fabrication d'un moule "cosmétique"

  • Auteur de la discussion v tec
  • Date de début
V
v tec
Compagnon
6 Jan 2012
2 111
  • Auteur de la discussion
  • #1
bonjour dans le cadre du travail, je dois réaliser un projet

une matière première se fond a 175°, et rentre en ébullition à 203°, je dois donc impérativement ne jamais dépasser les 200°

j'ai un fondoir double paroi à bain d'huile, donc pour cette maîtrise de la fonte cela devrait aller, là ou je dois approfondir, c est la partie mécanique du robinet que je dois également amener a 175°, pour éviter le colmatage, et sans que l'on se brûle la main.


l’idéal aurait été d'opter pour une électrovanne Electrique, et le top du top, un injecteur calibrer

puisque le soucis du robinet, est que le débit est variable en fonction de la hauteur de produit au dessus.


bref tout ça pour en arriver, au principal soucis, je dois mouler cette matière dans des moule de quelques grammes, la qualité de la forme, et l aspect extérieur à peu d'importance, à la base je dois juste des faire des carré de qq grammes, sans être ultra précis


mon soucis, est de faire la réalisation du moule et contre moule, avec les moyens du bord, a savoir:

une imprimante 3d pour la partie "contre moule"= mes carré finaux
du silicone, ou du latex liquide pour la partie moule


mais il faut également que je réfléchisse à la rentabilité et la cadence, je dois faire une support de "moule" chauffant et refroidissant

en quelques mots, je pense c'est assez proche de l'injection plastique, mais je ne maîtrise pas du tout ce domaine
mais je dois l'aborder comme à mon habitude, de manière artisanale, les pièces fini ne seront vendu que quelques dizaines de centimes, donc je ne peux pas passer trop de temps sur chacune

merci de votre aide
 
J
Jean974
Apprenti
23 Déc 2015
140
bonjour,

difficile de t'aider sans comprendre ton projet, quelle matière tu travailles, et quelle quantité tu veux obtenir à chaque coulé.

jean
 
V
v tec
Compagnon
6 Jan 2012
2 111
  • Auteur de la discussion
  • #3
la matiere premiere est une résine qui fond a 175°, et ebulittionne à 200°, chaque coulé sera de quelques grammes, j'ai pas encore pesée, mais 4-5 grammes environ, il ne doit pas y avoir d'impuretés du au moulage
 
J
Jean974
Apprenti
23 Déc 2015
140
pourquoi pas tout simplement à la louche ? je suis désolé, mais avec aussi peu de renseignements ....
 
serge 91
serge 91
Lexique
18 Fev 2010
7 491
FR-91 Brétigny sur Orge
Bonjour,
Et en quelle quantité par jour/mois/année ?
Entre une production "continue" et une occasionnelle, le processus est complètement différent!
 
O
Otatiaro
Compagnon
6 Mai 2007
1 152
Metz (57)
Salut,

Il faudrait aussi savoir quelle est la forme de la pièce finale, si elle se prête bien à l'injection, etc.
Comme le demande @serge 91 quantité/débit va aussi définir d'une part tes besoins, et d'autre part ton budget.

Ces derniers temps j'ai fait plusieurs empreintes d'injection plastique (PA6.6) en aluminium. On doit encore pas mal améliorer le processus d'injection (on travaille avec Holipresse sur ce sujet) mais les pièces sont plutôt très bonnes en sortie de moule.
Pour préchauffer le moule on le pose simplement quelques secondes sur une plaque de cuisson électrique, il doit être un peu chaud, mais pas aussi chaud que le matériau à injecter.

Quelle est la viscosité de ta résine une fois chaude ?

Thomas.
 
V
v tec
Compagnon
6 Jan 2012
2 111
  • Auteur de la discussion
  • #7
alors, etant donné que c est a l état de projet, le debit pourrait etre en 5 et 10 000 piece par mois, mais faut deja que j en sorte qq centaine en entrainement.

la dimension de basse pourrait etre un carré de 3.6cm sur 8mm

la resine une fois fondu est tres liquide, mais elle recrystalise tres vite si la temperature baisse
 
Haut