Projet Capacité d'usinage, fraiseuse d'établi

  • Auteur de la discussion lion10
  • Date de début
lion10

lion10

Compagnon
Bonsoir
Deuxième complément concernant le point 3) 3) Lorsque la table est avancée au maximum sur le devant de la fraiseuse autant que l'excursion transversale le permet, qu'en est il ?

Le cas général exposé est réduit en considérant le seul cas d’une fraiseuse hbm bf30.
Le cas d’une distance négative n’est plus traité, mais il avait été mis volontairement pour l’illustrer.


Avec une fraise d'un diamètre plus réaliste, en considérant 76 mm la capacité de surfaçage maximum pour la hbm bf30 on obtenait précédemment :
Largeur bande frontale non fraisée = Distance DY origine du Transversal / poteau (Inconnu) + 192

En généralisant avec une fraise d’un diamètre quelconque on obtient :
Largeur bande frontale non fraisée = Distance DY origine du Transversal / poteau (Inconnu) + 230 - dia fraise /2

On remarquera que l’excursion de la fraiseuse hbm bf30 était fixée dans les calculs à 220 mm, en réalité nous verrons qu’elle peut être plus petite à cause de certaines contraintes dimensionnelles évoquées par la suite, « excursion réelle » permettra de corriger cette différence.
Un autre modèle de fraiseuse d’établi pourra présenter un col de cygne plus faible qu’une hbm bf30, à cette fin « col de cygne prime » est également introduit dans le calcul.

On retiendra la formule corrigée suivante :
Largeur bande frontale non fraisée = Distance DY origine du Transversal / poteau (Inconnu) + 230 – (dia_fraise / 2 ) – (distance excursion max transversale – excursion réelle ) + (col de cygne – col de cygne prime )

cdlt lion10
 
lion10

lion10

Compagnon
Bonsoir

Deuxième complément concernant le point 2) 2) Les fraiseuses sont données pour une excursion transversale en Y qui permet donc d'éloigner ou de rapprocher la table de la colonne de la fraiseuse. Mais la distance minimum du bord arrière de la table de la fraiseuse lorsque celle ci est reculée n'apparait pas clairement.

Le cas général exposé est réduit en considérant le seul cas d’une fraiseuse hbm bf30.
Dans ces conditions seul le deuxième cas est maintenu compte tenu de « Distance DY origine du Transversal / poteau (Inconnu) » qui est supérieure à zéro et inférieure au "col de cygne".

Avec une fraise d'un diamètre plus réaliste, en considérant 76 mm la capacité de surfaçage maximum pour la hbm bf30 on obtenait précédemment :

"Largeur bande arrière non fraisée" = 162 - Distance DY origine du Transversal / poteau (Inconnu)

Un autre modèle de fraiseuse d’établi pourra présenter un col de cygne plus faible qu’une hbm bf30, à cette fin « col de cygne prime » est aussi introduit ici dans le calcul.

En généralisant avec une fraise d’un diamètre quelconque on obtient :
"Largeur bande arrière non fraisée" = 200 - Distance DY origine du Transversal / poteau (Inconnu) – (dia_fraise /2) - (col de cygne – col de cygne prime )

cdlt lion10
 
  • Wow
Reactions: FTX
lion10

lion10

Compagnon
Bonsoir

Considérons maintenant un exemple concret, nous allons voir les limitations inhérentes à la géométrie de la machine ou à ses accessoires et les incidences sur la largeur de pièce usinable.
Nous partirons avec comme exemple une fraiseuse Zay7030v clone de la hbm bf30
grande table avec cependant une broche cm3 qui n’entre pas en considération ici. Les données chiffrées m’ont été communiquées par @Cat83 que je remercie de nouveau ici.

Notons que cette fraiseuse est donnée pour une course sur l’axe transversal Y « distance excursion max transversale » de 200 mm contre 220 mm pour la hbm bf30.

Les soins apportés par les équipes marketing et développement pour retranscrire les données techniques réelles de la machine sans présenter des caractéristiques meilleures en négligeant de préciser quels cas limites permettent de les atteindre me sont inconnus et peuvent différer selon qu’il s’agisse de la société distributrice hollandaise Hbm ou du fabriquant ou distributeur chinois de la fraiseuse Zay7030v.

Ces 20 mm pourraient aussi trouver une explication par le biais d’une analyse comparative des moindres détails de la construction qu’il est impossible de faire ici.
En conséquence cela ne permet pas de statuer assurément sur ces 20 mm de différence pour la course transversale.

Je prendrai donc pour hypothèse que la fraiseuse hbm bf 30 dispose également d’une course nominale de 200 mm, l’écart de 20 mm pourra être pris en compte au final comme une opportunité fort probable. Le bénéfice potentiel à en tirer pourra éventuellement être listé.

Dans une prochaine étape, nous nous placerons à proximité de la colonne et regardons les éléments qui s’y trouvent et leurs impacts.


cdlt lion10
 
Florent07

Florent07

Compagnon
Je prendrai donc pour hypothèse que la fraiseuse hbm bf 30 dispose également d’une course nominale de 200 mm, l’écart de 20 mm pourra être pris en compte au final comme une opportunité fort probable. Le bénéfice potentiel à en tirer pourra éventuellement être listé.

Dans une prochaine étape, nous nous placerons à proximité de la colonne et regardons les éléments qui s’y trouvent et leurs impacts.


cdlt lion10

Tant de réflexions pour choisir une machine à 2000€ qui sera remplacée dès que possible par une machine plus grosse dès que les conditions le permettront.
Et cette manière de rédiger (je m'en excuse d'avance) est juste ahurissante, nous ne sommes pas ici pour écrire une thèse mais pour échanger de façon compréhensible, concise idéalement sous peine de ne plus avoir beaucoup de personnes qui participeront aux échanges.

Bon courage à tous.
 
FTX

FTX

Compagnon
prendrai donc pour hypothèse que la fraiseuse hbm bf 30 dispose également d’une course nominale de 200 mm, l’écart de 20 mm pourra être pris en compte au final comme une opportunité

Blablabla le monologue continue

Pour avoir vérifié sur bf30 ou autre en reel. La différence de 20 mm du col de signe vient simplement de "gros nuls" qui mesurent la portée de la queue d arronde la plus éloignée. En réel la passage est de 180. Ca la queue d arronde mesure 15 ou 20. Moins suivant le soufflet.

Ftx
 
D

Doctor_itchy

Compagnon
et ben , tu n'est pas encore pret a faire du copeau :) , prend une grosse "de table" chinoise et usine , ou direct une grosse memere de +- 1tonne , a chipoté autant tu sera mort avant d'avoir acheter quoi que ce soit :)
 
pamer

pamer

Apprenti
Le Compagnon n'est pas un débutant !!! "" Armé de ce que certains qualifieraient d’un jouet, à ne pas mettre en toutes les mains quand même, j’entrai dans le cercle des fraiseurs et je réalisai ma première rainure.
 
Dernière édition par un modérateur:
FB29

FB29

Rédacteur
On note quand même une montée en puissance progressive :meganne:. Une volonté certaine de ne pas brûler les étapes :tinostar:. Qui va piano va sano :-D !
 
pamer

pamer

Apprenti
On note quand même une montée en puissance progressive :meganne:. Une volonté certaine de ne pas brûler les étapes :tinostar:. Qui va piano va sano :-D !
depuis la PROXXON à vécu, en attente de modifications, paix à son âme, ............. certain avait déjà essayé de l'aider !!!!

 
Dernière édition:
lion10

lion10

Compagnon
Bonjour

Plaçons-nous à proximité de la colonne et regardons les éléments qui s’y trouvent afin de comprendre les limites qu'ils créent.

Une règle numérique pour le mouvement longitudinal X à l’arrière de la table
limite le mouvement transversal lorsque l’on veut reculer la table, son épaisseur est de 30 mm.

règle numérique (Small).jpg


Une bavette en caoutchouc est chargée de recouvrir la vis du mouvement transversal Y à l’arrière de la table, lorsque la table est reculée au maximum vers la colonne forcément l’épaisseur du caoutchouc n’est plus négligeable, cette bavette alors repliée adopte de loin le profil d’une onde sinusoïdale, son épaisseur est évaluée à environ 10 mm.

bavette (Small).jpg


Un soufflet vertical recouvre la vis du mouvement vertical Z ainsi que la glissière verticale permettant d’élever la tête de la fraiseuse d’établi, cette forme tel un accordéon présente une côte d’encombrement s’élevant à 25 ou 38 mm selon que l’on considère le creux ou la pointe de ce soufflet.

soufflet vis z (Small).jpg


Un système de fixation du bas du soufflet par le biais de 2 vis horizontales vissées dans le bas de la colonne présente un encombrement de 10 mm en profondeur, sous certaines conditions ces vis pourront gêner. La fixation incluse aussi une équerre fixée au bas du soufflet.
Avec une règle numérique dans l’exemple décrit ici les têtes de vis ne butteront pas contre celle-ci puisqu’elles sont situées plus haut, d’autre part la table ne buttera contre la colonne si la règle numérique est retirée, mais elle buttera alors contre ces vis pour autant qu’elles soient encore présentes avec la fixation du bas du soufflet.


détail vis soufflet (Small).jpg


La glissière verticale du Z recouverte par le soufflet présente une épaisseur résiduelle de 18 mm sur la colonne verticale et est écartée de 12 mm par rapport à la surface de la table, elle pourra aussi nuire par son encombrement sous certaines conditions.

taille glissière Z (Small).jpg

écart table glissière z (Small).jpg


La vis trapézoïdale d’origine du mouvement transversal Y a une longueur limitée vers l’arrière de la fraiseuse à proximité de la colonne, l’écrou de la noix du transversal et son dispositif de rattrapage de jeu pourraient ne plus être assez vissés sur la vis lorsque la table est trop reculée vers la colonne.

A l’avant de la fraiseuse, les glissières du mouvement transversal sont limitées en longueur, trop sortie la table pourrait être bancale, la longueur du recouvrement de la queue d’aronde femelle de la table transversale diminuant lorsque l’on avance la table vers l’opérateur c'est-à-dire à l’avant de la fraiseuse.

Tous ces éléments associés permettent de considérer par expérimentation une valeur nominale « Distance DY origine du Transversal / poteau » égale à 40 mm.
Dans cette configuration la règle numérique du mouvement X, la bavette et le soufflet ne gênent pas les opérations de fraisage.
De même dans ce cas de figure, le système de fixation du soufflet, la glissière verticale du mouvement Y n’entravent aucunement le bon déroulement du fraisage. Quant à la vis trapézoïdale en regardant sous la bavette, une marge de 20 mm correspondant au dépassement de la vis à proximité de l’écrou de la noix du mouvement Y a été relevée lorsque la table est reculée au plus près de la colonne.

Dans une prochaine étape, partant d'un exemple concret et des éléments précédant différents exemples chiffrés seront donnés.

cdlt lion10
 
K

kawah2

Compagnon
c'est à dire, mettre une entretoise etre la colonne et la tête?
ne lui donne pas d'idées pareilles, sinon c'est reparti pour 10ans :shock:
 
fauxjetons

fauxjetons

Compagnon
salut
que pour trois mois
j ai fait cela pour mon affuteuse

https://www.usinages.com/threads/fa...teuse-chinoise-u2-u3.76319/page-2#post-855515

la on change que de machine outils

ou pas la penne de changer l emplacement de la colonne

on change l entretoise pour une plus épaisse


a plus
 
Dernière édition:
Pervenche

Pervenche

Compagnon
Bonjour a tous,
je trouve certains commentaires déplacé.
Si le sujet ne vous plait pas :
Screenshot_20220625-133304_Samsung Internet.jpg


Avant d'écrire je pense qu'il faut se poser les questions :
Est ce que cette réponse va plaire a un futur lecteur dans 5 ans?
Est ce que ca apporte qqe chose a l'auteur ou au sujet?
Enfin est ce que j'aimerais que l'on me réponde comme ca?

Désolé du HS mais je n'aime pas ça. Pas plus que les polémiques d'ailleurs. Restons dans un esprit convivial et d'entraide.
 
Mcar

Mcar

Compagnon
Au delà des nœuds au cerveau et du doctorat réalisé :prayer:
je ne comprends pas cette analyse du post #101 (#101 tout de même = c'est que le forum s'enthousiasme malgré les réactions contraires !) ,
je possède une HBM BF28 donc similaire à une 30
voilà ce que j'ai avec une règle de mesure DRO, axe Y en butée donc au plus près de la colonne.

IMG_20220626_131311.jpg


IMG_20220626_131130.jpg


il me reste environ environ un bon centimètre entre la colonne et la protection de la règle, la protection des glissières du Y n'est pas comprimée.
bien entendu j'ai du déplacer les trous de fixation de la protection glissière du Z vers le haut
d'ailleurs on voit sur la photo que ça passe également (tout juste) avec l'etau.
 
lion10

lion10

Compagnon
Bonjour

On notera les relevés suivants faits sur la fraiseuse à partir duquel un premier exemple pratique est donné.
Sans la règle numérique on a « excursion réelle » égale à 200 mm telle que spécifiée par le fabriquant.
Avec la règle numérique, mais sans la bavette on a « excursion réelle » limitée à 186 mm.

Exemple pratique 1 :

Avec la règle numérique, mais sans la bavette, en sortant la table vers l’avant de 12 mm,
fruit d’un exemple concret réalisé sur la machine et en choisissant comme position arrière la table reculée au max vers la colonne en ménageant un jeu par sécurité de 0.5 mm entre le couvercle de la règle numérique et le pied de la colonne on a « excursion réelle » limitée à 198.3 mm. ( 198 mm approximé on retrouve donc 12 + 186 mm.)

visu (Small).jpg


Dans cette configuration on accepte un écrasement de 8 mm des pointes du soufflet à moins de le démonter. (En toute rigueur on devrait considérer « excursion réelle » limitée à 190 mm ce que je ne fais pas ici.)

On note 2 points remarquables, c’est au prix d’une avancée de 12 mm que l’axe de la broche coïncide avec le bord arrière de la table de fraisage sans cela il est en retrait.

table sortie de 12 mm axe sur bord arrière (Small).jpg


Concernant le bord avant de la table, lorsque la table est reculée, l’axe de la broche ne coïncide pas avec, il est en retrait de 210 (largeur table) – 198,3 soit 11,7 mm.

table reculée au max (Small).jpg


Dans un prochain exemple "exemple extrapolé 1" on cherchera à usiner une pièce de la largeur de la table.


cdlt lion10
 
fauxjetons

fauxjetons

Compagnon
salut
sur le photos les machine on l air d être en rodage
la protection de la colonne en accordéon est neuve

la mienne a tenus 6 mois comme la peinture

plus facile a trouver
c est deux tole en inox de 0. 8 mm
qui protège la colonne

a plus
 
lion10

lion10

Compagnon
Bonjour

Exemple extrapolé 1 :

Avec la règle numérique, mais sans la bavette, en extrapolant sur la base de l’exemple expérimental précédent en sortant la table vers l’avant de 12 + 11.7 = 23.7 mm
on devrait atteindre « excursion réelle » égale à 198.3 + 11.7 = 210 mm ce qui permettrait d’usiner une pièce de la largeur de la table, toutefois cette pièce devrait être fixée décalée vers l’arrière de la table puisque dans cette configuration l’axe de la broche ne peut pas atteindre l’avant de la table. Dans une telle configuration on compenserait le fait que la table butte contre la colonne en gagnant en excursion vers l’avant au risque de trop sortir la table.

exemple extrapolé 1 bis (Small).jpg


Cependant le fait de décaler la pièce vers l’arrière de la table implique plusieurs choses :
- La sortie de la table vers l’avant pourrait être nuisible pour la qualité de l’usinage, mais s’il ne s’agit que de l’usinage selon le bord arrière de la pièce le mouvement transversal serait bloqué et cela devrait être possible malgré un recouvrement moindre des glissières mâles et femelles du transversal. On pense dans une telle opération d’usinage au dressage, fraisage de profil d’une plaque fixée sur la table tout le long de son bord arrière.
- Le bord arrière de la pièce sort de la table et des efforts d’usinage pourraient en exagérant la faire fléchir ou générer des vibrations, une sorte de résonance d’une pièce usinée sans appui, sans doute le phénomène se révélerait plus présent en faisant du fraisage par profil du bord arrière de la pièce ou une rainure profonde traversant la pièce. Une limitation de la passe voire d’autres précautions dictées par le savoir faire du fraiseur devrait le permettre.

Partant de l’exemple précédant dans lequel les pointes du soufflet seraient écrasées de 8 mm sauf à le démonter, on en déduit ici que les pointes du soufflet seraient écrasées ici de 8 + 11.7 mm soit 19.7 mm. En position normale, ces pointes dépassant de 38 mm par rapport au plan vertical de la colonne, comme la glissière verticale du Z cachée par le soufflet présente une épaisseur résiduelle de 18 mm par rapport à ce même plan vertical de la colonne, on retiendra que la glissière verticale est en retrait de 38 – 18 = 20 mm par rapport aux pointes non écrasées du soufflet. Par conséquent les pointes du soufflet écrasées restent à une distance de 20 – 19.7 = 0.3 mm par rapport à la surface de la glissière verticale. Les pointes écrasées du soufflet le sont par la pièce qui reste donc distante de la glissière verticale puisque le soufflet est lui-même distant.

exemple extrapolé 1 (Small).jpg


Une pièce épaisse devrait donc pouvoir être positionnée en dépassant le bord arrière de la table tant qu’elle n’en dépasse pas de plus de 11.7 mm avec une marge de 0.3 mm permettant de faire translater la table sans que la pièce ne frotte ou ne bloque contre le bas des glissières.
Dans cette configuration le soufflet serait trop écrasé et donc forcément démonté ou éloigné partiellement du bas, maintenu provisoirement en position haute afin de dégager l’accès à la pièce à usiner. Voila pourquoi dans les faits la marge de 0.3 mm entre le bord arrière de la pièce et la glissière du Z qui aurait pu être jugée insuffisante est majorée de l’épaisseur du caoutchouc du soufflet.

Dans un prochain exemple "exemple extrapolé 2" on cherchera à usiner une pièce plus large que largeur de la table mais avec une restriction d'épaisseur de 12 mm.

cdlt lion10
 
K

kawah2

Compagnon
t'en fais parti :lol:

au début j'essayais de comprendre, là j'ai abandonné, je ne vois pas ou il veut en venir
 
Florent07

Florent07

Compagnon
Sinon il suffit d'acheter une fraiseuse aux bonnes capacités directement pour éviter de se prendre la tête pour gratter 10mm de chaque côté... ou alors se contenter de ce que l'on a.
 

Sujets similaires

Pervenche
Réponses
65
Affichages
3 143
languedoc
L
D
Réponses
12
Affichages
2 669
roland88
roland88
ilfaitvraimentbeau
Réponses
42
Affichages
7 410
la bricole 76
la bricole 76
W
Réponses
58
Affichages
7 550
Doctor_itchy
D
les Avennes
Réponses
7
Affichages
2 079
les Avennes
les Avennes
Pierre34660
Réponses
8
Affichages
3 729
Pierre34660
Pierre34660
T
Réponses
4
Affichages
3 768
Fred69
Fred69
Rio31
Réponses
26
Affichages
3 801
ilfaitvraimentbeau
ilfaitvraimentbeau
D
Réponses
498
Affichages
87 959
La bidouille
L
M
Réponses
6
Affichages
3 251
mecaman33000
M
Haut