[Débutant] Réaliser une rainure interne pour clavette dans des pignons

Fred_21
Apprenti
5 Mars 2015
63
Dijon
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonjour à tous.
Après un an d'occupation sur d'autres projets, je me remets enfin à utiliser mon combiné tour fraiseuse Fartools (TDM 400).
pour me constituer un premier jeu de pignons qui étaient manquant, j'ai acheté des modèles à usiner chez tri distribution.
J'ai terminer la réduction d(épaisseur de la roue dentée, le réalésage interne. Il me reste donc à faire les rainures pour clavette de 4mm.

Je me posais la question d'utiliser le tour comme fraiseuse. Peut-être est-ce idiot.... c'est pourquoi j'en appelle à vos connaissances.
Je ne sais si cela existe, mais je pensais monter une fraise de 4 mm (qui agirait en latéral, comme une frais lime) et installer le pignons en vertical sur l'étau du chariot. En avançant perpendiculairement à l'axe du tour, je dois pouvoir fraiser la rainure à l'intérieur de l'alésage ?

Sinon, une autre idée ? J'ai fait un essai à la lime, mais vu le nombre de pignons à réaliser, et le peu de précision de mon geste, ça risque d'être long et peu fiable.

Sinon, quelqu'un ici m'avait évoqué l'idée d'utiliser le chariot comme un étau limeur. Mais dans ce cas c'est l'outil à utiliser qui me pose question.

Enfin, j'ai vu sur le net que certaine rainures se faisaient par brochage (il existe d'ailleurs des broches de 4mm). Comment s'utilise cet outil ? Faut il impérativement une presse ?

Merci d'avance
 
mougp09
Compagnon
7 Décembre 2012
522
70
Après pas mal de tentatives ce qui à été le plus simple pour moi c'est de trouver qqun avec une claveteuse ou un étaux limeur si vous faites peu de clavetage.

Sinon des broches à clavetter et une presse marche super bien, vous investissez dans les tailles standard ( 4,5,6 et 8 (10)) et apres vous taillez les canons en fonction de votre utilisation.
 
KITE
Compagnon
25 Décembre 2008
2 457
Pas de Calais
La technique est évoquée régulièrement sur ce Forum.
Il te faut affûter, en HSS ou en carbure un outil de la largeur de ta clavette.
- Tu condamnes l’alimentation électrique de ton tour (il ne doit, en aucun cas pouvoir être mis en service)
- Tu fixes le pignon à usiner dans ton mandrin.
- Tu immobilises, par le moyen le plus approprié, ta broche de tour. Elle ne doit pas pouvoir tourner.
- Tu installes ton outil coupant dans ton porte-outil, de manière à ce qu’il soit centré, face de coupe vers toi ou à l’opposé.
- Tu déplaces ton outil, par ton transversal, jusqu'à tangenter ton alésage du pignon.
- Tu prends une petite passe (1/10 ème)
- Tu usines en déplaçant ton traînard.
- Tu répètes l’opération, jusque la profondeur de clavetage désirée

C’est long à expliquer mais ça se fait bien.
En quelle matière sont tes pignons (éviter les aciers traités !)
 
Fred_21
Apprenti
5 Mars 2015
63
Dijon
  • Auteur de la discussion
  • #5
La technique est évoquée régulièrement sur ce Forum.
Il te faut affûter, en HSS ou en carbure un outil de la largeur de ta clavette.
- Tu condamnes l’alimentation électrique de ton tour (il ne doit, en aucun cas pouvoir être mis en service)
- Tu fixes le pignon à usiner dans ton mandrin.
- Tu immobilises, par le moyen le plus approprié, ta broche de tour. Elle ne doit pas pouvoir tourner.
- Tu installes ton outil coupant dans ton porte-outil, de manière à ce qu’il soit centré, face de coupe vers toi ou à l’opposé.
- Tu déplaces ton outil, par ton transversal, jusqu'à tangenter ton alésage du pignon.
- Tu prends une petite passe (1/10 ème)
- Tu usines en déplaçant ton traînard.
- Tu répètes l’opération, jusque la profondeur de clavetage désirée

C’est long à expliquer mais ça se fait bien.
En quelle matière sont tes pignons (éviter les aciers traités !)
Merci pour l'explication. Ça semble réalisable. Le problème c'est le fameux outil. Comment doit il être affuté ? Si tu as une photo, je suis preneur.
Quant à la matière des pignons, voici le lien de ceux que j'ai acheté.
ici
 
KITE
Compagnon
25 Décembre 2008
2 457
Pas de Calais
Quelles sont les dimensions de tes rainures de clavettes ?

Une autre solution, plus artisanale, est d’accoler plusieurs lames de scies à métaux, jusqu’à obtenir la largeur attendue (ou un peu moins, finition à la lime).
Tu peux même aligner tes pignons dans l’étau et en faire plusieurs à la fois.

Pour l’affutage de l’outil de mortaisage, tu pars d’un outil HSS un peu plus gros que ta clavette.
Petite dépouille sur les 3 faces coupantes (quelques degrés).
 
Dodore
Compagnon
27 Octobre 2008
13 070
F-69400 villefranche sur saone
Tout de suite le gros truc
Les broches ne doivent pas être données à comparer à un outil 1 dent
La broche pour 4 mm 29 euros plus le guide 14 euros sans compter la machine
Pour moi j’ai dû voir ça 1 fois en grande série sur une machine hydraulique
Par contre pour le bricolage ou la pièce unitaire sur tour ou sur mortaiseuse je l’ai vu très souvent
 
mougp09
Compagnon
7 Décembre 2012
522
70
L'outil de bombes69 est sympas.

Dodore : Si on à un tour et un fraiseuse les guides on les fait. Un jeux de broche chinoise 5, 6 et 8 coute moins de 100€. Pour moi si l'on fait plus de 3 ou 4 brochages dans l'année un jeux de broches et rentable.
Après une veille presse a vis ou a crémaillère, sinon une petite presse hydraulique de 1 ou 2 tonne va super bien.

Si on a un tour avec un verrouillage de la tête, des avances et tout ça va bien, mais si il faut tout bricoler ...
C'est sur, si c'est pour un ou deux brochage tous les 36 de mois c'est suffisant.
 

Dernières discussions

Haut