Ouvrage rectification banc de tour

  • Auteur de la discussion laurentl38
  • Date de début
L
laurentl38
Compagnon
21 Jan 2008
542
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonjour,

J'aurais pas mal de question sur la méthodologie pour rectification des bancs de tour. Mais avant, je recherche de la littérature que le sujet.
Il ne me semble pas en avoir vu sur le forum, à moi d'y être passé à coté par inadvertance ...

Auriez vous des références sur le sujet, document Electronique, ou ancien livre. Je suis preneur de toutes références.

Merci d'avance
Laurent
 
V
vivesbenoit
Compagnon
4 Août 2011
1 011
20km au sud de Toulouse
Bonjour je ne suis pas un expert mais sa va dépendre du type de banc
Prismatique
Plat
Queue d’arronde
Les capacités de vos machines
Le poids acceptable sur table
Les dispositifs de bridage
Je pense que si on rectifie un banc le traînard va forcément descendre donc il y aura plein d’ajustage autour à faire
 
L
laurentl38
Compagnon
21 Jan 2008
542
  • Auteur de la discussion
  • #3
oui, bien sur, il y a beaucoup de paramètre. Mais pour l'instant je recherche la théorie et non la pratique.
Mais, j'ai du mal à imaginer qu'il n'y ai pas des livres traitant de cas d’école classique. surtout dans des vieux ouvrages...
 
vax
vax
Modérateur
5 Mar 2008
8 030
Guipavas (près de Brest)
As-tu fais des recherches sur le site de Gallica ? C'est la base de donnée numérique de la bibliothèque nationale et les ouvrages sont libres de droit et téléchargeables.
Il y a plein de choses géniales sur les arts techniques.
 
sergepol
sergepol
Compagnon
20 Mai 2012
2 410
Flers 61100
En 1982 j'ai visité l'atelier de rectification de Hernault Somua de Lisieux ou était rectifiés des bancs de tour. La rectif était une grande raboteuse dont le portique était équipé de 5 têtes de rectification (3 sur la traverse et 2 sur les montants gauche et droite). La table était garnie de 3 bans de tour rangés à la queue-leuleu et usinés simultanément au même profil sans aucun démontage des pièces.
Opération très spectaculaire.
 
L
laurentl38
Compagnon
21 Jan 2008
542
  • Auteur de la discussion
  • #7
Merci pour l'info vax, je viens d'aller voir. je ne sais pas si c'est moi, mais j'ai l'impression que rien ne fonctionne en ce moment.
Même en essayant via le lien de la Bnf...
Je retenterais plus tard
 
CT113
CT113
Apprenti
21 Juin 2016
101
Viarmes/Fontenay-sous-bois/Corrézien de coeur.
Bjr
Trouvé ceci En anglais mais en image.
 
P
PGL
Compagnon
29 Sept 2014
1 316
Toulouse
Il y avait un atelier de rertif. et reparation de machine outil à Montreuil, j'y ai vu rectifier un banc de tour sur une grosse rectifieuse comme une raboteuse avec une tête inclinable, un peu comme celle qu' a vu Sergepol, mais en plus petit avec un seul banc de tour.
 
serge 91
serge 91
Lexique
18 Fev 2010
7 425
FR-91 Brétigny sur Orge
Bonjour,
sur la méthodologie pour rectification des bancs de tour.
Qu'entends -tu par là ?
A la fabrication, à la reprise, chez un rectifieur, chez un "reconstructeur, un gratteur ou par un "amateur" ? Chaque cas est différent...
 
L
laurentl38
Compagnon
21 Jan 2008
542
  • Auteur de la discussion
  • #12
se serait plus chez un rectifieur reconstructeur. Pour ce qui est du grattage, j'avais déjà trouvé un ouvrage très intéressant en anglais, mais impossible d'y remettre la main dessus ...

Par exemple sur un guidage du traînard d'un tour (un V d'un cote un plat de l'autre). Si j’enlève 1/10 sur le plat, combien il faut que l’enlevé sur chacune des face du V ?
Faut il commencer par le V ou par le plat ?
 
B
bump01
Compagnon
30 Déc 2016
969
se serait plus chez un rectifieur reconstructeur. Pour ce qui est du grattage, j'avais déjà trouvé un ouvrage très intéressant en anglais, mais impossible d'y remettre la main dessus ...

Par exemple sur un guidage du traînard d'un tour (un V d'un cote un plat de l'autre). Si j’enlève 1/10 sur le plat, combien il faut que l’enlevé sur chacune des face du V ?
Faut il commencer par le V ou par le plat ?
Pour rectifier les glissières d'un tour , le problème c'est avoir une surface de départ pour y faire reposer la machine en position rectification ,
Pour rectifier cette surface de départ ( les semelles du tour ), la poupée fixe est un obstacle si elle n'est pas amovible , il faut mettre des cales sous les glissières pour compenser la hauteur .
Il ne faut pas perdre de vue qu'il ne faut pas abîmer les glissières de la rectifieuse .
Ensuite on positionne au mieux la machine sur les glissières de la rectifieuse et on rectifie tous sans rien démonter .
Après démontage il n'y a qu'a prier pour que rien se déforme dans le transport ce qui n'est pas garanti.

A bientôt
 
serge 91
serge 91
Lexique
18 Fev 2010
7 425
FR-91 Brétigny sur Orge
Re,
Par exemple sur un guidage du traînard d'un tour (un V d'un cote un plat de l'autre). Si j’enlève 1/10 sur le plat, combien il faut que l’enlevé sur chacune des face du V ?
C'est pas comme ça qu'il faut raisonner; de toute façon, une reprise du banc impose de réappareiller le traînard !
Tout dépend des défauts (et de la longueur du banc)
Donc manuellement, au grattoir, on dresse une face du vé, puis l'autre, à la regle ensuite si besoin le plat arrière a la regle et au niveau.
J'ai refait le mien, reprise 1,5 mm de défaut, je ferais un topo complet un jour mais c'est long...
Décris nous ton probleme ce sera plus simple !
 
L
laurentl38
Compagnon
21 Jan 2008
542
  • Auteur de la discussion
  • #15
Pour l'instant, je n'ai aucun probleme et je n'ai pas de banc à refaire (même si un jour il vaudrait que je pense à refaire mon tour. on verra dans quelques années)
En ce moment, je n'ai pas le temps nécessaire pour aller bricoler dans l'atelier serainement. Mais suffisamment pour faire de la lecture sur un sujet (rectification, reconstruction) que j'aimerais bien approfondir.
 
gégé62
gégé62
Compagnon
26 Fev 2013
3 019
Harnes (Pas de Calais)
Bonjour,
Je me souviens avoir lu sur ce forum un fil traitant très très bien du grattage manuel. Je pense que c'est ce dont tu parles. Malheureusement je ne sais plus de qui est ce fil, ni quand. Un peu de recherche pour le retrouver, tu ne seras pas déçu.
 
D
davidt2063
Apprenti
31 Juil 2015
210
ROCHERATH en BELQIQUE
Bonsoir, moi aussi je me demande comment on procède, j ai vu quelque vidéos sur YouTube mais la plus part en russe :roll:
 
B
bump01
Compagnon
30 Déc 2016
969
Bonjour
Je reproduis une partie d'un message de Brise-copeaux sur le grattage , ça date du 14 janvier 2008:
https://www.usinages.com/threads/le-grattage.1158/page-3
" Un autre but du grattoir c'est le grattage des glissières et bancs de machines, le grattage est fait en forme de petite virgule, et n'a qu'un seule but c'est de créer plein de petits cuvettes pour capter l'huile de glissement afin que les glissière ne soit jamais à sec.
Voila pour ton éclairage."

A bientôt
 
jetpack2013
jetpack2013
Compagnon
27 Juin 2013
3 119
mg-401majunga
" Un autre but du grattoir c'est le grattage des glissières et bancs de machines, le grattage est fait en forme de petite virgule, et n'a qu'un seule but c'est de créer plein de petits cuvettes pour capter l'huile de glissement afin que les glissière ne soit jamais à sec.
oui c'est pas le but premier ! ça c'est a la fin quand on a reussi a avoir sa geometrie !!!! et c'est tres loin d'etre gagné sur un banc de tour qui peut paraitre simple mais ou toutes les surfaces sont fonctionnelles et vont "ensemble " une fraiseuse je le fait un tour je passe mon "tour" ! de plus le fleurage ne se fait generalement pas sur les glissieres des tours (en tout cas j'en ai jamais vu sur des banc de tours )
 
L
laurentl38
Compagnon
21 Jan 2008
542
  • Auteur de la discussion
  • #21
pas mal de vos commentaires porte sur le grattage, mais ce n'est pas vraiment l'objet de ma question, qui se porte avant tout sur de la rectification pur.

Il doit bien y avoir des manuels concernant le métier de rectifieur.
Pour les jeunes qui aurait fait ce cursus, vous deviez quand même avoir des livres traitant du sujet ?
Ce métier ne s'apprend quand même pas uniquement devant la machine ?
 
B
bump01
Compagnon
30 Déc 2016
969
Bonjour
Il existe des manuels pour apprendre les bases de la mécanique , mais après c'est bien souvent devant une machine spécialisée dans une fonction que l'on apprend les particularités du métier .
Un exemple : pour le taillage des engrenages en apprentissage on apprend a tailler des dentures sur une fraiseuse .
En entreprise la fraiseuse exit , c'est sur une machine spécialisée très complexe , que se fait le taillage .
Un compagnon en explique le fonctionnement et après en avant .

A bientôt
 
Dernière édition par un modérateur:
midodiy
midodiy
Compagnon
24 Sept 2009
8 036
Reims
le fleurage ne se fait generalement pas sur les glissieres des tours (en tout cas j'en ai jamais vu sur des banc de tours )
Sur le mien, c'est encore visible au bout du banc!

IMG_20180910_225223.jpg

Chez Devalliere, les banc etait trempé, rectifié. Mais il y avait une option precision, banc non trempé, gratté!
 
jetpack2013
jetpack2013
Compagnon
27 Juin 2013
3 119
mg-401majunga
ok ,j'ai pas dit que ça ne se faisait pas ,les banc de tour gratté oui ,avec un fleurage c'est tres rare a l'inverse des fraiseuses ou c'est courant entre autre sur les glissieres verticales, de plus le fleurage diminue la precision et la surface de contact
 
midodiy
midodiy
Compagnon
24 Sept 2009
8 036
Reims
C'est quoi la difference entre grattage et fleurage?
 
G
gmc
Apprenti
2 Avr 2011
106
Nord de France
se serait plus chez un rectifieur reconstructeur. Pour ce qui est du grattage, j'avais déjà trouvé un ouvrage très intéressant en anglais, mais impossible d'y remettre la main dessus ...

Par exemple sur un guidage du traînard d'un tour (un V d'un cote un plat de l'autre). Si j’enlève 1/10 sur le plat, combien il faut que l’enlevé sur chacune des face du V ?
Faut il commencer par le V ou par le plat ?
Bonjour,

cette question ne relève pas du métier de rectifieur, mais d'un simple calcul de trigo (fonction de l'angle du vé).
On commence par la mesure d'usure, qui va déterminer qui des deux est le plus usé. Généralement c'est du côté opérateur, car celui le plus soumis au effort de coupe (peu d'opérateurs pensent à faire travailler leur machine "à l'envers"), et c'est aussi souvent le côté du vé.

Après rectification du vé (ci c'est lui en premier), on retouche le plat et on "détalonne" le vé (usinage du sommet, du fond s'il y a).

Le contrôle se fait en rectitude, mais aussi en nivellement (utilisation d'un "pont" géométrique entre plat et vé) afin d'évaluer le vrillage (car une meule s'use en cours d'usinage, il faut compenser cette usure).

Et dans tous les cas, un résultat final qui ne permet pas au banc du tour d'être plus précis que la géométrie de la rectifieuse qui lui fit sa précision.

Comme une rectifieuse c'est environ 0,005 mm/m neuf, méfiez vous de la rectification d'un banc, c'est souvent beau à l'oeil, mais pas toujours très précis en rectitude et en vrillage.

Pour plus de précision, c'est le grattage, voir le pierrage (segment de pierre monté sur grattoir au lieu de lame à gratter). Là, c'est très fin, comptez des géométrie à 0,002 mm/m, ce qui est bien sûr complètement inutile sur un tour.

La norme (issue des travaux de Mr Salmon) impose 0,02 mm/m pour un tour conventionnel de dimensions courantes (sans entrer dans les détails).
 
G
gmc
Apprenti
2 Avr 2011
106
Nord de France
C'est quoi la difference entre grattage et fleurage?
Le "fleurage" c'est du grattage... Un peu comme on dit "faire un trait croisé" ou "faire un tiré de long" avec une lime, eh bien "fleurer" une portée ou "pocher" une portée c'est faire avec un même outil, du grattage.
Il y a une grande confusion entre "poches d'huile" et "fleurs"... Beaucoup s'imaginant que "fleurer" c'est faire les fameuses réserves d'huile uniformément réparties qui portent en vérité le nom de "poches d'huile".
 
G
gmc
Apprenti
2 Avr 2011
106
Nord de France
Pour rectifier les glissières d'un tour , le problème c'est avoir une surface de départ pour y faire reposer la machine en position rectification ,
Pour rectifier cette surface de départ ( les semelles du tour ), la poupée fixe est un obstacle si elle n'est pas amovible , il faut mettre des cales sous les glissières pour compenser la hauteur ...
Alors non sur certains points.

1) La surface de départ existe, le constructeur en a fait une (car lui aussi en avait besoin) et elle reste après coup, n'est jamais retouchée.
2) Cette surface c'est celle inférieure, celle utilisée pour le montage des socles.
3) Cette surface inférieure est la base de départ du contrôle géométrique avant retouche, de l'usinage de retouche.
4) On dépose donc les socles, la poupée et on rectifie directement les glissières après pierrage des faces de référence.

C'est pour cette raison qu'on ne monte pas un banc de machine à reprendre sur un plateau magnétique "géant", mais qu'il est posé sur des vérins de réglage fin avec brides et butées.
 
Vieulapin
Vieulapin
Compagnon
24 Nov 2008
2 879
Chartres
Bonjour,
Une vidéo pour illustrer le propos de gmc :

 
V
vibram
Compagnon
15 Mar 2014
4 141
FR-74
Le problème quand tu reprends le banc du tour, c'est que normalement tu dois aussi reprendre tous les éléments qui viennent dessus non ?
C'est ce que m'avait expliqué un rectifieur /gratteur qui faisait beaucoup de schaublin
 
Haut