Réalisation de fraises pour queues d'arondes

  • Auteur de la discussion j.f.
  • Date de début
Case590
Case590
Compagnon
23 Juil 2008
3 537
ariège-pyrénées
Salut à tous, ':-D'
Le fait que la plaquette soit en dessous de l'axe en fait une plaquette "moins positive" pas grave pour l'acier, mais surtout réduit d'autant l'angle de la queue d'aronde <à 60° (aucune importance si la fraise réalise toutes les pièces malle et femelle pour soi même).

j.f. il te reste l'autre côté pour arriver à un proto à la côte, ton travail au pifomètre à reproduire çà me plait.
Quand je vois les outils de Romubricoltout brasé etc je serai curieux de voir comment il s'y prendrai pour faire un outil ou des queues d'aronde à 60°)
a+ ':wink:'
 
J
j.f.
Compagnon
22 Déc 2007
6 443
19
Bonjour,
ça a une autre conséquence que je viens de constater...
L'arrière de la plaquette talonne.

En plus, en dessinant je n'ai pas pensé à tracer le cercle cironscrit.

Ensuite, le positionnement de la plaquette n'est pas assez précis. L'orientation du diviseur sur la table croisée était trop approximatif, ou bien ça a bougé. Résultat, la plaquette est plus basse au centre de l'outil qu'en périphérie. Ca creuse dans le plan horizontal, au milieu de la fraise.

J'ai ajusté à la lime en reprenant le plan à 7° avec une petite lime, ce qui a donné du jeu à la plaquette par rapport à cette face d'appui. J'ai pu constater quelque chose d'intéressant : bien que son calage latéral ne soit plus correct (possibilité de rotation autour de la vis), la plaquette ne tourne pas sous l'effort ! L'immobilisation que procure le serrage de la vis sur la face qui lui est perpendiculaire semble suffir. Donc, il est sans doute suffisant de caler latéralement l'arête (donc inutile de faire cette face à 7°). Je n'ai fait d'essais que sur de l'alu, avec la fraise dans la broche du tour, et un morceau de métal serré dans le porte outil.

Je suis en train d'imaginer un système de réglage de la position de la plaquette, et une analyse un peu plus fine de la trajectoire du volume de la plaquette plutôt que de sa seule arrête de coupe.

Le fabricant de ces fraises à plaquettes pour queus d'arondes indique qu'il fournit un outils de positionnement. Je serais curieux de savoir de quoi il s'agit ! Ne serait-ce pas jutement un bidule pour régler la position angulaire de la plaquette ??? En tous cas, je peux positionner la plaquette comme je veux, une fois serrée, elle ne tourne pas et ne se déplace pas sous les efforts de coupe.

Ce premier essai aura été très instructif !

Si ça ne débouche sur rien, lundi, direction mon fournisseur préféré, et achat d'une fraise à queues d'arondes !
 
J
j.f.
Compagnon
22 Déc 2007
6 443
19
L'image ci-dessous montre le problème. Le cercle bleu montre la trakectoire de l'arrête de coupe. Il y a interférence.

Cette plaquette est trop grosse pour le diamètre d'outil considéré. A vue d'oeil, ça "devait passer". En fait, c'est impossible.

Les plaquettes spécifiques à l'outil commercial ont un angle de 14° et non de 7°.

Seule solution : retailler cette partie de la plaquette à la meule verte

talonnage.JPG
 
J
j.f.
Compagnon
22 Déc 2007
6 443
19
Essais.
Le principe semble viable.
Mais il va falloir être nettement plus précis dans le positionnement du diviseur sur la table croisée, et mieux le fixer.
Il est indispensable de détalonner cette plaquette. La position incorrecte de la plaquette (en dessous du plan idéal) agrave bien sûr le problème.

Autre solution, incliner la plaquette de quelques degrés ; elle serait alors moins positive, et les 60° ne seraient pas respectés.

Pas d'usure visible des arêtes de coupe après les tests sur l'alu et l'acier.
Etat de surface satisfaisant sur l'acier, moins sur l'alu : les copeaux ont tendance à coller, et dégradent la surface.
Les essais ont été faits à sec, sans lubrifiant.

Une bonne fraise HSS, c'est le prix d'une boîte de plaquettes. Une plaquette, c'est 3 arêtes utilisables, soit l'équivalent de 3 fraises carbure monobloc. Ca fait réfléchir, et ça incite à se sortir un peu les doigts, n'est-ce pas ?

DSCF7256.JPG
[div=initial][arrow]acier : ici, travail en &quot;2 tailles&quot;, plus méchant ; ça marche aussi.[/arrow][/div]

DSCF7255.JPG
[div=initial][arrow]alu : on voit l'alu collé à la plaquette et la trace qu'il laisse sur la surface[/arrow][/div]

DSCF7252.JPG
[div=initial][arrow]détalonnage[/arrow][/div]

DSCF7251.JPG
[div=initial][arrow]talonnage[/arrow][/div]
 
TREBOR_7
TREBOR_7
Compagnon
24 Avr 2008
1 460
Saint Martin de Crau (13)
Bonsoir
Ou je ne vois pas bien, ou ta plaquette est mal positionnée sur la photo 2.... :cry: ....tu a sans doute 60° dû à la plaquette, mais pas par rapport à ton plan horizontal... :?:
Bon courage, j'espère me tromper.. :oops:
A+
 
G
Geo185
Apprenti
7 Mar 2007
132
Vendée
Bonsoir ,

Il est possible que l'erreur vienne du fait que la rotation de 7° , pour l'appui de la plaquette , ne doit pas se faire autour de l'axe de l'outil ( ou du diviseur) ,mais devrait se faire autour d'un axe parallèle à l'arète intérieure de la plaquette ,ce qui ne parait pas simple .

Bon courage
Cordialement
 
J
j.f.
Compagnon
22 Déc 2007
6 443
19
Bonsoir Trebor,
tu as tout à fait raison.
Il y a plusieurs erreurs :
- la plaquette est en retrait par rapport au plan dans lequel elle devrait se trouver
- son arrête de travail n'est pas à 60°

Tout a été fait au pif, pour voir. J'ai noté ces erreurs plus haut dans ce sujet.

Demain j'en refais une.
Mon problème principal : fixer correctement le diviseur à 60° sur la table croisée. Dans l'idéal, j'aimerais avoir deux diviseurs, un horizontal et un vertical. Ou au moins une table tournante toute simple, mais je n'ai pas la matière pour le réaliser. Que de l'alu de 12mm et de l'acier de 10 mm. Pas assez rigide.

Mais j'ai en tête un système pour régler la position angulaire de la plaquette, et compenser cette erreur d'usinage. Je dessine le truc dans la nuit pour voir si ça peut marcher...

D'un autre côté, que la queue d'aronde soit exactement 60° ou pas, dans mon cas, ça n'a pas beaucoup d'importance, du moment que je me serve toujours du même outil pour la réalisation future de ma tourelle.

Geo : j'ai bien sûr décalé transversalement avant de faire la face à 7°. Mais je n'ai pas calculé ce décalage. Je l'ai fait à l'oeil, avec comme controle une coloration des faces pour visualiser l'usinage. Même le perçage a été fait à l'oeil. J'atais pressé. Demain, j'aurai le temps !
 
K
KY260
Compagnon
17 Août 2008
6 630
89
Pour moi, il y a u autre probleme. Tu utilises de la plaquette revetue prevue pour de l'inox, qui ne donne pas de tres bons resulats dans l'alu.
C'est du moins ce que j'ai constaté sur mon combiné(j'ai le meme que toi, mais le mien tourne beaucoup plus qu'il ne fraise :-D ).
 
J
j.f.
Compagnon
22 Déc 2007
6 443
19
C'est tout à fait possible ! C'est un lot de fraises acheté sur eBay ; en fait livré avec un porte plaquette, une bonne affaire de l'été dernier, quand personne n'achète rien.
Je n'ai pas fait de recherche sur la nuance de ces plaquettes.
Elles me donnent de beaux résultats dans l'acier, un peu moins dans l'inox. Je n'usine que rarement de l'alu.

Ce combiné, avec l'habitude, je trouve qu'il fraise de mieux en mieux. En fait, je bourrinne moins :)
Sa rigidité n'est pas très bonne, et il faut bien faire attention que la colonne à billes soit exempte de toute trace d'huile, sinon elle a tendance à tourner.

Là, je suis sur SW, en train d'imaginer une autre gamme d'usinage pour demain...
 
J
j.f.
Compagnon
22 Déc 2007
6 443
19
Geo185 a dit:
Bonsoir ,

Il est possible que l'erreur vienne du fait que la rotation de 7° , pour l'appui de la plaquette , ne doit pas se faire autour de l'axe de l'outil ( ou du diviseur) ,mais devrait se faire autour d'un axe parallèle à l'arète intérieure de la plaquette ,ce qui ne parait pas simple .

Bon courage
Cordialement
Je viens de comprendre (je suis lent).
Le problème m'est apparu clairement en simulant l'usinage sous SW...
C'est pour ça que le résultat était curieux en visualisant le fraisage avec le marqueur bleu. J'ai cru que mon montage avait bougé.
Solution : l'ajustage à la lime, ou alors simple appui sur l'arrête.

C'est la misère :sad:

Je sens qu'une Une tête orientable comme celle de la Bridgeport résoudrait ce problème simplement...
 
c.phili
c.phili
Compagnon
Salut JF cool ton projet, il m'intéresse au plus haut point, une fraise à queue d'aronde HSS n'est pas donné et j'en ai déjà abimé plus d'une.
Pouvoir la fabriquer soit même serait le top, en plus tu n’es pas avare d'explications sur les erreurs commises ou sur les essais.
En bref c'est peu d'acier pour gagner beaucoup d'argent :lol:
Une fois terminé tu peux t'attendre à être copier et tu peux être sûr que j'en ferais parti, courage t'y est presque :wink:
Phil
 
G
Geo185
Apprenti
7 Mar 2007
132
Vendée
Bonjour ,

Une suggestion d'usinage possible sans tête orientable, ( à confronter aux dures réalités .....)

Cordialement

fraise-aronde-1.jpg
 
J
j.f.
Compagnon
22 Déc 2007
6 443
19
Bonjour à tous !

Je pensais justement à une solution comme celle proposée par Geo185, avec mon étau 3 axes ; mais je crois que c'est infaisable pour moi. Le problème majeur est de savoir prendre ses origines avec 6 degrés de liberté, et ça, je ne sais pas.

Il serait sans doute bien plus simple de demander à un afûteur de reprendre une fraise 2 tailles pour lui donner cet angle. Ou même de la réaffuter soi-même avec une rectifieuse sur tour (toolpost grinder), orienté comme il faut.

Je viens de passer une partie de l'après midi à réaliser 3 ébauches pour faire des essais. Elles sont précises en ce qui concerne l'angle de 60° afin d'aligner la table rotative. Une petite zone a été laissée cylindrique pour avoir un repère de diamètre, en donc d'acxe et de plan médian, fiables.

Je me suis aussi aperçu en mesurant des plaquettes, que leur épaisseur varie selon les fabricants, contrairement à ce que je croyais. J'ai des :
Mitsubishi TCMT16T308 US735
Kenmetal TCGT16T308IIP
Kenmetal TCMT16T308LF
et un catalogue avec les cotes des plaquettes Safety

La forme des TCGT me semble être plutôt pour l'alu ? (angle de coupe plus aigü) ? Je n'y connais rien !

Les essais d'hier m'ont montré que les efforts en rotation sur la plaquette sont manifestement assez faibles. Par conséquent, je vais me contenter d'un calage par l'arête, comme le font d'autres amateurs, tant pour leurs fraises à plaquettes que pour leurs porte-plaquettes de tournage.

c.phili qui suit mes aventures ! C'est le monde à l'envers !

Bon, concernant ma machine, c'est sûr que ce n'est pas le top. Mais en faisant attention, j'arrive toujours à la côte voulue. Par exemple, il y a quelques jours, j'ai reréglé ma contre pointe par tournage entre pointes. Sur un barreau de 12.7mm de diamètre et de 20 cm de long (1/2"). J'ai obtenu, facilement, sans précaution (lunette à suivre), une cote à zéro au niveau du toc (c'est la moindre des choses), diamètre +0.03mm au milieu (flexion non négligeable), et diamètre +0.01 au niveau de la contre pointe. Sur un entre pointes maxi de 400 mm. En tournage, on peut arriver à être précis en y passant le temps.

Pour le fraisage, la rigidité pose vraiment un problème. Au début, je n'arrivais pas à enlever de matière. Ca coinçait, la tête tournait sur la colonne, les états de surface étaient dégueu, etc. Et puis, petit à petit, en apprenant à la connaître, les choses se sont considérablement améliorées. Il y a des gens qui font des moteurs thermiques en étoile là dessus. J'avais mis un lien dans la section modélisme, d'ailleurs. Alors la machine, elle est ce qu'elle est, mais on peut faire du bon boulot. Le tout, c'est d'y passer le temps.

DSCF7268.JPG
 
G
Geo185
Apprenti
7 Mar 2007
132
Vendée
Bonjour ,

Pour ce qui est de la retouche de la fraise il suffirait ( ......) peut-être de faire un chanfrein à 7° sur une longueur correspondant à l'épaisseur de la plaquette , la partie supérieure de l'entaille pouvant rester perpendiculaire à l'assise de la plaquette .

Cordialement
 
J
j.f.
Compagnon
22 Déc 2007
6 443
19
Salut Géo,
je pensais aussi faire un "escalier", c'est à dire juste deux translations, définissant 2 arêtes :
- de la fraise en la remontant de la valeur de l'épaisseur la plaquette
- du transversal, après calcul de trigo, ou, plus simple, cote donnée par SW

Ensuite, ajustage avec une petite lime, et/ou par grattage avec un barreau d'HSS, et du bleu.

Je pensais aussi à une petite pièce en plat d'acier, vissée sur la fraise, avec un chanfrein à 7° (facile à faire), et orientable, permattant :
- de donnr l'appui à 7°
- d'orienter correctement la plaquette : réglages par essais successifs en contrôlant l'attaqiue dans le plan horizontal : usinage à plat, en creux, ou en bosse.

C'est pour ça que j'ai fait 3 ébauches... :wink:

Ce projet me laisse 4 heures de sommeil par nuit depuis 15 jours, mais je me perfectionne avec SW :smt015
 
La dernière réponse à ce sujet date de plus de 6 mois
Haut