CNC - 5 axe - IPE+tole acier10mm - usinage bois

  • Auteur de la discussion papang974
  • Date de début
C

Christian67

Ouvrier
Bonjour,

Je peux vous donner la méthode que j'ai utilisé pour régler la rectitude des mes rails sur mes deux machines.
Matériel : 1 niveau EDA réglable avec une sensibilité de 0.01mm/m (pas évident à avoir sous la main, mais j'en ai un au travail, et il faut ce qu'il faut !)
J'utilise la méthode du "cheminement", c'est à dire que je mesure la pente tous les 100mm. Je cale le rail tous les 100mm avec des morceaux de clinquant. En étant horizontal à +/- 0.05mm/m près, ce qui est assez facile à obtenir, on a un défaut de +/-0.005mm/100mm.
Une fois le premier rail réglé, je règle l'horizontalité entre l'extrémité du rail réglé, et l'extrémité du second rail. Puis, je règle la rectitude du second rail. Arrivé au bout, je vérifie l'horizontalité des deux autres extrémités des rails (donc perpendiculairement aux rails), pour vérifier qu'il n'y a pas eu de dérive.
Ca me semble évident, mais je le précise tout de même : il faut effectuer ces réglages machine calée, à sa place, et ne plus la déplacer. Même si on pense que son châssis est rigide, ça bouge tout de même.

Si ça peut vous aider...

Christian.
 
J

JL5X46

Apprenti
@papang974
Et bien ... avec tous ces conseils, tu n'as que l’embarras du choix ...

Il faut parfois savoir jongler entre la méthode professionnelle et les astuces de bricoleurs, mais attention à ne pas oublier une chose primordiale : La rigidité !

C'est bien inutile de fabriquer une structure surdimensionnée si l'on doit monter les rails sur des échasses avec des vis poussé tiré (ou autres systèmes plus ou moins stables).

Se ruiner à tout aligner au centième (à vide) si ce bel empilage ne tient pas l'effort (en charge) sans se déformer, c'est un peu dommage.

Donc il y a de bonnes idées, mais comme toute recette, elle risque bien de louper si on oublie un ingrédient (ou si l'on a pas le savoir faire).

Tout bien réfléchi, de quoi as tu besoin pour sculpter du bois ? quelle précision ? et pour quoi faire ?

Rigidité : oui (évite les vibrations et les "vagues")
Répétabilité bidirectionnelle : oui (évite les décalages entre les passes aller - retour)
Géométrie : ? (une statue vrillée de 0.2 mm tu trouves ça choquant ?)
Précision absolue : ?? ( Et si la tète de la statue est 0.2 mm plus large que l'original ?)

@+
J-Luc
 
G

gaston48

Compagnon
Bonjour,
Concernant la géométrie,
Comme déjà dit, le 4 ème axe est un axe positionné, la statut sera usinée suite à la
juxtaposition successive de surfaces avec je crains des risques de mauvaise jonction des
surfaces lors des positionnement successifs du 4 ème axe et de Y.
Ce serait différent avec une rotation continue dans le même sens du 4 ème axe
et en se passant de l'axe Y, en une sorte de coordonnée polaire avec fraisage hélicoïdal.
 
Dernière édition:
S

stanloc

Compagnon
C'est bien inutile de fabriquer une structure surdimensionnée si l'on doit monter les rails sur des échasses avec des vis poussé tiré (ou autres systèmes plus ou moins stables).

Se ruiner à tout aligner au centième (à vide) si ce bel empilage ne tient pas l'effort (en charge) sans se déformer, c'est un peu dommage.

Donc il y a de bonnes idées, mais comme toute recette, elle risque bien de louper si on oublie un ingrédient (ou si l'on a pas le savoir faire).
JL5X46 ; sans vouloir t’offenser, je crois que tu devrais élargir le domaine de tes connaissances par quelques lectures comme celle-ci :
http://www.moglice.com/handbook/handbook.pdf
Stan
 
L

Lezard

Ouvrier
Bonjour,

C'est bien inutile de fabriquer une structure surdimensionnée si l'on doit monter les rails sur des échasses avec des vis poussé tiré (ou autres systèmes plus ou moins stables).

Intéressante discussion. Je me suis peut-être mal fait comprendre, mais mon intention n'est pas de laisser les guidages montés sur des 'échasses', mais plutôt d'utiliser un système de réglage du support de rail qui laissera un peu d'espace entre sa base et la face supérieure du tube-châssis, avant de remplir cet espace avec de l'époxy chargé. J'espère pouvoir compenser ainsi les défauts de géométrie du tube carré, en particulier le fait que la face soit bombée. Une fois l'époxy durci, les vis de fixation des rails et des crémaillères viendront prendre en sandwich l'empilement rail/support/époxy/tube, pour faire un assemblage rigide.

Je suis bien d'accord que tout cela (en admettant que cela fonctionne comme espéré) serait inutile si la structure même de la machine se déforme exagérément

il faut effectuer ces réglages machine calée, à sa place, et ne plus la déplacer. Même si on pense que son châssis est rigide, ça bouge tout de même.

Bien noté, merci pour le conseil et la méthode de réglage au niveau :)
.
 
J

JL5X46

Apprenti
tu devrais élargir le domaine de tes connaissances par quelques lectures comme celle-ci :
http://www.moglice.com/handbook/handbook.pdf

C'est une résine anti friction utilisée pour réparer les glissières de machines d'ancienne génération, ça remplace la turcite ou les patins bronze, on utilisait ça au siècle dernier ...
il n'y a aucun intérêt à caler des rails à billes avec ce type de résine, ce n'est pas le but recherché, je ne vois pas le rapport.
 
S

stanloc

Compagnon
C'est une résine anti friction utilisée pour réparer les glissières de machines d'ancienne génération, ça remplace la turcite ou les patins bronze, on utilisait ça au siècle dernier ...
il n'y a aucun intérêt à caler des rails à billes avec ce type de résine, ce n'est pas le but recherché, je ne vois pas le rapport.
Tu n'as pas tout lu de ce que font des gens comme ceux-là il y a aussi des résines (qu'autrefois SKF vendait) pour câler. J'ai dans mon armoire une table à deux glissières sur billes qui sont montées avec cette résine.
Stan
 
serge 91

serge 91

Lexique
Bonjour,
@Lezard
OK, je ne pensais pas à ce type de règle, ça reste cher et d'un usage limité, mais pourquoi pas.
 
P

papang974

Apprenti
@papang974
Et bien ... avec tous ces conseils, tu n'as que l’embarras du choix ...

Il faut parfois savoir jongler entre la méthode professionnelle et les astuces de bricoleurs, mais attention à ne pas oublier une chose primordiale : La rigidité !

C'est bien inutile de fabriquer une structure surdimensionnée si l'on doit monter les rails sur des échasses avec des vis poussé tiré (ou autres systèmes plus ou moins stables).

Se ruiner à tout aligner au centième (à vide) si ce bel empilage ne tient pas l'effort (en charge) sans se déformer, c'est un peu dommage.

Donc il y a de bonnes idées, mais comme toute recette, elle risque bien de louper si on oublie un ingrédient (ou si l'on a pas le savoir faire).

Tout bien réfléchi, de quoi as tu besoin pour sculpter du bois ? quelle précision ? et pour quoi faire ?

Rigidité : oui (évite les vibrations et les "vagues")
Répétabilité bidirectionnelle : oui (évite les décalages entre les passes aller - retour)
Géométrie : ? (une statue vrillée de 0.2 mm tu trouves ça choquant ?)
Précision absolue : ?? ( Et si la tète de la statue est 0.2 mm plus large que l'original ?)

@+
J-Luc

Bonjour
Pour ma sculpture, je veut évité au maximum les erreurs visible sur le sculpture. La rigidité et la répétabilité est essentiel, surtout au niveau de chaque position du brut. Si j'ai des défauts qui sont globaux à savoir une légère déformation uniforme sur toute la sculpture, cela me gène pas.
Je pense finir au papier de verre pour adoucir la surface et éliminer les marches d’escalier lié à la précision d'usinage.

Comme le rappelle @stanloc , je ne vais pas mesurer les cote de la sculpture. Il faut juste s'assurer de la bonne homogénéité de l'ensemble.

Effectivement, le nivellement des supports de rail est un point sensible de la rigidité de l'ensemble. Je vous remercie pour toute vos propositions.
@gaston48 tu a raison, un profilé alu n'est pas d'un rectitude confirmer. mais si j'ai un défaut de 1mm de hauteur sur le support des rails de1500mm, celui si sera continu sur toute la longueur du rail => induira une réformation très faible de la sculpture et a mon sens invisible à l'oeil nu.
Il faudra juste s'assurer du parallélisme des rails afin de limiter les points durs laquelle sont source d'usure prématuré. Cependant si on utilise la même méthode pour tous les supports on devrait avoir les mêmes erreurs de positionnement.

De ce fait, je vais modifier ma procédure, a savoir
- du niveler par ajout de matière (résine epoxy + charge neutre).
- poser le profilé alu avant polymérisation.
- niveler le profilé tous les 100mm comme proposé par @Lezard grâce a des supports fixe le long du bati.

Effectivement, le top c'est de dispose d'un règle en fonte 1500mm rectifié. Mais cela ne sera pas rentable au vu du gain
j'aurai un empilement : rail/résine/platine soudé/bati

Sur la doc de @stanloc, il y avait de préconisation d’épaisseur de résine était entre 1.5 mm et 3 mm.
 
J

JL5X46

Apprenti
@papang974

Bonsoir,

alors ça en est ou ? tu as fait le tour de tes fournisseurs pour voir la dispo matière ?

Tiens nous au courant
@+
J-Luc
 
P

papang974

Apprenti
Bonjour
Pour l'instant, j'ai trouvé en local uniquement des tubes carrés 100 et 80 épaisseur 3mm. Sinon il faut faire un commande spécial. Pensez vous qu'on puisse réaliser le bati et le portique avec des tubes de 3mm ? Pourrait-on renforcer le bati en coulant du béton ?

J'ai commencé à travailler sur l'axe rotatif du brut. j'ai utiliser un réducteur harmonic avec un réduction au minimum 125, pour avoir la précision minimum de 1/10mm.
J'ai simplifié également le portique, rajouter la vis a bille de 1200mm sur l'axe x.

Capture d'écran 2017-02-26 12.57.10.png


Capture d'écran 2017-02-26 12.57.52.png


Capture d'écran 2017-02-26 13.00.59.png
 
A

Alex31

Compagnon
Bonjour

Pour l'instant, j'ai trouvé en local uniquement des tubes carrés 100 et 80 épaisseur 3mm. Sinon il faut faire un commande spécial. Pensez vous qu'on puisse réaliser le bati et le portique avec des tubes de 3mm ?


le tube n'est pas dispo sur stock, mais avec du delais(anticipation) cela ne doit pas être un PB de le commander
il ne devrait pas y avoir une grosse différence de prix (au Kg) que ce soit du stock ou sur CDE


La question serait plus "est-ce que tu es prêt à commander du tube plus épais?"
 
ingenieu59

ingenieu59

Compagnon
Bonjour,

J' y avais aussi pensé à couler du béton à l' intérieur .

Le plus facile serait de le faire en pliage ( tôle épaisse ( 8 ou 10 mm )) , et couler le béton à l' intérieur . Bâti bridé sur le sol et coulage ensuite .

Du carré de 80 ou 100 en 3 mm , c' est raide , mais pas suffisant contre les vibrations .
 
Momoclic

Momoclic

Compagnon
Attention, le béton dans un tube aura du retrait. Conséquence une masse qui bouge dans le tube...
Il existe des produits sans retrait pour les scellements. Je me renseigne en ce momment sur le sujet :
Mapefill de Mapei
Clavexpress de Parexlanko
En métropole le sac de 25kg=13litres de remplissage à 22 euros.
Peut-être y a-t-il possibilité d'ajouter une charge en gravier ?
L'idéal serait un produit qui aurait un léger taux d'expansion (1% ?), ça existé mais difficile à se procurer. Un poudre à base d'aluminium que l'on mélange à 1% du poids. Quand on mouille il se produit de minuscules bulles d'hydrogène qui font augmenter le volume du béton. C'est en sac de 25kg et le besoin est autour du kg.
En plus je n'ai eu aucune réponse de distributeur français...
 
Dernière édition:
E

el patenteux

Compagnon
Le retrait est facil a prévoir,ont coule le tout avec les tubes debouts et le retrait se fera seulement en bout de tube,ont tasse bien comme il faut périodiquement le temps de la prise .
dans un premier temps a l'aide d'un vibreur a ciment et par la suite ,quand le béton commence a prendre en tapant sur les paroies avec un marteau.
finalement une fois le plus gros de l'eau évacuée par le dessus ont rajoute quelques truelles de béton sur le dessus pour compenser.
Pas d'inquiétude ca ne se promenera pas dans le tube.
 
P

papang974

Apprenti
Bonjour,

J' y avais aussi pensé à couler du béton à l' intérieur .

Le plus facile serait de le faire en pliage ( tôle épaisse ( 8 ou 10 mm )) , et couler le béton à l' intérieur . Bâti bridé sur le sol et coulage ensuite .

Du carré de 80 ou 100 en 3 mm , c' est raide , mais pas suffisant contre les vibrations .

Je me demande quelle serait la qualité de la géométrie si on fabrique des tubes carrés 100mm épaisseur 8mm comme proposé par @ingenieu59.
Faut voir comment les déformations du au soudage peut influencer la géométrie.
 
ingenieu59

ingenieu59

Compagnon
Je me demande quelle serait la qualité de la géométrie si on fabrique des tubes carrés 100mm épaisseur 8mm comme proposé par @ingenieu59.
Faut voir comment les déformations du au soudage peut influencer la géométrie.

Non, pas faire des tubes carrés en pliage . Mais, comme je l' avais proposé il y a quelques temps .
Mais, les tôles seraient assemblées entre elles par boulonnage à tête fraisées . Ainsi, elles serviraient de coffrage tout en étant facile à usiner ( perçage, taraudage ) .
Mais, surtout pas en soudage .

Pour faire des carrés en pliage, il faudrait faire en C , mais être sûr que la presse puisse le faire . Là encore, le résultat serait vrillable .

Vu qu' il ne peut se procurer que du carré en 3 mm d' épaisseur, il faudra trouver d' autres solutions . Sachant que du carré en 3 mm se déforme très facilement à la soudure .
 
A

Alex31

Compagnon
Bonjour
Pour l'instant, j'ai trouvé en local uniquement des tubes carrés 100 et 80 épaisseur 3mm.

Bonjour,

A la Réunion si, probablement,
Les barres de 6m passent pas en bagage à main!

la différence entre Les barres en stock et les commandes spéciales, ne devrait être que le delais
un fournisseur local doit grouper se commandes pour réduire les frais de livraison, et attendre le bateau

il n'y a pas de raison d'avoir un écart de prix important (au Kg), si on est patient

je compare bien sur des produits neufs,
si on parle de 100 et 80 épaisseur 3mm de récupération, on peut toujours allumer un cierge pour avoir des qualités géométriques désirée

pour trancher, il faut faire une demande de prix, et voir la réponse: seul papang974 peut répondre
 
Momoclic

Momoclic

Compagnon
Bonjour,
Hormis pour le chariot pourquoi ne pas revenir sur les IPE ou UPE ?
un choix judicieux donnera des rigidités supérieures à celles de tubes même épais.
 
ingenieu59

ingenieu59

Compagnon
Bonjour papang,

Peux-tu te renseigner sur les frais de port depuis la France ( au port de dunkerque ) .
J' ai un fournisseur , et , si ça t' intéresse, je peux lui demander ce qu' il a en grosse épaisseur au delà du carré de 100 pareil en UPN et IPE .

Sinon, en tant que touriste , quel serait le prix de la traversée , avec véhicule plateau 3T500 .

Il y a bien un membre qui a déménagé depuis les DOM-TOM avec dans ses bagages une fraiseuse de 1T800
 
P

papang974

Apprenti
Merci @ingenieu59 de ta proposition. Pour l'instant j'attends le retour de 2 fournisseur pour une commande spéciale de tube 100mm epaisseur 8mm.
Je pensais à une possibilité : reconstituer un tube par vissage en d'une tôle plié de 6mm et un UPN100.
On aurai un bon état de surface avec la tôle plié, la rigidité et le poid de UPN.

Finalement la plieuse du prestataire de ferronnerie me garantie un pliage d'equerre avec une tôle de 2m et 6mm d'épaisseur.
 
P

papang974

Apprenti
voici le croquis de mon idée d'assemblage UPN et un pliage d'une tole 6mm

Capture d'écran 2017-03-01 13.40.43.png
 
Y

Yakov TOPRAK

Compagnon
Bonjour,
oui c'est une bonne idée mais je ne le ferais pas par vissage mais par soudage avec une reprise en usinage sur les parties fonctionnelles.
 
ingenieu59

ingenieu59

Compagnon
Bonjour,

Parce qu' il y a un cintre .
Là, je ne sais pas quoi dire , sauf peut être mettre du UPN beaucoup plus haut ( style 200 ou + ) sans rien ( laissé ouvert )

Déjà, si tu peux avoir du carré de 100 en 8 mm d' épaisseur , c' est mieux que rien . A savoir quelle quantité il a en stock .
 

Sujets similaires

OlivierEbeniste
Réponses
51
Affichages
4 913
OlivierEbeniste
OlivierEbeniste
N
Réponses
14
Affichages
2 664
el patenteux
E
R
Réponses
349
Affichages
121 057
Rossi Roberto
R
acidenitr0s
Réponses
12
Affichages
3 286
acidenitr0s
acidenitr0s
Haut