Advertisements

prendre une pièce de forme compliquée au tour

  • Auteur de la discussion cocosteel
  • Date de début
C
cocosteel
Nouveau
21 Janvier 2015
17
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonjour à tous,
Pardonnez mon ignorance du domaine mais je viens vous demander votre avis pour le problème que je rencontre pour ces 2 pièces :



Ces bras de malaxage étaient corrodés en surface sur leur partie inférieure, et grâce à une connaissance j'ai pu bénéficier d'un bon plan pour les retraiter comme d'origine en chrome dur.
Il manque à présent l'opération de rectification de leur partie supérieure cylindrique de façon à ce que ces bras puissent glisser dans leur emmanchement femelle respectif de la machine. Chaque partie concernée fait un diamètre d'environ 15mm sur une longueur de 210mm.

Le seul artisan que j'ai trouvé dans mon coin qui accepterait le travail est spécialisé dans la rectification automobile. Il veut bien rectifier du chrome dur, mais à la condition que lui fournisse les pièces prêtes à être prises entre la broche et la contre-pointe de sa rectifieuse à meule qui ne sert d'ordinaire que pour du vilebrequin.

Pour l'extrémité supérieure (selon photo) pas de pb il y a le trou de centrage, pour la partie inférieure en revanche cela se complique car la forme terminale complexe de chaque bras n'offre aucune prise ! La question : qu'imagineriez-vous comme astuce permettant de faire le montage de ces bras sur une broche de rectifieuse s'il vous plait ?

Un grand merci d'avance pour vos bon conseils.
Cdlt
 
Advertisements
philippe2
philippe2
Compagnon
20 Février 2016
989
A côté d'Orléans
Bonjour,

Il s'agit de savoir si une rectification des queues cylindriques dans les règles de l'art est nécessaire. Si oui, la réponse de ton pro est correcte compte-tenu des moyens à sa disposition.
Mais s'il s'agit juste de rafraichir les queues cylindriques en faisant tomber la corrosion pour qu'elles rentrent dans leur alésage, l'utilisation de toile émeri à la main, avec un bon étau, et un peu d'huile de coude devrait suffire.

Bien cordialement,
 
osiver
osiver
Compagnon
7 Septembre 2013
10 736
Il faut reprendre entre le haut des bras et le bas du post-it, c'est ça ? :smt108
 
G
guy34
Compagnon
4 Mars 2010
3 515
nord montpellier
bonjour ,

dans la mesure où il existe vers le bas ( près des fouets ) une bonne partie cylindrique concentrique , il serait possible de serrer sur les fouets ( avec de bonnes brides ) un attelage se prolongeant par une partie pouvant être tournée ; cette dernière étant destinée au mandrin de sa machine ; il faudra donc un tour entre temps ;
A+++++
GUY34
 
Dodore
Dodore
Compagnon
27 Octobre 2008
14 195
F-69400 villefranche sur saone
Un peu plus de précision sur les parties à retoucher leurs positions sur les pièces
Egalement comment est équipé la rectifieuse de vilebrequin , comment sont montés les vilebrequins sur la rectif ?( photo et marque)
Quel outillage et quel montages sont disponible sur cette rectif
J'ai travailler quelque temps dans une usine qui fabriquait des rectifs de vilebrequin , je precise quand même que je n'ai jamais fait de rectification, mais il me semble que ces machines était très pratique pour le travail qu'elles doivent effectuer , mais dès qu'on veut faire un travail autre ce n'est plus aussi simple

Puisque que le rectifieur te propose de retoucher tes pièces , il serait judicieux qu'il te propose egalement le genre de montage qu'il serait souhaitable d'avoir pour faire ces retouches
 
C
cocosteel
Nouveau
21 Janvier 2015
17
  • Auteur de la discussion
  • #6
Bonjour et merci à vous pour vos réponses rapides, c'est vraiment sympa de votre part.
La photo présentée ci-dessus donnait une idée des bras avant re-chromage, à présent voici à quoi ils ressemblent :
[div=none][/div]
(NB : le post-it de la 1ère image était là uniquement pour maintenir le bras en position profil de façon à mieux apprécier sa forme de fourche).

A ma demande les pièces ont vraiment bien été "chargées" en chrome dur (contact alimentaire oblige, et histoire d'être tranquille pour longtemps). Donc effectivement à présent elles sont trop grosses en diamètre pour entrer dans leur coulisses femelles qui les accueillent sur la machine.
Le rectifieur m'a dit que vu la couche de chrome, il était obligatoire de passer par une rectification à la meule, que tout autre procédé sera voué à l'échec selon lui (soit pour la pièce, soit pour l'outillage).

Ok pour essayer de faire un "attelage" (selon vos termes ^^), mais en quelle matière faut-il le prévoir de sorte à ce que ça puisse entrainer correctement la pièce sans pour autant la marquer ? à mon niveau je ne peux travailler que le bois, j'imagine que cela ne conviendra pas :-/

Je passerai voir le rectifieur dès que possible pour en savoir plus sur son matériel. Concernant la réalisation de l'attelage il m'a gentiment (au sens poli du terme) fait comprendre qu'il ne souhaitais pas s'en occuper, que cela ne faisait pas partie de son quotidien de travail car il ne rectifie que du vilebrequin d'ordinaire.
De plus s'agissant de pièces prévues pour le contact alimentaire, il ne veut prendre aucune initiative qui transgresserait cet aspect supplémentaire du problème.

Merci à vous pour vos bons conseils.
Cdlt
 
osiver
osiver
Compagnon
7 Septembre 2013
10 736
Est-ce que la partie à rectifier est déjà bien cylindrique ? Parce que le reste me semble patatoïdal, il va être difficile de s'aligner :o
 
C
cocosteel
Nouveau
21 Janvier 2015
17
  • Auteur de la discussion
  • #9
Re,
La partie à rectifier est bien cylindrique je confirme. Enfin, disons plutôt qu'elle s'inscrit dans un cylindre car il y a un côté creusé en crémaillère (lequel a été préservé du chromage d'ailleurs).

Et sur la partie inférieure (là où s'arrête le repère inférieur de rectification sur la 2nde photo) je confirme également que cela devient totalement patatoide.

Merci à vous.
 
S
stanloc
Compagnon
29 Octobre 2012
5 120
Stan
 
Dernière édition:
B
bidul
Nouveau
11 Décembre 2010
30
Bonjour,
Peut être qu' il serait possible de rectifier en centerless, en admettant que le déséquilibre ne fasse pas sortir la pièce de l' entraînement tambours meule. Il faut attendre la confirmation d'un pro et trouver l' artisan équipé.
A+
 
Dodore
Dodore
Compagnon
27 Octobre 2008
14 195
F-69400 villefranche sur saone
Pour ma part
Je te conseillerais de voir un proffessionnel
Lui sera capable, normalement, s'il accepte le travail de prévoir le montage qui va bien et qui lui convient
Avec ton rectifieur de vilebrequin , si ça ne marche pas correctement , il va dire que ce n'est pas de sa faute , en plus il faudra qu'il soit capable de se servir du montage que tu auras fabriqué et d'après ce que tu dis ce ne semble pas être le cas
 
osiver
osiver
Compagnon
7 Septembre 2013
10 736
Je suis sur la ligne de Stan.
Usiner un manchon à engager sur la partie patatoïdale, muni de 2 série de 3 vis à 120° pour se centrer (et se bloquer) autant que possible. Sa longueur devra dépasser la partie patatoïdale + les griffes + une marge. Il passera autour des griffes grâce à un fraisage en long. Au bout, côté griffes, un "couvercle" vient le fermer et c'est ce couvercle que l'on usinera au tour pour créer un arbre saisissable par le mandrin de la rectifieuse, coaxial à la partie à rectifier.
Pour le second bras, il faudra après montage du manchon (aussi coaxial que possible) reprendre l'arbre au tour pour le rendre parfaitement coaxial de la partie à rectifier.

Pas mal de boulot en perspective ! :eek:
 
Dodore
Dodore
Compagnon
27 Octobre 2008
14 195
F-69400 villefranche sur saone
Bonjour,
Peut être qu' il serait possible de rectifier en centerless, en admettant que le déséquilibre ne fasse pas sortir la pièce de l' entraînement tambours meule. Il faut attendre la confirmation d'un pro et trouver l' artisan équipé.
A+
Il me semble que la centerless demande d'avoir , au minimum que la partie qui va être rectifier soit cylindrique , sans creux,ce qui ne semble pas être le cas puisqu'il y a une crémaillère
 
La dernière réponse à ce sujet date de plus de 6 mois
Advertisements
Haut