Historique fraiseuse Ernault Somua Z1C

doume151
Nouveau
21 Février 2019
17
Plouzané (près de Brest)
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonjour,

J'ai acheté sur Le Bon Coin une fraiseuse Ernault Somua Z1C à un particulier qui l'avait récupérée quand la société où il travaillait avait fermé il y a une dizaine d'années.

Entre temps, il l'avait stockée dans son garage sans qu'elle ne fonctionne parce qu'il n'avait pas le 400V triphasé.

Il me semblait avoir vu des messages où des personnes avaient des infos sur l'historique de certaines machines outils mais je ne sais plus si c'était le cas pour des Ernault Somua.

Le numéro de série est, d'après la plaque qui est dans le coffret électrique, 75976A.

Merci d'avance et bon dimanche.

455553-b316269c9d75baa48de64805c6527178.jpg


1570970931788.png
 
Dernière édition par un modérateur:
actm
Ouvrier
17 Décembre 2016
421
salut a voir la plaque on dirait que elle a été refrapper . pourquoi ? j ai la même et les numéros sont très biens alignes et espaces de façon claire et propre . quand au marquage sur la mienne type z1c ..n0 7387CV..shema 211800..v220..hz50 ..kw3.6.. clef 4.. mais comme dit plus haut un marquage propre et franc.
 
didier81100
Apprenti
2 Avril 2013
229
Castres
Bonjour
Sur le forum il a un sujet qui traite de ces machines
Je l'ai lu et relu une bonne dizaine de fois…..
Cette machine a évolué durant les nombreuses années de sa fabrication.
elle s'est modernisée au fil du temps ,( commandes électriques, vis a billes, toutes les manettes de blocage des 3 axes ont été ramenées sur l'avant)
On peut voir que la machine que tu nous présente est dans un très bon état cosmétique
…. peinture d'origine vert martelé.
elle était équipée d'une visue (du moins ce qui reste)
On peut voir que tu a les commandes électrique sur les 3 axes.
Tu pourrait regarder le type de vis qui équipe ta machine (tous les axes n'on pas le même type de vis)
vis trapézoidale,
vis sans jeux micromètrique LTI
vis a bille.
L'armoire électrique demande de l'attention il y a de nombreux fusibles (bien respecter le calibre pour chaquun d'eux)
de toutes façon tout est sur le forum (mot clé Z1)
bonne journée
 
doume151
Nouveau
21 Février 2019
17
Plouzané (près de Brest)
  • Auteur de la discussion
  • #8
Bonjour didier81100,

Tu pourrait regarder le type de vis qui équipe ta machine (tous les axes n'on pas le même type de vis)
Pour les vis, c'est à priori des vis trapézoïdales,

au moins sur les direction X et Y parce qu'on sait nettement le jeu quand on change de direction gauche/droite ou avant/arrière à la manivelle. Mais je n'ai pas regardé en enlevant des caches ou en regardant au travers de l'ouverture du bac à copeaux par exemple.

Pour le Z je ne sais pas parce que je suppose que s'il y a du jeu, il se rattrape tout seul par le poids des pièces mobiles, mais je suppose que c'est aussi une vis trapézoïdale.

c est la même dans un état identique
Pour actm, les problèmes que j'ai identifiés sur la mienne sont :

- l'isolant des câbles du frein du moteur de broche qui était complètement désagrégé et qui faisaient un court-circuit dans la boite à borne du moteur. Comme ce câble finissait quelque part dans le bobinage et ne semblait pas facile à remplacer, j'ai fait rebobiner ce frein (mais je ne l'ai pas encore remis en place parce que la fraiseuse n'est pas là où j'habite).
J'avais acheté un moteur frein récent sur le bon coin en me basant sur la hauteur d'axe et de la puissance (3 kW) apparaissant sur la plaque constructeur du moteur Unelec d'origine mais le flasque du moteur d'origine est en 200 mm alors que le moteur récent (et qui a l'air de correspondre à la norme actuelle) a un flasque de 250 mm. Le moteur d'origine n'est apparemment pas conforme à la norme au niveau du flasque. En plus je ne peux pas réusiner le flasque du moteur de 250 pour en faire un flasque de 200 (en réusinant le centrage et les perçages pour les vis de fixation parce que ce flasque n'est pas une pièce massive épaisse, mais est une pièce de fonderie d'aluminium "fine" avec de la matière là où elle est utile et des raidisseurs en fonderie, mais si j'usine à 200 mm, je ne tombe pas dans de la matière "continue". D'où le choix de faire rebobiner le frein (ce qui m'est revenu plus cher que le moteur complet d'occasion que j'avais acheté : 280 € HT)
Sur le moteur des avances je n'ai pas ouvert la boite à bornes, mais je suppose que l'isolant est aussi désagrégé mais là je n'ai pas de court circuit et pour l'instant ça fonctionne donc je n'ai même pas ouvert la boite à bornes pour voir l'état des isolants. Si nécessaire, par la suite je le ferai rebobiner aussi.

- Quand je demande un mouvement sur le Y ou le Z, il y a une légère rotation de la manivelle du X au début puis ça s'arrête, comme si l'embrayage du X était partiellement collé en permanence. Je n'ai pas vérifié si c'était juste un rattrapage de jeu ou s'il y avait réellement un déplacement de la table, mais ne serais-ce qu'avec l'inertie du volant, je suppose qu'il y a sans doute un réel déplacement, même s'il est léger. Je n'ai pas encore eu le temps de travailler sur ce problème.

- Le bac de lubrification avait dû rester plein au moment de l'arrêt de la machine et maintenant, je me retrouve avec comme du goudron dans le bac et dans le circuit, comme dans la pompe par exemple. Au début, la pompe était complètement bloquée par ce goudron et ne tournait pas. J'ai démonté la pompe et je l'ai nettoyée et depuis elle tourne. Il me restera à nettoyer le bac qui a l'air aussi plein de copeaux collés par ce goudron.

Je m'y remettrai l'été prochain parce qu'elle est "sur mon lieu de vacances".

Dominique
 
doume151
Nouveau
21 Février 2019
17
Plouzané (près de Brest)
Moi, la dernière fois que j'ai utilisé un tour et une fraiseuse, c'était au lycée entre 1975 et 1980.

Pour l'instant j'essaie de les faire fonctionner (à part les problèmes dont j'ai parlé plus, ça fonctionne quand même), mais je n'ai pas encore commencé à les utiliser pour faire des pièces. Peut-être l'été prochain.

Dominique
 
JASON
Compagnon
14 Novembre 2010
1 545
MARSEILLE
Bonjour,
Dans l'entreprise où j'étais, on avait acheté une ERNAULT-TOYODA Z1 C neuve et nous avions embauché pour cela un vieux fraiseur "H.Q." habitué aux fraiseuses à banc fixe.
La première chose qu'il a dit en arrivant : "On n'a pas fini d'être emm...dés avec cette bécane !"...
Aujourd'hui, il est au Paradis et le temps lui aura donné raison, nous n'avons eu que des ennuis avec cette bécane et je me souviens avoir eu connaissance de soucis avec les premiers modèles dans une autre entreprise.
Faudrait demander confirmation aux spécialistes, je n'apporte que mon témoignage, peut-être une question de malchance ?
JASON
 
Haut