Ouvrage rectification banc de tour

bump01
Compagnon
30 Décembre 2016
983
Bonjour
Je reproduis une partie d'un message de Brise-copeaux sur le grattage , ça date du 14 janvier 2008:
https://www.usinages.com/threads/le-grattage.1158/page-3
" Un autre but du grattoir c'est le grattage des glissières et bancs de machines, le grattage est fait en forme de petite virgule, et n'a qu'un seule but c'est de créer plein de petits cuvettes pour capter l'huile de glissement afin que les glissière ne soit jamais à sec.
Voila pour ton éclairage."

A bientôt
 
jetpack2013
Compagnon
27 Juin 2013
3 019
mg-401majunga
" Un autre but du grattoir c'est le grattage des glissières et bancs de machines, le grattage est fait en forme de petite virgule, et n'a qu'un seule but c'est de créer plein de petits cuvettes pour capter l'huile de glissement afin que les glissière ne soit jamais à sec.
oui c'est pas le but premier ! ça c'est a la fin quand on a reussi a avoir sa geometrie !!!! et c'est tres loin d'etre gagné sur un banc de tour qui peut paraitre simple mais ou toutes les surfaces sont fonctionnelles et vont "ensemble " une fraiseuse je le fait un tour je passe mon "tour" ! de plus le fleurage ne se fait generalement pas sur les glissieres des tours (en tout cas j'en ai jamais vu sur des banc de tours )
 
laurentl38
Ouvrier
21 Janvier 2008
420
pas mal de vos commentaires porte sur le grattage, mais ce n'est pas vraiment l'objet de ma question, qui se porte avant tout sur de la rectification pur.

Il doit bien y avoir des manuels concernant le métier de rectifieur.
Pour les jeunes qui aurait fait ce cursus, vous deviez quand même avoir des livres traitant du sujet ?
Ce métier ne s'apprend quand même pas uniquement devant la machine ?
 
bump01
Compagnon
30 Décembre 2016
983
Bonjour
Il existe des manuels pour apprendre les bases de la mécanique , mais après c'est bien souvent devant une machine spécialisée dans une fonction que l'on apprend les particularités du métier .
Un exemple : pour le taillage des engrenages en apprentissage on apprend a tailler des dentures sur une fraiseuse .
En entreprise la fraiseuse exit , c'est sur une machine spécialisée très complexe , que se fait le taillage .
Un compagnon en explique le fonctionnement et après en avant .

A bientôt
 
Dernière édition par un modérateur:
gmc
Apprenti
2 Avril 2011
95
Nord de France
se serait plus chez un rectifieur reconstructeur. Pour ce qui est du grattage, j'avais déjà trouvé un ouvrage très intéressant en anglais, mais impossible d'y remettre la main dessus ...

Par exemple sur un guidage du traînard d'un tour (un V d'un cote un plat de l'autre). Si j’enlève 1/10 sur le plat, combien il faut que l’enlevé sur chacune des face du V ?
Faut il commencer par le V ou par le plat ?
Bonjour,

cette question ne relève pas du métier de rectifieur, mais d'un simple calcul de trigo (fonction de l'angle du vé).
On commence par la mesure d'usure, qui va déterminer qui des deux est le plus usé. Généralement c'est du côté opérateur, car celui le plus soumis au effort de coupe (peu d'opérateurs pensent à faire travailler leur machine "à l'envers"), et c'est aussi souvent le côté du vé.

Après rectification du vé (ci c'est lui en premier), on retouche le plat et on "détalonne" le vé (usinage du sommet, du fond s'il y a).

Le contrôle se fait en rectitude, mais aussi en nivellement (utilisation d'un "pont" géométrique entre plat et vé) afin d'évaluer le vrillage (car une meule s'use en cours d'usinage, il faut compenser cette usure).

Et dans tous les cas, un résultat final qui ne permet pas au banc du tour d'être plus précis que la géométrie de la rectifieuse qui lui fit sa précision.

Comme une rectifieuse c'est environ 0,005 mm/m neuf, méfiez vous de la rectification d'un banc, c'est souvent beau à l'oeil, mais pas toujours très précis en rectitude et en vrillage.

Pour plus de précision, c'est le grattage, voir le pierrage (segment de pierre monté sur grattoir au lieu de lame à gratter). Là, c'est très fin, comptez des géométrie à 0,002 mm/m, ce qui est bien sûr complètement inutile sur un tour.

La norme (issue des travaux de Mr Salmon) impose 0,02 mm/m pour un tour conventionnel de dimensions courantes (sans entrer dans les détails).
 
gmc
Apprenti
2 Avril 2011
95
Nord de France
C'est quoi la difference entre grattage et fleurage?
Le "fleurage" c'est du grattage... Un peu comme on dit "faire un trait croisé" ou "faire un tiré de long" avec une lime, eh bien "fleurer" une portée ou "pocher" une portée c'est faire avec un même outil, du grattage.
Il y a une grande confusion entre "poches d'huile" et "fleurs"... Beaucoup s'imaginant que "fleurer" c'est faire les fameuses réserves d'huile uniformément réparties qui portent en vérité le nom de "poches d'huile".
 
gmc
Apprenti
2 Avril 2011
95
Nord de France
Pour rectifier les glissières d'un tour , le problème c'est avoir une surface de départ pour y faire reposer la machine en position rectification ,
Pour rectifier cette surface de départ ( les semelles du tour ), la poupée fixe est un obstacle si elle n'est pas amovible , il faut mettre des cales sous les glissières pour compenser la hauteur ...
Alors non sur certains points.

1) La surface de départ existe, le constructeur en a fait une (car lui aussi en avait besoin) et elle reste après coup, n'est jamais retouchée.
2) Cette surface c'est celle inférieure, celle utilisée pour le montage des socles.
3) Cette surface inférieure est la base de départ du contrôle géométrique avant retouche, de l'usinage de retouche.
4) On dépose donc les socles, la poupée et on rectifie directement les glissières après pierrage des faces de référence.

C'est pour cette raison qu'on ne monte pas un banc de machine à reprendre sur un plateau magnétique "géant", mais qu'il est posé sur des vérins de réglage fin avec brides et butées.
 
La dernière réponse à ce sujet date de plus de 6 mois

Dernières discussions

Haut