quid d'un manche pour cet outil

  • Auteur de la discussion charpi
  • Date de début
charpi

charpi

Compagnon
Bonjour,

J'ai plusieurs ciseaux à bois de fortes tailles et qui on une partie à emmancher de cette sorte:

280966622_507572394205825_2249716703670676940_n.jpg
280634365_965691050804412_2566108473951563351_n.jpg



J'ai un peu du mal à comprendre le pourquoi de cette forme, normalement c'est juste une pointe, avec cette forme la le manche et l'outil vont finir par bouger en transversale...

Avez vous eu déjà le cas?
 
XC48

XC48

Compagnon
Salut Charpi, oui c'est assez courant.

Lorsque j'ai besoin de me faire ou refaire un manche (bédane, ciseau, outil de tournage, ...), je tourne un manche, je le perce ensuite en faisant une perce étagée plus petite que la soie de l'outil. La perce est effectuée en fonction du bois du manche, bois dur ou pas... Si on en a, on peut aussi ajouter un coup d'alésoir conique...
Placer ensuite l'outil, soie en haut, dans un étau.
Chauffer la soie au chalumeau (genre petit petit butagaz), sans aller au rouge gorge de pigeon quand même :wink:, et emmancher le manche sur la soie au maillet...
La soie va "faire sa place" en brûlant le bois et celui-ci se rétractera sur l'outil et serrant parfaitement bien la soie...

ps : il peut être nécessaire de tremper l'ensemble dans un seau d'eau si on a trop chauffé et que ça fume de trop... faut quand même pas que sa crame hein...
ps 1 : ne pas oublier de placer la virole avant d'emmancher œuf course !
:wink:
 
Dernière édition:
JASON

JASON

Compagnon
Bonjour,
Il y a plusieurs méthodes pour emmancher limes et ciseaux à bois.
Il est vrai que la méthode traditionnelle c'est de chauffer la soie et l'introduire pour préparer la forme dans le bois qui après un coup sec ne bougera plus, mais cela dépend du bois, de la température de chauffe, de la profondeur d'emmanchement, etc...
Il existe aussi des manches (Pour les limes) avec une virole trempée et filetée comme une filière (Made in England).
On peut aussi coller à la colle expoxy à deux composants.
Pour les ciseaux à bois, je conseille les bois durs (Buis, frêne, noyer, cornouiller, hickory, ect...), une virole côté ciseau, une virole côté manche où l'on pousse et tape au maillet adapté.
JASON
 
Strzelczyk

Strzelczyk

Compagnon
On peut aussi faire traverser la queue d'outil et river au marteau comme un clou.
Et là cela ne se démanche pas facilement !
 
XC48

XC48

Compagnon
Pour les faucilles on peut également laisser dépasser la pointe du manche, et la rabattre au marteau avant qu'elle ne refroidisse (sinon ça peut casser), ça bouge plus non plus ! :wink:
 
charpi

charpi

Compagnon
Bonsoir,

Je crois que vous n'avez pas bien regardé en détail la première photo...

Je viens de refaire 35 ciseaux à bois et bédanes, et j'ai déjà refais quelques changement de manches de couteaux japonais et tout mon ensemble de limes, environ une quinzaine, donc je suis rodé et en essence j'utilise du frêne, c'est le plus courant des bois résistants aux chocs. Je sais donc bien comment faire, mais je vous remercie des précisions. Ma question porte sur ce type particulier de pointe, qui enfaite serait plutot un losange et non une pointe comme on en rencontre couramment, je n'en comprends pas l'utilité, et j'ai bien peut que une fois emmanché cela ne soit pas très stable si on donne un effort transversal, comme on peut le faire avec un bédane ou un ciseau à bois. Donc si quelqu'un connait le pourquoi de cette forme je suis preneur.
Sur l'ensemble des mes outils c'est la première fois que je rencontre cette forme, et cela concerne juste deux ciseaux, d'ou ma question, car visiblement pas courant.
 
JASON

JASON

Compagnon
Bonsoir,
Je crois que vous n'avez pas bien regardé en détail la première photo...
Sur l'ensemble des mes outils c'est la première fois que je rencontre cette forme, et cela concerne juste deux ciseaux, d'ou ma question, car visiblement pas courant.
Bonsoir,
Pour moi, la forme n'a rien de particulier sauf qu'elle est mal faite !!!
Perso, je mettrai la soie dans la forge et mise à forme sur l'enclume comme l'on connaît !
JASON
 
yvon29

yvon29

Compagnon
Bonjour

C'est la 1ère fois que je vois un ciseau à bois sans épaulement pour appui le manche (en dehors de ceux monoblocs, donc avec manche métallique : vu à Sncf et s/t.)

Peut-être qu'une pièce métallique est interposée entre manche et soie ?
 
Dernière édition:
JASON

JASON

Compagnon
Bonjour

C'est la 1ère fois que je vois un ciseau à bois sans épaulement pour appui le manche (en dehors de ceux monoblocs, donc avec manche métallique : vu à Sncf et s/t.)

Peut-être qu'une pièce métallique est interposée entre manche et soie ?

Bonsoir,
Il arrive de trouver dans les vides-greniers des épaves de ciseaux à bois de ce type.
Pas impossible selon moi que ces ciseaux ont été taillés dans de l'acier à outil comme cela était courant il y a encore une cinquantaine d'années ?
JASON
 
charpi

charpi

Compagnon
c'est un ciseau d'une marque visiblement allemande, et dont la qualité tant de realisation de la lame que de traitement thermique me laisse pense que ce n'est pas un hasard...

Mais une fois monté sur des manches cela ne bouge pas de votre coté?

Dans tout les cas je ferais l'essai, j'étais juste curieux de savoir le pourquoi du comment :smt023
 

Sujets similaires

K
Réponses
79
Affichages
4 657
kawah2
K
H
Réponses
16
Affichages
3 783
H
H
Réponses
28
Affichages
3 091
yvon29
yvon29
DA l'Auvergnat
Réponses
101
Affichages
5 585
SULREN
SULREN
Polskleforgeron
Réponses
18
Affichages
3 464
Polskleforgeron
Polskleforgeron
01power
Réponses
30
Affichages
3 541
guy34
G
X
Réponses
30
Affichages
4 176
dns07
D
Haut