modification de ma fraiseuse

  • Auteur de la discussion diiity
  • Date de début
D
diiity
Compagnon
6 Juil 2011
876
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonjour,

J'ai actuellement une fraiseuse avec un portique coulissant qu'il faut de je refasse car elle n'est pas assez rigide étant adaptable sur une machine à découpe fil chaud.

Je voudrais donc la refaire en fraiseuse complètement indépendante.

Du point de vu de la rigidité, vaut il mieux d'avoir le portique coulissant ou le plateau coulissant?

diiity
 
Djviper16
Djviper16
Compagnon
11 Oct 2012
1 395
Angoulême
Salut,

Avec une bonne conception, ça se vaut ! Mais le portique mobile te prendra moins de place à surface de travail égale.
Si tu donnes pas plus d'infos ça va être dur de faire mieux comme réponse.

A+

Jérôme
 
S
stanloc
Compagnon
29 Oct 2012
5 120
Je ne suis pas d'accord sauf question encombrement et encore cela dépend beaucoup des courses envisagées, mais il y a un point qui ne préoccupe pas beaucoup les gens et à tord, c'est qu'il est important selon ce que l'on veut usiner que la masse volumique du bâti soit la plus élevée possible. Une fraiseuse conventionnelle est toujours très lourde. Or si on fait un portique mobile il faudra au contraire qu'il soit "léger" sinon au niveau des accélérations ça n'ira pas ou alors il faudra des moteurs très puissants.
En conclusion il faut rédiger un cahier des charges exhaustif avec les solutions envisageables selon la dépense que l'on veut faire et les moyens de réalisation/usinage dont on dispose. Et à chaque ligne noter les avantages et les inconvénients ainsi que les répercussions sur les autres postes.
Stan
 
D
diiity
Compagnon
6 Juil 2011
876
  • Auteur de la discussion
  • #4
Salut,

Avec une bonne conception, ça se vaut ! Mais le portique mobile te prendra moins de place à surface de travail égale.
Si tu donnes pas plus d'infos ça va être dur de faire mieux comme réponse.

A+

Jérôme
Un plateau de 500x500 semble convenable, ce qui ferait en théorie une course de 1000, ce que prend actuellement ma table fil chaud sur laquelle je poserai cette futur fraiseuse.
diiity
 
D
diiity
Compagnon
6 Juil 2011
876
  • Auteur de la discussion
  • #5
Je ne suis pas d'accord sauf question encombrement et encore cela dépend beaucoup des courses envisagées, mais il y a un point qui ne préoccupe pas beaucoup les gens et à tord, c'est qu'il est important selon ce que l'on veut usiner que la masse volumique du bâti soit la plus élevée possible. Une fraiseuse conventionnelle est toujours très lourde. Or si on fait un portique mobile il faudra au contraire qu'il soit "léger" sinon au niveau des accélérations ça n'ira pas ou alors il faudra des moteurs très puissants.
En conclusion il faut rédiger un cahier des charges exhaustif avec les solutions envisageables selon la dépense que l'on veut faire et les moyens de réalisation/usinage dont on dispose. Et à chaque ligne noter les avantages et les inconvénients ainsi que les répercussions sur les autres postes.
Stan
Je voulais juste savoir ce qui était le mieux entre le portique mobile ou fixe, vous avez tous les 2 répondus à la question, il sera fixe car plus lourd donc plus rigide, l'encombrement de 1000 est un bon compromis.

diiity
 
Djviper16
Djviper16
Compagnon
11 Oct 2012
1 395
Angoulême
Je ne suis pas d'accord sauf question encombrement et encore cela dépend beaucoup des courses envisagées, mais il y a un point qui ne préoccupe pas beaucoup les gens et à tord, c'est qu'il est important selon ce que l'on veut usiner que la masse volumique du bâti soit la plus élevée possible. Une fraiseuse conventionnelle est toujours très lourde. Or si on fait un portique mobile il faudra au contraire qu'il soit "léger" sinon au niveau des accélérations ça n'ira pas ou alors il faudra des moteurs très puissants.
En conclusion il faut rédiger un cahier des charges exhaustif avec les solutions envisageables selon la dépense que l'on veut faire et les moyens de réalisation/usinage dont on dispose. Et à chaque ligne noter les avantages et les inconvénients ainsi que les répercussions sur les autres postes.
Stan
Moi aussi je ne suis qu'à moitier d'accord avec toi Stan, ce que tu dis est vrai mais on a pas tous besoin d'avoir une grande vitesse de déplacement (et donc de fortes accelérations), avec un portique mobile très lourd et une broche lente on fait des usinages tout à fait corrects.
De plus question moteurs, on est pas obligé de prendre du pas à pas, un "petit" servomoteur disons de 100W avec un régime max de 5000tr.min-1, bien démultiplié et couplé à une vis à bille de 2005 par exemple permettra sans peine de déplacer un portique d'une 100ène de kg avec des accelérations tout à fait raisonnables.

+1 pour la masse volumique et +2 pour le cahier des charges, on ne sait même pas ce que devra usiner cette "future" machine et avec quel budget !
 
D
diiity
Compagnon
6 Juil 2011
876
  • Auteur de la discussion
  • #7
J'usine du bois et du plexi, avec celle que j'ai actuellement ça passe trop juste, il m'arrive d'avoir des décalage à l'attaque.

Je ne cherche pas de grandes performances, la vitesse m'importe peu, je veux avoir de la rigidité pour avoir une bonne attaque de l'outil.

diiity
 
Djviper16
Djviper16
Compagnon
11 Oct 2012
1 395
Angoulême
Donc un portique mobile peut tout à fait faire le job, même s'il est en acier.
Avec par exemple des guidages prismatiques d'occasion en bon état (ebay ou leboncoin), souvent pas plus cher que du sbr supporté neuf.
Veiller tout de même à ce qu'il y ait des racleuirs sur les patins, la poussière de bois c'est pas terrible dans les rangées de billes.
Sinon la question du budget... ?
 
Haut