Cazeneuve 725, démarrage étoile triangle

romain
Compagnon
17 Mai 2008
1 633
Ain, au pays des oiseaux
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonjour à tous,
Je profite des journées d'hiver pour réfléchir un peu à la refection du faisceau électrique du Cazeneuve HB725. C'est un modèle HB18, sans embrayage.
Il est monté d'origine avec un moteur 380/660V avec démarrage étoile triangle. Le démarrage est très progressif (quasi pareil qu'avec un embrayage). Et l'arrêt se fait ici par la pédale.
La particularité, c'est qu'on travaille en étoile pour les petite opérations (faibles passes, filetages...) et l'on passe en triangle pour les grandes occasions... . La photo de la plaque de commande permet de bien comprendre le fonctionnement. Je vous met également une photo des contacteurs "d'époque", et une photos des fins de course commandés par le levier de mise en marche.

J'ai donc deux solutions:
-soit je refais le même montage avec des contacteurs, il faudra que je gère le fait que l'orsqu'on appuie sur la pédale d'arrêt, il faudra ramener le levier de commande à zéro pour redémarrer.

-Soit je monte un "démarreur progressif" sur le moteur, et ne me souci plus de cette usine électrique... . Le truc est est ce que ce vieux moteur serait compatible, notamment au niveau de la classe d'isolement.

Je n'ai pas trop d'expérience dans cette deuxième solution, est ce que ça apporte u vrai plus?
Sinon, je commence à rassembler des contacteurs inverseurs pour faire le montage.
Dans l'attente de vos retours éclairés.
Bonne journée.
Contacteurs1.jpg
Plaque.jpg
Fins_courses.jpg
 
Dodore
Compagnon
27 Octobre 2008
13 829
F-69400 villefranche sur saone
J'y connais rien en électricité
Je voulais simplement dire que c'est la première fois que j'entends parler d'un tel systeme sur un cazeneuve, avec une option de choix entre le travail soit en étoile soit en triangle
Les quelque tours cazeneuve que j'ai connu HB500 oú autre avait bien le systeme étoile triangle mais il travaillait systématiquement en pleine puissance en donnant simplement une seule impulsion sur la manette de démarrage
 
romain
Compagnon
17 Mai 2008
1 633
Ain, au pays des oiseaux
  • Auteur de la discussion
  • #3
Oui, en effet c'est aussi la première fois que je vois ça.
Est ce que ça a un réel intérêt?... Les avis de connaisseurs du domaine m'intéresse. Mais les quelques 725HB 18 produits semblent montés comme ça, le gros intérêt c'est que je n'ai pas à me soucier de l'usure des disques d'embrayage... .
Bonne soirée.
 
chabercha
Compagnon
9 Janvier 2009
9 642
FR-84 Cavaillon
Bonsoir
Le fait de tourner sous alimenté pendant un certain temps genre filetage un peu long ne risque t'il pas d'abimer le moteur ?
Simple question.
A+Bernard
 
romain
Compagnon
17 Mai 2008
1 633
Ain, au pays des oiseaux
  • Auteur de la discussion
  • #5
A priori non, ça semble prévu pour vu la plaque qui est d'origine... . Mais vu que toute l'électricité est à refaire je me pose des questions, autant partir sur la meilleure solution... .
Bonne soirée.
 
PGL
Compagnon
29 Septembre 2014
1 327
Toulouse
C'est pas courant comme système, en général ce type de commande c'est pour avoir deux vitesse au moteur.

La je me demande si ce n'est pas une option pour les grosse pièces, s'il y a une pièce lourde sur le tour, ça permet au tourneur de gérer la vitesse de démarrage:

On démarre en étoile et quand le tour est a fini d'accélérer donc vitesse de rotation stable on passe en triangle pour avoir la pleine puissance.
 
gaston48
Compagnon
26 Février 2008
9 030
59000
Bonjour,
A ma connaissance, un démarreur progressif ne t’évite pas d'installer un jeux de contacteur pour la
marche AV et la MA. Celui que je pratique s’insère entre le moteur et son thermique, il est complètement
autonome, il détecte une présence de tension à l'entrée triphasée, maintient des résistances séries un
certain temps (réglable) et les shuntent avec des triacs (je pense) au bout de la tempo.
La seule limitation est son facteur de marche, les résistances chauffent, et il ne faut pas arrêter démarrer
sans arrêt (filetage).
Apres tu as la solution d'un variateur de fréquence que tu cales à 50 Hz ou que tu peux même moduler
dans une certaine limite, en marche, c'est très pratique .... il assure toutes les formes de démarrage
que tu veux. Les prix en occase, dans les grosses puissances en triphasé, sont parfois très intéressants
et le circuit de commande se résume à de la petite electro.
 
romain
Compagnon
17 Mai 2008
1 633
Ain, au pays des oiseaux
  • Auteur de la discussion
  • #9
C'est pas courant comme système, en général ce type de commande c'est pour avoir deux vitesse au moteur.

La je me demande si ce n'est pas une option pour les grosse pièces, s'il y a une pièce lourde sur le tour, ça permet au tourneur de gérer la vitesse de démarrage:

On démarre en étoile et quand le tour est a fini d'accélérer donc vitesse de rotation stable on passe en triangle pour avoir la pleine puissance.
Oui, c'est exactement ça, et ça marche très bien dans ce sens.

Oui, Gaston, j'ai bien saisi qu'il faut encore les contacteurs pour avant/arrière, mais on élimine les trois contacteurs du démarrage étoile triangle.
Après est ce que ça a un réel intérêt, et est ce que ces vieux moteurs sont adaptés à ce genre de chose, c'est ma grosse question.
Merci en tous cas pour vos retours ou retours d'expérience!
 
FB29
Compagnon
1 Novembre 2013
7 819
FR-29 Brest
Bonjour,

Curieux effectivement ... je ne vois pas trop l'intérêt de tourner en étoile non plus en risquant de surcharger le moteur ... peut-être que les pertes sont un peu plus faibles en étoile ... je ne vois pas non plus en quoi cela jouerait sur des inversions fréquentes du sens de rotation ... une fois qu'il a atteint sa vitesse commuter en triangle ou quitter la position triangle ne prend qu'une seconde et le temps de décélération reste le même ... si tant est qu'il n'y a bien qu'une vitesse :smt017 ...

Une photo de la plaque moteur :roll: ?

Cordialement,
FB29
 
saquet
Compagnon
2 Avril 2010
1 239
marne
Bonjour
les moteurs etoile triangle (sont fait)etaient fait(avénement des variateurs) pour limiter l intensité au démarrage et aussi pour réduire les accoups de la mécanique
un moteur en etoile pourrai tourner des heures puisqu il est sous alimenté tant que l effort demandé ne dépasse pas ses caractéristiques
au niveau de l intensité de sa plaque

vu l age avancé des contacteurs une remise en forme serai la bienvenue,
suivant ta bourse et tes possibilités plusieurs solutions

le variateur s est la solution de haut de gamme ,plus que trois positions a la manette,qu un contacteur d arret d urgence(AU)
ne pas faire de survitesse avec de vieux moteurs(pas de depassement du 50Hz)

le demareur solution intermédiaire,trois contacteurs ,AU,AV et AR

Refaire tout en contacteurs

ou laisser comme ça si ça fonctionne encore,un dépoussiérage seul s impose
 
JeanYves
Compagnon
28 Octobre 2008
13 625
F - 56 Bretagne
un moteur en etoile pourrai tourner des heures puisqu il est sous alimenté tant que l effort demandé ne dépasse pas ses caractéristiques
Bjr ,

Le danger est là ! , s'il arrive à etre en surcharge il va fumer .

Ce moteur est constitué de bobinages en 380 V , ils sont sous alimentés en 230 v ! , et on m'a toujours appris qu'il ne faut pas l'utiliser longtemps en étoile .

D'ailleurs les demarreurs etoile/triangle du commerce comportent une temporisation de quelques secondes ( 5 à 10 ) .
cela peut etre realisé aussi avec 2 contacteurs et une tempo .

Pour l'inversion du sens de marche on monte un autre contacteur ( KM2 ) à coté du KM1 , comme d'hab

https://www.google.fr/url?sa=t&rct=j&q=&esrc=s&source=web&cd=2&cad=rja&
uact=8&ved=0ahUKEwirprSNo7fRAhXJNhoKHTtuDSIQFghHMAE&url=http://www.schneider-electric.fr/fr/faqs/FA20000/&usg=AFQjCNGuxQpghj5aHED3Ek2KKJly1SpPvQ&sig2=xHtgvulXREduunksdGYoOg

( shema en pdf )

http://fr.rs-online.com/web/p/demarreurs-directs-etoile-triangle/0377684/
 
Dernière édition:
La dernière réponse à ce sujet date de plus de 6 mois
Haut