Besoin d’aide au sujet du réglage d’un tour anonyme

  • Auteur de la discussion François_bis
  • Date de début
F
François_bis
Apprenti
17 Avr 2017
91
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonjour,

Ceci étant ma première participation, je passe par la case présentation qui sera brève par définition : je suis un débutant total en tournage !

J’ai acquis un petit tour à métaux d’occasion sans marque de constructeur. Le vendeur, habitant près de Besançon, m’indique qu’il a été construit par des élèves mais sans savoir de quelle école. Donc, ni documentation, ni site de référence.

Cherchant à améliorer le parallélisme entre l’axe du mandrin et le banc, je ne parviens pas à comprendre comment fonctionnent ce que je pense être des vis de réglage de la poupée fixe. Elles restent sans effet apparent.

Or, je découvre sur le forum un tour très ressemblant venant du lycée professionnel d’Audincourt (ville proche de Besançon……) :
www.usinages.com/threads/tour-a-metaux-detabli-made-in-france-neuf.50593/

Tour LEP Audincourt.jpg


De plus, dans cette discussion, il est question de plans qui auraient été éventuellement diffusés entre membres du forum. Bingo !

C’est là que vous pouvez peut-être m’aider.
Si quelqu’un connaît ce tour, pourrait-il me contacter pour m’en expliquer le réglage ?
Encore mieux, s’il pouvait me scanner le plan de la zone de la poupée fixe afin que je comprenne le rôle de certaines vis.

Merci d’avance pour votre aide.
François qui lance une bouteille à la mer
 
Dernière édition:
F
François_bis
Apprenti
17 Avr 2017
91
  • Auteur de la discussion
  • #2
Bonjour,

J'ai trouvé par moi-même la solution à mon problème exposé sur mon message.
Fin de l'histoire.
 
KITE
KITE
Compagnon
25 Déc 2008
3 440
Pas de Calais
En tous cas, jolie petite machine qui devrait te permettre de découvrir, dans de bonnes conditions les joies (et les peines!) du tournage.
Elle semble bien propre cette machine.
Partage tes doutes et réalisations avec nous. Ca n'est pas parce que ton premier post est resté sans réponses que ton cas ne nous intéresse pas!
Bon dimanche,
Kite
 
F
François_bis
Apprenti
17 Avr 2017
91
  • Auteur de la discussion
  • #4
Merci Kite pour les encouragements.

La photo ci-dessus est celle du tour de Pailpoe. Si le mien est moins propre et moins bien équipé, la similitude est très nette.

L'absence de pignonerie complexe et d'électronique, ce qui peut être un défaut pour le spécialiste, constitue un grand avantage pour le débutant que je suis, celui de la simplicité. Tout est démontable / remontable facilement, même sans connaissance particulière.

Je découvre au fur et à mesure et en autodidacte les différentes possibilités de réglages.
Pour l'instant, je démonte, nettoie, lubrifie, règle, modifie le système de courroie, etc...
Les pièces seront pour plus tard.

A bientôt
François
 
Dernière édition:
KITE
KITE
Compagnon
25 Déc 2008
3 440
Pas de Calais
C'est la bonne approche!
Kite
 
Pascal25
Pascal25
Apprenti
5 Oct 2014
191
FR-25
Bonjour François,

Je me souviens de ce tour il était fabriqué par les élèves, toutes les classes (mécanicien ajusteur, fraiseur, tourneurs, rectifieurs, décolleteurs) travaillaient sur ce projet.
J'ai fait mes études à Audincourt de 1976 à 1979, je n'ai pas de plans juste un vague souvenir de ce petit tour.
Je me demande bien la quantité produite dans ce lycée.
Bon copeaux avec ce petit tour.

Cordialement

Pascal
 
Y
Yveline
Apprenti
20 Déc 2015
77
Je me souviens de ce tour il était fabriqué par les élèves, toutes les classes (mécanicien ajusteur, fraiseur, tourneurs, rectifieurs, décolleteurs) travaillaient sur ce projet.
Je me disais aussi. Elle a l'air bien propre cette machine.:)
 
Y
Yveline
Apprenti
20 Déc 2015
77
Je trouve merveilleux que des élèves de toute une école se mettent ensemble pour fabriquer un tour...
C'est une très bonne idée. Et au moins c'est du made in France.:-D
 
F
François_bis
Apprenti
17 Avr 2017
91
  • Auteur de la discussion
  • #9
Bonjour à tous,

Je vous donne quelques nouvelles de mon petit tour d'occasion.

Après démontage / nettoyage + compréhension du fonctionnement / remontage / réglage, j'ai réalisé quelques aménagements :
- bricolage d'une poulie étagée (en contreplaqué.... ça va faire frémir les puristes.....) pour réduire la vitesse du mandrin ;
- remplacement du condensateur 50µF par un de 25 ; le moteur démarre toujours bien mais sans chauffer (merci internet de fournir des tuyaux aux non-électriciens comme moi) ;
- montage du moteur sur glissières à tiroir (ça va encore faire frémir les puristes.....) avec tension de courroie réglable ; diminution du bruit et des vibrations ;
- pose d'un éclairage issu de la déchetterie.

Ensuite, je me suis lancé dans la fabrication de mes pièces en alu ; c'est sûrement plus simple qu'en acier.

Résultat : même si je suis loin de la précision au centième (dont je n'ai d'ailleurs pas besoin) et si j'ai du y aller très très lentement, j'ai réussi à faire mes premières pièces. Ce fut long mais le résultat convient tout à fait à mes besoins. Je ne pensais pas que ça allait se passer aussi bien.

Donc, le débutant autodidacte est content et va poursuivre son aventure sur un tour qui entame probablement sa 4ème, voire 5ème vie.
Et ça aussi, ça fait du bien de voir, à l'heure du tout jetable, que des objets anciens continuent à très bien fonctionner.
Merci à tous les élèves et les profs franc-comtois qui ont fabriqué ce tour dont la vie continue des décennies après !

A bientôt
François
 
Dernière édition:
Haut