Restauration De Valliere H130C

guol64
Compagnon
29 Mars 2009
1 980
PAU
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonjour à tous,

Voilà 4 ans j'ai acheté un De Vallière H130c à Nico dans le but d'avoir une base pas chère pour le numériser. J'en profite pour remercier Nico pour cette vente qui s'est faite sans aucun soucis : le tour est arrivé sans encombre sur sa palette avec un emballage digne d'un professionnel.

L'autre jour, alors que j'étais dans l'atelier, je me suis retrouvé comme un gamin qui redécouvre le jouet du noël précédent qui s'était perdu au fond du placard. Il faut dire que mon atelier était bien encombré suite à un réaménagement complet avec la création de plans de travail, de tiroirs (pas loin de 50), de placards ... mais c'est une autre histoire.

J'ai donc déplacé ce petit tour pour le rendre un peu plus accessible et j'ai posé démonté le mandrin camlock : trop tard, l'envie irrésistible d'attaquer la restauration m'avait déjà envahie.
Sur le post de Nico vous pourrez voir ce qu'il avait déjà réalisé : https://www.usinages.com/threads/remise-en-route-de-valliere-h130-cest-parti.12932/

Voilà la bête telle que je l'ai reçue (photos de Nico):
01.png

02.png
 
guol64
Compagnon
29 Mars 2009
1 980
PAU
  • Auteur de la discussion
  • #2
Première étape mettre le tour à poil.
Une fois le trainard et la contre pointe démontée, j'ai enlevé la boite des avances, jusque là aucune difficulté.

J'ai commencé à me cultiver en lisant les différents posts sur le sujet des De Vallière et là quelque chose m'a intrigué :
03.png


Hormis le fait qu'un gros mulet avait massacré le bout de broche à la masse, ce que je voyais ne correspondait pas aux différents plans de coupe de la doc.
Il manque la bride, mais derrière la bride il aurait du y avoir le roulement conique et non la bague avec les ressorts.

Au passage si une âme généreuse avait un plan côté de la bride afin que je puisse la refaire, je l'en remercierait.

A ce moment je me pose la question de savoir si ça vaut réellement le coût de se lancer dans la restauration ou si il ne vaut mieux pas laisser tomber.
Je monte le comparateur sur le banc pour voir le défaut sur le nez de broche : à priori dans le centième.
Je démonte la chaine de boite (l'attache rapide a été remplacée par un fil de fer) et je fait tourner la broche : pas de jeu apparent, pas de bruit suspect ... continuons pour voir.

Je dévisse donc l'écrou à l'arrière: et c'est bien la bague avec les ressort qui vient en premier suivie du roulement : ce qui n'est pas normal je le précise.
Je retire ensuite le pignon des avances : la clavette a été remplacée par une vis limée : ça sent le remontage à la jojo la bricole sans offenser les jojos qui pourraient lire ces lignes.

A ce stade on peut dire que la broche a tourné sans roulement à l'arrière vu que la bague extérieure n'était pas tenue. De plus vu la position du roulement il n'a pas non plus bénéficié de la réserve d'huile.

Je continue par la bague, qui a reçu quelques coups de marteaux malheureux, puis le circlips dont une oreille est cassée, la bague plastique bien abimée, les 3 ressorts de pression dont un a été changé mais trop court. Les pignons de chaine ne semblent pas abimés mais l'engrenage qui rentre dans le gros pignons présente des marques importantes.
J'arrive au gros pignon qui est flottant alors que tout ce que j'ai lu sur le sujet disait qu'il était monté serré. La vis de serrage du gros pignon est absente et la clavette est montée à l'envers au vu des traces de serrage, mais là sans conséquences à mon avis.

Vient ensuite un petit clip dans une gorge et là je me retrouve bloqué.
Je positionne alors une pige dans le trou de graissage supérieur dans ce que je crois être la vis de réglage du serrage du double roulement.
Je tourne la broche et effectivement la broche prend du jeu puis s'enlève.
le premier roulement dans les mains je me retrouve avec tous les rouleaux démontés.
Normalement une sorte de criclips doit tenir la cage à roulement mais il n'y est plus.
Je sort alors le roulement de gauche avec la vis de serrage et le flasque.

Je dévisse les 6 petites vis qui tiennent la butée de la bague extérieur : le joint spi est HS, et la bague extérieure du roulement est mal positionnée.
Je m'attendais à trouver le pion de positionnement de la bague mais il n'y en a pas, d'où l'erreur au précédent remontage de broche.
Une fois la bague extérieure enlevée, je regarde un peu dans l'huile du fond et je retrouve des petits bouts de ferraille.
 
Dernière édition:
Loulou31
Compagnon
21 Janvier 2010
1 902
Toulouse.. coté Est
Bonjour,

C'est un très bon tour, part contre je en suis pas sur que ça soit la meilleure base pour passer une machine en CNC : les glissières en longitudinal et transversal doivent être uses. De plus comment comptes tu faire du filetage en CNC ?

Bonne restauration.

Jean-Louis
 
guol64
Compagnon
29 Mars 2009
1 980
PAU
  • Auteur de la discussion
  • #4
Rien n'est définit pour l'instant, juste une réflexion. Les glissières sont effectivement très usées : plusieurs 1/10 .
Mais dans les grandes lignes je ne garderais que la broche, le moteur et la boite de vitesse.
Mise en place de rail à billes sur le longitudinal et transversal (je ne sais pas si je conserve ou non l'ossature du trainard).
Pour du filetage il faut indexer la broche, avec un capteur a effet hall, un disque perforé, ou autre.
 
g0b
Compagnon
20 Janvier 2014
1 278
Je ne suis pas sur de bien tout comprendre (donc si ca se trouve ce que je vais dire ne correspond pas à ce que tu décris...), mais la bague avec des ressorts (si on parle bien de la bague avec une trentaine de petits ressorts axiaux) , c'est "normal", c'est pour la précontrainte des roulements de broche.

En ce qui concerne le graissage des roulements, c'est normal qu'ils ne baignent pas dans l'huile. l'huile remonte grace aux pignons, coule dans une goulotte le long du bati et passe dans un filtre en feutre pour graisser les roulements.
 
midodiy
Compagnon
24 Septembre 2009
6 163
Reims
En ce qui concerne le graissage des roulements, c'est normal qu'ils ne baignent pas dans l'huile. l'huile remonte grace aux pignons, coule dans une goulotte le long du bati et passe dans un filtre en feutre pour graisser les roulements.
:eek:
L'huile qui remonte par la chaine ne va pas dans les roulements, c'est pas la meme huile! Il y a 2 reservoirs avec voyants de niveau , un pour chaque roulement, avec remplissage par le dessus. C'est comme cela sur H130F, surement pareil sur H130C mais il me semble, different sur H140, peut-etre comme tu l'expliques...
 
Loulou31
Compagnon
21 Janvier 2010
1 902
Toulouse.. coté Est
C'est pas un très bon tour .. .c'est le meilleur tour du monde ... nuance :smt003
Capulatos .. je parie que tu as un Devalliere H130!
Je trouve que c'est dommage de canibaliser le "meilleur tour du monde" pour le passer en CNC en gardant seulement la broche et sa motorization, en remplaçant tout le reste : le banc le trainard les avances les filetages. Ceci dit c'est le tour à guol64 et il est libre d'en faire ce que bon lui semble.

Jean-Louis
 
guol64
Compagnon
29 Mars 2009
1 980
PAU
Mea culpa, je n'ai pas expliqué mon choix.
Pour celui-ci je me suis effectivement posé la question (et je me la pose encore puisque rien n'est encore fait).
Ce qui m'inciterait a faire ce choix de le CNCiser :
- glissières très usées.
- support de tourelle cassé
- support contre-pointe bien abimé
- pas de petit charriot
- boite Norton qui "saute"
- broche martyrisée
- noix du transversal bouffée
- au vu du montage de la broche même la géométrie et donc le positionnement du bloc de broche doit être à revoir.
Ca fait beaucoup de chose à restaurer pour le remettre en état d'origine.
De plus,
La broche peut potentiellement tourner à 3000 tr (avec variateur sur le moteur),
Le bâti recevoir deux rails prismatiques de 1000mm que j'ai sous la main, tout comme la vis à bille de 700mm de course.
Sur mon autre tour la course est plus importante et j'ai pas de rail ni de VaB suffisamment longues et surtout il est déjà fonctionnel.

Pour ma défense j'ai déjà sauvé un monument historique de la machine outils, voir mon poste sur la Deckel fp1.

Par contre pas de soucis je mettrais les pièces inutilisées de côté pour dépanner au besoin un devallieriste, et en plus ce sera avec plaisir.
 
Milodiou
Compagnon
18 Septembre 2011
1 618
:smt039
Il a beaucoup souffert ce tour :smt012
Vu tes compétences, même si c'est sacrilège, vas y transforme :-D j'ai hâte de lire le sujet.
L'horreur, c'est tout ce qui a été massacré, ce sera dur à réparer et le pire ce serait de ne rien faire de ce tour.
 
guol64
Compagnon
29 Mars 2009
1 980
PAU
Ce soir j'ai démonté le moteur, c'est pas une mince affaire.
Je l'ai fait tourner un peu à la main il a une sacrée inertie.
Par contre il a aussi un bruit qui au mieux veut dire un changement de roulement.
 
La dernière réponse à ce sujet date de plus de 6 mois
Haut