiegne - Oise
  • Auteur de la discussion
  • #11
Quelle serait la plus adaptée entre une époxy et une polyuréthane pour mon application? Est ce qu'entre les 2 il y en a une qui est plus facile à mettre?

Ce qui est " embêtant", c'est que lorsque la bombe de peinture (polyuréthane catalysée) est entamée, il faut la consommer dans les 7 h environ, après c'est fichu...........
 
G
gaston48
Compagnon
26 Fev 2008
9 697
59000
Bonjour,
Ce qui est " embêtant", c'est que lorsque la bombe de peinture (polyuréthane catalysée) est entamée, il faut la consommer dans les 7 h environ, après c'est fichu...........
A mon avis tu peux la congeler pour rallonger sa durée de vie (c'est ce que je fais avec les bi-composants )
Un époxy est plus adhérente et une polyu est plus résistante aux solvants et aux UV ... mais moins adhérente
Donc l'idéal est un primaire époxy et une finition polyu , sachant que la polyu doit être appliqué entre 12 et 24 heures sur l'epoxy
pour qu'elle bénéficie d'une sorte de soudure sur l'époxy.
 
F
Franc_pic
Apprenti
16 Nov 2013
164
Compiegne - Oise
  • Auteur de la discussion
  • #13
Merci Gaston.

Petite précision, il faut attendre combien de temps lorsque l'on sort la bombe du congélateur avant de l'utiliser?
Combien de couches de primaire et de peinture ensuite à ton avis pour avoir de bons résultats?
 
G
gaston48
Compagnon
26 Fev 2008
9 697
59000
il faut attendre combien de temps
Je congèle tout ! comme mes cartouche de mastic polyu ... le chat ...
A température ambiante, une cartouche est réchauffée en un petite demi heure
elle représente déjà une bonne masse quand même, mais ça n'a pas la capacité calorique de tout ce
qui est à base d'eau, la c'est plus long.
Combien de couches de primaire et de peinture ensuite à ton avis pour avoir de bons résultats?
Un couche de primaire c'est uniquement pour l'adhérence, ensuite une ou plusieurs couches d'apprêt
éventuellement masticage ponçage et enfin la laque polyu de finition.
les peintures machine sont souvent satiné et grainée / structurée (comme les dernières Deckel)
Pour un amateur ça se reproduit très bien à la brosse (en tapotant) et au rouleau patte de lapin
exemple ici:
Ou regarde le sujet de PL50 et son Hurco

P1020549 [%P].JPG


DSC00117_1 [].jpg
 
F
Franc_pic
Apprenti
16 Nov 2013
164
Compiegne - Oise
  • Auteur de la discussion
  • #17
Magnifique.........
 
D
duredetrouverunpseudo
Compagnon
15 Jan 2008
3 925
Gaston tu est toujours autant un grand fou :smt055
 
F
Franc_pic
Apprenti
16 Nov 2013
164
Compiegne - Oise
  • Auteur de la discussion
  • #19
Gaston,

Excuses moi de mon ignorance sur le sujet de la peinture, mais quelle est la différence entre le primaire et l'apprêt?

J'ai la possibilité d'avoir une étuve, avec laquelle je peux régler la température. A ton avis, est ce que se serait un plus de l'utiliser pour mettre les pièces à bonne température avant de les peindre et de les mettre à sécher à l'intérieur?
 
G
gaston48
Compagnon
26 Fev 2008
9 697
59000
Merci pour les compliments :-D , mais le Crouzet était déjà en très bon état
et le microbillage fait des miracles ...

Un primaire, c'est le revêtement d'adhérence, il existe même des primaires réactifs
comme celui à base d'une résine vinyl et d'un acide phosphorique qui s'applique
sur les ferreux , alliages aluminium et les galvanisés " l'impression phosphatante "
un apprêt , c'est le revêtement qui lisse la surface genre apprêt garnissant qui
peut se poncer / s'égrener.
Quand tes pièces son manipulables, que les solvants sont évaporées tu peux les
étuver, pour ma part entre 60 et 70° une douzaine d'heure, et là la polymérisation
(epoxy ou polyu) est quasi complète (ça n'est pas un séchage mais un durcissement)
La chaleur accélère les transformations chimique, comme la polymérisation mais avec
un risque d'emballement et d'exothermie
le froid les ralentit. Quand je mastique au polyester, en été, je fait mon mélange
sur une plaque alu posé sur une réserve de froid sortie du congelo.
ce que j'applique se réchauffe au contact et polymérise normalement le
stock sur la plaque est ralenti ... pas de gaspillage :wink:
 
F
Franc_pic
Apprenti
16 Nov 2013
164
Compiegne - Oise
  • Auteur de la discussion
  • #21
Merci beaucoup Gaston, c'est tres clair
 
Haut