Tailler des pignons (fraise module)

  • Auteur de la discussion micromars
  • Date de début
M
micromars
Apprenti
17 Sept 2007
170
Montpellier
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonjour,

je voudrais tenter la taille de pignons (module 1) à la fraise module pour faire un petit réducteur de vitesse. Je sais que le nombre de fraises dans un jeu représente un compromis pour diverses raisons de compatibilité des pignons entre eux. La fraise N° 6 (35 - 54 dents) serait bien adaptée compte tenu du rapport de réduction que je voudrais faire. Question : puis je lui faire tailler un pignon de 55 dents (oui , je pense !) et - pire- un de 60 ! ???
le matériau serait de l'alu ou du laiton.

merci d'avance aux pros du taillage !!
 
SULREN
SULREN
Compagnon
27 Jan 2009
3 220
FR-31 Communauté des Hauts Tolosans
Bonjour,
Plus tu t'éloigneras de la plage prévue pour ta fraise plus tes engrenages seront bancals.
Cela pourra suffire si tu ne demandes pas de grandes performances à ton réducteur, mais pourquoi ne pas essayer tout bêtement de faire les choses de façon professionnelle:

- Tu tailles avec ta fraise N° 6 la ou les roues dont tu as besoin dans la plage 35 - 54 dents.
- Si tu vois que tu obtiens de bons résultats en taillage, alors tu trouveras plein de gars sur le forum pour te prêter la fraise N° 7 pour ta roue de 60 dents, ou pour d'autres nombres de dents. Tu auras peut être quelques petits frais de transport à payer c'est tout.
 
M
micromars
Apprenti
17 Sept 2007
170
Montpellier
  • Auteur de la discussion
  • #3
Bonjour,

merci Sulren, c'est une idée qu'elle est bonne !

Je me rappelle (un peu! ) des cours de méca, de la développante de cercle et le tuti quanti, mais le pourquoi de l'échelonnement des fraises pour le nombre de dents est tombé dans les oubliettes !
 
SULREN
SULREN
Compagnon
27 Jan 2009
3 220
FR-31 Communauté des Hauts Tolosans
Bonjour,
mais le pourquoi de l'échelonnement des fraises pour le nombre de dents est tombé dans les oubliettes
Dans ce post j'avais donné les profils de dents pour différents nombres de dent.
Ici
J'ai même envoyé à l'intéressé le profil pour chaque fraise, de la N°1 à la N°8.
 
M
micromars
Apprenti
17 Sept 2007
170
Montpellier
  • Auteur de la discussion
  • #5
oui, j'avais bien vu ce post intéressant qui montre bien l'évolution du profil de denture vs le nombre de dents . La question que je me posais est de savoir quelles conséquences (usure + rapide des pignons, effort excessif sur les dents...) pouvait avoir une (lègère) déviation par rapport à la gamme de dents pour laquelle une fraise est prévue.

mais c'est vrai qu' il vaut toujours mieux "the right tool for the right job !"
 
SULREN
SULREN
Compagnon
27 Jan 2009
3 220
FR-31 Communauté des Hauts Tolosans
Bonjour,
Il faudrait faire une simulation numérique pour bien voir ce qui se passe, mais on peut imaginer les choses comme suit (sous toutes réserves de validation):

Si on prend un couple pignon roue, tous deux de même module et taillés avec la fraise qui correspond à leur nombre de dents:
- Ils engrènent correctement lorsqu'ils sont placés à un entre-axe donné qui dépend de la somme des nombre de dents et du module.
- La dent du pignon roule sans glisser sur la dent de la roue, lorsque leur point de contact se trouve au point de tangence des deux cercles primitifs. Appelons le P. Lorsque le point de contact pignon roue s'éloigne de P il n'y a plus roulement mais glissement et ce dernier augmente au fur et à mesure qu'on s'éloigne de P, mais les deux dents restent toujours en contact sans jeu.


Si on remplace la roue par une roue de même nombre de dents mais taillée avec une fraise qui ne correspond pas à ce nombre de dents:
- Il faut probablement modifier l'entre-axe afin d'empêcher les problèmes d'arcqueboutement et les problème d'interférence, c'est à dire que l'extrémité d'une dent (soit de la roue soit du pignon) n'aille pas ramponner dans le pied de la dent d'en face pendant l'engrènement.
- Il y aura plus de glissement que dans la cas précédent, donc plus d'usure.
- Il existera un jeu dans l'engrenage car le profil de la dent de la roue et celui de la dent du pignon ne sont pas bien conjugués. Une "chute" se produira donc lorsque la dent menante lâchera la dent menée pour passer le relais à la dent menante suivante. C'est destructeur par effet de matage, et d'autant plus que le couple transmis sera élevé.
Evidemment ces effets sont proportionnels à l'écart entre la fraise au module utilisée et celle qu'il aurait fallu utiliser. On ne doit pas les voir beaucoup sur une roue de 54 dents taillée avec la fraise qui couvre 55 - 134.
 
M
micromars
Apprenti
17 Sept 2007
170
Montpellier
  • Auteur de la discussion
  • #7
Bonjour,

merci de cette analyse qui confirme ce que je pressentais. Un autre facteur entrant en jeu est certainement la précision du taillage (divers jeux dans la machine et /ou le diviseur, mais je pense en effet qu'un écart d'une dent (fraise 55 dents .. pour pignon 54 .) doit être masqué par ces imprécisions.

merci pour tous ces renseignements ,

JMC
 
D
DUMUCHER
Ouvrier
4 Août 2009
350
Ustaritz
Bonjour,

La fraise qu'il faut pour un pignon de 55 et de 60 dents est la numéro 7 qui va de 55 à 134 dents. Mais je pense que si tu as la numéro 6 tu peux les usiner sans problème.
J'ai souvent fait des pignons avec des fraises approchantes et ceci sans problème.
A moins de fraise de la pignonnerie de précision, si on doit tenir compte des anciennes fraises à module avec un angle de pression de 14°30, des nouvelles avec un angle de 20° et des huit fraises pour chaque modules (pour les plus petits) il en faudrait des fraises et quel investissement;
De toute manière, je pense qu'il n'y a pas beaucoup de bricoleur qui ont un pied à coulisse à module pour controler l'épaisseur de la dent sur le diamètre primitif et que tout le monde opère (du moins je le crois et c'est mon cas) en tangentant et en rentrant de 2,15 le module.
Je pense "micromars" que tu peut l'usiner sans problème (Si tu fais qu'un seul pignon fait peut êtr attention à l'angle de pression.
Cordialement.
DUMUSHER
 
Haut