Réalisation de fraises pour queues d'arondes

  • Auteur de la discussion j.f.
  • Date de début
J
j.f.
Compagnon
22 Déc 2007
6 443
19
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonsoir,
une question me titillait depuis longtemps : peut-on faire soi-même une fraise pour queue d'aronde ? Il y a une réponse sur le site de M. Hishimura : il réalise un véritable fraise, puis la traite thermiquement. Faut avoir la santé !

C'est surtout en regardant des plaquettes triangulaires que je me demande s'il n'y a pas une possiblité.

J'ai trouvé quelques exemples de réalisation (2 seulement), et un extrait de catalogue.

CNC Cookbook présente un outil à une plaquette, sa réalisation et surtout une discussion sur l'orientation de la plaquette : voir ici. Y est également exposé le problème posé par un défaut d'alignement des plaquettes entre elles dans le cas d'un outil à plusieurs plaquettes. Précision requise très élevée difficilement envisageable pour moi !

Le deuxième lien, Dogpatch, présente un outil identique ; au passage ce site a une liste de liens vers des ouvrages intéressants sur Google Book.

Dans les deux cas, la plaquette attaque perpendiculairement la matière, respectant ainsi l'angle de 60° du triangle équilatéral de la plaquette.

Ci-dessous, un extrait de catalogue avec un outil industriel à 4 plaquettes. On peut y remarquer que :
- les plaquettes sont spécifiques ("TDEX")
- elles sont montées inclinées par rapport à l'axe de rotation, ce qui veut dire que l'angle de la queue d'aronde sera un peu plus fermé que 60°. J'imagine que ça ne pose pas de problème tant qu'on se sert du même outil pour les queues d'aronde intérieures et extérieures...

Des idées ?
Des expériences ?

shars_dovetail_indexable_cutter.JPG
 
O
ordinerf
Compagnon
15 Fev 2008
3 990
aube
on peut tout faire si on a le matériel pour :wink:
 
Case590
Case590
Compagnon
23 Juil 2008
3 554
ariège-pyrénées
Salut à tous, ':-D'
Une question "subsilliaire", annexe : pourquoi il ne se fait pas de queue d'aronde à 45° sur les MO ?
Cà coince lors des mouvements ?
Ce post m'intéresse car il va me falloir en usiner qques unes et je savoure l'idée de me faire l'outil qui va bien. ':-D'
ô merci pour vos réponses érudites !
a+ compagnons ':wink:'
 
J
j.f.
Compagnon
22 Déc 2007
6 443
19
  • Auteur de la discussion
  • #5
Bonour,
45°, ça existe.
Voir ici:
http://www.arceurotrade.co.uk/Catalogue ... ot-Cutters
Mais à quoi ça sert ? Toutes les glissières que j'ai vues sont à 60°. Question de direction d'efforts, peut-être ?

Je précise la raison pour laquelle je souhaite réaliser mon propre outil :
Je n'ai pas la possiblité d'arroser. Enfin si, mais je n'ai surtout pas la possiblité de récupérer le liquide de coupe. Et avec de l'huile entière, ça agglomère les copeaux, qui sont souvent réavalés, et me pourrissent l'état de surface. Donc, à sec. Pour usiner à sec, le carbure va mieux. Et comme ça use bien les outils, que je n'ai pas envie de consommer une plaquette par quaue d'aronde, et que j'ai des plaquettes TCGT et TCMT en pagaille...
 
C
Chris57
Compagnon
6 Avr 2007
928
57 Moselle (frontiere Lux)
Bonjour,

J'ai eu aussi ce meme projet de me faire une fraise à queue d'arronde a plaquette, je ne savais pas que ca existait industriellement, je l'ai meme deja dessiné sur Solid... par contre je comptais mettre uniquement une plaquette pour un soucis de precision de postionnement de 2 plaquettes.
je ne l'ai pas encoire réalisé car trop de projet en cours...

Christophe
 
J
j.f.
Compagnon
22 Déc 2007
6 443
19
  • Auteur de la discussion
  • #9
Merci Chris57 pour ces dessins. Je comptais me faire les modélisations ce soir (les plaquettes dont je dispose sont plus grosses). Ca va me faire gagner du temps. Ce sont des "16", j'ai les dimensions sur un catalogue, et la visserie spécifique à proximité chez le dépositaire Safety.

La grande question, c'est "est ce que une telle plaquette sur une telle machine peut faire un travail de forme sans souci ? (travail sur une grande partie de l'arête de coupe)". Un des auteurs cités plus haut évoque un travail d'enveloppe, mais c'est loin d'être simple !

Si j'ai le temps d'y passer demain, achat de vis et de tarauds, et essais ce week-end. A vrai dire, j'aimerais bien me faire un outil à 4 plaquettes. Pas plus difficile que de faire pour 2. Le plus gros problème, c'est la précision. Même si j'arrive à fraiser à +- 0.01 mm (optimiste), le faux rond du diviseur est de 0.02 mm, et je n'arriverai sans doute pas à positionner la pièce dans le mandrin sur le plateau à mieux que ça ! Mais ça fait un exercice intéressant.

C'est pour me lancer dans une tourelle à changement rapide... Marre des cales.
 
C
Chris57
Compagnon
6 Avr 2007
928
57 Moselle (frontiere Lux)
Pas de quoi j.f. :wink:

Pour 4 plaquettes cela fait augmenter pas mal le diametre de la fraise, je l'ai refaite avec 3 c'est le maxi pour ma taille de fraise, il faut aussi penser que plus la fraise sera grosse moins elle rentrera dans les petite zones, genre sur les porte outils de ta tourelle à changement rapide, d'autant plus que tes plaquettes sont encore plus grosses.

Je voulais aussi utiliser des plaquettes plus grosses mais je n'ai que ce modele.

J'ai refais le modele version 3 plaquettes.

Si tu veux le modele PRT et DRW pour eviter de les refaire demande moi.

Christophe Voir la pièce jointe Fraise queue aronde 3.pdf
 
J
j.f.
Compagnon
22 Déc 2007
6 443
19
  • Auteur de la discussion
  • #11
Chris57 a dit:
...Si tu veux le modele PRT et DRW pour eviter de les refaire demande moi...Christophe
Surtout pas !
Et mes exercices d'enlèvement de matière balayé et de répétition circulaires, alors ?!?!?!? :batte:
 
C
Chris57
Compagnon
6 Avr 2007
928
57 Moselle (frontiere Lux)
Bon alors je les gardent l :-D
Bon Exercice... c'est super bien fait pour les repetitions solid...
 
J
j.f.
Compagnon
22 Déc 2007
6 443
19
  • Auteur de la discussion
  • #13
Plaquette TCMT16T308
cotes arrondies au centième (ça suffira !)

tcmt16t308_plan (Small).jpg


fraise 4 dents (Small).jpg
 
J
JKL
Compagnon
1 Avr 2008
1 995
J'ai comme le sentiment, JF, que la disposition de tes plaquettes sur leur support n'est pas satisfaisante. Je pense que l'arrête de coupe( celle pour l'attaque en bout ) de chaque plaquette doit être sur un rayon de la fraise.
 
coredump
coredump
Compagnon
8 Jan 2007
4 537
FR-06
Oui disposé comme ca l'attaque est negative sur l'arrete de la plaquette. Ca peut etre voulu aussi :wink:
 
Case590
Case590
Compagnon
23 Juil 2008
3 554
ariège-pyrénées
Bonjour, ':-D'
coredump a dit:
Oui disposé comme ca l'attaque est negative sur l'arrete de la plaquette. Ca peut etre voulu aussi :wink:
Bonne question : Vu l'objectif de faire une fraise de petit diam. doit-on choisir un montage de plaquettes en positif ou négatif ?
autre : la plaquette présentée est une plaquette positive (7°) son montage en négatif ne fragilise pas son arrête ?
a+ ':wink:'
 
J
j.f.
Compagnon
22 Déc 2007
6 443
19
  • Auteur de la discussion
  • #17
Bonjour à tous.

Il s'agit d'une grossière erreur. Les plans de fixation des plaquettes sont bien décalés de la valeur de l'épaisseur de la plaquette... mais dans le mauvais sens ! (il était tard...)

Ce sont des plaquettes positives, et je crois qu'un angle négatif ne peut pas être utilisé sur ma petite machine. J'ai lu ici qu'il faut une machine puissante et rigide, ce qui n'est pas mon cas. La modélisation de la plaquette ne montre pas la forme de sa face de travail (sa lèvre et le brise copeau), ce qui prète à confusion.

Je n'avais pas vérifié avec une vue perpendiculaire à l'axe, j'étais resté en perspective, et n'avais pas non plus sorti de mise en plan.

Un truc qui pourrait être amusant, c'est de disposer les plaquettes en spirale, comme sur une fraise hérisson, pour expoilter plus de hauteur de la portion conique.

fraise_erreur (Small).jpg
Copie à revoir...

fraise 4 dents corrigee (Small).jpg
corrigée

fraise 4 dents plan (Small) (2).jpg
plan
 
C
Chris57
Compagnon
6 Avr 2007
928
57 Moselle (frontiere Lux)
Bonjour,

J'ajouterais que l'arete de la plaquette ne doit pas faire butée sur le porte plaquette car cela abimerai trop vite le porte plaquette, faire un degagement comme je l'avais fait sur mes pdf, voir photo:

Christophe

DSCF0002 coupe.JPG
 
TREBOR_7
TREBOR_7
Compagnon
24 Avr 2008
1 460
Saint Martin de Crau (13)
Bonsoir à tous,
Joli projet , mais j'ai un doute sur le maintien en place des plaquettes.. :roll:
Elle sont uniquement en appui sur une face, donc difficile à positionner en Ø ET en hauteur, seulement avec une vis.
D'autant plus que l'appui se fait non pas sur une facette, mais sur l'arête seule... :roll:
Et les chocs répétitifs..... :oops: ....planques toi au 1° essai :wink:
Bon courage
A+
Robert

t_fraise_4_dents_corrigee_small_159.jpg
 
J
j.f.
Compagnon
22 Déc 2007
6 443
19
  • Auteur de la discussion
  • #20
Bonsoir,
ce dessin n'est qu'une ébauche dans un premier temps pour voir le positionnement des plaquettes, et l'encombrement. Normalement, la plaquette ne doit bien sûr pas reposer sur une arrête. Il faut en plus que l'angle supérieur soit calé.

Ainsi, reprise des efforts s'exerçant de l'extérieur vers l'intérieur (sur facette à 7°), de bas en haut (angle à usiner pour recevoir celui de la plaquette), et bien sûr la face d'appui principale, triangulaire, reprenant les efforts liés à la rotation (frontaux). La vis doit en plus reprendre la réaction aux efforts sur la facette à 7°, en cisaillement.

Je ne sais pas ce qu'est l'isostatisme, même si j'en ai une vision intuitive. Il me semble que la combinaison vis tête fraisée + 1 plan incliné comme les bords de la plaquette suffiraient à atteindre ce but dans des conditions suffisantes.

Je suis passé au magasin cet après midi. Malheureusement, la spécialiste des outils coupants était absente. Les vis idéales sont des TORX M4x10/15A ; le fraisage de la tête de ces vis, d'après la norme des plaquettes, doit être compris entre 40 et 60°. Je n'ai pas pu avoir d'information sur le pas, etc.

Pour usiner ça, c'est aussi complexe que pour le dessiner. Il faut soit une fraise avec un angle de 7°, soit tourner le diviseur de 7° et le décaler de la valeur qui va bien, rien que pour l'appui central. Pour le haut, ça risque de ne pas être triste à cause du diamètre de fraise à utiliser...

Ca me semble de plus en plus voué à l'échec. Sans doute à la portée de n'importe quel professionnel, mais pour un amateur... ! Même en ayant appris à calculer en coordonnées polaires.

Les réalisations amateurs citées plus haut sont des fly-cutters avec juste un appui sur l'arrête intérieure. Il y a peut-être moyen de faire une bidouille pour créer un appui pour l'angle supérieur de la ou des plaquettes, genre rondelle avec écrou sur queue de fraise partiellement filetée (je ne sais pas si c'est clair).

Au moins, ça fait un exercice de dessin, même si aucun usinage n'est tenté.

J'ai fait un essai de montage plein d'axes de mon diviseur. C'est rigolo, mais inutilisable :lol:

2 axes de translation : table croisée
3 axes de rotation : support
1 axe de rotation : rotation du diviseur

DSCF7212 (Small).JPG


detail.JPG
 
brise-copeaux
brise-copeaux
Compagnon
5 Jan 2007
10 299
Rouen Normandie-76- ou Bagnole de l'orne -61-
Salut j.f.

Houuuaaa l'échafaudage ta franchement pas peur. :smt017
 
J
j.f.
Compagnon
22 Déc 2007
6 443
19
  • Auteur de la discussion
  • #22
Si, justement Si, justement :lol: :lol: :lol:

Remarque, les échaffaudages, j'aime bien

echauffaudage (Small).JPG
boite de vitesses
 
Pierreg60
Pierreg60
Compagnon
1 Nov 2006
2 756
F-57700 Moselle
terrible l'utilisation du flingue sur l'arrache!
gare a toi si tu passe dans le coin je te taperai sur les doigts!
 
J
j.f.
Compagnon
22 Déc 2007
6 443
19
  • Auteur de la discussion
  • #24
En plus, y'a des rallonges, et les griffes sont meulées pour passer là où il faut.

J'ai revu le truc avec des angles de 97° pour soutenir le bord.
J'ai trouvé de la doc plus explicite sur cet outil qui semble n'être fabriqué que par une seule société (Dorian Tool). Le sommet supérieur des plaquettes n'est pas calé. Seule le bord intérieur est en appui. Existe en 1, 2, ou 3 plaquettes.
Les différents angles et dimensions sont indiqués. Ca va permttre d'affiner les choses.

Ce serait dommage de ne pas tenter 1 dent, d'autres l'ont fait avec succès...

indexable_dovetail_cutters (Medium).JPG
outils et cotes

3dents (Small).jpg
essai relativement pifométrique, fait avant de trouver les détails
 
S
stihlman
Ouvrier
25 Juil 2008
298
lorraine
salut jf belle initiative peux tu mettres un lien pour voir le plan s'il te plait . Penses tu réellement que ta fraiseuse va emmener un outil pareil c'est à dire 3 à 4 plaquettes en pleine masse sur un échaffaudage lol???
 
G
Geo185
Apprenti
7 Mar 2007
132
Vendée
Bonjour ,

L'effort de coupe aurait plutot tendance à faire descendre la plaquette , donc caler le sommet supérieur n'aurait peut-etre pas un grand intéret .

Cordialement .
 
J
j.f.
Compagnon
22 Déc 2007
6 443
19
  • Auteur de la discussion
  • #27
Bonjour,

le lien vers un catalogue

le lien vers les outils

le lien vers un catalogue avec détails (voir page 56)

Non, je ne vais pas faire cet échaffaudage ! L'idéal serait sans doute une table sinus. Je vais tailler pour une dent, après dessin pour avoir une base de travail, et ajuster par passes très légères (calcul des déplacements trop complexe), avec le diviseur directement en position verticale sur la table croisée, orienté à 60°. Sans doute des photos ce soir, et les tests demain soir. La gamme d'usinage est dans la tête...
 
J
j.f.
Compagnon
22 Déc 2007
6 443
19
  • Auteur de la discussion
  • #28
Geo185 a dit:
Bonjour ,

L'effort de coupe aurait plutot tendance à faire descendre la plaquette , donc caler le sommet supérieur n'aurait peut-etre pas un grand intéret .

Cordialement .
C'est ce que je me suis dit en constatant que contrairement à ce que j'avais cru il n'y a pas de callage en haut. Ce qui m'inquiète plus, ce sont les différents angles existant dans les trois directions de l'espace (plaquettes et faces d'appui sur le porte plaquettes). Infaisable pour moi.

Au fait, c'est pas un métier, de faire ça ? Ca s'appelerait outillleur ?
Doivent pas être des quiches en trigo et en visualisation dans l'espace !
 
J
j.f.
Compagnon
22 Déc 2007
6 443
19
  • Auteur de la discussion
  • #29
L'outil est "à l'envers". Il tournera dans le sens anti-horaire. D'une façon générale, sur ma machine, quand ça tourne à l'endroit, j'ai les copeaux expulsés vers moi. Et les copeaux de fraisage, j'aime pas ça !

Je ne me suis embarassé des cotes que pour l'ébauche, et pour la profondeur de fraisage du logement de plaquette. Le reste a été fait au pifomètre à quadrant monté sur feeling magnétique.

Pour l'ébauche de l'outil, l'usinage conique a été fait avec les graduations angulaires du chariot supérieur. Pas très précis, mais sans importance. L'angle du logement de plaquette a par contre été déterminé au comparateur, sachant que sinus 30° = 0.5 ; mesures prise sur un déplacement transversal de 6 mm donnant donc 3 mm de déplacement longitudinal. 0.03mm d'erreur sur ces 3 mm, soit 1%. Ca fait donc environ 0.5° d'erreur. Je m'en contenterai !

Il reste :
- à reprendre le porte plaquette pour dégager un peu mieux la plaquette. 0.5 à 1 mm suffiront
- à reprendre la vis de fixation, une CHF 10.9 ; longueur bien sûr, mais peut-être aussi conicité qui devrait être 40 à 60° d'après la norme, et non 90° ; mais il faut qu'il reste de la matière pour l'empreinte Allen
- et bien sûr tester !

La plaquette repose non pas sur son arrête, mais sur sa face latérale (7° de différence par rapport à la perpendiculaire)

J'ai eu quelques problèmes de rigidité avec le fraisage.
J'ai usiné en roulant. Sur le côté de la fraise, j'obtiens un bel état de sirface, bien régulier ; passes de 0.5 à 1 mm. Par contre, l'usinage en bout sollicite beaucoup le montage avec des passes de 3 mm de profondeur. Faut pas être trop gourmand !
En effet, sur la table croisée, j'ai été obligé de monter le diviseur en porte à faux ; donc c'est pas très bon. Un jour, quand je serai grand, j'aurai une vraie fraiseuse.

J'ai hésité à me lancer dans une 2 ou 3 plaquettes. A la fin, je me suis dit qu'une ça suffirait. De toutes façons :
- la version commerciale est vendue en 1, 2, ou 3 dents
- il n'y a jamais qu'une seule dent qui travaille à la fois
- j'ai pas noté les origines
- j'ai la flemme
- c'est peut être un peu trop compliqué et précis pour moi

On pourra remarquer sur la dernière photo que la plaquette est un peu trop basse. Mauvaise détermination du point de référence, et prise encompte de l'épaisseur de la plaquette au lieu de la norme (4.3 au lieu de 4.22 mm). J'ai réalisé seulement après que l'arrête de coupe est plus basse que la face supérieure de la plaquette ! Il doit y avoir quelques dixièmes au total. L'outil fait 35 mm de diamètre.

C'est pour fabriquer un système de porte outils à changemant rapide. Rien de plus fun que de faire des outils pour faire des outils pour faire des outils etc.

DSCF7214.JPG
usinage de la queue

DSCF7237.JPG


DSCF7233.JPG
après perçage et taraudage M4

DSCF7232.JPG
essai avec la plaquette posée

DSCF7230.JPG
décalage de 7° du plan vertical. Pifométrisation de la position du plan horizontal avec un coup de marqueur.

DSCF7225.JPG
à l'attaque

DSCF7223.JPG
vérification du faux rond. 0.03 mm, j'ai déjà vu mieux...

DSCF7222.JPG
un simbleau (?) pour centrer le mandrin

DSCF7221.JPG
réglage de l'orientation du diviseur dans le plan horizontal ; 0.03 mm d'erreur sur 3 mm. Ok.

DSCF7218.JPG
usinage du cône à 60°, avec une marge
 
O
ordinerf
Compagnon
15 Fev 2008
3 990
aube
très chouette idée mais pourquoi qu'une seule dent ? il y avait de quoi en faire 2 je pense.
 
Haut