Rendre du laiton maléable

  • Auteur de la discussion YvesP
  • Date de début
YvesP
YvesP
Compagnon
14 Nov 2012
1 472
89150 Jouy
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonjour

Est il possible de recuire du laiton comme nous le faisons pour du cuivre de l'or ou de l'argent ?

En fait j'ai essayé de cintrer une barre de laiton mais au lieu de se tordre il c'est d"abord fendu puis il a cassé.

Si ce n'est pas possible comment peut on le rendre plus maléable ?

Par exemple si on fond de l'or sans apport il est cassant
Pat contre si lors de la fonte on y ajoute du borax il redevient maléable.

Merci pour vos réponse
Cdlt
Yves
 
P
Popino
Compagnon
23 Avr 2012
1 015
'soir
Laiton de décolletage je présume?
Y en a d'autres
A+
 
YvesP
YvesP
Compagnon
14 Nov 2012
1 472
89150 Jouy
  • Auteur de la discussion
  • #3
desolé je ne comprends pas ta reponse

C'est effectivement des barres de laiton mais je ne savais meme pas qu'il en existait plusieurs sortes

Donc admetons que c'est du laiton de collectage
Comment faire .
 
YvesP
YvesP
Compagnon
14 Nov 2012
1 472
89150 Jouy
  • Auteur de la discussion
  • #6
Dans l'eau ???
Pour recoure du cuivre ou un autre métal il faut le laisser refroidir a température ambiante...

C'est comme tremper et détremper de l'acier non
Refroidissement rapide pour tremper et lent pour détremper non ?
 
christophe81
christophe81
Compagnon
25 Fev 2010
1 199
cordes sur ciel 81
le laiton et les cuivreux, tu peux aussi les laisser refroidir lentement, mais tu gagnes du temps en les plongeant dans l'eau, enfin, c'est c qu'on m'a appris et que j'ai pratiqué toutes les fois où j'ai fait du repoussage :wink:
 
P
phil135
Compagnon
15 Sept 2012
1 488
france, essonne, nord
les cuivreux les alu et les ferreux sont des métaux différents !

1- les structures cristallines obtenues pas chauffage-refroidissement ne sont pas les mêmes dans les différents cas
2- le comportement des cristaux durs/ductiles ne peut pas être extrapolé d'une famille à l'autre à partir de leur taille

du cuivre ductile s'obtient par chauffage fort puis refroidissement brutal
pour les laitons le principe est le même, mais ça peut mal marcher sur des compositions de laiton spécifiquement prévues pour l'usinage
 
rebarbe
rebarbe
Modérateur
24 Juin 2009
5 006
91
Ne chauffes pas trop, pas jusqu'au rouge, tu vas volatiliser le zinc (et le plomb si il s'agit de laiton de décolletage) en surface et modifier sa structure en profondeur.
Il faut chauffer avec une flamme mole jusqu'à ce qu'il prenne une couleur brune, juste avant de rougir puis le refroidir dans l'eau.
Quand je dis couleur brune je précise qu'il ne s'agit pas de l'oxydation mais des prémices de couleur qui apparaissent avant qu'il ne rougisse, c'est très subtil :wink:
Le laiton est très sensible à la chauffe.
 
G
Guydo67
Compagnon
29 Nov 2007
1 477
Bonjour,

Pour le cuivre on m'avait appris qu'il fallait mettre un trait de savon sur la pièce et de chauffer jusqu'à ce que le savon noircisse. Est-ce une bonne idée ? est-ce valable pour le laiton ?


Guydo
 
P
phil135
Compagnon
15 Sept 2012
1 488
france, essonne, nord
j'ai trouvé ce fil
dont ce fichier qui page 8 donne une plage de températures de 425°C à 800°C pour les laitons selon composition. c'est nuancé page 9 , il y a aussi cette page plus synthetique
des infos à glaner aussi
au global ça me donne l'impression que 400°C seraient pas mal si on veut rester un peu rigide, ou au moins 600-650°C si c'est ok pour rester passer ductile

nota: les alliages cuivreux s’écrouissent vite: tu martèles 3-4 fois au même endroit et tu n'as déjà plus les caractéristiques recuites
(je pense que ces tableaux sont dans la logique d'un process industriel dans lequel un embouti est fait en une fois, pas dans la logique d'un martelage artisanal)

topo generique
des indications sur la durée de recuit ici
 
bilbil
bilbil
Compagnon
5 Jan 2010
839
Ain
bonjour,

il y a aussi la stabilisation pour le laiton ( pour les contraintes ).
 
P
phil135
Compagnon
15 Sept 2012
1 488
france, essonne, nord
pour le savon je ne sais pas trop.
pour moi les matières organiques carbonisent bien avant les températures nécessaires (un four à pyrolyse c'est 300°C)
 
rebarbe
rebarbe
Modérateur
24 Juin 2009
5 006
91
Le coup du savon est surtout valable pour le zinc.
On l'utilise pour les plaques fines de laiton justement en raison de la présence de zinc dans l'alliage.
 
G
Guydo67
Compagnon
29 Nov 2007
1 477
Merci pour les précisions sur le savon.

Accessoirement y a-t-il un moyen d'apprécier les 400° sans thermomètre ?

Guydo
 
La dernière réponse à ce sujet date de plus de 6 mois
Haut