Restauration Perceuse à colonne Précis

B
bilou(te)
Ouvrier
8 Mar 2015
296
Gironde (banlieue bordelaise)
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonjour à tous

Lorsque j'ai déménagé il y a 6 mois, j'ai vu que le voisin avait dans son allée une perceuse à colonne qui traînait. Grosse colonne, gros socle, le genre de machine qui sent le robuste.
Je m'étais dit qu'à l'occasion, je lui demanderai s'il voulait la garder.
Et il y a 15 jours, on discute et il me dit "je vais me débarasser de la perceuse, elle me gène, je vais l'emporter chez un ferrailleur"
moi : "heu..."
Lui "bah ouais, j'en tirerai le prix de la ferraille et je serai débarrassé"
moi : "..."
Lui "Enfin, si elle t'intéresse, j'te la file, elle semble pas mal, ça descend et ça tourne bien à la main mais ça fait 5 ans qu'elle dort dehors, je n'ai pas de quoi l'installer, elle me gêne"
Moi :shock: "OK j'te la prends"
De peur qu'il ne fasse une bêtise, je lui ai dit vendredi dernier que j'étais chaud pour la récupérer le soir même, et à 17h30, j'entends au dessus du mur : "Boris, t'es chaud"
"Oh oui, oui je suis chaud" - sourire jusqu'aux oreilles

Bref, on l'a transportée de son allée à mon garage, "pour le débarrasser", et depuis j'ai jeté un oeil à la bête.
20210416_171203.jpg


On peut voir un petit logo sur le pied :
20210416_171211.jpg


Alors pour faire simple :
- une tête en CM2 à première vue, montée sur une colonne qui n'a aucun jeu sensible à la main (j'attends de démonter/remplacer le cône pour vérifier qu'il tourne rond), et qui a une descente étonnamment douce (sans aucun point de rouille, je ferai une photo à l'occasion)

- Deux pédales pour une descente et une montée hydraulique de la table (on les voit sur la photo ci-dessus)

- une plage de vitesses plutôt large :
20210417_191252.jpg


Un moteur à deux vitesses, Alsthom, de 1948, en tri 220, de 1cv.

Niveau mécanique, les roulements de broche semblent un peu secs mais sans dur ni jeu. Je ne sais pas comment les lubrifier, si vous savez je suis preneur. Sur le moteur, pareil, ils semblent secs, mais là aussi sans jeu ni dur, et ils ont des graisseurs qui poussent la graisse (quand on serre).
Le mandrin est complètement bloqué, je le remplacerai, la courroie est trop courte donc à remplacer aussi

La colonne et le piston de la table sont bien oxydés, j'asperge de dérouillant régulièrement, la "coupelle sous table" bouge d'environ un demi-millimètre pour l'instant, à coup d'allers-retours. Pour la table, je n'ai pas réussi à la décoincer. Ce que j'appelle la coupelle sous table, c'est en réalité la pièce entraînée par le piston, elle a une gorge pour recevoir le liquide de coupe, et la table repose dessus. C'est ce que j'ai compris en étudiant le bousin.

Le coffret sur le pied, c'est un autotransfo, j'imagine pour avoir le 220tri au moteur à partir d'un 380 au réseau, j'ouvrirai pour voir.

Il y a un autre transfo, à gauche de la tête, pour avoir du 24V (sans doute pour la lumière).

En mauvaises surprises (c'est relatif pour une machine gratuite): la table coincée, c'est le seul défaut fonctionnel avec le mandrin HS, le reste c'est plutôt esthétique, le poids (uniquement quand il a fallu la bouger), la table qui a vu pas mal de forêts la réaction de madame :D
En bonnes surprises que je n'avais pas vues avant de la récupérer : l'état (hors cosmétique, donc), notamment l'absence de jeux dans la descente et les roulements., le prix, la marque réputée (ça ne fait pas la qualité de la machine mais ça motive).
En attente de test, l'état du moteur, le faux rond.
Il y a bien évidemment quelques soucis de peinture, mais dans un premier temps, n'ayant pas de machine équivalente, je voudrai juste la rendre fonctionnelle.

Un petit résumé sur la machine :
Trois leviers sur la tête à droite :
- tension de la courroie
- frein de broche
- descente de la broche

deux pédales sur le socle
- montée de la table
- descente de cette même table

une manette sous la table, pour la bloquer

niveau électrique, un bouton pour la lumière, et un bouton rotatif pour démarrer la machine sur la vitesse de moteur souhaitée

Ce que je voudrai dans un premier temps, c'est la rendre opérationnelle, donc
- débloquer la table
- lubrifier la broche si possible sans tout démonter (sauf si c'est trivial mais ça n'a pas l'air comme ça)
- tester le moteur.

Pour le moteur, mon idée première, c'est juste d'aspirer ce qui est dedans, (il est assez ouvert et j'ai retrouvé un truc genre queue de lézard dedans), je ne sais pas comment le tester plus en profondeur à part en le branchant et en vérifiant la température/l'odeur/les disjoncteurs qui sautent, pareil pour le transfo 380->220, ça tombe en panne ces conneries-là ? le transfo est sale mais semble en bon état).
J'aimerai ne pas avoir à tout démonter si ce n'est pas utile (j'ai d'autres chantiers plus importants pour le moment). Quand elle tournera, à défaut de la repeindre, je lui ferai une petite santé base de dérouillage de la colonne/de la table/de la broche (partie apparente uniquement), et je verrai pour reboucher les impacts sur la table (notamment une trace de forêt un peu plus avancée que les autres, l'opérateur a du se percer le pied).

Niveau électrique, j'aimerai ne pas dénaturer la machine, donc j'imagine un bouton à 2 positions (petite/grande vitesse), un autre pour marche/arrêt, un arrêt d'urgence (intérêt d'avoir un bouton arrêt en plus de l'AU ? ), et un interrupteur pour la lumière., je verrai comment installer tout ça.

Comme je n'arrive pas à trouver le modèle (ce qui ne me pose pas de problème en soit), je n'arrive pas à trouver des infos ou des éclatés pour comprendre certaines choses, trouver la bonne taille de courroie, ce genre de truc.

Je résume mes questions :
- comment tester le moteur/le transfo ?
- avant de lancer le moteur, que faire dessus pour limiter le risque de le flinguer, soufflette, graissage par les graisseurs (mais quand arrêter ?), changement des câbles ? Dans l'esprit de la machine, si le moteur est cramé, je pense que je le ferai rebobiner plutôt que le remplacer, ça sera plus cher mais je trouverai dommage de mettre un moteur neuf dessus (sans compter les éventuels problèmes de standards de fixation et la perte du bi-vitesse) et je ne me fais pas trop d'illusions pour lui trouver un remplaçant de la même époque qui tourne
- à part en continuant l'arrosage et les allers-retours, comment débloquer tout ce qui est sur la colonne ?
- quel est le modèle ? J'ai cherché un peu, mais quand je tape "perceuse à colonne Precis" sur Google, j'ai de tout, saleté de marque qui est aussi un nom commun qui va bien à une perceuse...
- un moteur de 1cv, une broche de 250 à 6600tours/minute, un cône CM2, raisonnablement, je peux monter à quelle taille de forêt pour de l'acier ? 13, 16 ? plus ?

Quelques photos en vrac :
- les poulies et le tendeur
20210417_191301.jpg


- une photo globale de la machine, sans doute à sa place définitive dans un atelier qui n'est pas du tout fini (je dois refaire le sol, plaquer les murs, ranger mon bazar et celui des anciens proprios...)
20210418_154500.jpg


Désolé pour le pavé, et merci pour votre aide !
 
Dernière édition:
R
rabotnuc
Compagnon
16 Avr 2008
5 871
fr-50cherbourg
:smt023 excellente perceuse, surtout si elle est en cm2.
 
R
rabotnuc
Compagnon
16 Avr 2008
5 871
fr-50cherbourg
mettre de l'huile par le petit trou en haut des poulies de broche
 
R
rabotnuc
Compagnon
16 Avr 2008
5 871
fr-50cherbourg
Pour les dimensions de forets en cm2 ça va jusqu'à 22 je crois. Pour le moteur, tu peux éventuellement juste le démarrer pour voir s'il tourne, sans insister. Remplacer les roulements par des neufs, c'est pas difficile et tu verras tout de suite l'état du moteur,
 
Dernière édition:
B
bilou(te)
Ouvrier
8 Mar 2015
296
Gironde (banlieue bordelaise)
  • Auteur de la discussion
  • #5
mettre de l'huile par le petit trou en haut des poulies de broche
Bonjour Rabotnuc

Sur la poulie de broche (sur la photo c'est la poulie du bas) il y a une rondelle et un rivet, je ne sais pas si ça bouge (je testerai)? Pour la poulie du tendeur, pas de problème particulier, ça coule bien.
20210417_191301.jpg


Quand tu dis "bonne machine surtout en CM2", c'est parce qu'en général ces machines sont en CM1 ?
J'ai, en bas du cône, un diamètre entre 17 et 18mm (mesure au réglet, ça suffit pour la précision demandée), donc je pense que c'est bien du CM2 (diamètre en bas théorique pour du cm2 à 17.78, pour du CM1 c'est moins de 15 et pour du cm3 plus de 20 donc peu de risque de confondre).
 
mvt
mvt
Compagnon
8 Juin 2014
3 443
FR-91 - RER B
Bonjour,

Bel achat :)
Pour le moteur, le plus simple, c'est de passer par un var classique 220 mono vers 220 tri ou par un pilote. Cela te permettra de shunter le transfo. Ne jette pas cependant ce dernier.
Sur ma S120, les roulements du moteur, entre autres, avaient le même type de message. Une fois le moteur démonté, les roulements étaient plein d'une graisse qui ressemblait à du gras cuit séché... J'ai commandé des roulements étanches.
Pour la broche, le montage semble classique, avec un ressort de rappel à gauche et le cabestan à droite. Sous réserve de pouvoir enlever la poulie menée. C'est quand même un plus pour enlever la corrosion.
 
A
anthropovergnat
Ouvrier
15 Mar 2009
387
Saint Claude (39)
Rapport qualité prix, c'est plutôt bien :-D
Faut juste espérer que ce ne soit pas trop compliqué de remettre la table du même côté que le mandrin :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:
 
B
bilou(te)
Ouvrier
8 Mar 2015
296
Gironde (banlieue bordelaise)
  • Auteur de la discussion
  • #8
Merci à tous pour vos retours
A cause de vous, bah voilà, j'ai craqué, je suis retourné voir la machine.

Du coup, un retour sur vos remarques :

mettre de l'huile par le petit trou en haut des poulies de broche
Donc, le rivet que j'imaginais sur la poulie menée, quand j'ai appuyé dessus, il est descendu, c'est un huileur (graisseur ?). En frottant un peu, hop, plus de rouille, j'ai fait couler de l'huile à roulements dedans "à la main", appui avec une pointe et je fais couler de l'huile le long de la pointe, elle est guidée dans le trou directement comme ça sans avoir à bien viser.
Quelques tours, et j'ai recommencé. Je ferai la manip un coup de temps en temps.

Pour les dimentions de forets en cm2 ça va jusqu'à 22 je crois. Pour le moteur, tu peux éventuellement juste le démarrer pour voir s'il tourne, sans insister. Remplacer les roulements par des neufs, c'est pas difficile et tu verras tout de suite l'état du moteur,
Le soucis du remplacement des roulements, c'est que pour faire ça à l'aise, il faut démonter la poulie, déposer le moteur que j'imagine pas trop léger, démonter, tout ca. Bon, ça serait pas mal quand même, je vais me laisser un peu de temps pour continuer à y réfléchir.

Bonjour,

Bel achat :)
Pour le moteur, le plus simple, c'est de passer par un var classique 220 mono vers 220 tri ou par un pilote. Cela te permettra de shunter le transfo. Ne jette pas cependant ce dernier.
Sur ma S120, les roulements du moteur, entre autres, avaient le même type de message. Une fois le moteur démonté, les roulements étaient plein d'une graisse qui ressemblait à du gras cuit séché... J'ai commandé des roulements étanches.
Pour la broche, le montage semble classique, avec un ressort de rappel à gauche et le cabestan à droite. Sous réserve de pouvoir enlever la poulie menée. C'est quand même un plus pour enlever la corrosion.
Oui, achat sympa, même pas de problème de transport. Quand j'ai dit à madame que j'offrirai une boîte de chocolats au voisin, elle m'a dit "attends, tu le débarrasse ET tu payes des chocolats, c'est pas plutôt lui qui devrait t'en donner ?"... Ah là là, madame et la mécanique... Sans compter que quand je lui dis "tu trouves pas que c'est beau ces pièces, les formes, la fonderie etc" je n'ai pas un retour hyper positif... Bref, c'est mon atelier :)

Pour le courant, ayant du triphasé en 380 (changement de compteur demain matin) et un transfo pour avoir du triphasé 220, avec un changement de vitesses qui semble assez simple sur la machine et une grosse gamme de vitesses, pourquoi passer par un variateur ?
Oui le montage de la broche semble hyper classique, pas de soucis de ce côté-là.

Rapport qualité prix, c'est plutôt bien :-D
Faut juste espérer que ce ne soit pas trop compliqué de remettre la table du même côté que le mandrin :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:
Comme dit juste au-dessus, madame trouve ça trop cher... moi, je trouve ça donné. D'ailleurs, c'est donné !
Pour remettre la table du bon côté, bien vu, c'est effectivement une grosse difficulté, pour l'instant ça ne tourne pas !

Quand je suis allé à l'atelier, je vous ai fait quelques photos :

En retestant la montée de la table, celle-ci a bougé !! on voit ici le piston
20210419_163234.jpg


J'ai d'abord eu un doute, mais j'ai levé la tête :
20210419_163237.jpg

A vue de nez (j'ai un gros nez et une bonne vue), c'est monté de 3/4 centimètres, pas mal, ça sent le débloqué !

Du coup, j'ai remis un coup de pédale et là, on voit la partie "neuve" du piston :
20210419_165326.jpg


J'ai ensuite essayé de faire pivoter la table, mais oualou, elle veut bien monter mais elle ne veut ni tourner ni redescendre (j'ai remis du dégrippant)

Pas grave, comme j'avais vu le huileur rempli, je l'ai pris en photo :
20210419_163300.jpg


J'ai aussi pris une photo du transfo 24v (enfin, de sa boîte, 24v c'est écrit dedans) :
20210419_165718.jpg


Une photo du 380/220 :
20210419_165746.jpg


Parce que c'est vous, une photo du pupitre de commande (en bas, je pense que c'est la lumière, ça sera facile à vérifier) :
20210419_165711.jpg
4

Il y a aussi une photo d'un graisseur de roulement du moteur. Je n'ai qu'un capuchon de graisseur, et ce n'est pas le même en haut et en bas => je n'ai pu graisser que celui du bas...
20210419_163623.jpg

Et enfin, puisque vous êtes très sages, une vidéo (pas terrible) avec le bruit des différents axes, broche, moteur, et tendeur :
 
FB29
FB29
Compagnon
1 Nov 2013
9 424
FR-29 Brest
Belle trouvaille :smt041

quel est le modèle
Des Précis on en trouve, mais celle ci est très particulière avec sa remontée hydraulique et son système de tendeur de courroie. Jamais vue auparavant. Une pièce rare je pense :prayer: ...

Sinon pour les Précis il n'y a pas vraiment de nom-modèle. On dit une Précis. Qui se trouve en général en deux modèles la "perceuse Précis" avec un tas de variantes, et la perceuse-taraudeuse Précis avec aussi des variantes. On les voit toujours avec la même tête et la même colonne qui sont très différentes de la tienne.
avant de lancer le moteur, que faire dessus pour limiter le risque de le flinguer, soufflette, graissage par les graisseurs (mais quand arrêter ?)
J'aurais aussi ouvert pour nettoyer et changer les roulements.
lubrifier la broche si possible sans tout démonter
Par le graisseur en haut de poulie, mais attention, que de l'huile !
la machine, sans doute à sa place définitive
C'est la partie arrière que l'on voit ? il faudrait au moins la faire pivoter de 180°. Attention à ne pas mettre la table en porte à faux comme sur la photo, ou pire, la tête, il y a grand risque de basculement. Attention aux manutentions aussi, le centre de gravité semble particulèrement haut sur ce modèle. Attention aux enfants, je la verrais bien boulonnée au sol pour le coup.
 
Dernière édition:
B
bilou(te)
Ouvrier
8 Mar 2015
296
Gironde (banlieue bordelaise)
  • Auteur de la discussion
  • #11
Ah, autre chose, au mètre, j'ai mesuré une courroie de 1400 (celle que j'ai ne se monte pas donc obligé de mesurer "à la ficelle").
Sachant que chaque étage fait 30mm de haut, il faut une courroie de 25mm, c'est bien ça (j'ai en tête 80% mais je ne sais plus qu'on je tiens ça, donc 24mm, à 25 on arrive sur du standard chez 123courroie) ?
Sachant que la plus petite poulie fait 40mm de diamètre environ, je peux mettre quelle épaisseur de courroie ?
Cette courroie, ça vous semble bien ? Trop épais/pas assez souple ? Je ne trouve pas d'abaque pour l'enroulement d'une courroie plate (j'ai sans doute mal cherché)
 
FB29
FB29
Compagnon
1 Nov 2013
9 424
FR-29 Brest
il faut une courroie de 25mm, c'est bien ça (j'ai en tête 80% mais je ne sais plus qu'on je tiens ça, donc 24mm, à 25 on arrive sur du standard chez 123courroie) ?
Ce n'est pas hyper critique. Tu prends la taille juste en dessous de 30 mm. L'épaisseur c'est 2 mm.
 
B
bilou(te)
Ouvrier
8 Mar 2015
296
Gironde (banlieue bordelaise)
  • Auteur de la discussion
  • #14
Belle trouvaille :smt041
Je me doutais bien que tu viendrais dans le coin et que ça te plairait (il me semble que tu apprécies cette marque, j'ai lu tout les sujets relatifs aux perceuses de la marque surtout que ça n'en fait pas beaucoup)

Des Précis on en trouve, mais celle ci est très particulière avec sa remontée hydraulique et son système de tendeur de courroie. Jamais vue auparavant. Une pièce rare je pense :prayer: ...
J'en ai vue une seule équivalente, sur un site de vente (mise en vente à 500€ mais en meilleur état - du moins cosmétique - que la mienne), en tapant "perceuse précis colonne hydraulique" ou un truc dans ce genre, ça fait peu. Et du coup, ça fait peu d'informations

Sinon pour les Précis il n'y a pas vraiment de nom-modèle. On dit une Précis. Qui se trouve en général en deux modèles la "perceuse Précis" avec un tas de variantes, et la perceuse-taraudeuse Précis avec aussi des variantes. On les voit toujours avec la même tête et la même colonne qui sont très différentes de la tienne.
Oui, on retrouve souvent la même base, éventuellement des versions "d'établi sur socle", mais avec cette base, je ne trouve pas grand chose et je n'ai pas trouvé sur lathes.co.uk.
Par contre, dans la fonderie de la tête, il n'y a pas la marque.

Par le graisseur en haut de poulie, mais attention, que de l'huile !
Le démontage n'est pas exclu, mais dans ce cas, la remise en route sera bien plus tardive.
Pas de crainte, pour l'instant, j'ai huilé (dans le doute, huile, au pire, elle part en graissant, l'inverse n'étant pas vrai)

C'est la partie arrière que l'on voit ? il faudrait au moins la faire pivoter de 180°. Attention à ne pas mettre la table en porte à faux comme sur la photo, ou pire, la tête, il y a grand risque de basculement. Attention aux manutentions aussi, le centre de gravité semble particulèrement haut sur ce modèle. Attention aux enfants, je la verrais bien boulonnée au sol pour le coup.
A mon avis, la table est "du mauvais côté", il me semble plus logique d'avoir les pédales sous le pied quand on est devant la machine (donc côté broche), et on peut éventuellement dégager la table pour percer des pièces plus hautes (mais là, faut des pièces vraiment hautes !). Pour l'instant, elle reste de ce côté-là parce que je n'arrive pas à la remettre du bon côté pour le moment, je ne veux pas la brusquer.
Le centre de gravité est haut, mais entre le poids du socle et de la colonne, on a quand même un truc stable.
 
B
bilou(te)
Ouvrier
8 Mar 2015
296
Gironde (banlieue bordelaise)
  • Auteur de la discussion
  • #15
Je l'ai retrouvée, pour la culture :
https://www.lecoindupro.com/ShowAd.aspx?id=252710
j'ai tapé "perceuse colonne précis pédale" sur google (avec hydraulique ou automatique ça ne donnait rien)

Ce n'est pas hyper critique. Tu prends la taille juste en dessous de 30 mm. L'épaisseur c'est 2 mm.
OK, noté, donc celle du lien à 1.9mm c'est OK j'imagine ? Et au-dessus de 25mmn on arrive à 30mm et ça risque de frotter.

Broche et tendeur ça va, mais moteur c'est mort, il y a un point dur, roulements à changer.
Flûte !
Bon, bah va falloir que je regarde ça alors !

J'ai juste un soucis : tant que j'ai des travaux à la maison, la perceuse, ce n'est pas prioritaire. Quand les travaux seront finis "bah mon chéri, t'as tout fait sans, tu peux la revendre, non ?". Faut trouver le bon moment pour la refaire, donc, au moins partiellement.

Mon idée, suite à tout vos retours, c'est de souffler le moteur pour enlever les poussières éventuelles, le tester (très rapidement, juste pour voir s'il tourne), et si il est bon, je regarde les roulements, ça vous semble con ou pas trop ?
 
FB29
FB29
Compagnon
1 Nov 2013
9 424
FR-29 Brest
Mon idée, suite à tout vos retours, c'est de souffler le moteur pour enlever les poussières éventuelles, le tester (très rapidement, juste pour voir s'il tourne), et si il est bon, je regarde les roulements
Le plus critique c'est le risque de mise à la masse d'un bobinage ou d'un fil d'amenée du courant. Il faut au minimum ouvrir la boîte de connexions et regarder l'état des fils. Ne pas trop les bouger, l'isolant peut être fragilisé par les années, d'autant qu'à l'époque c'était très probablement un isolant caoutchouteux qui devient cassant avec l'âge.
Tester l'isolement entre les bobinages et la masse. Idéalement avec un mégohmmètre ou un testeur d'isolement. Sinon un multimètre sur la calibre le plus élevé ç'est déjà pas mal.

Si OK, tu fais un essai de quelques secondes, puis tu augmentes la durée. Essayer la position basse vitesse en premier. Idéalement tu mesures les courants dans chaque phase. Tu peux aussi mettre un disjoncteur moteur réglé au courant nominal. La petite complication c'est que tu dois avoir deux valeurs de courant puisque c'est un deux vitesses. Photo de la plaque ?
 
A
anthropovergnat
Ouvrier
15 Mar 2009
387
Saint Claude (39)
En plus elle a deux vitesse électriques :eek: !!!
Ce n'est pas forcément un avantage : si c'est un moteur genre Dahlander, il n'y a plus la possibilité de jouer sur étoile/triangle pour s'adapter entre 220 et 380 selon la tension du secteur.
 
B
bilou(te)
Ouvrier
8 Mar 2015
296
Gironde (banlieue bordelaise)
  • Auteur de la discussion
  • #18
En plus elle a deux vitesse électriques :eek: !!!
Oui monsieur :smt007
Je sens que tu es jaloux :)

Ca se voit ici :
20210417_191252.jpg


C'est à partir de cette plaque que je me dis qu'un variateur serait superflu, je trouve la plage de vitese suffisamment large pour faire face à pas mal de situations (il faudra que j'imprime un tableau avec la matière/le diamètre du trou/la vitesse parce que sinon, je vais toujours me planter).

La photo de la plaque tu moteur viendra plus tard avec d'autres surprises (gros teasing)
 
B
bilou(te)
Ouvrier
8 Mar 2015
296
Gironde (banlieue bordelaise)
  • Auteur de la discussion
  • #19
Le plus critique c'est le risque de mise à la masse d'un bobinage ou d'un fil d'amenée du courant. Il faut au minimum ouvrir la boîte de connexions et regarder l'état des fils. Ne pas trop les bouger, l'isolant peut être fragilisé par les années, d'autant qu'à l'époque c'était très probablement un isolant caoutchouteux qui devient cassant avec l'âge.
Tester l'isolement entre les bobinages et la masse. Idéalement avec un mégohmmètre ou un testeur d'isolement. Sinon un multimètre sur la calibre le plus élevé ç'est déjà pas mal.

Si OK, tu fais un essai de quelques secondes, puis tu augmentes la durée. Essayer la position basse vitesse en premier. Idéalement tu mesures les courants dans chaque phase. Tu peux aussi mettre un disjoncteur moteur réglé au courant nominal. La petite complication c'est que tu dois avoir deux valeurs de courant puisque c'est un deux vitesses. Photo de la plaque ?
En cas de mise à la masse d'un bobinage, quel est le risque ?
- flinguer complètement un moteur, sans autre forme de procès, et dès l'allumage ?
- le faire chauffer et tourner avec un manque de puissance ? puis le flinguer ?
- prendre une grosse châtaigne ?

Je ne suis pas très riche en matériel de mesure électrique, et ça ne se rapproche pas de ce que j'ai fait en élec pendant mes études… Du coup, si quelqu'un peut m'aiguiller sur les essais à faire, je lui en serai très reconnaissant ! J'ai un multimètre qui permet de tester les résistances, mais c'est un truc premier prix que j'utilise plus pour vérifier si j'ai du 220V dans mes prises domestiques ou vérifier des continuités...
 
mvt
mvt
Compagnon
8 Juin 2014
3 443
FR-91 - RER B
Bonsoir,

Je n'avais pas compris que c'était une levée hydraulique. Il va falloir y aller doucement sur le piston...
Pour le moteur, sur ma S120, j'ai vérifié les connexions en premier lieu puis j'ai branché. les connexions avaient été refaites correctement, avec des fils repérés et des colliers en Rilsan.
Comme tu vas mettre le transfo en route pour les essais, change les fils d'alimentation et vérifie aussi le transformateur. Surtout si elle est restée 5 ans dehors...
Vidange de l'huile aussi, ça ne lui fera pas de mal.
Le broche est bruyante, un peu...
 
B
bilou(te)
Ouvrier
8 Mar 2015
296
Gironde (banlieue bordelaise)
  • Auteur de la discussion
  • #21
Bonsoir,

Je n'avais pas compris que c'était une levée hydraulique. Il va falloir y aller doucement sur le piston...
Parce qu'il est petit ? parce qu'il a lourd à lever ? parce qu'il est oxydé ?
Effectivement, je vidangerai le système hydraulique.

Allez, pour vous, et pour finir la journée, quelques photos :

la crémaillère, elle a juste un léger film d'huile, ça me semble très correct.
20210419_190233.jpg


Ma grosse crainte, l'intérieur du moteur :
20210419_190255.jpg


Re-le transfo, à gauche vers le réseau électrique, à droite vers le moteur par l'intérieur de la colonne
20210419_190310.jpg


les plaques du moteur, où on voit son âge (né en 1948), les trois phases en 220, et en dessous, les vitesses de 689 et 1430 (je crois), les 0.74kw (ou 1cv)
20210419_190331.jpg


Les pédales pour le système hydraulique de la table, celle au premier plan gère la montée, l'autre gère la redescente (celle de descente a une butée de fin de course réglable). On devine le bouchon de remplissage derrière la pédale de montée
20210419_190505.jpg


Et les entrailles de la "partie rare" de cette machine, j'ai nommé l'intérieur du socle, avec :
- le piston et ses deux durites
- le "bloc pédale" à gauche
- le câble qui va du transfo (et entre à gauche) au moteur (et remonte donc dans la colonne au milieu)

20210419_190520.jpg


Pour la vidange, ça va être coton, c'est à ras du sol, pas hyper accessible, et je ne sais pas ce qu'il faudra remettre comme huile dedans => je vais attendre un peu pour ça

20210419_190234.jpg
 
FB29
FB29
Compagnon
1 Nov 2013
9 424
FR-29 Brest
Je sens que tu es jaloux
Moi jaloux ? Pffff ... quelle idée ! :roll: ... enfin, bon, si tu insistes, peut être un tout petit peu quand même :oops:
Ma grosse crainte, l'intérieur du moteur
En cas de mise à la masse d'un bobinage, quel est le risque ?
- flinguer complètement un moteur, sans autre forme de procès, et dès l'allumage ?
- le faire chauffer et tourner avec un manque de puissance ? puis le flinguer ?
- prendre une grosse châtaigne ?
Un peu tout cela. Le risque c'est qu'un arc se forme entre un fil du bobinage et la masse. Si la carcasse est correctement reliée à la terre, il y a très peu de risque pour l'opérateur, mais le moteur peut quand même prendre une claque avant que le différentiel de l'installation ne coupe le courant.
Le résultat serait que l'isolant d'un fil serait détérioré et que par la suite un court-circuit plus ou moins franc se forme avec en final destruction du bobinage par échauffement.

Il faut savoir que un arc peut se former au travers de matières conductrices (poussières, particules de rouille ...) déposées entre les bobinages et la carcasse. Surtout si c'est humide.

Donc ouvrir le moteur pour constater son état, et bien nettoyer à la soufflette pour retirer le maximum de saletés avant mise en route est quand même très recommandé. Il faut être sûr que tout est bien sec à cœur aussi.
Re-le transfo, à gauche vers le réseau électrique, à droite vers le moteur par l'intérieur de la colonne
Pareil, bien nettoyer pour retirer un maximum de saletés, être sûr qu'il est bien sec à cœur lui aussi.

J'ai un multimètre qui permet de tester les résistances, mais c'est un truc premier prix
C'est déjà ça. Aujourd'hui les multimètres numériques même premier prix ont souvent une gamme de mesure de 2 MOMEGA, et bien que la mesure se fasse en basse tension, ce n'est pas si mal pour détecter un défaut éventuel.

C'est un peu un tout. Si le moteur a l'air nickel un fois ouvert et nettoyé, on peut en rester là. Si on a un doute, il faut alors faire un test plus poussé.

PS: le fourreau de broche a l'air nickel :smt041 !
 
Dernière édition:
R
rabotnuc
Compagnon
16 Avr 2008
5 871
fr-50cherbourg
Les Précis ne sont généralement pas en CM, mais en montage direct avec un cône de mandrin ou une pince. Le CM2 est un vrai plus.
J'ai l'iùmpression que c'est la tête qui a été tournée vers l'arrière, attention, il y a certainement une vis sur le coté de la tête qui positionne et bloque celle ci en rotation sur la colonne, ne pas forcer pour la remettre dans le bon sens, vers l'avant, coté plateau .
Le point faible semble bien être le moteur , démontage obligatoire.
Tu as le 380 et un transfo :smt023, le reste est facile.
 
Dernière édition:
JulienSFV
JulienSFV
Ouvrier
2 Jan 2009
272
59820
Magnifique ta perceuse, une vrai rareté ! A restaurer comme neuve et surtout à utiliser... je vais suivre
 
R
rabotnuc
Compagnon
16 Avr 2008
5 871
fr-50cherbourg
oui, mais à l'oeil la répartition des poids semble bonne, si je me fie à la photo
 
mvt
mvt
Compagnon
8 Juin 2014
3 443
FR-91 - RER B
Parce qu'il est petit ? parce qu'il a lourd à lever ? parce qu'il est oxydé ?
Parce qu'il est oxydé.
La broche est restée bien cachée à l'abri.
Pour la partie électrique, tout a été dit.
 
B
bilou(te)
Ouvrier
8 Mar 2015
296
Gironde (banlieue bordelaise)
  • Auteur de la discussion
  • #28
Re' à tous, merci pour les très nombreux retours

Moi jaloux ? Pffff ... quelle idée ! :roll: ... enfin, bon, si tu insistes, peut être un tout petit peu quand même :oops:


Un peu tout cela. Le risque c'est qu'un arc se forme entre un fil du bobinage et la masse. Si la carcasse est correctement reliée à la terre, il y a très peu de risque pour l'opérateur, mais le moteur peut quand même prendre une claque avant que le différentiel de l'installation ne coupe le courant.
Le résultat serait que l'isolant d'un fil serait détérioré et que par la suite un court-circuit plus ou moins franc se forme avec en final destruction du bobinage par échauffement.

Il faut savoir que un arc peut se former au travers de matières conductrices (poussières, particules de rouille ...) déposées entre les bobinages et la carcasse. Surtout si c'est humide.

Donc ouvrir le moteur pour constater son état, et bien nettoyer à la soufflette pour retirer le maximum de saletés avant mise en route est quand même très recommandé. Il faut être sûr que tout est bien sec à cœur aussi.

Pareil, bien nettoyer pour retirer un maximum de saletés, être sûr qu'il est bien sec à cœur lui aussi.

C'est déjà ça. Aujourd'hui les multimètres numériques même premier prix ont souvent une gamme de mesure de 2 MOMEGA, et bien que la mesure se fasse en basse tension, ce n'est pas si mal pour détecter un défaut éventuel.

C'est un peu un tout. Si le moteur a l'air nickel un fois ouvert et nettoyé, on peut en rester là. Si on a un doute, il faut alors faire un test plus poussé.

PS: le fourreau de broche a l'air nickel :smt041 !
Merci pour toutes ces infos sur les moteurs et les risques, je vais donc regarder ça de plus près avant de faire des tests, j'aimerai bien ne pas le cramer.
Du coup, il faut tester la résistance entre les différents fils du "bornier" (du transfo, quoi) et la masse ? et regarder si j'ai à peu près pareil à chaque fois, c'est bien ça ? et regarder entre chaque paire de fil, même chose ?
Et pareil sur le transpo entre entrée et sortie ?
Pour le fourreau de broche, le pire, c'est que comme souvent, il paraît moins nickel qu'il ne l'est !!

Les Précis ne sont généralement pas en CM, mais en montage direct avec un cône de mandrin ou une pince. Le CM2 est un vrai plus.
J'ai l'iùmpression que c'est la tête qui a été tournée vers l'arrière, attention, il y a certainement une vis sur le coté de la tête qui positionne et bloque celle ci en rotation sur la colonne, ne pas forcer pour la remettre dans le bon sens, vers l'avant, coté plateau .
Le point faible semble bien être le moteur , démontage obligatoire.
Tu as le 380 et un transfo :smt023, le reste est facile.
Si on regarde le lien de la mise en vente que j'ai postée plus haut (avec le risque d'erreur que comporte ce genre d'analyse), c'est bien la table qui doit tourner. Mais je n'y arrive toujours pas. La tête tient par une grosse BTR, je ne pense pas qu'il faille y toucher (ce qui bouge est serré par des leviers apparemment sur cette machine, donc je fais le raccourci pas de levier = pas de mouvement)


Auquel cas le sens de la pédale ne me semble pas très logique ?
C'est mon analyse initiale. Clairement, l'absence de documents n'aide pas !!

Magnifique ta perceuse, une vrai rareté ! A restaurer comme neuve et surtout à utiliser... je vais suivre
Merci, il ne faut pas s'attendre à un très gros chantier comme on peut voir ici régulièrement, je veux la remettre en état de bon fonctionnement, le reste sera pour plus tard (déjà, quand il n'y aura plus trop de rouille sur la colonne/la broche, et que le moteur tournera, on sera bien partis)

oui, mais à l'oeil la répartition des poids semble bonne, si je me fie à la photo
Telle qu'elle est là, elle est déjà bien stable (pourtant la table est haute !

Allez, dernière nouvelle du jour, le dégrippant a fait son effet (excusez la très mauvaise qualité de la vidéo, j'ai voulu partager, mais il n'y a pas encore d'éclairage dans cette partie, j'ai tout fait au smartphone… en pantoufles… bref une cata… mais tellement excité à l'idée de vous montrer ça...) :
















Bonne soirée à tous !
 
B
bilou(te)
Ouvrier
8 Mar 2015
296
Gironde (banlieue bordelaise)
  • Auteur de la discussion
  • #29
Parce qu'il est oxydé.
La broche est restée bien cachée à l'abri.
Pour la partie électrique, tout a été dit.
OK, merci pour le complément d'info !
 
FB29
FB29
Compagnon
1 Nov 2013
9 424
FR-29 Brest
Si on regarde le lien de la mise en vente que j'ai postée plus haut (avec le risque d'erreur que comporte ce genre d'analyse), c'est bien la table qui doit tourner.
Je mets la photo en question pour ne pas la perdre. C'est effectivement surprenant. C'est le moteur qui sert de contrepoids. Il doit être sacrément lourd. Méfiance quand il sera retiré, la machine va sûrement vouloir basculer :???:.

Capture d’écran 2021-04-20 084503.jpg


il faut tester la résistance entre les différents fils du "bornier" (du transfo, quoi) et la masse ? et regarder si j'ai à peu près pareil à chaque fois, c'est bien ça ? et regarder entre chaque paire de fil, même chose ?
Et pareil sur le transpo entre entrée et sortie ?
Oui, c'est cela :-D ! Tester entre tous les bobinages et la masse, et tester entre les bobinages entre eux.
 
Haut