Méthode pour copier l’angle, d’un cône

  • Auteur de la discussion pat 77
  • Date de début
P
pat 77
Ouvrier
11 Jan 2010
320
77
  • Auteur de la discussion
  • #1
bonsoir a tous
quelle est la mayeur méthode pour prendre la pente ou degrés d'un cône intérieur
de petit diamètre environ 20 mm sur 30 mm de long au plus gros pour une affuteuse a fin de réaliser des porte meule
ou ci quelle qu'un a déjà les cote pour cette affuteuse
cordialemnt

87995377c751164809329097669044099694c581.jpg
 
sergepol
sergepol
Compagnon
20 Mai 2012
2 018
Flers 61100
Première solution: matériel a rassembler :2 billes de Ø égal (8 maxi) + cales étalon +table de trigo + formulaire Adam mesurer 2 Ø a des hauteurs différentes le plus éloignées possible et la distance entre les 2 plans de mesure
Si le cône est petit ce n'est pas une partie de plaisir.
Seconde solution: monter un moyeux sur le tour, le centrer (en 4 mors) et le dévoiler parfaitement puis palper avec un Pepitas la génératrice du cône parfaitement a hauteur d'axe avec le petit chariot; quand le comparateur reste au zéro "yapuka" faire un ou 5 autres moyeux.
Bon courage, j'espère que vous êtes consigné dans votre atelier pour longtemps car sur un moyeux de meules nombre de portées doivent êtres réalisées sans démontage pour garantir concentricité et équilibrage.
Bon courage.
 
moufy55
moufy55
Modérateur
23 Nov 2010
4 707
FR-55 Sud-Meusien
J’ai plus simple (mais moins de points au Scrabble):
Entre pointes, comparateur à déplacer sur la longueur, objectif: Zéro.

Mais on doit trouver plus compliqué :siffle:
 
moufy55
moufy55
Modérateur
23 Nov 2010
4 707
FR-55 Sud-Meusien
Ma méthode ne fonctionne effectivement, uniquement si, on possède un modèle du cône porte-meule, bien vu :wink:
 
Dodore
Dodore
Compagnon
27 Oct 2008
15 302
F-69400 villefranche sur saone
Il y a aussi par essai ... c’est comme ça qu’on faisait dans le temps où il n’y avait pas de comparateur ( si si! J’ai connu cette époque, et là première boîte ou j’ai bossé il y avait LE COMPARATEUR pour 10 tourneurs )
mais il faut pour ça avoir la pièce qui s’ajuste dessus à proximité ou pouvoir démonter la pièce en court d’usinage
pour ça, on calcul en mesurant au pied à coulisse sur la pièce ( même grossièrement)
on commence à vérifier là portée du cône et avant la fin , on peut même dire , on commence à contrôler dès qu’on peut faire des essais , pour tester la portée ( j’ai déjà dit , un truc qui va super c’est le noir de fumée ( sur la flamme d’une bougie)
on corrige si besoin , et quand la portée est bonne on met à la cote finale
 
L
la goupille
Compagnon
11 Fev 2016
1 312
FR04200
Bonjour
J'ai la même machine et pas de tasseau porte meule.
J'ai encore dans l'idée de démonter le moteur pour changer les roulements et poser le rotor entre pointes pour régler le petit chariot.
L'autre idée est de tourner une succession de cône mâle pour se régler avec passage au bleu sur le seul tasseau que je possède.
En suite tourner 10 tasseaux .
Luc
 
Dodore
Dodore
Compagnon
27 Oct 2008
15 302
F-69400 villefranche sur saone
C’est un peu ce que j’explique au dessus
mais au lieu de tourner une succession de cone mâle , on en tourne qu’un seul en faisant des essais de portée par petite passe jusqu’à trouver la bonne inclinaison
 
FB29
FB29
Compagnon
1 Nov 2013
8 593
FR-29 Brest
Seconde solution: monter un moyeux sur le tour, le centrer (en 4 mors) et le dévoiler parfaitement puis palper avec un Pepitas la génératrice du cône parfaitement a hauteur d'axe avec le petit chariot; quand le comparateur reste au zéro "yapuka" faire un ou 5 autres moyeux.
Ça me paraît pas mal. Variante: prendre la broche cône femelle en mors doux, voire sur cimblot fendu selon l'outillage dont on dispose.
 
bugey01
bugey01
Compagnon
10 Avr 2009
678
F-01500
Bjrs
La marque de la machine et faire des montage avec des cônes du commerce déjà ? non
Cordialement
 
EncoreUnPseudo
EncoreUnPseudo
Ouvrier
3 Oct 2016
287
Il y a aussi par essai ... c’est comme ça qu’on faisait dans le temps où il n’y avait pas de comparateur ( si si! J’ai connu cette époque, et là première boîte ou j’ai bossé il y avait LE COMPARATEUR pour 10 tourneurs )
mais il faut pour ça avoir la pièce qui s’ajuste dessus à proximité ou pouvoir démonter la pièce en court d’usinage
pour ça, on calcul en mesurant au pied à coulisse sur la pièce ( même grossièrement)
on commence à vérifier là portée du cône et avant la fin , on peut même dire , on commence à contrôler dès qu’on peut faire des essais , pour tester la portée ( j’ai déjà dit , un truc qui va super c’est le noir de fumée ( sur la flamme d’une bougie)
on corrige si besoin , et quand la portée est bonne on met à la cote finale
Si j'ai bien compris et pour résumer: Quand tu as commencé, tu usinais sans comparateur en t'éclairant à la bougie :-D
 
Mcar
Mcar
Compagnon
tourner une bague à un diamètre , tourner une deuxieme bague à un diamètre inférieur
pratiquer un trou sur les deux baugue pour y laiiser passer une jauge de profondeur
l’arrête qui vient en contact sur le diametre du cone doit être sans chanfrein
mesurer la distance des deux bagues
appliquer la trigonométrie qui s'impose
 
D
Dombes69
Compagnon
29 Mar 2019
776
Bonjour
Vous tournez le porte meule sur un tour, le moyen le plus sur pour réaliser le cône est avec un appareil à tourner conique .
Pour régler cet appareil il faut sérrer la pièce ayant le cône modèle en mors doux , il faut palper la génératrice avec une montre de comparateur pour régler la coulisse orientable
Cette vidéo explique comment procéder : La démonstration commence à 6mn 30.
A+
 
Haut