prendre une pièce de forme compliquée au tour

  • Auteur de la discussion cocosteel
  • Date de début
C
cocosteel
Nouveau
21 Jan 2015
17
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonjour à tous,
Pardonnez mon ignorance du domaine mais je viens vous demander votre avis pour le problème que je rencontre pour ces 2 pièces :

6f4186bd0bc249a898e05a8993a834780b339699.jpg

Ces bras de malaxage étaient corrodés en surface sur leur partie inférieure, et grâce à une connaissance j'ai pu bénéficier d'un bon plan pour les retraiter comme d'origine en chrome dur.
Il manque à présent l'opération de rectification de leur partie supérieure cylindrique de façon à ce que ces bras puissent glisser dans leur emmanchement femelle respectif de la machine. Chaque partie concernée fait un diamètre d'environ 15mm sur une longueur de 210mm.

Le seul artisan que j'ai trouvé dans mon coin qui accepterait le travail est spécialisé dans la rectification automobile. Il veut bien rectifier du chrome dur, mais à la condition que lui fournisse les pièces prêtes à être prises entre la broche et la contre-pointe de sa rectifieuse à meule qui ne sert d'ordinaire que pour du vilebrequin.

Pour l'extrémité supérieure (selon photo) pas de pb il y a le trou de centrage, pour la partie inférieure en revanche cela se complique car la forme terminale complexe de chaque bras n'offre aucune prise ! La question : qu'imagineriez-vous comme astuce permettant de faire le montage de ces bras sur une broche de rectifieuse s'il vous plait ?

Un grand merci d'avance pour vos bon conseils.
Cdlt
 
philippe2
philippe2
Compagnon
20 Fev 2016
995
A côté d'Orléans
Bonjour,

Il s'agit de savoir si une rectification des queues cylindriques dans les règles de l'art est nécessaire. Si oui, la réponse de ton pro est correcte compte-tenu des moyens à sa disposition.
Mais s'il s'agit juste de rafraichir les queues cylindriques en faisant tomber la corrosion pour qu'elles rentrent dans leur alésage, l'utilisation de toile émeri à la main, avec un bon étau, et un peu d'huile de coude devrait suffire.

Bien cordialement,
 
osiver
osiver
Compagnon
7 Sept 2013
12 003
Il faut reprendre entre le haut des bras et le bas du post-it, c'est ça ? :smt108
 
G
guy34
Compagnon
4 Mar 2010
4 550
nord montpellier
bonjour ,

dans la mesure où il existe vers le bas ( près des fouets ) une bonne partie cylindrique concentrique , il serait possible de serrer sur les fouets ( avec de bonnes brides ) un attelage se prolongeant par une partie pouvant être tournée ; cette dernière étant destinée au mandrin de sa machine ; il faudra donc un tour entre temps ;
A+++++
GUY34
 
Dodore
Dodore
Compagnon
27 Oct 2008
16 376
F-69400 villefranche sur saone
Un peu plus de précision sur les parties à retoucher leurs positions sur les pièces
Egalement comment est équipé la rectifieuse de vilebrequin , comment sont montés les vilebrequins sur la rectif ?( photo et marque)
Quel outillage et quel montages sont disponible sur cette rectif
J'ai travailler quelque temps dans une usine qui fabriquait des rectifs de vilebrequin , je precise quand même que je n'ai jamais fait de rectification, mais il me semble que ces machines était très pratique pour le travail qu'elles doivent effectuer , mais dès qu'on veut faire un travail autre ce n'est plus aussi simple

Puisque que le rectifieur te propose de retoucher tes pièces , il serait judicieux qu'il te propose egalement le genre de montage qu'il serait souhaitable d'avoir pour faire ces retouches
 
C
cocosteel
Nouveau
21 Jan 2015
17
  • Auteur de la discussion
  • #6
Bonjour et merci à vous pour vos réponses rapides, c'est vraiment sympa de votre part.
La photo présentée ci-dessus donnait une idée des bras avant re-chromage, à présent voici à quoi ils ressemblent :
[div=none] 43b408c667eab8832c53bdfa591c9492cf671d6d.jpg [/div]
(NB : le post-it de la 1ère image était là uniquement pour maintenir le bras en position profil de façon à mieux apprécier sa forme de fourche).

A ma demande les pièces ont vraiment bien été "chargées" en chrome dur (contact alimentaire oblige, et histoire d'être tranquille pour longtemps). Donc effectivement à présent elles sont trop grosses en diamètre pour entrer dans leur coulisses femelles qui les accueillent sur la machine.
Le rectifieur m'a dit que vu la couche de chrome, il était obligatoire de passer par une rectification à la meule, que tout autre procédé sera voué à l'échec selon lui (soit pour la pièce, soit pour l'outillage).

Ok pour essayer de faire un "attelage" (selon vos termes ^^), mais en quelle matière faut-il le prévoir de sorte à ce que ça puisse entrainer correctement la pièce sans pour autant la marquer ? à mon niveau je ne peux travailler que le bois, j'imagine que cela ne conviendra pas :-/

Je passerai voir le rectifieur dès que possible pour en savoir plus sur son matériel. Concernant la réalisation de l'attelage il m'a gentiment (au sens poli du terme) fait comprendre qu'il ne souhaitais pas s'en occuper, que cela ne faisait pas partie de son quotidien de travail car il ne rectifie que du vilebrequin d'ordinaire.
De plus s'agissant de pièces prévues pour le contact alimentaire, il ne veut prendre aucune initiative qui transgresserait cet aspect supplémentaire du problème.

Merci à vous pour vos bons conseils.
Cdlt
 
G
guy34
Compagnon
4 Mar 2010
4 550
nord montpellier
RE ,

il serait judicieux qu'il te propose egalement le genre de montage qu'il serait souhaitable d'avoir pour faire ces retouches
.... et tu écris un peu plus bas : "justement , il n'en avais pas" ............
A++++
GUY34
 
osiver
osiver
Compagnon
7 Sept 2013
12 003
Est-ce que la partie à rectifier est déjà bien cylindrique ? Parce que le reste me semble patatoïdal, il va être difficile de s'aligner :o
 
C
cocosteel
Nouveau
21 Jan 2015
17
  • Auteur de la discussion
  • #9
Re,
La partie à rectifier est bien cylindrique je confirme. Enfin, disons plutôt qu'elle s'inscrit dans un cylindre car il y a un côté creusé en crémaillère (lequel a été préservé du chromage d'ailleurs).

Et sur la partie inférieure (là où s'arrête le repère inférieur de rectification sur la 2nde photo) je confirme également que cela devient totalement patatoide.

Merci à vous.
 
S
stanloc
Compagnon
29 Oct 2012
5 120
Stan
 
Dernière édition:
B
bidul
Nouveau
11 Déc 2010
30
Bonjour,
Peut être qu' il serait possible de rectifier en centerless, en admettant que le déséquilibre ne fasse pas sortir la pièce de l' entraînement tambours meule. Il faut attendre la confirmation d'un pro et trouver l' artisan équipé.
A+
 
Dodore
Dodore
Compagnon
27 Oct 2008
16 376
F-69400 villefranche sur saone
Pour ma part
Je te conseillerais de voir un proffessionnel
Lui sera capable, normalement, s'il accepte le travail de prévoir le montage qui va bien et qui lui convient
Avec ton rectifieur de vilebrequin , si ça ne marche pas correctement , il va dire que ce n'est pas de sa faute , en plus il faudra qu'il soit capable de se servir du montage que tu auras fabriqué et d'après ce que tu dis ce ne semble pas être le cas
 
osiver
osiver
Compagnon
7 Sept 2013
12 003
Je suis sur la ligne de Stan.
Usiner un manchon à engager sur la partie patatoïdale, muni de 2 série de 3 vis à 120° pour se centrer (et se bloquer) autant que possible. Sa longueur devra dépasser la partie patatoïdale + les griffes + une marge. Il passera autour des griffes grâce à un fraisage en long. Au bout, côté griffes, un "couvercle" vient le fermer et c'est ce couvercle que l'on usinera au tour pour créer un arbre saisissable par le mandrin de la rectifieuse, coaxial à la partie à rectifier.
Pour le second bras, il faudra après montage du manchon (aussi coaxial que possible) reprendre l'arbre au tour pour le rendre parfaitement coaxial de la partie à rectifier.

Pas mal de boulot en perspective ! :eek:
 
Dodore
Dodore
Compagnon
27 Oct 2008
16 376
F-69400 villefranche sur saone
Bonjour,
Peut être qu' il serait possible de rectifier en centerless, en admettant que le déséquilibre ne fasse pas sortir la pièce de l' entraînement tambours meule. Il faut attendre la confirmation d'un pro et trouver l' artisan équipé.
A+
Il me semble que la centerless demande d'avoir , au minimum que la partie qui va être rectifier soit cylindrique , sans creux,ce qui ne semble pas être le cas puisqu'il y a une crémaillère
 
C
cocosteel
Nouveau
21 Jan 2015
17
  • Auteur de la discussion
  • #16
Bonjour et sincèrement merci à tous pour votre participation qui aide à faire avancer les choses.

J'avais effectivement vu la possibilité de la rectification centerless, mais sauf incompréhension de ma part la partie usinée avec des dents interdit cette solution également.
Réaléser chaque bielle de bras (c'est le nom de la pièce femelle de la machine dans lequel le bras est emmanché), oui mais je préfère garder cette solution en ultime secours et essayer de travailler au maximum sur les bras eux-mêmes.

Beaucoup de travail donc pour réaliser un attelage centré, hélas je crains qu'il n'y ait pas d'autre solution. Les pièces de cette machine ne sont plus fabriquées, et quitte à les faire refaire en inox je n'ose même pas imaginer combien il en couterait en matière et heures de travail à partir d'un "bloc de matière" massif !

Mon gros pb c'est que là où je vis l'industrie de travail du métal est très faible, il n'y a que 2 rectifieurs véritables et je suis donc bien obligé de passer par eux quitte à prendre le risque. Le rectifieur qui ne m'a pas (encore) fermé sa porte cogite également de son côté.

Concernant l'attelage, une question bête : est-ce qu'il n'y aurait pas plus simplement moyen de se prendre directement sur les départs de fourches plutôt que la partie oblongue ?

En fait le détail que je perçois pas, c'est de savoir l'effort que va devoir supporter l'attelage (le rectifieur pourra surement m'éclairer à mon prochain contact). Je présume que la broche de la rectifieuse ne tourne pas très vite, mais est-ce que la meule "force" vraiment sur la pièce travaillée à l'instar d'un outil de tour ?

Ci-jointes d'autres photos cliquables si cela peut vous inspirer, en vous remerciant encore pour votre aide à tous.

[url=http://reho.st/view/self/916af763addb09892545c0add7816db80b1269c6.jpg] 916af763addb09892545c0add7816db80b1269c6.jpg [/URL]

1c017e1ba2ce35be7caa64321cad75c726cb36ac.jpg

ee5c5ef4b1eee3d724cfebd2ed56f397cf6be480.jpg

0d8026382a512027ca0bd6b31b7672c51dd2721e.jpg

Cdlt
 
S
stanloc
Compagnon
29 Oct 2012
5 120
Stan
 
Dernière édition:
C
cocosteel
Nouveau
21 Jan 2015
17
  • Auteur de la discussion
  • #19
@Dodore : Je préfère insérer des vignettes qui n'encombrent pas le fil de discussion. En y cliquant dessus on obtiens l'image à sa taille d'origine.

@stanloc : biensur que c'est du bricolage, faute de savoir faire mieux à mon niveau et d'avoir les bons professionnels référencés dans mon répertoire :(
Si vous avez l'adresse de quelqu'un qui sait travailler l'inox de la sorte pour faire refaire tout cela en neuf alors je suis preneur bien volontiers de tout bon tuyau. La forme de de la partie "mélange" n'a effectivement pas besoin d'une précision (hormis pour l'autre bras en forme de boucle qui doit froler le bord de cuve le plus possible).

Merci encore.
 
Dodore
Dodore
Compagnon
27 Oct 2008
16 376
F-69400 villefranche sur saone
Ben moi je préfère avoir directement les photos sur le forum sans avoir à faire des manipulations c'est à mon avis plus facile à lire .. Chacun ses goûts
 
C
cocosteel
Nouveau
21 Jan 2015
17
  • Auteur de la discussion
  • #21
Entendu, qu'à cela ne tienne
916af763addb09892545c0add7816db80b1269c6.jpg



1c017e1ba2ce35be7caa64321cad75c726cb36ac.jpg


ee5c5ef4b1eee3d724cfebd2ed56f397cf6be480.jpg
 
Dodore
Dodore
Compagnon
27 Oct 2008
16 376
F-69400 villefranche sur saone
Pour ce qui est de la rectif , pour le peux que j'en connaisse, le plus délicat est la mise en position
Pour l'usinage avec une meule adapté il n'y a pas a mon avis de difficulté
 
kiki86
kiki86
Compagnon
7 Jan 2015
4 445
Maisons Alfort
bonsoir
la centerless demande seulement une rectitude
peux tu mettre la section de la pièce au niveau de la crémaillère ?
 
JeanYves
JeanYves
Compagnon
28 Oct 2008
13 620
F - 56 Bretagne
Bsr ,


Avec ce type de pièce 2 solutions ;
- soit on accepte de faire au tour un point de centre dans la fourche qui va permettre de deprendre la pièce en rectif .
- soit faire une petite pièce en fraisage comportant un point de centre qui va s'emboiter dans la fourche avec 1 ou 2 vis de serrage et ainsi pouvoir la rectifier en toute securité .

Car ce type de pièce en rectif centerless risque de voler .
 
FB29
FB29
Compagnon
1 Nov 2013
8 757
FR-29 Brest
Dernière édition:
C
cocosteel
Nouveau
21 Jan 2015
17
  • Auteur de la discussion
  • #26
Bonjour et merci pour vos réponses. J'ai déjà longuement creusé la piste Artofex avec les rares acteurs encore présent du marché, mais rien n'a abouti pour mon modèle très particulier. C'est donc pour cette raison que j'ai fait rechromer les bras actuel et que je suis venu spécifiquement chercher de l'aide ici en ce qui concerne le moyen de fixer cette pièce sur une rectifieuse.
Le trou de centrage côté patatoïde était présent à l'origine, tout le laisse supposer. Mais les fabriquants de ce bras sont néanmoins parvenu à le combler avant de réaliser le traitement de surface de la pièce.

La piste de Stanloc consistant à faire refabriquer ces bras en inox forgé me plairait beaucoup, mais pour l'explorer je suis preneur bien volontiers de contacts pros qui sont capable de ça. Stanloc, vous abordez la discussion avec un regard d'excellence de résultat, vous avez surement une adresse à me communiquer (sans vouloir insister) s'il vous plait ?

Merci beaucoup et bonne journée à tous.
 
FB29
FB29
Compagnon
1 Nov 2013
8 757
FR-29 Brest
Bonjour,

Le trou de centrage côté patatoïde était présent à l'origine
Alors le plus simple semble de faire pareil qu'à l'origine :roll: ... il y a quelque chose qui bloque dans ce principe :roll: ?

Cordialement,
FB29
 
Dernière édition:
C
cocosteel
Nouveau
21 Jan 2015
17
  • Auteur de la discussion
  • #28
Alors le plus simple semble de faire pareil qu'à l'origine :roll: ... il y a quelque chose qui bloque dans ce principe :roll: ?
Oui la pièce ne peut pas rester avec un trou à cet endroit (bourrage de pâte alimentaire par la suite à l'utilisation) et le chromage sera également détruit. C'est envisageable uniquement si un tiers est ensuite capable de regarnir le trou et de refaire un chromage localisé à cet endroit de la pièce (chromage dur avec certificat d'alimentarité, cela va s'en dire).
Cela est-il au final plus simple et moins couteux que la solution de l'attelage ? rien n'est moins sûr je pense.
 
JeanYves
JeanYves
Compagnon
28 Oct 2008
13 620
F - 56 Bretagne
Bjr ,

Ce n'est pas bien difficile de faire une petite pièce metallique , la monter dans la fourche et faire un point de centre au tour .
Elle permettrait de rectifier entre pointe , et bien sur l'enlever ensuite .
Ainsi on ne touche pas au traitement de surface .
 
osiver
osiver
Compagnon
7 Sept 2013
12 003
Ouaip !
Mais quel est le montage accepté/exigé par le rectifieur ? Mandrin contre-pointe ou entre pointes ? :smt104
 
Haut