Modification Upgrade tour SIOME TC5B

J

jcs66

Nouveau
Bonjour,

j'étais à la recherche d'un tour un peu plus gros que celui que j'utilisais jusqu'a présent, quand je suis tombé sur un SIOME TC5B, que je ne connaissais pas jusqu'alors. La conception de cette machine m'a beaucoup plus et j'ai décidé de l'acquérir.
Voici une photo après démontage/nettoyage/remontage/"réparage"/"repaignage" :)

IMG_2819.jpg

IMG_2822.jpg


J'ai alors recherché/regardé toutes les infos concernant cette machine sur le net et parcouru avec plaisir tous les postes à son sujet (je remercie au passage toute les personnes qui ont posté leur restauration ce qui m'a été d'une grande aide pour comprendre cette machine).
Je possède donc la numéro 1880, et n'est hélas pas complète, il me manque la poupée mobile, ainsi que l'équerre et sa table de fraisage entre autre.
J'ai bien compris que se procurer ce genre de pièce était "très compliqué", je vais donc certainement procéder à leur fabrication/adaptation.

Pour ce qui est de la poupée mobile, je pense que le plus simple serait d'adapter une poupée quelconque (autre marque) qui ait à peu près le même gabarit

Pour la table de fraisage, je pars sur l'adaptation d'une table déjà existante (marque OTMT) sur le trainard dans un premier temps puis fabrication de l'équerre en mécano-soudé par la suite. Je souhaiterais y ajouter l'avance automatique et là je me pose une question. Dans le système d'origine un crabot (1) embraye l'avance auto avec l'engrenage en laiton (2) qui contient le pas de vis de la vis d'avance de la table de fraisage, lorsque celle-ci tourne elle fait avancer la table, j'ai alors deux questions pour les spécialistes de cette machine:

IMG_2781.jpg


- Qu'est ce qui fait que la vis ne tourne pas avec l'engrenage/écrou (je ne sais pas comment ça s'appelle) en mode auto ?
- Qu'elle est la sécurité si on arrive en bout de course (il n'y a pas de système en friction comme pour le chariotage), est-ce justement la vis qui se met à tourner pour éviter la casse ?
- Qu'est ce qui fait qu'en manuel quand on actionne la vis, l'écrou en laiton (2) ne tourne pas avec ?

Je ne sais pas si j'ai été clair dans mes interrogations mais merci à ceux qui prendrons la peine d'y répondre :)

Jcs
 
Dernière édition par un modérateur:
F

F.G.

Nouveau
Salut.
Chez moi, l'écrou en laiton est solidaire de la vis. Il tourne avec en mode manuel. Pour ce qui est de la sécurité,je crois qu'il n'y en a pas comme pour la vis mère de filetage d'ailleurs.
 
J

jeanjean78

Ouvrier
bonjour
j'aurais bien aimé aquérir une tel machine
une idée pour l'engrenage qui tourne, sur mon CROUZET, la sécurité de la vis mère c'est une goupille mécanadus de 2mm
si il y a bloquage ou bout de course, elle se cisaille. C'est peut être la même chose sur ton TC5, regarde s'il y a un trou sur l'engrenage qui travrese aussi la vis mère
à plus, J-C
 
F

F.G.

Nouveau
En effet, si la question est de savoir s'il tourne parce que dans ton cas il ne tourne pas, ça sent une pièce fusible (la goupille cassante de jeanjean est une bonne cliente). Sinon, tu aurais des bruits suspects en manuel sur endommagement de la vis et vu la longueur de l'écrou, je ne peux crois à un lâcher du pas.
Si ce n'est que ça, coup de bol car la sécurité sur la vis mère, ce sont les pignons satellite de changement de sens. Ou plutôt, la platine support, en fonte, qui casse. Si vous vous demandez comment je sais ça... ben, il existe des baguettes pour souder la fonte !
 
J

jeanjean78

Ouvrier
oups, j'ai fait une petite erreur, je viens de regarder la doc, la goupille de sécurité c'est une goupille V de 1,5mm
donc qui cisaille plus facilement
 
Jim974

Jim974

Compagnon
Bonjour,
Je vois que tu as un pied de tour en mécano-soudé?
a++ Jim
 
laboureau

laboureau

Compagnon
Bonjour,
Je vois que tu as un pied de tour en mécano-soudé?
a++ Jim
Bonsoir jim974
Je suis pas sur de voir la même chose ?
Pour moi c'est un pied en fonte, mais derrière le pied, il y à bien deux pièces soudées !
Cordialement.
jpal7@
 
moufy55

moufy55

Modérateur
C’est bien le pied mécano-soudé des dernieres versions et, des TC6 :smt002
 
J

jcs66

Nouveau
Bonjour,

j'ai bien avancé sur l'adaptation du plateau de fraisage. Je pensais avoir compris comment fonctionne le système d'entraînement d'origine du Siome mais la réponse de @F.G. me prouve le contraire. Du coups je vais partir sur une avance auto "électrique" plus simple à mettre en oeuvre.

IMG_2921.jpg


@Jim974 , @laboureau c'est bien un pied mécano soudé, pour les deux pièces qui ont été soudé derrière (je l'ai acheté comme ça), c'est en fait un support pour le plateau de fraisage.

IMG_2949.jpg


une fois la partie plateau terminée, je vais m'attaquer à la réalisation de l'équerre pour la position fraiseuse, j'ai aussi acheté une contre pointe que je vais devoir adapter, car quand j'ai acheté le tour il n'y avait pas de poupée mobile non plus...

to be continued...
 
F

F.G.

Nouveau
J'ai dû louper une étape : pourquoi ne veux tu pas utiliser l'avance auto du tour en remettant une goupille ?
 
Jim974

Jim974

Compagnon
Salut Js66,
Merci pour ta réponse.
Tres bonne idée ce support de table de fraisage!
a++ Jim
 
J

jcs66

Nouveau
@F.G Bin en fait je ne possède pas la table de fraisage , du coup j'en adapte une d'une autre marque achetée sur LBC et j'essayais de faire un montage similaire à la table d'origine Siome au niveau de l'entrainement auto... Mais j'ai succombé à la facilité en faisant une avance auto "électrique" via un moto-reducteur aliexpress plutôt que de concevoir l'entrainement mécanique tel que fait d'origine par Siome.
 
J

jeannot14

Nouveau
Fonctionnement du déplacement de la table

Intéressé par ce montage ,pour éventuellement le faire sur mon adaptation j’ai parcouru ce forum et je pense avoir trouver le fonctionnement très classique au demeurant.

En fait la transmission de mouvement se fait de la façon suivante .

Pour le mode manuel :

L’écrou est en fait la pièce en bronze fixée par trois vis .Cette pièce est taraudée au pas de la vis .

La vis comporte une rainure de clavette sur toute sa longueur utile.

Vis et écrou sont toujours en liaison positive (en prise)

La rotation de la vis entraine le déplacement de la table

Pour le mode automatique :

Un pignon en bronze est maintenu en latéral entre le bâti et l’écrou.

Ce pignon est coulissant sur l’extérieur de la vis et transmet son mouvement par une clavette fixée au pignon ou maintenue dans le pignon par les extrémités.

Ainsi la vis est mise en rotation et entraine le déplacement de la table.

Pour la sécurité en cas de blocage , les clavettes des pignons sont peut-être en alu ?

Par contre ,je ne saisis pas trop la raison des deux leviers de commande peut être pour un arrêt automatique ? mais je ne vois pas de butées sur la table .

Les photos sont reprises du sujet de : peterzz remise en état siom tc5
Jean

Cde table1.jpg


Cde table 2.jpg
 

Sujets similaires

J
Réponses
0
Affichages
265
jeannot14
J
L
Réponses
24
Affichages
4 151
ludo59
L
L
Réponses
68
Affichages
6 914
ludo59
L
P
Réponses
9
Affichages
13 911
Jim974
Jim974
Pervenche
Général Petit tour
2
Réponses
49
Affichages
2 445
Bbr
M
Réponses
15
Affichages
2 166
Papy54
Papy54
alainbiggun
Réponses
17
Affichages
494
Doctor_itchy
D
D
Réponses
104
Affichages
12 394
wichrys
W
F
Réponses
39
Affichages
1 456
F
vieuxfraiseur
Réponses
23
Affichages
1 053
Gcrimi2005
G
fred 69
Réponses
0
Affichages
703
fred 69
fred 69
A
Réponses
5
Affichages
697
Antoine Chapon
A
Le Prolls
Réponses
20
Affichages
1 309
Le Prolls
Le Prolls
Haut