Dépannage Longueur courroie plate

  • Auteur de la discussion yvon29
  • Date de début
Y

yvon29

Compagnon
Courroie

Bonjour



J'ai une perceuse à colonne en CM3 dite "noname" : c'est à dire modèle 1930 avec moteur au sol.



La courroie est hs et je vais la changer. C'est une courroie textile enrobé de 35 mm de largeur x 4 mm et quelques d'épaisseur.


Le problème c'est que l'entraxe est fixe. Et je n'envisage pas d'installer un enrouleur : ça fonctionnait très bien jusqu'à présent

Et comme l'humidité atmosphérique et la température sont variables (contrairement à l'entraxe :wink:) j'observe des variations de la tension de la courroie.

IMG_20220430_174506.jpg

Au passage voyez mon étau "fractal"...

Ma question est donc: qu'elle pré-tension de la courroie faut il prévoir ?

J'avais lu quelque part que la courroie devait être entre 1 et 3% plus courte qu que la longueur théorique...

Ma courroie fera environ 2 m, (edit : non plutôt 3m et quelques) donc pré tension entre 20 et 60 mm

Qui aurait une expérience ?

Bien sur c'est une courroie agrafée, et je ne voudrais pas la couper trop courte...
 
Dernière édition:
E

elocirbel

Guest
au risque de me faire avoir par les modérateur !! la courroie j'en ai fait une avec une ancienne courroie de presse ronde,c'est du caoutchouc ,donc cela ce tend et détent suivant le temps et rien ne change a la tension de celle ci,mais bon il faut avoir la matière adéquate,et cela fonctionne très bien,faut juste la coupé a la longueur et la largeur,dans mon apprentissage la courroie de cette perceuse était en cuir
 
P

pierremertus

Ouvrier
bonsoir ces courroies doivent toujours être détendue ou enlevée de la poulie une fois le travail terminé
 
C

claude74

Compagnon
Bonjour .
Je vais suivre ton sujet : j'en ai une un peu dans le même style et il me reste a remettre le moteur , également au sol , je pensais faire une plaque avec un axe horizontal d'un coté et de l 'autre une tige filetée qui servirai de tendeur .......
Je vais voir les réponses a venir pour ce problème de courroie.
 
Dernière édition:
Y

yvon29

Compagnon
Bonjour et merci pour vos réponses

@lebricole : j'ai déjà une courroie textile et de l'agrafe. Elle posée (sur la photo) sur la table de la perceuse.

@pierremertus : faudra que j'y pense. Je ne le faisais jamais :oops:

@claude74 : le moteur est monté sur basculeur, mais il y a 2 courroies trapezoidales pour réduire le vitesse de l'arbre du bas à env 500 trpm.
Malheureusement, cet arbre là est fixé.

______________________________

Je pense que je vais mettre 1%, donc 20 mm de tension.
Comme ça, si ça ne va pas, je pourrais raccourcir encore un coup... :wink:
 
Y

yvon29

Compagnon
Bonjour

Retour d'expérience :
Montage au moins de mai avec 10 mm de tension. Je m'étais dit, je ne vais pas au maxI tout de suite...

C'était ok, tension on dira raisonnable.

Par contre, cet été la courroie était vraiment trop lâche, quasiment inutilisable du a la sècheresse (pas à cause de la température je pense...)

Actuellement, l'atelier est très humide.
Le courroie est vraiment très (trop ?) tendue, ça saute au besoin mais ça ne patine pas !

En dehors d'installer un enrouleur, je ne vois pas quoi faire... (en dehors de faire comme cet été, ne pas utiliser la perceuse en cas de sécheresse...)
 
D

Daniel Pouzenc

Compagnon
Bonjour,
Quand c'est top sec, un coup de brumisateur!
 
Y

yvon29

Compagnon
Oui
J'ai carrément passé de l'eau à l'éponge sur la courroie.
c'était bon pour faire 8 trous en une demie heure...

Vu la chaleur cet été ça sechait en deux deux...

Nb sur le tour, pour les avances il y a un courroie en cuir sans moyen de tension : c'était pareil....
 
T

tekelous

Ouvrier
OK pour la bascule, mais pour, peut-être formuler une suggestion, l'idéal serait d'avoir une vue complete de cette perceuse. ,
 
Y

yvon29

Compagnon
Je ne peux pas prendre une photo, il n'y a pas assez de recul et plein de choses qui gênent devant...

Voici une photo du Web d'exactement la même perceuse que la mienne.

Screenshot_20221026_232643_com.google.android.googlequicksearchbox_edit_152149589616887.jpg


La poulie à gradin du bas est montée sur un arbre dont un des tourillons est un trou alesé dans le pied de la colonne...
L'autre côté, c'est une pièce fixée au socle par 2 boulons.

Sans modif complexe, pas de réglage possible de l'entraxe....

Seule option relativement simple, un rouleau qui ferait en même temps fonction d'enrouleur.
 
T

tekelous

Ouvrier
Bonjour, J'ai également une perceuse à colonne, CM 3. Celle-ci est à demeure contre un mur de mon atelier, elle est stabilisée au sol via la table basse et en hauteur au niveau du moteur. Ce moteur , axe parallèle à l'axe du mandrin, actionne un jeu de poulie pour les différentes vitesses. Pourquoi dès lors, ne pas rehausser le moteur, au niveau du col de cygne, le stabiliser sur un genre d’étagère fixée au mur. Avantage, des courroies moins longues, voir même changer le moteur et placer des poulies à gorge. ?
 
Y

yvon29

Compagnon
Bonjour

Comme d'hab'...
On parle de longueur de courroie et on dévie sur modif pour intégrer un réglage de la tension...
 
O

ornemaniste

Compagnon
Bonjour,
un galet tendeur placé judicieusement quelque part ???
 
Y

yvon29

Compagnon
Merci merci merci...

Mais mon problème c'est UNIQUEMENT la tension d'une courroie et surtout de ses variations de longueur.
 
T

tekelous

Ouvrier
Mes parents avait une machine à laver, le genre de demi tonneau avec un batteur,trois cylindres en bois qui allait dans un sens et puis dans l'autre.
il y avait une courroie de +/- 2,50 mètres, avec une seule agrafe. La courroie sur une poulie de +/- 45 cm de diamètre et celle moteur +/- 15 cm de diamètre. La courroie , un genre de truc textile gaufré caoutchouté. De mémoire, il ne fallait pas chipoté pour une tension, soit-il hiver comme été . Des fois, au démarrage, cela patinais et alors il y avait ce bâton de je ne sais quoi qu'il fallait frotter sur la bande.
 
D

Danielb42

Compagnon
A mes débuts en menuiserie nous avions une mortaiseuse possédant ce double de poulie .
si ma mémoire ne me fait pas défaut la courroie se déplaçait manuellement a l'arrêt.
ce qui était possible vu sa Longueur et la spouleur des courroies de cette époque.
et bien entendu diamètre obligatoirement identiques des poulies.
c'était entre 1956 et 1960 .
Mon père maréchal ferrant avais une perceuse de même type, je me souvient plus des détails , mais trainer dans la forge à cette époque n'était pas autoriser ; ;
 
T

tekelous

Ouvrier
Pourquoi ne pas mettre une grosse élastique ou coudre bout à bout des morceaux de bretelles.
 
T

tekelous

Ouvrier
C'est surprenant, il y a un post, (23 primo) avec les mois d'été et cordes de piano qui a disparut ? d'où ma réponse avec les bretelles.
 
Y

yvon29

Compagnon
Bonjour

Normal @tekelous : je l'ai supprimé
Je trouvais que ça partait en vrille...
De toute façon il n'y a que toi qui argumentait

Bizarre que personne n'ait ce pb.

Donc je reformule :

J'ai déjà coupé une courroie trop court : je l'avais rallongée en mettant une 2ème agrafe.

Mon idée cette fois :
des anneaux de fil de fer ou corde à piano entre les "épingles" dans chacune des demie agrafe de chaque bout de la courroie.

L'avantage c'est de pouvoir facilement les enlever en été et reconnecter l'agrafe de manière normale.

NB: l'arbre moteur (en bas) tourne à env 500 trpm, donc les risques (d'accident...) sont inextants
 
T

tekelous

Ouvrier
Bonjour, pourquoi ne pas tester une élingue, elle est plate, il y en a de différentes largeurs, cela ne s'allonge pas, ne se déchire pas, reste à solutionner la longueur exacte. pour la couture, trouver un bourrelier qui pourra coudre le raccord.
 
P

paysan

Compagnon
Bonjour,
Bizart, j'ai eu la même perceuse avec une courroie plate sans possibilité de tension et je n'ai jamais eu de soucis. Peut-être la faire sauter d'une poulie pour la détendre lorsqu'elle n'est pas utilisée.
 
Y

yvon29

Compagnon
Bonjour

Oui @paysan effectivement je la fais sauter des poulies pour la détendre...

As tu de fortes variations d'humidité dans ton atelier ?

pourquoi ne pas tester une élingue,
Euh... Comment es tu sur que ça ne varie pas en longueur ?
J'ai dans l'idée que l'adhérence ne sera pas la même qu'une courroie caoutchoutée.
 
T

tekelous

Ouvrier
Une élingue textile, par exemple en polypropylène, simple et plate, ne varie en allongement que proportionnellement à la charge qu'elle reçoit.
Une plate de 75 mm a une charge de rupture de 11000daN son allongement maxi ne peut excéder 7 %. Alors, quelle tension subit ta courroie suivant les différents degrés d'hygrométrie. 50 daN 100 daN. Quand à l'adhérence,, tu peut toujours sabler tes poulies au corindon. Sans avoir essayé, on n'as pas de résultat.
 
T

tekelous

Ouvrier
Autre solution, deux courroies, une temps sec, l'autre temps humide.
 

Sujets similaires

J
Réponses
29
Affichages
14 142
greg_elec
greg_elec
D
Réponses
19
Affichages
4 124
p7m13
P
R
Réponses
2
Affichages
2 064
Renaud64
R
fertun
Réponses
28
Affichages
8 432
Gégé 33
G
N
Réponses
78
Affichages
9 658
nipil
N
U
Réponses
11
Affichages
14 412
uelbud
U
T
Réponses
28
Affichages
3 008
Tristan l'apprenti
T
Jope004
Réponses
30
Affichages
6 081
osiver
osiver
T
Réponses
15
Affichages
3 115
tranber28
T
lion10
Réponses
13
Affichages
11 285
DANEL GUY 1
DANEL GUY 1
Haut