Variateur Ernault-Batignoles HN200

  • Auteur de la discussion gégé62
  • Date de début
gégé62

gégé62

Compagnon
Bonjour,
Pour un ami qui se reconnaitra, pas trop à l'aise pour discuter élec, je pose la question en titre. D'ailleurs ce sujet peut aussi m'intéresser à brève échéance.
Il est en train de bichonner un tour nouvellement acquis, dont le moteur est un 7.5 kW 3000 t/mn, mais il ne dispose que d'un variateur 220 mono vers 220 tri de puissance nominale (donc maximale je suppose) 4 kW. Le moteur est TRES confortable pour ce tour (Ernault-Batignoles HN200), surtout en utilisation amateur, et à priori une puissance de 4 kW devrait suffire, en ne forçant pas trop sur le débit de copeaux :) .

La question est donc: est-ce que le variateur risque d'être endommagé en démarrant ce moteur ? je pense qu'effectivement c'est surtout le démarrage (pointe de courant) qui peut poser problème, mais je me dis que peut-être le variateur est auto-limité en courant, on peut même je crois imposer une rampe de démarrage progressif, donc ça pourrait peut-être aller.

Une possibilité serait aussi de l'alimenter en branchement étoile alors que normalement en 220V tri on serait en triangle. Ça limiterait le courant, mais je ne sais pas si ça permettrait un fonctionnement long de cette façon.

Merci de votre retour d'expérience.

20220313_155615.jpg


20220313_155620.jpg


20220313_183747.jpg
 
Sebos38

Sebos38

Ouvrier
Bonjour,
Pour ma part j en doute
A chaque fois ( ou presque ) que je branche un moteur plus puissant que la capacité du vario , il se met en défaut ( surcharge),
je précise que c est sur du telemecanique , omron ....(Je ne connais pas les vario chinois )
Parfois ,quand j essaie un moteur 0,75 kw avec un vario 0,55 kw , il arrive que ça marche, mais de 4 à 7,5 kw c est pas du tout le même ratio...!!

De même si tu câbles en étoile, le moteur s attend à recevoir une tension de 380 v ... pas bien bon...
 
Dernière édition:
midodiy

midodiy

Compagnon
Branché en etoile, ça va marcher. Il y a un risque lors de l'arret que le var passe en securité "trop de tension". Les solutions, soit augmenter le temps de la rampe d'arret soit plus efficace brancher une resistance de freinage.
 
Bbr

Bbr

Compagnon
Bonjour,

Le paramètre important c'est le courant nominal du moteur (c'est écrit sur la plaque du moteur), il faut regarder si le courant maximal que le variateur peut supporter en sortie avant de se mettre en sécurité est suffisant sachant que lors du démarrage le courant d'appel est supérieur au courant nominal du moteur même en paramétrant une rampe d'accélération (à la louche 2 fois le nominal au lieu de 6 fois en démarrage direct pour un moteur asynchrone de petite taille c'est à dire de quelque kW).

Sur ma fraiseuse j'ai un moteur de 3 kW, In=11,3A en 220V tri, le variateur est un Keb F4 de 4kVA avec un courant nominal de 10A en sortie avec un courant maxi de 18A (et 22A pour le seuil de déclenchement "OC"), ça marche sans problème même si la doc du variateur indique "puissance maxi moteur 2,2kW".

Dans ton cas ça m'étonnerais beaucoup que ça marche sachant que les variateurs chinois ne sont pas réputés pour leurs marges de fonctionnement (suite à quelques recherches sur la toile le courant de sortie serait de 16A, ça doit être le maxi car ça correspond à 150% environ de la puissance).

AMHA il vaudrait mieux utiliser un var prévu pour 7,5kW minimum (en fait la taille au dessus pour être tranquille, surtout si la pièce montée sur le tour a beaucoup d'inertie => démarrage difficile).

Cordialement,
Bertrand
 
gégé62

gégé62

Compagnon
Merci pour ces réponses.
AMHA il vaudrait mieux utiliser un var prévu pour 7,5kW minimum (en fait la taille au dessus pour être tranquille, surtout si la pièce montée sur le tour a beaucoup d'inertie => démarrage difficile).
oui bien sûr, mais si on peut trouver une solution d'attente. L'inertie de la pièce sera la plupart du temps du second ordre car elle ne tourne pas à 3000 t/mn. Et on tourne rarement des pièces très massives en amateur.

Branché en etoile, ça va marcher. Il y a un risque lors de l'arret que le var passe en securité "trop de tension". Les solutions, soit augmenter le temps de la rampe d'arret soit plus efficace brancher une resistance de freinage.
c'est intéressant.
Dans le cas de la résistance de freinage, comment est le schéma ? je suppose une résistance triphasée mise en parallèle sur le moteur avec un contacteur ? genre résistance de four ? comment se commande ce contacteur ? si la résistance est mise en service trop tôt, cela va surcharger encore plus le variateur. Si c'est un poil trop tard, ça ne va pas régler le problème....Ou alors le variateur possède un raccordement prévu exprès pour ça ?

merci.


Merci
 
midodiy

midodiy

Compagnon
1652471559268.png

En haut , la résistance R connecté entre P et B. (Brake resistor)
 
O

outlander2.2

Apprenti
Bonsoir
Et changer de moteur pour un plus petit ?
Ou passer en tri pour moins cher que le prix d un bon variateur !
A voir
 
Bbr

Bbr

Compagnon
Bonjour,

L'inertie de la pièce sera la plupart du temps du second ordre car elle ne tourne pas à 3000 t/mn

La pièce peut être pas, mais le moteur oui, et rien que ça c'est déjà pas mal...

Puisque ton ami a le variateur de 4 kW le plus simple est de faire l'essai, mais c'est quand même plus de 3 fois ce que peut supporter le variateur. :spamafote:

Enfin moi j'ai la nette impression que pour les chinois, ou plus exactement leur traduction, 4kVA c'est 4kW. :eek:

Cordialement,
Bertrand
 
Micklct

Micklct

Nouveau
Bonjour à tous,
Merci beaucoup pour toutes ces réponses, je suis l ami en question de Gege62, je le remercie encore , grâce à lui j ai trouvé la machine que je recherchais, j ai rencontré en même temps une magnifique personne devenu maintenant un ami :-D.
Je ferai les essais dès que possible, pour le moment c est grand nettoyage du tour , je vais ouvrir un post à ce sujet pour redémarrer cette belle machine et lui redonner un coup de jeune :-D.
Voici quelques photos, à son arrivée il y a une semaine et le début du nettoyage.
Merci encore à bientôt.

20220510_155906.jpg


20220510_185930.jpg


20220510_195305.jpg


20220513_210614.jpg


20220513_210431.jpg
 
jms

jms

Modérateur
@gégé62

A lire, il y a un peu d'en.ulage de mouche, mais l'expérience de j.f. est intéressante

 
Micklct

Micklct

Nouveau
Bonjour JMS,
Merci pour la cette lecture intéressante, effectivement l expérience de J.F, me conviendrait très bien :-D.
Je vais lire ce post avec un grand intérêt,.
Bon dimanche à bientôt.
 
gégé62

gégé62

Compagnon
bonjour,
merci @jms pour le lien. Je suis allé voir, c'est assez long et j'ai décroché après une cinquantaine de posts, vu la tournure aigre-douce des propos. Mais j'ai noté dans les posts 28,39,42,44, de l'auteur et de labobine qu'en gros, si on accepte une puissance très réduite l'alimentation en sous-voltage peut marcher, à vérifier quand même, mais rien ne va exploser....:) .

Dans ces conditions, Michael peut toujours faire des essais. Cela m'étonnerait que son abonnement edf actuel lui permette de démarrer le moteur en triangle, mais en étoile probablement. Et rien ne vaut des essais grandeur nature pour juger de ce qui se passera.
Je ne sais pas si le variateur et/ou le réseau tolèrent une commutation brusque d'étoile vers triangle en marche. Mais déjà en restant en étoile, ce que je lui suggère:
- essai de simple démarrage.
- essai de marche à vide plus longue, avec surveillance de l'échauffement du moteur, si possible relevé de la vitesse réelle (sans doute un glissement assez important par rapport aux 3000 rpm, mais à voir).
- essai en charge, voir quel copeau on peut faire sans que le moteur ne peine trop et/ou que le variateur se fâche.

Au vu de toutes les infos glanées ici et sur le fil "de jms" , il me semble qu'il n'y a pas grand risque à faire cela. Et Michael jugera si les conditions sont acceptables pour un temps.....
Dans tous les cas ça donnera des infos utiles. Par exemple si la puissance du moteur ainsi sous-volté est acceptable pour le boulot mais que le moteur chauffe trop, le remplacement par un moteur 4 kW serait une solution, si on n'est pas pressé ça doit bien se trouver d'occase....
 
midodiy

midodiy

Compagnon
J'avais fait un sujet "quelle puissance pour un moteur 380 alimenté en 220V ".
J'avais retenu que la puissance etait de moitié.
 
Dernière édition:
gégé62

gégé62

Compagnon
@midodiy
il y a des choses intéressantes. Tout d'abord l'espoir d'obtenir en 220 un peu mieux que le tiers de la performance nominale, j'ai bien noté que ça reste à prouver mais bon...
Une chose importante qui est rappelée, c'est que un tour est le plus souvent à vide, et quand on prend une passe raisonnable il n'est pas loin de tourner à vide encore. C'est complètement différent de certaines machines comme les centrifuges, pompes ou ventilos, lesquels demandent leur puissance nominale dès l'instant où leur vitesse est atteinte, c'est le cas cité au post #4 par vres.
 
midodiy

midodiy

Compagnon
Je ne connaissais pas le post de j.f., j'ai tout lu. J'en retient qu'il est avantageux de sous volté un moteur jusqu'a 1/3 de sa puissance nominale, meilleur rendement du moteur. Bien comprehensible vu que le champ magnetique sera plus faible, on sera loin de la saturation du fer.
L'important est de ne pas depasser la valeur du courant nominal marqué sur la plaque pour 380V.
 

Sujets similaires

P
Réponses
22
Affichages
770
P.Taramesh
P
Haut