Pince à soudure par points Aro

  • Auteur de la discussion Turbo
  • Date de début
Turbo
Compagnon
3 Septembre 2008
697
RP
  • Auteur de la discussion
  • #1
Autre tresor récupéré chez Bibi, cette pince à soudure par points Aro
c'est donc une N169A avec programmateur D12 (temporisateur et controle thermique)
la machine m'a été donné comme non fonctionelle mais bonne surprise, quand je l'ai testé, j'ai trouvé qu'elle fonctionnait parfaitement !
au début rien ne se passait mais j'ai rapidement réalisé que c'etait tout simplement les extremités des electrodes qui etaient trop dégueulasses et qui ne faisaient pas contact...un coup de lime et bingo !
la temporisation ainsi que le controle thermique marchent trés bien
quelques essais : differents feuillards, ecrou M6 sur patte, lame de scie à metaux sur tole de 3, ecrou M22 en tole de 2 sur tole de 3, tole de 3 sur tole de 3 (limite de la machine), sans probléme.
moi trés content !

voici un texte extrait de la RTA "équipement du réparateur" édition 1956 qui explicite les différents types de pinces Aro
_ manuelles
_ à boitier temporisateur
_ à boitier temporisateur avec reglage d'intensité
_ à boitier temporisateur avec controle thermique

MACHINES A SOUDER ARO

Parmi les matériels les plus répandus en matière de soudage par points, on peut citer la Société des Machines à Souder ARO, dont les productions sont également distribuées par PERFEX. Ce fabriquant produit en effet non seulement ses contacteurs, mais aussi une gamme de pinces à souder extrêmement étendue.
Voyons d’abord les contacteurs : on sait que la partie essentielle d’une soudeuse par points est son transformateur. Le courant qui alimente ce dernier est établi automatiquement par l’opérateur
La chaleur développée aux électrodes est fonction de la durée de passage de ce courant. Dans certaines machines, l’utilisateur détermine, à chaque soudure, le moment de coupure il est donc difficile d’obtenir des points réguliers. Dans les machines plus perfectionnées, la coupure, donc la durée de passage du courant, est assurée automatiquement par des systèmes de temporisation électrique réglables. (On sait d’ailleurs que même sur une machine sans temporisation, la pression être maintenue une fois le courant coupé, afin d’assurer un forgeage correct du point soudé.) Indépendamment des pinces à souder de la marque pour lesquelles ils ont conçus, les contacteurs ARO peuvent commander n’importe quelle machine à souder par points, dont la puissance électrique correspond à leur pouvoir de coupure. Les contacteurs ARO se composent essentiellement d’un système de temporisation par charge en courant continu d'un condensateur à travers une résistance. Une certaine tension étant atteinte, un relais sensible se déclenche et coupe le courant d’excitation du contacteur principal, incorporé dans l’ensemble. Grâce à système, les variations de la tension du réseau sont automatiquement compensées, car en cas de chute tension le temps de soudure est augmenté et la chaleur développée a électrodes reste ainsi constante. Les contacteurs ARO sont tous munis d’un interrupteur général et d'un témoin lumineux. Toutes les parties électriques sont montées sur une platine amovible.

Contacteur B : assure un temps soudure fixe en deux gammes 0,08 à 0,35 et de 0,25 à 1 seconde. Ce modèle convient à la soudure de tôles et fils propres et décapés. L'intensité de soudure n’est pas variable. Ce contacteur est donc utilisé pour la soudure de tôles au-dessus de 0,8 + 0,8 mm ou ronds au-dessus de 4 + 4 mm.

Contacteur C : identique au modèle B, mais comportant en plus un autotransformateur réglant l’intensité du courant de soudure. Ce modèle est adapté aux travaux fins; par ailleurs, les deux dernières positions de réglage étant survoltées, il permet d’augmenter exceptionnellement et pour une courte durée, la capacité normale de la machine qu’il commande. Ce survoltage pourra également compenser une chute de tension du réseau.

Contacteur D : identique au modèle B, mais peut être utilisé en contrôle thermique, c’est-à-dire que la temporisation ne commence qu'au moment de l’établissement effectif du courant de soudure. Le temps de soudure reste proportionnel à l'intensité de soudure dont la valeur dépend des résistances de contact des surfaces à souder. On obtient ainsi des points de soudure réguliers, malgré les variations de l’état de surface des pièces à souder, la chaleur développée restant constante. Ce modèle est particulièrement indiqué pour les travaux sur tôles malpropres, non décapées ou stockées et plus particulièrement pour les réparations de toutes sortes.

Contacteur CD : réunit en un seul coffret les modèles C et D, groupant ainsi les caractéristiques précitées et permettant de réaliser une gamme étendue de travaux.

Les contacteurs F et H, à temporisation automatique réglable, contrôle thermique, temps de forgeage réglable assurant automatiquement le maintien de la pression, rentrent dans le domaine du matériel de production.

Voici maintenant les caractéristiques des pinces à souder ARO. Nous avons volontairement passé sous silence certains modèles uniquement rentables dans les très grandes installations.



(comme toujours, cliquer sur les photos pour les voir en grande taille)

RTA_equipement_p154_OK.jpg


Soudure_Aro.jpg


Pinces_Aro.JPG


Aro_OK.jpg


Aro_2.jpg


Aro_1.jpg


Logo.gif
 
Turbo
Compagnon
3 Septembre 2008
697
RP
  • Auteur de la discussion
  • #2
vous connaissez la piéce de 6F ?
ooops, la Marianne elle a eu un peu chaud au fesses là ! 'scusez moi madame, euh, mademoiselle peut etre ? :lol:
j'ai pas essayé de séparer les deux mais ça a l'air de bien tenir !
c'est génial cette machine...pour les fabrications en tôle c'est royal...je peux mettre des petits renforts, poser des ecrous prisonniers, etc...
je vais lui faire un support d'atelier avec une pédale de commande

DOVV055.JPG
 
françois44
Modérateur
2 Février 2008
2 133
FR-44Rezé
Depuis le temps que je cherchais à savoir ce que contenait le boitier!! J'ai récupéré, il y a longtemps, la même pince mais malheureusement sans son boitier de contrôle.

François
 
Turbo
Compagnon
3 Septembre 2008
697
RP
  • Auteur de la discussion
  • #4
les photos te parlent suffisamment pour t'en inspirer ?
pour moi l'electronique c'est du chinois...mais je pense que pour qqu'un qui s'y connait, ça doit pas etre bien dur à faire
de fait c'est juste un relais de puissance et une tempo
sinon tu as la possibilité de la convertir en pince manuelle
 
Turbo
Compagnon
3 Septembre 2008
697
RP
  • Auteur de la discussion
  • #6
oui 220V mono
inespéré car c'est plutot rare...
il n'y avait plus de fiche secteur sur le cordon et petite peur au moment d'en installer une...je dégaine le cordon et je vois 4 fils ! argh ! en fait un des fils ne menait à rien, ouf !
 
françois44
Modérateur
2 Février 2008
2 133
FR-44Rezé
Turbo a dit:
les photos te parlent suffisamment pour t'en inspirer ?
Disons plutôt qu'elles me donnent une idée de ce que contient le boitier: gros contacteur, tempo etc...

Turbo a dit:
sinon tu as la possibilité de la convertir en pince manuelle
:?: Peut-tu m'en dire plus sur cette transformation???

Merci

François
 
noirvodka
Compagnon
1 Mai 2007
924
dans mon atelier
Bonsoir,

tout comme Jef, c'est exactement ce que je cherche aussi surtout en 220 et avec le coffret de tempo, si tu la jettes donne moi l'adresse de la poubelle :eek:

A+
noirvodka
 
Turbo
Compagnon
3 Septembre 2008
697
RP
françois44 a dit:
Turbo a dit:
sinon tu as la possibilité de la convertir en pince manuelle
Peut-tu m'en dire plus sur cette transformation ?
c'est une question que je me suis posée avant de tester la pince en l'état (puisque le boitier m'avait été annoncé comme HS)
la même pince existe en version manuelle (N169 sans le "A" qui je suppose veut dire "automatique") et visuellement c'est exactement la même...
à priori elle utilise tout simplement un contacteur comme interrupteur d'alimentation (par contre ce n'est peut etre pas le meme contacteur que sur les automatique vu que là il doit encaisser 20-25A)
donc l'idée serait d'utiliser un telerupteur standard comme relais de puissance 220V (ou trouver le contacteur qui va bien mais je pense qu'un telerupteur est plus sur)
seule bizarrerie, sur la prise à 5 broches on s'attendrait à trouver 5 fils, logiquement 2 puissance, 2 contacteurs, 1 terre...de fait il n'y en a que 4, une des bornes du contacteur est à la masse et une des broches est inutilisée
donc je pense qu'il faudrait recabler l'ensemble avec 5 fils pour utiliser un telerupteur ou 3 pour un contacteur sur la puissance
faire un montage avec un telerupteur laisse la porte ouverte à y ajouter une tempo par la suite
je n'ai pas creusé plus que ça mais ça n'a pas l'air bien sorcier...
une pince en mode "manuel" va trés bien
celles que j'avais vu utilisés en carosse étaient toutes des manuelles, il suffit d'un peu d'entrainement, la tempo est plus un confort/sécurité qu'une vraie nécessité
tu me diras si ça marche !
 
françois44
Modérateur
2 Février 2008
2 133
FR-44Rezé
Merci pour ces indications. Je vais m'y pencher dès que je trouve 5minutes...et c'est pas gagné!!!
 
e**d
Compagnon
14 Janvier 2008
542
France
Bonjour a tous,

je possede la meme,mais en 380v est il possible de la convertir en 220V .

Merci
 
Turbo
Compagnon
3 Septembre 2008
697
RP
bonne question dont la réponse devrait interesser plus d'un apparement...
fais des photos de l'interieur de la prise murale et si c'est une pince automatique, de l'interieur du boitier de commande
a partir de la, on aura bien un gourou qui saura nous guider vers la lumiére...
 
Haut