Moteur à électrique à plusieurs vitesses

  • Auteur de la discussion yvon29
  • Date de début
yvon29
yvon29
Compagnon
31 Juil 2012
3 971
FR-77250 Fontainebleau
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonsoir

Une question me trotte dans la tête depuis des lustres , la voici :

Peut on obtenir à partir d'un moteur en tri ordinaire à rotor à cage à écureuil, à 2 ou 4, ou autres nombres de pôles (2850 ou 1400 , etc...trpm ) un moteur à 2 vitesses en coupant en deux les bobines ( ???? et donc doubler le nombre de pôles ....)

Par exemple : créer un moteur Dhalander à partir d'un moteur« simple » à une vitesse en divisant les bobines par deux ???

Ou encore découper les bobines pour les re-agencer en 4 pôles au lieu de 2 et pouvoir bien sûr le connecter dans sa config' de départ ???

et/ou aussi en l'alimentant avec une tension différente :220 tri au lieu de 380 v Par exemple ???

Je sais que je rêve ( un peu, beaucoup, passionnément , ....) mais je pense n'avoir rien lu à ce sujet ( pas bon signe....)

Merci d'avance
Yvon
 
C
champimatic
Compagnon
2 Mar 2014
2 243
77 Seine et Marne
Bonjour

Je pense que ça doit etre possible en Dhalander il sera mono tension mais il faudrait poser la question à labobine !
 
philou57
philou57
Ouvrier
28 Déc 2015
273
thionville
peut-être que je vais dire une con-- rie mais a mon avis il faudra l'alimenter a une tension bien inférieur a celle inscrite sur la plaque
si suivant le couplage tu peut le faire fonctionner a une tension de 220 v~ tu ne pourra le faire tourner a cette tension vu que tu coupe tes enroulements
en deux !en 110 a l’occurrence

attendons effectivement la réponse de labobine
 
moufy55
moufy55
Modérateur
23 Nov 2010
6 078
FR-55 Sud-Meusien
Oui, l'homme a inventé ca !
On en trouve sur des machines-outils, j'en ai un sur une scie à ruban métal:
Un 3000/1500, ajouté à une boîte de vitesse simple, et quelques étages de poulies, ça permet d'avoir une bonne gamme de vitesse
 
Labobine
Labobine
Modérateur
13 Mar 2009
3 559
F - 12000 RODEZ
Bonjour,
On peut réver sans passer pour un con.
A cette page :
https://sites.google.com/site/lereb...nces-de-base/initiation-au-schema-de-bobinage
j'explique tout simplement la relation entre bobine et nombre de pôle et vous comprendrez que l'on ne peut pas changer comme cela le nombre de pôles avec un bobinage simple rien qu'en trifouillant les bobines.
Quand à alimenter le moteur avec une tension inférieure, on obtient bien par glissement une vitesse réduite mais qui n'est pas stable et qui varie suivant la puissance demandée.
 
yvon29
yvon29
Compagnon
31 Juil 2012
3 971
FR-77250 Fontainebleau
  • Auteur de la discussion
  • #6
Bonjour et merci à notre expert et aux autres bien sûr.

Je me disais que en partant d'un moteur 4 pôles, on pouvait le transformer en 2 pôles en arrivant à alimenter une bobine sur deux, en gardant la possibilité de le connecter aussi en 4 pôles...
Idem pour 8 / 4
Et encore mieux 8 , 4 et 2...
Et je crois que c'est ce qui est décrit sur ton site
Le problème c'est qu'en triphasé ça commence à faire pas mal de bobines....
 
Labobine
Labobine
Modérateur
13 Mar 2009
3 559
F - 12000 RODEZ
Bonjour,
On ne peut pas refaire simplement les connections car il faut changer le pas et donc il faut rebobiner le moteur à condition que le nombre d'encoches soit compatible avec le nombre de pôles multiplié par le nombre de phases soit pour 2 pôles 3*2=6, 4 pôles 4*3=12, 6 pôles 6*3=18, ect.......
 
M
moissan
Compagnon
13 Mar 2012
11 794
FR-16 angouleme
c'est bien le principe des moteur 2 vitesse : on remarque qu'on peut faire 4 pole avec 2 bobine , en les branchant dans le sens qu'il faut pour que le flux soit positif dans les bobine et negatif entre les bobine

en inversant une des bobine , le flux est positif dans une bobine negatif dans l'autre bobine , et nul entre les 2 bobine : ça fait bien 2 pole donc la vitesse rapide , mais la disposition de ce bobinage n'est pas optimum : le rendement serait meilleur si les 2 bobine se touchait sans cet espace neutre qui sert au 4 poles

donc un moteur bobiné pour faire un vrai 2 pole n'aura pas les bobinage bien placé pour faire 4 pole

autre probleme pratique : modifier les connection bobine par bobine ne serait possible que pour un moteur dont le bobinage n'est pas imprègnè ce qui est très rare
 
Dernière édition:
Labobine
Labobine
Modérateur
13 Mar 2009
3 559
F - 12000 RODEZ
Bonjour,
Quand on fait du "bricolage sans tambour ni trompette" on a qu'un résultat de n'importe quoi.
Si, on prend un 4 pôle pour le bricoler en 2 pôles, appelez moi lorsque qu'il démarrera parceque ce jour là les poules auront des dents et cela en plus je l'ai déjà essayé.
Si Dahlander a fait breveter son couplage ce n'est pas pour rien.
 
Dernière édition:
asgardatoi
asgardatoi
Apprenti
27 Déc 2012
105
Bonjour,

Je regrette qu'Yvon ai décidé de ne pas donner suite à son idée, cependant son découragement me semble parfaitement compréhensible.
Je le regrette parce que j'étais personnellement intéressé par cette question.

Il est certain que l'idée d'alimenter une bobine sur deux, pour changer le nombre de pôle, ne marchera pas. En tout cas je ne vois pas de schéma qui permettent de le réaliser. Quant à baisser la tension on diminue avant tout la puissance.
Mais si l'idée de fond était de modifier les connexions de bobines, ben y'avait de l'idée. C'est une idée qui a inspiré les ingénieur, plusieurs procédés ont été développés et ont débouchés sur des productions. Le plus connu, le plus évoquée, c'est le couplage Dahlanders. Et si les schémas vous prennent la tête, le principe est aussi simple que le décrivait Moissan, les bobines sont connectés de façon conséquente ou non.
On a récemment eu la gentillesse de me faire parvenir un numéro de technique de l'ingénieur qui mentionne également d'autres procédés. Dans le principe ils ne sont pas plus compliqués que le Dahlander. Mais ils permettent par exemple d'obtenir un nombre de pôle qui ne soit pas du simple au double et certaines solution sont d'une grande liberté relativement à la définition du pas polaire de Labobine.
Pour ceux que ça intéresserait voici une adresse ou télécharger ce numéro :
https://info-ofppt.com/telechargeme...es-tournantes-a-courant-alternatif-ofppt.html

N'étant malheureusement ni ingénieur, ni bobineur, pour moi la mise en pratique de ces procédés relèvera nécessairement du bricolage. Je ne fabrique pas mes moteurs, ils arrivent tout fait. La possibilité de transformation est donc subordonnée à la construction même du moteur.
S'il se trouvait quelque personne qui souhaite réfléchir aux possibilités de bricolage qu'offrent certains moteurs, certains schémas, je serai heureux de m'y associer.

Bonne journée à tous.
 
asgardatoi
asgardatoi
Apprenti
27 Déc 2012
105
Pour illustrer le cas simple du bricolage en Dahlander.

Voici le schéma d'un classique tétrapolaire transmis par Jean Yves membre du forum :

bobinagemoteurtri-jpg.jpg



Et voici un schéma de Dahlander emprunté à la schématèque de Labobine :


Ce dernier est à 12 encoches, ses bobines occupent trois fois moins d'encoches que les bobines du premier.
A cette exception près, ces deux schémas sont rigoureusement identiques.
Reste le souci d'avoir accès aux connexions du chignon. Les moteurs que j'ai ouverts datent de mathusalem, il n'y avait pas de résine.
 
M
MARECHE
Compagnon
6 Fev 2011
2 811
Nancy
Bonjour,
Cet article cité est très bien. Il y est pourtant écrit noir sur blanc montage particulier = compromis (entre la facilité, la puissance, les harmoniques et le cosinus phi). Donc si vous avez un vieux moteur avec plein de grosses encoches, allez chercher chez votre distributeur de l'isolant d'encoches, une bobine de fil et expérimentez! Ayez un rototransfo triphasé pour les essais de mise en route et quelques voltmètres et ampèremètres pour voir ce qui se passe. C'est un sujet passionnant mais n'oubliez pas
-plein de gens on déjà fait des tas d'essais.
-les essais négatifs sont rarement publiés.
-le moteur asynchrone ne fonctionne bien que dans des limites étroites.
N'ayez pas peur de rebobiner plusieurs fois....
Bonne manip.
Salutations
 
asgardatoi
asgardatoi
Apprenti
27 Déc 2012
105
Cher Mareche,
Je trouvais également cet article passionnant. Si des membres du forum en avait d'autres dans ce goût je suis preneur.
Pour ce qui est de se lancer dans le bobinage, vous êtes très encourageant, presque tentant, mais je ne me sens pas de me lancer seul dans ce type d'entreprise. En fait j'attends d'avoir une idée véritablement géniale, nécessitant la réalisation d'un moteur atypique, pour y aller.
En attendant ce grand jour, pour être prêt, par amour de l'art, j'étudie le bobinage.
Comme je l'évoquais, dans le registre du bricolage, il y a peut être un intérêt. Et le compromis est un principe de base de cet art des solutions bancales.
Si l'on souhaite une solution tout à fait professionnelle, simple et relativement accessible l'homme moderne a inventé : "le variateur de fréquence".
Pour un usage plus amateur, bricoler un moteur à partir de quelque chose d'existant est peut être-intéressant ; pour se faire un moteur à deux vitesses en 220 tri, pour essayer de le faire fonctionner en mono avec un condensateur si l'on n'a pas le triphasé ... il faudrait essayer, voir si ça marche. On se lancera dans la Formule E après.
Pour ma part je publie les idées débiles que j'ai dans la tête et la manièrent dont elles foirent quand j'essaie. Les succès vont venir, soyez prêts ce jour-là.
Bien cordialement.
Asgard
 
Sujets similaires Forum Date
Électricité/électronique (Hors usinage)
Electricité, variateurs, convertisseurs et moteurs
Électricité/électronique (Hors usinage)
Electricité, variateurs, convertisseurs et moteurs
Electricité, variateurs, convertisseurs et moteurs
Électricité/électronique (Hors usinage)
Electricité, variateurs, convertisseurs et moteurs
Electricité, variateurs, convertisseurs et moteurs
Electricité, variateurs, convertisseurs et moteurs
Modélisme
Electricité, variateurs, convertisseurs et moteurs
Electricité, variateurs, convertisseurs et moteurs
Electricité, variateurs, convertisseurs et moteurs
Electricité, variateurs, convertisseurs et moteurs
Moteurs thermiques et véhicules associés
Haut