Conception broche de tour.

  • Auteur de la discussion el patenteux
  • Date de début
E
el patenteux
Compagnon
6 Août 2016
804
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonjours a tous,je suis a concevoir une broche de tour et je me questionne quant a la lubrification.
Mes roulement seront conique et j'hésite entre une lub par graissage ou par bain d'huile.
Est-ce un impératif que ce soit par bain d'huile?
Si oui jusqu'a quel niveau l'huile devrait aller,est-ce que les roulements doivent etre completement submergés?

Merci pour vos lumieres.
Fred
 
FB29
FB29
Compagnon
1 Nov 2013
8 577
FR-29 Brest
Bonjour,

La lubrification à l'huile a pour avantage de garantir un film lubrifiant permanent, de mieux refroidir le roulement et de le nettoyer en continu ...
Il n'y a pas besoin de bain d'huile ... à ma connaissance ce n'est d'ailleurs pas le cas la plupart du temps pour une broche de tour ...

Sur le mien, le niveau d'huile est juste sous les roulements de broche ... La lubrification se fait via les engrenages dont la partie inférieure baigne dans l'huile et la projettent sur le couvercle dont la face inférieure est garnie de deux nervures inclinées ... l'huile suit la pente des nervures pour aboutir dans des trous de fonderie qui débouchent sur les roulements ... simple et efficace ... D'autres systèmes utilisent des pompes à huile et de canalisations pour envoyer un petit jet d'huile sur le roulement ...

465983


Cordialement,
FB29
 
Dernière édition:
rebarbe
rebarbe
Modérateur
24 Juin 2009
5 005
91
Sur les Haulin les roulements barbotent dans l'huile, le niveau arrive au niveau des rouleaux du bas des roulements.
 
G
gerard crochon
Apprenti
9 Nov 2018
123
aix en provence 13090
salut , je vais suivre pour voir les solutions proposées ,
ps , je ne suis pas connaisseur dans ce domaine donc c'est juste un avis perso ....
je pense quand meme que suivant la taille de l'arbre et donc des roulements , des solutions seront différentes , ( la vitesse de rotation et les charges seront probablement tres différentes , )
je pense plutot a de l'huile , mais pas trop, donc plutot par arrosage ou éclaboussure , , de l huile plus fluide pour des diametres plus petits et hautes vitesses ; et genre sa 200 pour plus gros roulement , pas de graisse a mon avis ..
voila mais donne des dimensions , et regarde ce qui a déja été fait dans la dimension que tu veux , , il y a des gens qui ont avant nous pas idiot qui ont fait des broches .. lol .
il y aura aussi a prendre en compte la pré charge des roulement , la dilatation, le systeme d'entrainement , les vitesses , pas évident a tout penser ..
bonne chance et bon courage
 
E
el patenteux
Compagnon
6 Août 2016
804
  • Auteur de la discussion
  • #6
L'arbre fait 55cm de diametre,c'est un mandrin de 20cm qui sera dessus
 
V
vibram
Compagnon
15 Mar 2014
3 820
FR-74
ouch c'est pas du petit tour ! tu peux nous en dire plus sur le projet? :)
 
J
Jmr06
Compagnon
14 Fev 2017
1 682
Cannes
Bonsoir.
Bon, je suppose que c'est un arbre de 55 mm et un mandrin de 200 mm.
Un point à considérer est la vitesse maxi, l'usage prévu (continue, épisodique, usage amateur...). La vraie solution est l'huile aspergée, en brouillard ou goute à goute. Un peu plus simple et très bien aussi, l'huile à mi hauteur des rouleaux du bas. Mais si c'est une construction amateur, des zz graissés à vie est bien plus simple et pourraient convenir. Bref, si on n'a pas le contexte, tu n'aura que des indications vagues, des généralités pas forcément en rapport avec ce que tu veux faire.
 
E
el patenteux
Compagnon
6 Août 2016
804
Bon,bien évidemment l'arbre est de 55mm et non 55cm.
La vitesse maxi ce sera environ 1500t/min.
Ce sera pour une utilisation épisodique.
L'arbre de la broche sera réaliser la semaine prochaine,c'est un ami tourneur/fraiseur de professsion qui le
réalisera.
A ce moment rien n'est figer pour le reste du tour,(quelques cad rien de plus)je commence par la broche qui elle peu importe la silhouette finale ne changera pas.
Je sais j'aurais pu acheter un tour usager mais ce n'est absolument pas le but de la démarche,j'aime concevoir/réaliser des machines.
Étant plutot un boiseux dont la passion s'est un peu perdue avec le temps je me réoriente vers le travail du métal qui sera
plus util pour la réalisation de machines diverses que je concois et fabrique depuis......depuis toujours.
A titre professionnel je suis mécanicien d'usine.
Le tour sera numériser des le départ avec option de pouvoir tourner manuellement au besoin.
J'ai déja réaliser la ''Big cnc'' dans la section cnc amateur,donc le monde de la cnc n'est pas nouveau pour moi bien que le tournage soit
quand meme différent.
Un systeme par graissage serait plus simple a réaliser selon moi mais puisque les avis pointent presque tous
vers un systeme par trempage dans l'huile je vais devoir travailler la dessus.
C'est la question de l'étanchéité qui me titille le plus mais bien honnetement meme si ca suinterait un peu d'huile
ce ne serait pas dramatique.
Tous les avis/commentaires sont les bienvenus
Merci a tous!
 
V
vibram
Compagnon
15 Mar 2014
3 820
FR-74
Joli projet :)
Je me permets juste de mettre en garde concernant les dimensions :
Jai un TV 280 qui pèse environ 650kg, même si le diamètre max est de 280mm, le mandrin de 200 est déjà considéré comme un monstre et la taille standard pour ce tour est plutôt 160mm et le tour est considéré comme "léger"
Je ne sais pas comment tu as prévu ta machine mais ça donne une idée de la taille, poids etc, si tu veux rester un peu dans les règles, avec un mandrin de 200 en taille normal tu es vite vers 800kg ou 1000 kg au moins. Pas de science exacte mais juste des proportions :)
Tu prévois quel type de cone /attachement ?
Plein de réussite dans le projet !
 
L
laurentl38
Ouvrier
21 Jan 2008
499
Bonjour,

Beau projet en perspective. Je reprend les dires de vibram, il faut faire attention entre la capacité théorique d'un tour (hauteur de pointe) et ce qu'il sera vraiement capable de faire en vrai.
Sur les docs constructeurs un temps soit peu sérieuse, ils indiques normalement le diamètre de tournage conseiller (très souvent bien inférieur à ca capacite de hauteur de pointe).
C'est ce qui permettra de toujours garantir les performance les plus répétable possible de ta machine. Sinon pour reglet le probleme, il faudra penser à surdimensionner le diamètre de broche.

Au niveau de la broche, puisque tu vas partir sur la réalisation la semaine prochaine, si j'ai bien compris, j'aurais quelques question:

- quel est la nuance d'acier que tu as choisi, pense tu lui faire un traitement thermique, avec une reprise à la retif ?
- as tu défini un nez de broche extérieur, personnellement, je partirais sur du D1-3 voir D1-4 ?
- prévois tu de faire un nez de broche intérieur "normé" B32, 5c, CM4; CM5, etc .... ?


Laurent
 
G
gaston48
Compagnon
26 Fev 2008
9 423
59000
Bonjour,
Si au niveau de ta broche, tu as un carter garni de pignonerie lubrifié à l'huile, il est rationnel d'en prélever
une partie pour la faire circuler dans les boitier de roulements. Le roulement doit être "humide", jamais
immergé sinon il chauffe énormément, s'use beaucoup plus vite car la cage est freinée.
Dans tous les autres cas, privilégier une lubrification à la graisse avec un renouvellement toutes les 5000 heures.
Un graisse de qualité, très peu, genre gamme NBU de Klüber .
Toute les broches de tour CN ou centre d'usinage sont lubrifiées à la graisse maintenant.
 
La dernière réponse à ce sujet date de plus de 6 mois
Haut